Ver solitaire ou ténia

Le ver solitaire (ou ténia) est un parasite qui provoque la téniase (ou tæniasis).

Les espèces de ténia que l’on peut trouver dans l’intestin de l’homme sont les suivantes :

  1. Taenia saginata (ténia inerme ou ténia du bœuf),
  2. Taenia solium (ténia du porc),
  3. Taenia asiatica (ténia asiatique).

L’infection par ténia est causée par l’ingestion de nourriture  contaminée par les œufs ou les larves de ténia.
Une fois avalés, les œufs de ténia :

  • Migrent dans l’intestin,
  • Peuvent former des kystes dans les tissus et les organes (infection invasive).

Les larves du ténia deviennent des ténias adultes dans l’intestin (infection intestinale).
Les infections intestinales par ténia sont généralement peu graves. En revanche, les infections invasives des larves peuvent causer de graves complications.

 

D’où provient le ténia ?

Le ver solitaire pénètre dans le corps quand on mange la viande crue ou peu cuite d’animaux infectés. Le taenia saginata infecte :

  • La vache,
  • Le taureau,
  • Le bœuf.

Les porcs sont les vecteurs du taenia solium (ver solitaire).

 

Qu’est-ce qu’un ténia ?

Le ténia est un parasite ou un cestode qui vit dans le système digestif d’une personne. Les parasites sont des organismes qui vivent à l’intérieur ou à l’extérieur d’autres organismes (appelés « hôtes »). Les parasites se nourrissent des nutriments de leur hôte. Ils empêchent ainsi à l’hôte de se nourrir normalement.
Le ver solitaire pénètre dans le corps quand une personne mange ou boit des aliments infectés par :

  • Le ver,
  • Ses œufs.

Une fois que le ténia se trouve à l’intérieur du corps, sa tête s’attache à la paroi interne de l’intestin. Le ténia est composé de plusieurs segments. Quand il grandit, il en forme d’autres. Chaque segment peut reproduire le ver car il produit des milliers d’œufs. Étant donné que le ténia peut se composer de plus d’un millier de segments, il arrive à se diffuser facilement.

 

Durée de vie du ténia

Le cycle de vie du ver solitaire comprend trois stades :

  1. L’œuf ;
  2. Un stade immature, où le ver est appelé larve (cysticercus) ;
  3. Une phase adulte où le parasite (cestode) peut produire des œufs.

Étant donné que les larves peuvent pénétrer dans les muscles des hôtes, l’infection peut se contracter quand on mange la viande crue ou peu cuite d’un animal infecté. Le ver solitaire peut :

  • Vivre jusqu’à 25 ans,
  • Se développer beaucoup en longueur jusqu’à 10 mètres, bien que  le record soit de 22 mètres.

 

Causes du vers solitaire

Une infection par ténia se produit généralement quand on mange :

  • De la viande crue et contaminée de :
    • porc,
    • bœuf,
  • De la chair contaminée d’un poisson d’eau douce.

Les causes des différents types d’infection par ténia sont différentes. Elles sont reportées ci-dessous.

Ténia du porc et du bœuf
L’infection par des ténias de porc ou de bœuf peut se produire en mangeant la viande crue ou peu cuite de ces animaux s’ils contiennent les larves du ténia (vers nouveau-nés). Les larves se développent et deviennent des vers adultes dans l’intestin.

Dans le cas du ténia de porc :

  • On peut avaler les œufs présents dans de la nourriture ou de l’eau contaminées par des selles ;
  • On peut transférer les œufs à la bouche après le contact avec une personne infectée ou avec des vêtements contaminés.
  • Les œufs peuvent se transformer en larves à l’intérieur du corps et envahir d’autres parties, comme les muscles et le cerveau.

Le ténia de porc ou de bœuf se trouve plus facilement dans les zones en voie de développement comme :

  • L’Afrique,
  • Le Moyen-Orient,
  • Le sud-est de l’Asie,
  • L’Amérique du sud.

Ténia des poissons (ou diphyllobothrium)
L’infection par le ténia des poissons peut être causée par des poissons d’eau douce, crus ou peu cuits, par exemple le saumon. Le ténia des poissons est plus fréquent dans les pays où les gens mangent habituellement du poisson cru, comme :

  • Les pays scandinaves,
  • La hollande,
  • Le Japon.

Ténia nain (ou Hymenolepis nana)
Les œufs du ténia nain peuvent se transmettre d’une personne à une autre à cause d’une mauvaise hygiène. Une auto-réinfection est également possible pour la même cause.
Après leur éclosion, les œufs deviennent des ténias adultes (qui mesurent jusqu’à 4 centimètres) qui se reproduisent dans l’intestin sans quitter l’appareil digestif.
La durée de vie moyenne du ténia nain adulte est de 4 à 6 semaines, mais les auto-infections garantissent au parasite une présence plus longue dans l’hôte.
L’infection par le ténia nain frappe généralement les enfants plutôt que les adultes. Cette infection est aussi fréquente dans les lieux où les gens vivent dans des conditions d’hygiène insuffisantes, notamment là où se trouvent :

  • Des puces,
  • Des cafards,
  • Des rats.

Ce sont les porteurs de l’infection de ténia nain.

Ténia du chien (ou Dipylidium caninum)
Cette espèce de ténia est un ver parasite des :

  • Canidés (chiens, renards, loups, etc.) ;
  • Félins (par exemple : chat domestique).

Les personnes sont rarement infectées par le ténia du chien, aussi appelé hydatidose ou échinococcose hydatique ou le kyste hydatique.
Les enfants peuvent avaler accidentellement les œufs du ténia du chien après avoir touché les selles d’un chien ou à cause d’un contact étroit avec ces animaux. Le ténia du chien est plus fréquent dans les zones rurales, notamment en cas d’élevage.

 

Comment l’infection par ténia se transmet-elle ?

Le ver solitaire peut se répandre de difféRentes façon :

  • L’infection par ténia peut se transmettre quand on ingère de la nourriture, de la viande ou du poisson qui n’a pas été suffisamment cuits pour tuer le ver solitaire et ses œufs ou quand on boit de l’eau contaminées par des selles infectées.
    C’est pourquoi les infections par ver solitaire sont rares en présence de bonnes structures hygiéniques et sanitaires.
    Les toilettes, les égouts et le traitement des eaux permettent de maintenir les selles loin des sources d’eau et de nourriture.
  • Le ver solitaire peut être contagieux car, si une personne ne se lave pas les mains après être allée aux toilettes, elle peut transmettre les œufs du ténia à d’autres.
    Les œufs de ténia contenus dans les selles peuvent se diffuser facilement par l’intermédiaire de la nourriture ou de surfaces comme les poignées de porte.

 

Symptômes d’une infection par ténia

Les personnes ne sont généralement pas conscientes d’avoir contracté une infection par ténia. Parfois, la personne ne perçoit aucun symptôme.

Symptômes d’une infection par ténia chez l’homme

Dans le cas d’une infection par ténia adulte, on peut observer :

  • Des larves,
  • Des segments du ténia dans les selles.

Les segments du ver solitaire contiennent des œufs. Selon le type de ténia, les symptômes peuvent être  :

L’infection par le ténia du porc peut causer une augmentation de l’appétit.

Dans de rares cas, l’infection par le ténia des poissons peut causer une carence en vitamine B12 car le ver absorbe cette substance. La vitamine B12 permet de former les globules rouges. Une carence peut causer une anémie.

 

Symptômes d’une infection par des larves de ténia (Cysticercose)
Certains types de ténias ne deviennent pas adultes dans l’intestin. Par contre, leurs larves creusent la paroi intestinale et pénètrent dans le sang. Elles peuvent ainsi se rendre dans d’autres parties du corps.

Les symptômes de l’infection par des larves de ténia dépendent du type de parasite, de la gravité et de la partie du corps affectée.

Les larves peuvent infester :

  • Le cerveau,
  • La moelle épinière,
  • Les muscles,
  • Les tissus sous-cutanés,
  • Les yeux.

Parmi les symptômes, il y a :

  1. Gêne ou maux de ventre ;
  2. Vomissement ;
  3. Maux de tête ;
  4. Fièvre ;
  5. Jaunisse,
  6. Convulsions.

 

Risques du ténia

Ver solitaire ou ténia
Ver solitaire ou ténia

Le ténia se nourrit des aliments que son hôte est en train de digérer et utilise ces substances pour grandir. Le ver solitaire peut causer l’amaigrissement de l’individu, qui peut atteindre 4 à 5 kilos par mois. Toutefois, on ne peut l’utiliser pour maigrir.

Le ténia se nourrit pour vivre de :

  • Gaisses,
  • Glucides,
  • Protéines,
  • Vitamines,
  • Sels minéraux fondamentaux.

Dans certains cas, il peut engendrer une malnutrition voire même la mort, s’il n’est pas traité.

 

Diagnostic du ténia

L’examen d’un échantillon de selles permet de diagnostiquer une infection par ténia. Les individus doivent dire au médecin s’ils ont observé des segments de ténia (matériel blanc similaire à un petit serpent) dans leurs selles. Les échantillons de selles doivent être recueillis sur trois jours différents et examinés au laboratoire pour déterminer la présence ou non d’œufs de ténia ou d’autres vers, par exemple des oxyures. La présence d’œufs de ténia dans les selles peut être visible 2 à 3 mois après l’infection par ténia.

Les analyses de sang permettent de confirmer une infection invasive par le ver solitaire et de vérifier la présence d’anticorps contre le ténia.

 

Traitement contre le ténia

Parfois, aucun soin n’est nécessaire car le ténia sort du corps spontanément.
Certaines personnes ne ressentent aucun symptôme et ne sont donc pas conscientes du fait d’avoir contracté une infection par ténia.
Cependant, en cas d’infection par ténia, le médecin prescrit des médicaments pour l’éliminer.

Traitement en cas d’infections intestinales
Le traitement le plus prescrit pour soigner une infection intestinale par ténia prévoit la prise de médicaments par voie orale, toxiques pour le ténia adulte. Il y a par exemple :

  1. Praziquantel (Biltricide)
  2. Albendazole (Zentel)

Le médicament prescrit par le médecin dépend de l’espèce de ténia impliquée.

Le but des médicaments est d’éliminer les ténias adultes, pas les œufs. Il est donc important d’éviter une réinfection. Toujours se laver les mains après être allés aux toilettes et avant de manger.

Traitement en cas d’infections invasives
Le traitement d’une infection invasive dépend de la partie affectée et des effets que les vers ont provoqués.

Anthelminthique ou vermifuge
L’albendazole (Zentel) peut réduire les kystes formés par les larves du ténia. Le médecin peut contrôler régulièrement les kystes en réalisant des examens instrumentaux par imagerie, comme l’échographie ou la radiographie, pour contrôler l’efficacité du médicament.

Traitement anti-inflammatoire
Les kystes de ténia qui meurent peuvent causer un gonflement ou une inflammation dans les tissus et les organes concernés. Pour réduire l’inflammation, le médecin peut donc recommander des médicaments à base de :

  • Cortisone,
  • Prednisone,
  • Dexaméthasone, .

Traitement anti-épileptique
Si le ténia cause des convulsions, les médicaments anti-épileptiques peuvent contrôler ce trouble.

Installation d’un shunt
Une infection grave peut causer une accumulation de liquide dans le cerveau, appelée hydrocéphalie.
Le médecin peut recommander d’insérer un shunt (tube) permanent dans la tête pour drainer le liquide.hydrocéphalie,shunt,chirurgie

Opération chirurgicale
L’extraction chirurgicale des kystes dépend de leur position et des symptômes qu’ils provoquent. Les kystes qui se développent dans le foie, les poumons et les yeux sont généralement retirés car ils peuvent menacer la fonction de l’organe.

 

Remèdes naturels contre le ténia

Parmi les remèdes fait-maison les plus connus, il y a :

  • L’ail, il est important de ne pas le faire bouillir pour qu’il ne perde pas ses propriétés nutritives.
    Il est conseillé de manger deux gousses d’ail par jour pour se libérer du ténia,
  • L’oignon,
  • Les graines de courge, elles contiennent des anti-parasites végétaux,
  • L’ananas,
  • Les graines de papaye,
  • Le jus de grenade ou de citron.

Il faut éviter :

  • Les aliments transformés,
  • Les céréales raffinés (comme le riz blanc),
  • Le sucre blanc.
  • Les aliments frits,
  • La viande  et le poisson crus.

 

Pronostic pour le patient souffrant de ver solitaire ou téniase et temps de guérison

Le traitement permet de soigner totalement l’infection par ténia.
Sans traitement, la ténaise peut durer plusieurs années ou provoquer la mort.