Grippe virale

La grippe virale est une maladie respiratoire extrêmement contagieuse, causée par le virus de la grippe A ou B. La grippe apparaît plus fréquemment en hiver et au début du printemps.

Le virus de la grippe attaque le corps et se répand dans la partie supérieure e/ou inférieure des voies respiratoires.

Grippe porcine (Virus H1N1)

La grippe porcine est une infection virale causée par les virus de la grippe d’origine porcine.

virus, grippe, douleur, musculaire, infection, fièvre, fatigue
Le virus de la grippe

La transmission du virus se produit directement des cochons aux êtres humain, mais cela est assez rare. L’infection peut se transmettre d’homme à homme.

 

Différence entre la grippe porcine et la grippe saisonnière
Comme la plupart des symptômes de la grippe porcine et de la grippe saisonnière sont les mêmes, il est difficile de distinguer les deux.
Toutefois, la grippe porcine dure plus longtemps.
Les risques majeurs du virus H1N1 sont de graves problèmes respiratoires.

 

Grippe aviaire (Virus H1N1)

La grippe aviaire (asiatique) intéresse les oiseaux, mais le virus de la grippe A (H5N1) qui provoque la maladie peut changer de façon à infecter aussi les êtres humains.
Le risque de développer le virus de la grippe aviaire est majeur si :

  1. On travaille avec les volailles ;
  2. On touche un oiseau infecte ;
  3. On mange viande de volailles crue ou mal cuite ou les œufs ;
  4. On vit dans la même maison des personnes infectées par la grippe aviaire.

Complications possibles

Quelles sont les causes de la grippe saisonnière ?

La grippe est très différente du rhume. Il existe plus de 100 types différents de virus qui peuvent causer un rhume, mais seulement peu de types de virus causent la grippe : les types A, B et C.
Les virus A et B sont responsables des grandes épidémies de grippe. L’infection virale de type C est plus stable et, généralement, elle provoque des symptômes respiratoires plus légers.
Le vaccin antigrippal peut protéger des virus de type A et B, mais il n’y a aucun vaccin antigrippal pour les virus de type C.
Le virus grippal de type A est divisé en plusieurs sous-types, selon la structure chimique du virus. Le virus grippal de type B n’est pas divisé en sous-types.
Soit les virus de type A, soit les virus de type B sont responsables des épidémies saisonnières de grippe. On peut effectuer le vaccin aussi pendant la grossesse et l’allaitement.

 

Symptômes de la grippe saisonnière

A la différence des symptômes d’un rhume, généralement, les symptômes grippaux commencent soudainement. Le début est caractérisé par fièvre, céphalée, fatigue et douleurs musculaires.

Enumérés ci-dessous, il y a les symptômes grippaux que l’on peut ressentir :

  • Fièvre élevée,
  • Douleurs articulaires, aux muscles et autour des yeux,
  • Faiblesse généralisée,
  • Avoir la mine malade, avec la peau rouge et chaude,
  • Yeux vitreux,
  • Mal de tête,
  • Mal au dos,
  • Toux sèche,
  • Mal de gorge et nez bouché.

En général, la grippe saisonnière n’est pas associée à des symptômes gastro-intestinaux comme la diarrhée ou le vomissement, du moins pas chez les adultes. Toutefois, ces symptômes apparaissent avec le virus intestinal, qui est un terme populaire, mais imprécis, pour indiquer la gastro-entérite.

 

Symptômes de la grippe porcine chez les enfants

A la différence du virus de la grippe saisonnière, le virus H1N1 se répand très rapidement.
En général, la grippe porcine produit les mêmes symptômes chez les enfants et les adultes.
Les symptômes peuvent être :

  • Fièvre élevée soudaine (supérieure à 39°)
  • Frissons
  • Mal de tête
  • Mal de gorge
  • Éternuements et nez bouché
  • Fatigue
  • Toux soudaine
  • Douleurs musculaires
  • Inappétence
  • Vomissement et diarrhée.

Les enfants et les bébés ont un risque majeur de développer les complications de la grippe porcine (comme la pneumonie) ; ainsi, il est très important de diagnostiquer l’infection en phase initiale.
En outre, les bébés et les petits enfants n’ont jamais été en contact avec certains virus, ainsi, leur système immunitaire n’est pas prêt.

 

Combien de temps dure la grippe saisonnière ? Le pronostic et l’évolution

Les symptômes de la grippe pourraient durer entre 7 et 10 jours chez les adultes, mais les petits enfants et les personnes âgées pourraient avoir besoin de plus de temps pour récupérer.
Comme le système immunitaire des petits enfants n’est pas encore mûr, il est plus probable qu’ils développent des complications.
Si l’on prend certains médicaments antiviraux dans 48 heures, on peut empêcher au virus de se reproduire et, ainsi, la gravité des symptômes réduit considérablement.

Si le système immunitaire d’un enfant est faible à cause d’une maladie chronique, il y a un risque important de développer une pneumonie.
Il y a le risque de rechute quelques jours après la guérison, ainsi, pendant une semaine, il faut éviter de s’exposer au froid et aux efforts excessifs.
On peut sortir de la maison dans les heures les plus chaudes en se couvrant bien.

 

Pendant combien de temps la grippe saisonnière est contagieuse ?

La contamination commence un jour avant du développement des symptômes.
Cela continue pendant environ 5/7 jours après le diagnostic.
Les enfants peuvent transmettre le virus grippal pendant une période prolongée.
La période dans laquelle la transmission peut se produire peut durer de 7 à 14 jours.
Cela survient parce que le développement du système immunitaire a besoin d’une période plus longue pour éliminer complètement le virus.

 

Quand faut-il se préoccuper ?

Il faut consulter un médecin si :

  • La fièvre ou la toux empirent ou ne disparaissent pas après 5 jours
  • En cas de difficultés respiratoires
  • Quand l’on ressent une forte douleur à la poitrine.

 

 

Grippe virale
Grippe virale

Comment la traiter ? Traitement de la grippe saisonnière

Le traitement de la grippe dépend des symptômes. Par exemple, en cas de congestion nasale, on peut utiliser un décongestionnant.
Les décongestionnants peuvent être des spray orales ou nasales.
Ces médicaments sont employés pour réduire le gonflement des cavités nasales.
Toutefois, les sprays nasaux décongestionnants ne devraient pas être employés pendant plusieurs jours, parce qu’ils peuvent favoriser une rechute.

Si le nez coule, on ressent de la démangeaison et les yeux sont vitreux, un antihistaminique peut être utile pour les symptômes grippaux.
Les antihistaminiques bloquent les effets de l’histamine et contribuent à soulager ces symptômes gênants, comme les éternuements, la démangeaison et le nez bouché.
Effectuez le vaccin antigrippal en cas de maladies respiratoires chroniques ou si le lieu de travail est fréquenté par des personnes infectes (par exemple, la crèche).

L’antibiotique ne sert pas, sauf quand une infection bactérienne se produit en même temps.
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme le Kétofrène, peuvent être pris en cas d’inflammation (par exemple, la pharyngite), mais ils ne traitent pas la grippe.
Le paracétamol (Efferalgan) peut réduire la fièvre pendant plusieurs heures, mais, de cette façon, on réduit la capacité du corps de se protéger, ainsi il faut le prendre seulement en cas de fièvre très élevée.

Traitement de la grippe porcine
Le « Center for Disease Control and Prevention » (CDC) aux Etats-Unis recommande l’emploi des médicaments antiviraux : oséltamivir (Tamiflu) ou zanamivir (Relenza) pour la prévention et le traitement du virus.
Même si ces médicaments ne traitent pas la maladie, ils peuvent diminuer les symptômes si administrés tôt.

 

Remèdes naturels et de grand-mère pour la grippe


Le repos aide le corps à se relâcher et renforce le système immunitaire, ainsi, il faut éviter l’activité physique, la gym et les travaux lourds.
Il faut arrêter de fumer et de boire de l’alcool, parce que le tabagisme et l’alcool réduisent les défenses immunitaires.

La soupe de poulet faite maison est un remède excellent qui aide à réduire les symptômes.

Quand la grippe est accompagnée par fièvre, vomissement ou diarrhée, l’organisme peut souffrir de déshydratation (par exemple, on observe les urines foncées).
Il faut boire beaucoup d’eau, de jus de fruits, de tisanes, de soda et de boissons avec sels minéraux.
Evitez le café et d’autres boissons qui contiennent la caféine, parce qu’elles agissent comme des diurétiques.

Les baies de sureau ont des propriétés antivirales contre la grippe de type A et B.
Ce fruit a aussi un effet anti-inflammatoire naturel.
Les études montrent que l’extrait de sureau est utile pour résoudre les symptômes grippaux dans 2 ou 3 jours.


Un autre produit naturel est une herbe appelée racine de réglisse.
Ce remède phytothérapique a un effet antiviral par nature et il est utile pour le traitement de la grippe, de l’herpès, de l’hépatite.

La toux sèche accompagne souvent la grippe.
On peut mâcher des clous de girofle crus et la racine de gingembre pour réduire la toux.
Une alternative naturelle excellente est le jus de citron avec un peu de miel.

Que manger ? L’alimentation pour la grippe
On recommande de manger :

  • Oranges,
  • Pamplemousse,
  • Citron,
  • Papaye,
  • Tomate,
  • Mangue.


Ces aliments sont riches en vitamine C, qui renforce le système immunitaire et prévient une aggravation.
On recommande de manger des aliments riches en zinc, parce que cette substance renforce le système immunitaire : céréales, poissons, légumes et fruits secs.