Mal de tête

Classification du mal de tête selon la localisation des symptômes.

 

Douleur dans la partie postérieure de la tête

Le mal de tête est divisé en céphalée primaire et secondaire. En cas de céphalée primaire, la douleur à la tête n’est pas provoquée par une maladie.

Lorsqu’une pathologie provoque le mal de tête, on parle de céphalée secondaire.

Mal de tête,fille

Céphalée tensive
La céphalée tensive se produit à cause d’une contracture aux muscles du cou ou du crâne.
On croit que ces maux de tête se produisent à cause du stress. La douleur est habituellement ressentie principalement dans la partie postérieure de la tête.
La personne affectée risque d’avoir une sensation d’oppression à la tête.
Parmi les causes de la céphalée tensive figurent :

  • Insomnie,
  • Bruxisme (grincement nocturne des dents),
  • Stress,
  • Anxiété,
  • Fatigue.

Mal de tête d’origine vasculaire
La migraine peut se vérifier à cause d’un problème vasculaire qui peut s’accompagner de nausées, de vomissements, de photophobie (hypersensibilité à la lumière).

Mal de tête cervical
Une céphalée qui provient du cou est une céphalée secondaire causée par des troubles de la colonne cervicale.
La douleur peut être provoquée par la contracture des muscles du cou ou par un blocage articulaire.
La douleur peut irradier vers les épaules et le dos.

Sinusite
Les sinus paranasaux sont quatre espaces remplis d’air situés à l’intérieur du crâne.
Les muqueuses recouvrant ces cavités produisent de la mucosité pour humidifier les canaux de passage de l’air derrière le nez.
L’infection ou l’inflammation des sinus peut causer le mal de tête.
La douleur augmente lorsque l’individu se penche en avant.

Névralgie occipitale
L’occiput est un os dans la partie postérieure et inférieure du crâne.
La névralgie occipitale est une maladie survenant lorsque les nerfs occipitaux sont comprimés, étirés ou endommagés.
La partie supérieure et la partie postérieure de la tête est innervée par ces nerfs.
La personne peut ressentir de la douleur dans la partie postérieure de la tête en cas de :

  • Accident au cou,
  • Infections,
  • Tumeurs,
  • Arthrose cervicale,
  • Compression de la colonne vertébrale.

Artérite temporale
L’artérite temporale est l’inflammation des grandes et moyennes artères  nourissant la tête.
La cause précise de cette maladie n’est pas connue, mais elle peut se développer à cause d’une réaction du système immunitaire.
Les personnes qui souffrent d’infections graves ou qui ont pris des doses élevées d’antibiotiques ont un risque plus élevé de développer cette maladie.
Parmi les symptômes de l’artérite temporale il y a :

  • Problèmes de vision,
  • Engourdissement du cuir chevelu,
  • Douleur du côté droit ou gauche, ou bien sur la partie postérieure de la tête,
  • Douleurs musculaires,
  • Douleur à la mâchoire.

 

Mal de tête derrière les yeux

Les causes les plus courantes sont :

  • Céphalée tensive
  • Astigmatisme
  • Presbyopie
  • Hypermétropie ou myopie
  • Lentilles de contact
  • Migraine avec aura
  • Sinusite
  • Syndrome inflammatoire de l’orbite
  • Sclérite
  • Névrite optique
  • Paralysie du nerf crânien
  • Syndrome prémenstruel (il se produit quelques jours avant le cycle)
  • Céphalée en grappe.

 

Mal de tête derrière l’œil gauche

Un symptôme très fréquent est le mal de tête derrière l’œil gauche. Les personnes se plaignent de douleurs lancinantes qui affectent la région autour de l’œil gauche ou derrière les deux yeux.
C’est l’un des symptômes de la céphalée en grappe.

Parmi les causes figurent :

Œil sec : Un problème courant surtout chez les personnes qui restent toute la journée devant un écran d’ordinateur.
Le patient ressent de constantes démangeaisons et de fortes douleurs derrière l’œil.
Sinusite : l’infection des sinus nasaux peut provoquer une douleur lancinante derrière l’œil.
Le patient peut également voir le nez qui coule, souffrir d’hypersensibilité à la lumière et avoir de la fièvre.
Sclérite : la sclérite peut être provoquée par d’autres maladies telles que l’arthrite rhumatoïde et la goutte.
C’est une inflammation qui provoque les yeux rouges et de la douleur.
Syndrome inflammatoire de l’orbite
Paralysie du nerf crânien : Lorsque l’afflux de sang aux nerfs et aux muscles autour de l’œil est irrégulier, la paralysie du nerf crânien peut se manifester. Ceci entraîne un fort mal de tête derrière l’œil gauche, il provoque en plus la vision double.
Névrite optique : Cette maladie provoque un mal de tête, mais aussi de la confusion mentale et des difficultés à distinguer les couleurs.
Elle est diagnostiquée lorsqu’elle affecte les muscles entourant l’œil.

 

sinusite,sinus frontaux,sinus maxillaire,nasaux

Causes de céphalée frontale

La déshydratation est l’une des causes du mal de tête frontal.
Lorsque le corps est déshydraté, le contenu en eau diminue et les muscles sèchent, la conséquence pourra être le mal de tête.
La sinusite est l’une des causes principales du mal de tête frontal.
La sinusite peut se développer à cause d’allergies et de rhume et elle est caractérisée par l’inflammation des sinus paranasaux avec l’accumulation de mucosités.
Le stress ou bien la tension émotionnelle peuvent causer la céphalée frontale.
Lorsque le corps est stressé, les vaisseaux sanguins se dilatent, augmentant le volume et la pression du sang.
Une période prolongée de travail à l’écran, effectuer un travail avec la tête très près de l’écran et les défauts de réfraction non corrigés peuvent surcharger les yeux et provoquer la céphalée.
D’autres maladies associées à ce trouble sont la lourdeur des paupières, les yeux rouges, la vision floue, les yeux fatigués, la sècheresse, etc.
Une tumeur au cerveau peut provoquer la céphalée frontale.
La croissance tumorale peut augmenter la pression dans le cerveau et la personne peut avoir un évanouissement ou des problèmes d’élocution.

 

Douleur dans la partie postérieure de la tête et du cou

Céphalée tensive
La contraction des muscles de la tête et du cou provoque une tension musculaire.
Chez certaines personnes, elle survient comme un mal de tête chronique à cause du stress continu, de la fatigue, de la mauvaise posture, des yeux fatigués, du tabagisme, des boissons alcoolisées et du cycle menstruel chez les femmes à cause des altérations hormonales.

Symptômes de la céphalée tensive
La céphalée tensive provoque de la douleur diffuse dans la partie postérieure de la tête et du cou.
La douleur est comme un bandeau enserrant la partie postérieure du cou et de la tête.
La contraction des muscles est également ressentie derrière le cou.

Migraine
La deuxième cause la plus fréquente de douleur à la nuque et au cou est la migraine. La constriction des vaisseaux sanguins dans la tête et dans le cou cause une diminution de l’afflux sanguin.
Lorsque cela se produit, une attaque de migraine se declenche.
Ce type de céphalée provoque généralement une douleur lancinante d’un côté de la tête.
Les personnes souffrant de migraine deviennent très sensibles à la lumière et aux sons.
Les causes d’une attaque de migraine sont :

  • Contraction musculaire à long terme,
  • Stress,
  • Tabagisme,
  • Alcool,
  • Manque de sommeil, etc.

Dans certains cas, parmi les causes de la migraine il y a certains aliments tels que le chocolat, les noix, les cornichons, les fromages, le vin rouge, des aliments contenant des conservateurs ou des édulcorants artificiels.

 

Mal de tête,douleur cervicale

Mal de tête d’origine cervicale

La céphalée cervicaleprovoque des douleurs au cou qui se propagent vers la tête. L’origine de la douleur est généralement le cou d’où la douleur irradie dans la région oculaire, les oreilles et parfois vers la partie supérieure de la tête.
Cette céphaleée survient généralement à cause de la mauvaise posture qui provoque un dysfonctionnement des articulations.
Parmi les causes de ce type de mal de tête il y a les lésions au cou et à la tête provoquées par un coup du lapin (tamponnement).

Symptômes du mal de tête cervical
Il s’agit d’une douleur sourde et continue sur un côté de la tête (elle peut être unilatérale ou bilatérale).
La personne ressent une rigidité du cou.
La douleur dans la partie postérieure du cou irradie à la partie postérieure de la tête et aux yeux.
La durée de la céphalée peut varier de quelques heures à quelques semaines.

Mal de tête d’origine musculaire
Le mal de tête musculaire se produit lorsque les muscles du cou sont trop contractés.
Ce mal de tête est généralement causé par une rigidité ou une tension des muscles du cou à cause de traumatismes tels que le coup du lapin, une mauvaise posture, le stress au travail, etc.

 

Classification selon les symptômes

Céphalée tensive
Ce type de trouble débute normalement derrière la tête et derrière le cou dans la partie supérieure, on ressent une sensation comme si quelqu’un poussait fort autour des sourcils avec un bandeau étroit.
Elle provoque parfois des nausées et des vomissements, une personne peut devenir hypersensible à la lumière, aux sons et au mouvement.

Migraine
La migraine est le mal de tête chronique, elle peut se produire une fois par mois ou une fois par semaine.
Elle est plus intense et affecte habituellement une tempe, la douleur irradie parfois sur le front, près de l’œil ou derrière la tête.
La migraine affecte normalement un seul côté de la tête, mais peut parfois affecter les deux côtés.
Une migraine peut provoquer des difficultés à accomplir les activités quotidiennes.

Céphalée en grappe
Cette forme de douleur à la tête dure quelques semaines ou quelques mois.
Lorsqu’une personne souffre de ce type de céphalée, elle ressent parfois un mal de tête pulsatile deux fois par jour.
La douleur peut demeurer pendant 30-90 minutes, elle est très forte et survient sur un côté de la tête près ou derrière l’oreille.
Chez les personnes ayant ce trouble, le nez peut parfois couler.

 

Classification selon la période ou le moment où il survient

Mal de tête avec de la toux
Le mal de tête provoquée par la toux est de deux types, primaire et secondaire.
La cause réelle de la céphalée primaire lorsque l’on tousse n’est pas connue, mais de nombreux médecins affirment qu’elle pourrait être provoquée par une augmentation de la pression intracrânienne.
Parmi les causes de la céphalée primaire il y a un traumatisme, un rire prolongé, de longues larmes, etc.
Le mal de tête lorsque l’on tousse de type secondaire est beaucoup plus grave ; une anomalie de la forme du crâne ou le deplacement d’une partie du cerveau à la base du crâne (syndrome d’Arnold-Chiari) est l’une des causes principales de ce mal de tête continu.
Enfin, une tumeur au cerveau peut être une raison de douleur à la tête lorsqu’on tousse ou lorsqu’on éternue.

 

Causes du mal de tête lorsqu’une personne se penche en avant

  • Sinusite
  • Les vertiges ou le tournis sont un trouble où l’individu peut avoir l’impression que tout tourne autour de lui.
  • Mal de tête du à la toux
  • Anxiété
  • L’anxiété et le stress sont deux facteurs responsables du mal de tête
  • Céphalée tensive

 

Mal de tête la nuit

Les causes non graves sont :

  • Migraine
  • Céphalée hypnique : ce type rare survient en particulier après 50 ans. Une personne se réveille soudainement d’un rêve avec un mal de tête terrible.
  • Céphalée en grappe
  • Sinusite

Causes graves

  • Tumeur au cerveau
  • Apnée nocturne : les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil ont des interruptions de la respiration pendant le sommeil.
    La personne se réveille à cause du manque de souffle avec un mal de tête lancinant.
  • Hypoglicémie
  • Dépression grave : une personne a des maux de tête récurrants si elle mène une vie stressante.
  • Hématome sous-dural : C’est l’accumulation de sang dans le cerveau due à une blessure traumatique.
  • Artérite à cellules géantes : c’est une inflammation des artères qui transportent le sang du cœur au reste du corps.

 

Mal de tête le matin

Il est rare de ressentir de la douleur ou de la gêne à la tête à cause de l’insomnie ou d’une gueule de bois, les épisodes récurrents pourraient être causés par :

  • Apnée du sommeil
  • Syndromes des jambes sans repos. Le syndrome des jambes sans repos est un trouble du sommeil où la personne continue inconsciemment à bouger les jambes pendant toute la nuit.
  • Stress
  • La manque de repos nocturne et un traumatisme émotionnel peuvent favoriser le mal de tête de tension.
  • L’anxiété ou la dépression sont des facteurs qui contribuent au mal de tête tous les matins.
  • Hypertension
  • Bruxisme ou grincement des dents. Le mal de tête au matin chez les enfants peut se produire car l’enfant serre les dents pendant la nuit.
  • Mauvaise posture au lit

 

Mal de tête et fatigue après l’entraînement

Les causes peuvent être :

  • Déséquilibre électrolytique : la perte des minéraux par le corps peut souvent causer de la fatigue.
  • Ménopause : Beaucoup de femmes pendant la ménopause sont fatiguées et découragées.
  • Mauvaise alimentation : Une alimentation inadéquate est l’une des causes les plus fréquentes de céphalée après l’exercice physique.
  • Manque d’entraînement
  • Fonctionnalité thyroïdienne anormale : C’est l’une des causes principales de la fatigue musculaire.
  • En plus de la fatigue musculaire, elle peut causer de la constipation, une faiblesse, une dépression, etc.
  • Efforts excessifs
  • Insomnie
  • Certaines autres causes de fatigue et de mal de tête sont l’apnée du sommeil, l’anémie, le diabète de type 2, la déshydratation, etc.

 

Saignement de nez et mal de tête pendant la grossesse

La grossesse est caractérisée par une augmentation du volume de sang circulant.
Une femme enceinte doit modifier l’alimentation afin de donner au fœtus toutes les substances nutritionelles.
C’est la raison pour laquelle le débit cardiaque (le sang pompé par le cœur) augmente pendant ces neuf mois.
Puisque la quantité de sang augmente dans le corps, les vaisseaux sanguins s’étendent pour recevoir un volume de sang plus élevé.
La pression sanguine augmente parfois aussi dans les vaisseaux sanguins délicats du nez.
La conséquence est le gonflement et le saignement de la muqueuse tapissant la cavité nasale.
La membrane peut également s’irriter si une femme souffre d’un rhume, d’allergies ou de sinusite pendant la grossesse.
Ces infections peuvent sécher la membrane recouvrant la cavité nasale. Un nez sec est plus sujet au saignement pendant la grossesse.
Parmi les facteurs de risque il y a également l’hypertension artérielle .
La plupart des symptômes de la grossesse sont provoqués par les altérations des niveaux d’œstrogènes et progestérone.
Parmi les autres causes figurent : l’hypoglycémie, la déshydratation, l’insomnie, les efforts excessifs et le stress.

 

Causes du mal de tête en continu

  • Céphalée tensive
  • Migraine
  • Céphalée en grappe
  • Mal de tête dû à la faim. Ce type de mal de tête survient lorsque la personne commence à avoir faim.
  • Mal de tête dû aux allergies. Ces céphalées se produisent lorsqu’une personne se trouve près d’un allergène (substance qui provoque l’allergie).
  • Sinusite

 

Raisons des maux de tête récurrents

  • Migraine
  • Céphalée en grappe
  • Mal de tête cervical
  • Céphalée médicamenteuse de rebond. Cette forme de mal de tête est provoquée par un surdosage ou une réaction due aux médicaments contre le mal de tête.
  • Névralgie du trijumeau

 

Céphalée,après avoir mangé,aliments,chocolatMal de tête après avoir mangé

Réaction allergique à la nourriture
Une réaction allergique est une réponse du système immunitaire qui se produit lorsqu’une personne consomme une substance que le système immunitaire considère comme une ménace.

Niveaux du glucose dans le sang
La douleur ou la gêne à la tête peut être causée par des fluctuations extrêmes des niveaux de glucose dans le sang.
Les personnes atteintes d’hypoglycémie peuvent avoir mal à la tête après avoir mangé des gâteux ou de la nourriture contenant beaucoup de sucres.

Reflux gastro-œsophagien
Le reflux gastro-œsophagien, ou reflux gastrique, est un trouble qui se produit lorsque l’acide dans l’estomac retourne dans l’œsophage ou dans la gorge.
C’est une cause fréquente de mal de tête après avoir mangé, en particulier pendant les derniers mois de grossesse.

Pression sanguine élevée
Après avoir mangé des aliments contenant une quantité très élevée de sel, les reins pourraient avoir des difficultés à contrôler le niveau de sel et il pourrait donc pénétrer dans la circulation sanguine.
La conséquence sera la pression élevée.

Nourriture gelée
Les aliments congelés peuvent causer un mal de tête de quelques secondes au niveau du front lorsqu’on mange trop vite.
La raison est la réaction du corps au froid qui prévoit la dilatation de l’artère cérébrale antérieure.

 

Mal de tête qui se produit avec d’autres symptômes

Saignement de nez et mal de tête
La cause la plus fréquente est la pression élevée. L’ensemble de ces symptômes peut être provoqué par une anémie. Une des causes fréquentes de saignement de nez est un traumatisme crânien.
Un coup à la tête peut endommager les grands vaisseaux sanguins dans la partie postérieure du nez.
La sècheresse de la muqueuse nasale peut provoquer le saignement du nez et le mal de tête.
La sinusite ne provoque pas d’hémorragie par le nez, mais l’abus des sprays nasaux décongestionnants peut causer ce trouble.

 Vertiges et mal de tête
L’afflux réduit du sang au cerveau est parmi les causes principales de vertiges.
Parmi les autres causes figurent :

  • L’anémie,
  • L’hypoglycémie,
  • Crise cardiaque,
  • Fréquence cardiaque élevée,
  • Choc circulatoire,
  • Accident vasculaire cérébral (AVC)

Le tournis peut se produire même avec l’âge, en particulier lorsqu’une personne se lève rapidement de la position assise ou couchée.

Constipation et mal de tête
La constipation peut être assez stressante et peut provoquer le mal de tête.
Une autre conséquence de la constipation est la perte d’appétit.
Les personnes qui souffrent de constipation ne veulent pas manger à cause du mal au ventre.
Les personnes qui souffrent de constipation sautent souvent les repas et cette habitude peut être une responsable du mal de tête.

Nausées et mal de tête
Ce n’est pas le mal de tête qui cause les nausées ; les deux symptômes sont provoqués par un autre trouble.
Un grave rhume, la grippe et toute infection virale peut provoquer le mal de tête, avec d’autres symptômes tels que des nausées, frissons, douleurs articulaires, etc.
En plus des infections virales, les infections bactériennes, fongiques et parasitaires provoquent également des nausées, des douleur à la tête et d’autres symptômes.
L’abus d’alcool est l’une des causes fréquentes de mal de tête avec des nausées.
Un autre facteur courant qui peut causer ces symptômes est la migraine.

D’autres causes de nausées et de mal de tête persistent sont :

  • Traumatisme crânien
  • Grippe intestinale (gastro-entérite)
  • Méningite
  • Céphalée en grappe
  • Maladie de Ménière
  • Acouphène
  • Anévrisme
  • Vertiges
  • Abus de caféine
  • Effets secondaires des médicaments
  • Symptômes d’abstinence

Mal de tête, médicamentsCauses de céphalée et fièvre
La fièvre indique que le corps est en train de combattre une infection. La fièvre s’accompagne souvent de mal de tête.
Il y a beaucoup de maladies qui peuvent causer le mal de tête et la fièvre, parmi lesquelles :

  • Rhume et grippe
  • Constipation
  • Infection des voies urinaires
  • Mal à la gorge
  • Pharyngite
  • Carence en vitamine et malnutrition
  • Intoxication alimentaire
  • Tonsillite
  • Sinusite
  • Gastro-entérite
  • Prostatite
  • Rougeole
  • Abcès dentaire
  • Réaction provoquée par la drogue
  • Méningite
  • Tuberculose
  • Otite
  • Bronchite
  • Pneumonie
  • Paludisme
  • Hépatite
  • Typhus
  • Néphrite
  • Troubles du foie
  • Haute ou basse pression sanguine
  • Tumeur

Causes du mal de tête, vertiges, et fatigue

  • Migraine
  • Anémie
  • Maladies cardiovasculaires. L’accumulation de cholestérol dans les artères réduit la condution et donc limite l’afflux de sang, d’oxygène et de nutriments qui arrivent aux cellules.

Un cœur n’ayant pas un niveau adéquat de sang et d’oxygène ne fonctionne pas correctement, la conséquence sont le tournis.

  • Dénutrition
  • Grossesse

 

Causes de mal de tête chez les enfants

Il existe différentes raisons qui peuvent provoquer de fréquents maux de tête chez les enfants. Parmi celles-ci il y a :

  • Infections des voies respiratoires supérieures
  • Migraine
  • Céphalée tensive
  • Méningite
  • Fatigue aux yeux. Lorsque les enfants ont des troubles de la vision, ils peuvent souffrir de mal de tête causé par une fatigue des yeux après l’âge de 3-4 ans.
  • Tumeur au cerveau
  • Traumatisme
  • Causes environnementales. L’humidité ainsi que les changements de temps provoquent souvent un mal de tête, non seulement chez les enfants, mais également chez les adultes.
  • Nourriture. Certains aliments contiennent le glutamate monosodique (tels que le bacon et les hot-dogs) qui peuvent déclencher le mal de tête.
    Les aliments riches en caféine tels que le chocolat, le café et le thé peuvent causer la céphalée.

 

Quand faut-il s’inquiéter

Lorsque les maux de tête deviennent fréquents ou graves, il faut alors consulter le médecin.
En analysant les symptômes, le médecin peut effectuer des tests tels qu’une scanographie ou une IRM, etc. pour exclure un problème sérieux.
Les symptômes à exclure sont le mal de tête qui réveille l’enfant quand il dort, une aggravation de l’intensité de la douleur ou de la fréquence.
Si l’enfant vomit sans nausées ou sans mal d’estomac, il faut se rendre chez le médecin.

D’autres symptômes sont :

  • Modification de la personnalité
  • Une céphalée différente de la céphalée précedente
  • L’enfant affirme que c’est le pire mal de tête de sa vie.