Contusion

Qu’est-ce qu’une contusion?

La contusion est la conséquence d’un traumatisme violent et direct sur une partie du corps.
Une contusion peut causer des dommages graves, par exemple:

  • En cas de traumatisme crânien, le patient peut avoir une fracture ou une hémorragie cérébrale qui peut endommager les neurones dans le cerveau avec des conséquences graves, voire mortelles.
  • La contusion faciale (au visage) peut causer une hémorragie (saignements de nez) et une fracture osseuse.
  • Une contusion du bulbe occulaire peut provoquer une hémorragie interne, un décollement de la rétine, une lésion de l’iris, un glaucome, une cataracte ou une luxation du cristallin.
  • Lors d’un traumatisme thoracique, si une côte perfore un poumon, il peut se produire un pneumothorax mais d’autres organes situés dans la cage thoracique peuvent aussi être lésés, comme par exemple le foie.
  • La contusion au sternum peut provoquer une hémorragie dans le thorax ou une lésion grave aux organes: coeur, poumons et aorte.
  • Un traumatisme à l’épaule ou au bras peut provoquer uniquement un hématome, mais, dans de rares cas,  il peut provoquer une luxation de l’épaule.
  • La contusion au fémur et en particulier au genou peut être très douloureuse car elle peut causer un œdème osseux qui guérit lentement.
  • Parfois, la distorsion de la cheville est provoquée par un traumatisme lors d’une compétition, dans ce cas, l’hématome est plus étendu, mais les conséquences sont les mêmes.
  • La contusion à un doigt (par exemple, lors d’un match de volley-ball) peut provoquer une subluxation et la lésion du tendon fléchisseur, une échographie est donc nécessaire pour vérifier les dommages.
contusion, douleur, blessure, mal, hématome, mouvements, inflammation
contusion,douleur causée par un traumatisme
© sframe – Fotolia.com

L’objet qui frappe et provoque la contusion est appelé un objet contondant, ce n’est  pas un objet pointu car il ne peut  pas pénétrer à l’intérieur. Il arrive rarement que les tissus superficiels soient taillés : le derme et l’épiderme, dans certains cas, il peut se former une écorchure ou une petite déchirure de la peau (par exemple en cas de chute à vélo sur le bitume). La bosse ou un coup causent une lésion des capillaires et une congestion du  sang qui forment l’hématome classique de couleur violâtre-bleuâtre-verdâtre visible de l’extérieur.

Les petits accidents provoquent la formation d’un petit bleu, de nombreuses femmes le  développe en raison d’un traumatisme à la aux cuisses et aux jambes. Ce type de blessure est fréquent dans les sports à cause des affrontements directs durant le jeu(football, rugby, volley-ball, basket-ball, handball, water-polo, etc), ou survient à la suite de chutes pour les personnes qui pratiquent les arts martiaux (judo, aïkido, karaté, etc.), mais sans créer une discontinuité de la peau.
Beaucoup de joueurs de football et autres sportifs ont des hématomes subunguéales qui se forment à cause des contusions  en frappant le ballon ou s’ils viennent bousculés. L’ongle se casse ou se détache complètement, ce qui provoque un hématome visible de l’extérieur.
Les accidents domestiques  et du  travail sont des événements fréquents, et provoquent des lésions principalement aux membres supérieurs.
Si la plaie des capillaires est profonde, elle  affecte les vaisseaux sanguins et lymphatiques moins superficiels qui formeront un hématome intramusculaire  non visible de l’extérieur, après une semaine, il sera possible de voir une tache violette dans une région du corps inférieur parce que la force de gravité pousse le sang vers le bas.
Un autre signe de contusion est le gonflement, qui se forme comme réponse inflammatoire du corps humain. L’hématome ou bleu  au fil du temps tend à se réduire et devient plus pâle et jaunâtre.


Comment sont classées les contusions?

  • Contusion cutanée: qui touche uniquement les couches superficielles du corps avec  plaie ou lacération de la peau.
  • Contusion musculaire :le tissu touché est le muscle, il se forme un hématome et un œdème dans tous les cas, si le traumatisme contusif est fort et violent, il peut devenir une lésion ou une déchirure musculaire  (par exemple le coup de sabot d’un cheval).
  • Contusion tendineuse: le tendon est une structure fibreuse, rigide et résistante, la lésion ou inflammation affecte la gaine synoviale qui l’entoure et qui est la plus vulnérable. Ce type de contusion entraîne une tendinite.
  • Contusion osseuse: Si le traumatisme atteint directement l’os, il peut endommager et enflammer le piostére, qui est la membrane qui l’entoure. Ces contusions sont très douloureuses.

 

Quels sont les symptômes d’une contusion?

Le patient qui subit une contusion ressent tout de suite une douleur intense dans la zone touchée.
Après quelques heures ou quelques jours, la tache de l’hématome sera visible et en fonction de la zone de la lésion une perte de force ou de mouvement pourra se faire sentir à cause du tiraillement lors du mouvement.

Une des zones les plus touchées est le pied, de nombreux footballeurs ont l’ongle du gros orteil noir et cassé, ou bien l’ont perdu complètement.


Quelles sont les complications possibles d’une contusion?

Dans le cas de lésion osseuses les symptômes seront semblables à ceux de la fracture, en cas de dommages aux nerfs, des picotements et des engourdissements seront possibles, per exemple un dommage au nerf ulnaire provoque des douleurs et la perte de sensibilité du coude jusqu’au petit doigt et à l’annulaire.
Si l’hématome se résorbe pas, il peut  devenir un hématome dur, beaucoup plus difficile à soigner.
Après de nombreux mois, voire des années, l’hématome peut s’ossifier, c’est-à-dire s’unir au  tissu osseux avec la formation de cellules osseuses autour.
Si à la contusion s’ajoute une lacération de la peau ou une coupure , il pourra y avoir infection.
Si le traumatisme est très violent et l’hématome bloque l’afflux de nutriments vers les cellules, peut alors survenir la mort cellulaire ou la nécrose.

 

Quel est le traitement pour une contusion?

contusion, thérapie, Tecar, ecchymoses, douleur, drainage, douleur, blessure, traumatisme
contusion, Traitement avec la Tecar thérapie

Le traitement en phase aiguë est  la glace et le repos ou l’immobilisation, pansement compressif pour essayer d’arrêter l’épanchement  hématique et inflammation (RICE protocole).

Les contusions musculaires, osseuses, tendineuses ou articulaires devraient disparaître spontanément en quelques jours, la douleur devrait diminuer rapidement d’ intensité et le bleu ou ecchymoses tend à se résorber, cependant, si le patient est pressé de guérir ou si les améliorations se font attendre, la Técar therapy est certainement la plus appropriée, elle draine le sang, a un effet anti-inflammatoire, analgésique et biostimulant.

Parmi les remèdes naturels, il est possible d’étqler des crèmes contenant de l’arnica ou de la griffe du diable qui sont des substances très utiles pour résoudre l’inflammation et pour absorber l’hématome.

Un léger massage sur la zone douloureuse peut être utile, mais il faut attendre au moins deux jours après le traumatisme.

Après les  premières 24 heures, la glace n’est plus nécessaire, elle est au contraire contre-indiquée car elle a tendance à engorger ultérieurement le sang et bloque le processus de guérison du corps. Le jour après le traumatisme il faudra  commencer à bouger  la zone affectée et appliquer de la chaleur qui accélère le métabolisme et les mécanismes de guérison des cellules.
Si l’hématome est trop grand, une opération chirurgicale pourra être nécessaire pour le drainer chirurgicalement,  le médecin devra l’évaluer attentivement.

 

Combien de temps est-ce que ça dure ? Le pronostic du patient souffrant d’une contusion

Les temps de guérison dépendent de la gravité des dommages.
Sans traitement, la contusion musculaire guérit complètement en 2/3 semaines environ, s’il n’y a pas de complications.
Dans certains cas, l’hématome peut devenir dur ou organisé, c’est-à-dire qu’il se déshydrate et qu’il reste uniquement la partie solide.
Dans ce cas, le meilleur traitement est la Técar-thérapie qui sert à l’absorption du sang.
Les dommages aux organes doivent être traités par le médecin ou le chirurgien, si nécessaire.

Laisser un commentaire