Causes de la fatigue

Les causes de la fatigue sont nombreuses, et vont de situations légères et temporaires à des maladies graves.

La fatigue peut être classée en deux types :

  • La fatigue physique, définie comme le manque d’énergie ou de force, et qui est caractérisée par la faiblesse musculaire,
  • La fatigue mentale, aussi appelée somnolence.

Les personnes qui souffrent de somnolence ne réussissent pas à se concentrer au cours de leurs activités quotidiennes.

 

Les causes de la fatigue physique excessive le matin

Certaines des raisons les plus fréquentes de fatigue le matin sont :

  1. Manque de sommeil (moins de 8 heures, bien que cela puisse être suffisant pour certaines personnes),
  2. Insomnie,
  3. Troubles du sommeil, comme l’apnée du sommeil,
  4. Dépression,
  5. Anémie (notamment par carence en fer),
  6. Maladies de la thyroïde (hyperthyroïdie ou hypothyroïdie),
  7. Allergie qui cause la rhinite allergique ou l’asthme,
  8. Douleurs persistantes,
  9. Fibromyalgie.

 

Les causes de la fatigue permanente

  1. Alcool ou drogues comme la cocaïne,
  2. Malnutrition,
  3. Insuffisance surrénalienne (des glandes situées au-dessus des reins) et maladie d’Addison,
  4. Graves troubles hépatiques,
  5. Anorexie,
  6. Maladies des reins,
  7. Polyarthrite rhumatoïde,
  8. Diabète,
  9. Maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé par exemple),
  10. Insuffisance cardiaque congestive,
  11. Cancer,
  12. Hypotension,
  13. Infections, par exemple :
  14. Les médicaments
    • Contre les allergies,
    • Les  inhibiteurs calciques contre la tension artérielle,
    • Les somnifères,
    • Les médicaments à base de cortisone (lors de la suspension de la prise),
    • Les diurétiques.

Si une personne est toujours fatiguée le matin et le reste tout au long de la journée, cela peut signifier qu’elle souffre de dépression.

Si le patient est reposé au réveil, mais qu’il se sent fatigué pendant la journée, il est probable qu’il souffre d’hypothyroïdie.


La fatigue chez les enfants

Les causes
Si l’enfant est très fatigué après s’être bien reposé, cela peut signifier qu’il souffre de problèmes de santé.

  • Anémie : les enfants anémiques sont souvent fatigués à cause de la carence en fer dans le sang.
    Vu que l’anémie cause une diminution de la quantité d’oxygène qui arrive au cerveau, l’enfant est souvent fatigué.
  • Manque d’activité physique : un enfant peut être fatigué à cause du manque d’activité physique.
  • Mauvaise alimentation : si l’enfant mange mal, il peut présenter une carence en énergie.
    Les enfants mangent souvent de la malbouffe, comme :

    • Les frites,
    • Les hamburgers,
    • Les sucreries.

    Un mauvais régime alimentaire peut aussi causer l’obésité.

  • Stress : les enfants aussi peuvent être stressés et déprimés pour différentes raisons.

 

Les causes de la fatigue chez les hommes

En plus des causes ci-dessus, les hommes peuvent aussi présenter un faible taux de testostérone.

La testostérone est une hormone très importante pour le développement des organes génitaux masculins.
On note un faible taux de testostérone chez les hommes d’âge moyen qui deviennent plus fatigués et paresseux.
Les autres facteurs qui influent sur la testostérone sont les suivants :

  1. Mauvaise alimentation,
  2. Manque d’activité physique,
  3. Se coucher tard la nuit.

 

Les causes de la fatigue chez les femmes

Les principales causes de fatigue chez les femmes sont les suivantes :

  • Altérations hormonales liées aux règles,
  • Ménopause,
  • Grossesse,
  • Hypotension.

 

Les causes des yeux fatigués

Parmi les causes les plus fréquentes, il y a :

  1. Le manque de sommeil,
  2. Des troubles comme la conjonctivite,
  3. Regarder trop longtemps l’ordinateur ou la télévision,
  4. Lire dans une pièce sombre,
  5. une mauvaise alimentation et une déshydratation.

La gêne aux yeux se présente ainsi :

  1. Sensation de brûlure,
  2. Douleurs persistantes,
  3. Yeux rouges,
  4. Perte de la vue temporaire,
  5. Photophobie,
  6. Maux de tête.

les remèdes contre les yeux fatigués
Certaines substances comme les vitamines A, C et E sont fondamentales pour la santé des yeux.
Il est recommandé de suivre une alimentation saine et riche en fruits et légumes, qui contiennent beaucoup de vitamines.

 

Causes de la fatigue
Causes de la fatigue

Les causes de la fatigue excessive

Problèmes psychologiques : parmi les causes les plus fréquentes de la fatigue, il y a la dépression et l’anxiété à cause :

  • De la perte d’un être cher,
  • Du divorce,
  • De problèmes au travail.

Quand une personne est anxieuse de manière constante et incontrôlée, cela signifie qu’elle souffre d’un trouble d’anxiété généralisé.
Cela peut causer une fatigue physique et mentale.

Cause professionnelle : parmi les causes de la fatigue excessive, il y a le stress du travail causé par :

  • L’idée de ne pas réussir à bien accomplir ses tâches,
  • Les problèmes avec les supérieurs et les collègues,
  • Le manque de satisfaction professionnelle,
  • La peur de perdre son emploi.

Anémie : les globules rouges transportent l’oxygène à toutes les cellules du corps. L’anémie est une maladie qui se caractérise par un manque de globules rouges (hématocrite bas).

Diabète : le glucose représente le carburant des cellules. Les personnes qui souffrent de diabète de type 2 présentent un taux élevé de glucose dans le sang, vu que le corps ne parvient pas à utiliser cette substance pour obtenir l’énergie dont il a besoin.
Par conséquent, les individus atteints du diabète de type 2 peuvent souffrir de fatigue excessive.

Hypothyroïdie : la thyroïde sécrète les hormones qui régularisent le métabolisme. Certaines maladies comme la thyroïdite de Hashimoto provoquent l’hypothyroïdie, c’est-à-dire un déficit d’hormones thyroïdiennes.
La fatigue persistante représente l’une des conséquences de cette pathologie.

Troubles du sommeil : les troubles du sommeil, comme l’apnée du sommeil et l’insomnie, peuvent causer une sensation de fatigue constante.

Maladie cœliaque : la fatigue fait partie des symptômes de la maladie cœliaque ainsi que :

D’autres raisons qui peuvent provoquer une fatigue persistante sont :

  1. Des maladies dégénératives, comme la polyarthrite rhumatoïde ;
  2. Des problèmes respiratoires, par exemple :
    • L’asthme,
    • Les troubles causés par le tabagisme excessif ;
  3. La consommation d’alcool et de drogues, par exemple la cocaïne et la morphine ;
  4. Les effets secondaires des médicaments, par exemple :
    • Les antihistaminiques,
    • Les diurétiques,
    • Les inhibiteurs calciques pour soigner l’hypertension ;
  5. La sédentarité ;
  6. Des déséquilibres hormonaux, notamment chez les femmes :
  7. Des maladies chroniques comme :
  8. Une mauvaise alimentation, une carence en nutriments essentiels dans le régime alimentaire ;
  9. De mauvaises habitudes, comme :
    • Dîner de façon trop copieuse,
    • Sauter le petit-déjeuner ou de déjeuner,
    • Consommer trop de caféine ;
  10. Un mode de vie stressant.

 

Les symptômes de fatigue générale

  1. Un comportement désintéressé et anxieux,
  2. Une perte de concentration dans les études,
  3. Avoir sommeil et être fatigué pendant la journée,
  4. Des maux de tête,
  5. Des signes de dépression,
  6. Une perte d’envie d’être en plein air.

Indicateurs de fatigue chronique
Généralement, les cas de fatigue chronique ne sont diagnostiqués que chez les adultes. Toutefois, on a récemment découvert que les enfants et les adolescents aussi souffrent de ce problème de santé.

Le syndrome de fatigue chronique est diagnostiqué au moins 6 mois après l’apparition des symptômes et ne disparaît pas avec le repos.
Dans cet état, l’individu est très fatigué et n’a envie de faire aucune activité.
Un enfant qui souffre de syndrome de fatigue chronique (SFC) présente les symptômes suivants :

  1. Fatigue après avoir dormi,
  2. Difficultés de concentration dans les activités quotidiennes,
  3. Maux de tête,
  4. Maux de gorge et fièvre,
  5. Inappétence,
  6. Faiblesse musculaire et crampes, notamment dans les jambes,
  7. Douleurs articulaires,
  8. Yeux gonflés,
  9. Ganglions lymphatiques du cou et des aisselles gonflés et douloureux.


Signes de fatigue extrême
La fatigue extrême peut être le début du syndrome de fatigue chronique.
L’individu peut aussi souffrir d’une forte fatigue après un repos adéquat.
Parmi les symptômes, il y a :

  1. Comportement lunatique,
  2. Oublis (troubles de mémoire),
  3. Faiblesse,
  4. Évanouissements,
  5. Vertiges ou sensation d’avoir la tête qui tourne et problèmes d’équilibre,
  6. Nausées,
  7. Vomissements (également en cas de traitement par chimiothérapie),
  8. Essoufflement,
  9. Douleurs à la poitrine,
  10. Fièvre,
  11. Toux fréquente,
  12. Yeux rouges,
  13. Sommeil.

 

 

 

Alimentation et régime alimentaire en cas de fatigue

Les médecins conseillent généralement des substances stimulantes comme le ginseng et la caféine. Toutefois, ils expliquent rarement l’effet des aliments sur la vitalité d’un individu.

 

Selon le régime du groupe sanguin, la fatigue est provoquée par :

 

  1. L’excès de glucides et de sucres dans l’alimentation. La conséquence est une augmentation de la glycémie dans le sang. Dans ce cas, le pancréas délivre beaucoup d’insuline afin d’apporter le glucose aux cellules. L’excès d’insuline provoque l’hypoglycémie qui cause à son tour la fatigue.

L’insuline favorise également l’entrée du potassium dans les cellules. Par conséquent, le taux de ce minéral dans le sang devient faible.

Parmi les symptômes, il y a :

  • La faiblesse,
  • Les crampes musculaires,
  • La fatigue.
  1. Les mauvaises associations alimentaires : par exemple, il ne faut pas manger de fruits après un repas riche en glucides car cela favorise la fermentation gastrique et intestinale.

Il faut éviter de manger des aliments riches en glucides (comme les céréales ou les pommes de terre) associés à des aliments protéiques (la viande, les œufs, le poisson, etc.) car :

  • Les protéines doivent être digérées dans un milieu acide ;
  • Les glucides et les amidons sont plus facilement digérés dans un milieu peu acide.

Lorsqu’une personne mange des aliments protéiques associés à des aliments riches en amidons ou en glucides, la digestion ralentit car l’organisme ne peut pas digérer ces aliments en même temps.

  1. Les aliments nocifs selon le groupe sanguin de l’individu. Certains aliments peuvent provoquer des symptômes comme la fatigue : le maïs, par exemple, peut réduire la vitalité d’une personne de groupe 0.

Selon le régime du groupe sanguin, une bonne alimentation :

  • Doit être riche en protéines car elles constituent le squelette du corps ;
  • Doit être pauvre en glucides que l’on peut remplacer par les « bonnes » graisses, comme l’huile d’olive, les fruits à coques, le saumon et les œufs.

Selon l’hygiénisme (mode de vie naturel), pour avoir beaucoup d’énergie et de vitalité, il faut que la digestion soit rapide.

Une alimentation végétalienne avec au moins 50 % d’aliments crus évite la fermentation et la putréfaction intestinale. Le patient a donc beaucoup plus d’énergie pour effectuer les activités de la vie quotidienne.

Selon cette théorie, les individus souffrant de fatigue mangent :

  • Trop ;
  • Des aliments transformés ;
  • Des protéines animales que l’on digère lentement et qui provoquent la somnolence (viande, poisson, fromage, etc.) ;
  • Des céréales raffinées ou complètes ;
  • Mal en associant les aliments de manière erronée.

Tous les régimes alimentaires naturels conseillent d’éliminer de l’alimentation les céréales (pâtes, pain, riz, gâteaux, etc.) et les produits laitiers.

Les céréales complètes contiennent beaucoup de fibres alimentaires insolubles, c’est-à-dire des polysaccharides (sucres complexes) qui favorisent la motilité intestinale.

Les fibres insolubles se lient aux sels minéraux comme :

  • Le fer ;
  • Le zinc ;
  • Le calcium.

Les fibres ne sont pas digérées dans l’intestin. Elles sont éliminées à travers les selles.

Cela provoque une réduction de l’absorption et, par conséquent, une diminution de l’assimilation des sels minéraux.

 

Remèdes naturels en cas de fatigue


Le traitement varie en fonction de la cause. Il peut prévoir :

  • des médicaments,
  • des compléments de vitamines,
  • des changements d’alimentation,
  • des changements du mode de vie.

Sommeil : il est recommandé de se coucher et de se lever tôt.
On a besoin d’environ 7 à 8 heures de sommeil par nuit.

Régime équilibré : les médecins conseillent d’éviter les aliments transformés ou riches en sucre, car ils sont pauvres en nutriments.

Activité physique régulière : elle permet :

  • d’éliminer les toxines du sang,
  • d’augmenter l’apport d’oxygène aux organes,
  • de stimuler l’appareil digestif,
  • de favoriser l’équilibre hormonal et le sommeil profond.

Il est important de trouver un équilibre dans l’activité physique car :

  • La sédentarité entrave l’élimination des toxines à travers la sueur et favorise l’apparition de maladies cardiovasculaires comme l’artériosclérose (durcissement des artères). Cela provoque un apport plus faible de sang contenant de l’oxygène et des nutriments aux organes et donc, une énergie moins importante.
  • L’excès d’activité physique et de sport provoque l’oxydation des substances qui se trouvent dans les aliments et augmente donc la production de déchets.

Le repos est fondamental pour récupérer ses forces. Une personne sédentaire doit commencer progressivement à effectuer une activité physique.

L’hygiénisme accorde de l’importance au repos quand on est fatigué, et estime également que l’activité physique et mentale est fondamentale pour augmenter les énergies.

L’activité régulière améliore :

  • La qualité des tissus ;
  • Le rendement des cellules.

Boissons : boire au moins deux litres d’eau chaque jour, car la fatigue est une conséquence de la déshydratation.
Les tissus et les cellules du corps ont besoin d’eau pour fonctionner correctement.

En réalité, selon les traitements naturels, il ne faut pas boire plus de 500 ml d’eau par jour (équivalent à deux verres).
Les bédouins du désert boivent un verre le matin et un verre le soir car ils savent qu’en buvant beaucoup, on transpire beaucoup.

La sueur est composée des éléments suivants :

  • Eau ;
  • Sels minéraux ;
  • Urée et autres substances (quantités minimes).

Une personne qui transpire beaucoup perd également beaucoup de sels minéraux.

Cela provoque la fatigue.

Les sportifs qui boivent des boissons énergisantes pendant la pause d’un match peuvent souffrir de fatigue pendant la seconde mi-temps.
Ces boissons contiennent des sucres simples qui donnent une brève sensation d’énergie mais qui provoquent ensuite la fatigue.

Débloquer la congestion du sang des pieds
Un remède rapide et efficace contre la fatigue consiste à marcher pieds nus.
Cela permet de réactiver la circulation sanguine.
On peut obtenir un résultat identique en plongeant les pieds dans une bassine d’eau fraîche.

Limiter la consommation de caféine : le café peut donner de l’énergie. Toutefois, il déshydrate le corps.
Quand l’effet disparaît, une sensation de fatigue soudaine peut se produire.

Anti-stress : contre le stress, on peut pratiquer :

  • la méditation,
  • des exercices de yoga.


De nombreuses activités permettent de soulager le stress :

  • Faire des activités en plein air,
  • Écouter de la musique,
  • Lire,
  • Se promener,
  • Faire du jardinage,
  • Faire du sport.