Fracture du fémur


 

Qu’est-ce que la  fracture du fémur?

rotazione esterna dell'anca, femore, bacino, Lesione, osso, scivolamento, contrattura, muscolare,, giovani, dolore, male, sintomi, cause, limitazione funzionale, infiammazione, anziani, flessione, sforzo, caduta, trauma, casa, bicicletta, gonfiore, edema

essai faber

Le fémur est l’os le plus long et grand du squelette, il relie  la hanche au genou, c’est  l’os de la cuisse.
Les fractures les plus fréquentes chez les personnes âgées sont au niveau proximale, c’est à dire dans la partie supérieure de l’os, tandis que chez les jeunes, elles sont au niveau de la diaphyse ou dans la partie distale (inférieure) du fémur.
La lésion survient souvent chez les personnes âgées en raison de l’ostéoporose qui fragilise l’os. La grande majorité des fractures de la hanche  touche la population de plus de 65 ans, même après un traumatisme mineur.
L’incidence est beaucoup plus élevée chez les femmes que chez les hommes, deux fois plus élevée.


Les fractures du fémur peuvent être très graves pour les graves complications qui peuvent survenir, y compris la nécrose de la tête fémorale (mort des cellules osseuses).
Parmi les facteurs de prédisposition, il ya aussi la prédisposition génétique, en effet les enfants de personnes qui ont subi cette blessure ont de grandes probabilités da la subir.
Les gens maigres et minces sont plus touchées par les fractures du fémur, car ils ont une plus faible concentration de calcium dans l’os (ostéopénie ou ostéoporose).
Le tabagisme et l’abus d’alcool sont des facteurs prédisposants.
Les patients souffrant de troubles mentaux, neurologiques et visuels sont à risque de  chutes qui peuvent conduire à la fracture du fémur.
Les lésions fémorales constituent un coût social et économique élevé pour la gestion du patient qui généralement est âgé.

 

Quelle est la cause de la fracture du fémur?

Frattura, anca, femore, bacino, epifisi, collo, prossimale, Lesione, osso, scivolamento, mancato consolidamento, osteoporosi, giovani, dolore, male, sintomi, cause, limitazione funzionale, infiammazione, anziani, flessione, sforzo, caduta, trauma, casa, bicicletta, gonfiore, edema

Sur le côté gauche de l’image que vous voyez avec une fracture du col du fémur et le chevauchement des parties. Sur la droite, vous verrez une prothèse double pour une chirurgie pour fracture ancienne.

Le fémur est particulièrement vulnérable aux dommages en raison de sa forme et sa position de l’articulation de la hanche et parce qu’il soutient le poids du corps.
L’ostéoporose (diminution de la densité du calcium dans l’os) rend le fémur moins résistants aux traumatismes, principalement chez les personnes âgées.
Les coups  sont souvent bénins, mais ils suffisent pour  causer de graves dommages à l’os et les structures environnantes.
La cause la plus probable est la chute durant la marche à cause de chaussures inadéquates, d’un terrain glissant ou inégale ou bien  d’un évanouissement.
Dans certains cas, la chute peut être le résultat d’une fracture spontanée du col fémoral.
En général, les jeunes qui se blessent le, fémur sont des sports (ski, etc.) ont subi un traumatisme, comme un accident de voiture ou ont subi une fracture causée par une déchirure due  à l’excessive traction  d’un ligament (par exemple le collatéral latéral).
Comment classez-vous les fractures du fémur?

Dans la partie proximale (la région de la hanche), le fémur se compose d’une tête presque sphérique et d’ un col de forme presque cylindrique.
Le col du fémur unit la tête au trochanter et à la tige fémorale.
Les fractures peuvent être:

  •   intra-capsulaire, soit à l’intérieur de la capsule, si elles sont dépendantes du col du fémur, ce cas est le plus dangereux car il peut endommager les vaisseaux sanguins qui irriguent la tête du fémur, provoquant une nécrose osseuse.
  •   extra-capsulaire, si elles sont localisées sur le trochanter, dans ce cas, les risques d’ostéo-nécrose ou d’ une absence de consolidation sont très rares, car la zone est très vascularisée.

Les fractures du fémur sont très dangereuses, en effet, sans chirurgie, le taux de mortalité peut dépasser 30% des cas.


Quels sont les symptômes de fractures de la hanche?

Les principaux symptômes de lésion du fémur sont: la douleur et l’incapacité à se tenir debout en s’appuyant sur la jambe cassée.
Quelques jours après le traumatisme, apparait un gonflement et un hématomes ou  ecchymose.
Le sujet  qui ait tombé, ne  peut se  relever du sol sans aide.

 

Comment diagnostique – t-on  une fracture du fémur?

Le médecin des urgences  vérifie l’histoire et le mécanisme préjudiciable pour comprendre s’il existe une suspicion de fracture du fémur.
Si les symptômes correspondent, l’examen clinique montre une jambe plus courte et une extra-rotation due à la traction exercée par les muscles et la gravité.
Le test physique le  plus approprié pour ces fractures est la flession puis rotation interne passive, s’il est positif le patient ressentira beaucoup de douleur.
La radiographie est l’examen  le plus approprié afin de vérifier la présence d’une fracture fémorale. Les radios montreront d’éventuelles interruption dans la continuité de l’os.
En cas d’infraction mineure, il est possible que le jour même du traumatisme, il  ne se voit rien aux rayons X, mais après 2/3 jours, la fracture devient plus visible, car elle tend à se développer.
Dans le cas des micro-fractures,  un IRM ou une scintigraphie osseuse peuvent être nécessaire pour confirmer le diagnostic, car elles sont plus précises et ont une plus haute résolution de la radiographie.

 

Quel est le traitement d’une fracture du fémur?

L’orthopédiste des urgences  doit d’abord évaluer correctement le cas, en effet, si le patient est jeune, le traitement sera différent de celui d’une personne agée.
L’opération pour adultes et enfants sera une ostéosynthèse pour maintenir ensemble les fragments osseux utilisant: un clou de gamme  centro-médullaire, vis et plaques. Après l’opération, la jambe sera plâtrée pour une durée d’environ un mois.
L’opération chirurgicale indiquée pour les personnes âgées peut être arthroplastie de la hanche, elle remplace l’articulation entre le fémur et le cotyle (bassin) avec une prothèse en métal.
Dans le cas de fracture intra-capsulaire du fémur, l’opération est toujours recommandé car elle réduit le temps de récupération et d’immobilisation, en plus elle évite les complications dûes à l’immobilité: embolie pulmonaire, thrombose veineuse profonde, les escarres sur le dos et les talons.

Habituellement, si la lésion est trochantérienne,  l’option sera  pour un traitement non chirurgical avec une période d’immobilisation dans le plâtre d’environ 4/5 semaines, après quoi le patient pourra commencer à marcher avec des béquilles.
Les résultats possibles sont les suivants:

  •   nécrose de la «tête fémorale” si les artères circonflexe sont endommagées, se produit dans les lésions médiales (à l’intérieur), même après la chirurgie;
  •   Pseudo-arthrose  du col du fémur, se rencontre dans les fractures médiales en raison d’une mauvaise circulation dans les os;
  •   La mauvaise consolidation  se produit dans les fractures latérales (externes), peut-être en valgus ou en varus, dans ce dernier cas entraîne l’arthrose précoce de la hanche.

 

 Quel type de réhabilitation faire pour la fracture du fémur?

Dans le cas de la chirurgie, la marche doit être initié dès que possible, en fonction de  la douleur.
Après avoir enlevé le plâtre, dans le cas d’ostéosynthèse, il convient de reprendre la charge progressivement. Il faut  commencer dès que possible les exercices pour le  renforcement et la récupération de l’élasticité: cheville, genou et hanche.
La réhabilitation dure environ un mois, mais la durée est très subjective, car certains patients peuvent avoir besoin de plus de temps pour récupérer la flexion et l’extension complète de la hanche sans douleur.

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com © photoCD – Fotolia com

Lascia un Commento

DISCLAIMER