Ver solitaire ou ténia

Le ver solitaire (ou ténia solium) est un parasite qui provoque la téniase.

Les espèces de ténia qu’on peut trouver dans l’intestin de l’homme sont :

  1. Taenia saginata (ténia inerme ou ténia du bœuf),
  2. Taenia solium (ténia du porc),
  3. Taenia asiatica (ténia asiatique).

L’infection par ténia est causée par l’ingestion de nourriture ou d’eau contaminée avec les œuf de la ténia ou avec ses larves.


Si on avale quelques œufs de ténia, ils peuvent migrer à l’intérieur de l’intestin et ils peuvent former des kystes dans les tissus et dans les organes (infection envahissante).

Les larves du ténia deviennent des ténia adultes dans l’intestin (infection intestinale).

Les infections intestinales par ténia sont généralement d’importance réduite, mais les infections envahissantes des larves peuvent causer des complications graves.

 

Où est-ce qu’on trouve le ver solitaire ?

Le ver solitaire entre dans le corps quand on mange de la viande crue ou peu cuite d’animaux infectés. Le ténia saginata infecte la vache, le taureau, et le bœuf.

Les porcs sont les vecteurs du Taenia solium (ver solitaire).

 

Que c’est un ténia ?

Le ténia est un parasite ou un cestode qui vit dans le tractus digestif d’une personne. Les parasites sont des organismes qui vivent à l’intérieur ou à l’extérieur d’autres organismes (appelés “hôtes”). Les parasites prennent les substances nourrissantes par le hôte, parfois ils enlèvent à l’hôte la nourriture nécessaire pour vivre.


Le ver solitaire entre dans le corps quand une personne mange ou quand elle boit quelques choses qui ont été infectées par le ver ou par ses œufs. Une fois que le ténia est à l’intérieur du corps, sa tête s’attache à la paroi interne de l’intestin. Le ténia est fait par plusieurs segments et quand il grandit, il en forme des autres. Chaque segment peut reproduire le ver parce qu’il produit de milliers d’œufs. Puisque le ténia peut avoir plus qu’un millier de segments, il arrive à se diffuser facilement.

Durée du ténia

Le ver solitaire a un cycle de vie de trois stades :

  1. œuf ;
  2. Un stade immature, où le ver est appelé larve ;
  3. Une phase adulte où le parasite peut produire des œufs.

Étant donné que les larves peuvent entrer dans les muscles des hôtes, l’infection peut se produire quand on mange de la viande crue ou peu cuite d’un animal infecté. Le ver solitaire peut vivre jusqu’à 25 ans et il peut grandir beaucoup en longueur, le record est de 22 mètres.

 

 

Causes du ver solitaire

Une infection par ténia se produit généralement quand on mange de la viande crue et contaminée de porc, de bœuf ou de poissons d’eau douce. On ne prend pas tous les ténias de la même façon. Les causes des différents types d’infection par ténia sont rapportées ci-dessous.

Ténia du porc et du bœuf

L’infection avec des ténias adultes de porc ou de bœuf peut se produire en mangeant de la viande crue ou peu cuite de ces animaux s’ils contiennent les larves du ténia (vers nouveau-nés). Les larves se développent et elles deviennent des vers adultes dans l’intestin.

Dans le cas de ténia du porc, on peut : Avaler les œufs dans de la nourriture ou dans de l’eau contaminées avec des selles humaines ;

Transférer les œufs à la bouche après le contacte avec une personne infectée ou avec des vêtements contaminés. Les œufs puis se développent dans des larves à l’intérieur du corps et ils envahissent d’autres secteurs, comme les muscles et le cerveau.

Voici la raison pour laquelle les symptômes d’une infection par des larves de ténia sont différents par rapport à ceux d’une infection par ténia adulte qui est limité à l’intestin. Un ténia de porc ou de bœuf se trouve plus facilement dans les zones en voie de développement comme l’Afrique, le Moyen Orient, l’Europe orientale, l’Asie et l’Amérique du sud.

Ténia des poissons

L’infection par ténia des poissons peut être causée par des poissons d’eau douce, crus, ou peu cuits, par exemple le saumon. Le ténia des poissons est plus fréquent dans les pays où les gens mangent habituellement du poisson cru, comme l’Europe de l’est, les Pays scandinaves et le Japon.

Ténia nain

Les œufs d’un ténia nain peuvent se transmettre d’une personne à un autre à cause d’une hygiène mauvaise. On peut aussi réinfecter soi-même à cause des conditions hygiéniques. Les œufs peuvent éclore, ils deviennent des ténias adultes et ils se reproduisent dans l’intestin sans abandonner l’appareil digestif. L’infection par le ténia nain frappe généralement les enfants, par rapport aux adultes. C’est fréquent aussi dans les lieux où les gens vivent dans des conditions antihygiéniques, surtout s’il y a des puces.

Ténia du chien

Les personnes sont infectées rarement par le ténia du chien. Cette infection s’appelle hydatidose. Les enfants peuvent avaler accidentellement les œufs du ténia du chien après avoir touché les selles d’un chien ou à cause d’un contacte serré avec les chiens. Le ténia du chien est plus fréquent dans des zones rurales, surtout dans les zones consacrées à l’élevage.

Comment se produit la transmission du ténia ?

Le ver solitaire se diffuse dans les façons suivantes : Le ténia peut se diffuser quand on mange ou quand on boit de la nourriture ou de l’eau contaminée avec des selles infectées. Pour cette raison les infections par ver solitaire sont rares où il y a de bonnes structures hygiéniques sanitaires, par exemple aux États-Unis. Les toilettes, les égouts et le traitement des eaux, aident à maintenir les selles loin des sources d’eau et de nourriture. Le ver solitaire peut être contagieux parce que une personne peut transmettre les œuf du ténia aux autres si elle ne se lave pas les mains après avoir utilisé les toilettes. Les œufs de ténia dans les selles peuvent se diffuser facilement avec la nourriture ou sur les surfaces comme les poignées des portes. Un individu peut s’infecter avec le ténia en mangeant de la viande ou du poisson qui n’a pas été cuit assez pour tuer le ver solitaire et ses œufs. Le ver solitaire ne se prend pas du lait de vache.

Symptômes d’une infection par ténia

Les personnes ne sont pas généralement conscientes d’avoir une infection par ténia. Il est possible de ne pas percevoir de symptômes.

Symptômes d’une infection par ténia chez l’homme.

Dans le cas d’infection par ténia adulte, on peut voir des larves (vers nouveau-nés) ou les segments du ténia dans les selles.

Les segments du ver solitaire contiennent les œufs de ténia. Selon le type de ténia, les autres symptômes peuvent être :

  • Des douleurs à l’estomac ou du mal au ventre ;
  • De la nausée ou du vomissement ;
  • De la diarrhée ;
  • De la perte de poids ;
  • De la perte d’appétit ;
  • Des vertiges ;
  • De l’insomnie ;
  • Des convulsions ;
  • De la malnutrition ;
  • Des démangeaisons anales ;

L’infection par ténia du porc peut causer une augmentation de l’appétit.

Dans de rares cas, l’infection par ténia des poissons peut causer une carence en vitamine B12 parce que le ver absorbe cette substance. La vitamine B12 sert à créer les globules rouges, donc une carence en vitamines peut causer l’anémie.

 

Symptômes d’une infection par des larves de ténia

Quelques types de ténias peuvent ne pas devenir adultes dans l’intestin. Par contre, leurs larves (vers nouveau-nés) creusent à travers la paroi intestinale et elles entrent dans la circulation sanguine. Donc elles peuvent se rendre dans d’autres parties du corps.

Les symptômes de l’infection par des larves de ténia dépendent du type de parasite, de la gravité et de la partie du corps frappée.

Par exemple, parmi les symptômes on peut trouver :

  1. De la gêne ou du mal au ventre ;
  2. De la toux ;
  3. Des douleurs aux poumons causés par un abcès ;
  4. Du mal à la tête ;
  5. De la fièvre ;
  6. L’ictère.

 

Risques du ver solitaire

Ver solitaire ou ténia
Ver solitaire ou ténia

Le ténia se nourrit de la nourriture que l’hôte est en train de digérer et il utilise ces substances pour grandir. Le ver solitaire peut causer l’amaigrissement de l’individu jusqu’à 4-5 kilos par mois, mais on ne peut pas l’utiliser comme un régime pour maigrir.

Le ténia mange des graisses, des carbohydrates, des protéine, mais il mange aussi les vitamines et les sels minéraux fondamentaux pour vivre. La conséquence est que dans certains cas il peut causer aussi la mort.

 

Diagnostic du ver solitaire

Le diagnostic des infections par ténia est fait comme un examen d’un échantillon des selles. Les individus devraient dire au médecin s’ils ont expulsé des segments de ténia avec les selles. Les échantillons des selles doivent être cueillis en trois jours différents et examinés dans le laboratoire pour comprendre s’il y des œufs du ténia ou d’autres vers, par exemple des oxyures. Les œufs de ténia peuvent être trouvés dans les selles 2-3 mois après l’infections par ténia.

On fait les analyses de sang pour confirmer s’il y a une infection envahissante par le ver solitaire, elles servent à vérifier la présence d’anticorps contre le ténia.

 

 

Traitement pour le ver solitaire


Quelques personnes avec l’infection par ténia n’ont pas besoin de soins parce que le ténia sort du corps toute seul. Les autres ne savent pas d’avoir ce parasite dans l’intestin parce qu’ils n’ont aucun symptôme. Cependant, dans le cas de diagnostic de l’infection par ténia, le médecin prescrit probablement des médicaments pour enlever le ver solitaire.

Traitement pour les infections intestinales

Le traitement le plus prescrit pour l’infection par ténia prévoit des médicaments oraux qui sont toxiques pour le ténia adulte, parmi lesquels :

  1. Praziquantel (Biltrocide)
  2. Albendazole ( Zentel)

Le médicament que le médecin prescrit dépend de l’espèce de ténia impliquée et de la partie du corps infectée.

L’objectif des médicaments sont les ténias adultes, pas les œufs, donc il est important d’éviter une réinfection. Se laver toujours les mains après être allés aux toilettes et avant de manger.

Traitement pour les infections envahissantes

Le traitement d’une infection envahissante dépend de la position et des effets que les médicaments ont provoqué.

Anthelminthique


L’albendazole (Zentel) peut réduire les kystes du ténia. Le médecin peut contrôler les kystes avec des examens instrumentaux par images comme l’échographie ou la radiographie pour être surs que le médicament soit efficace.

Traitement anti-inflammatoire

Les kystes de ténia qui meurent peuvent causer du gonflement ou une inflammation dans les tissus et dans les organes. Donc le médecin peut recommander des médicaments corticoїdes, comme le prednisone ou le dexaméthasone pour réduire l’inflammation.

 

Traitement anti-épileptique

Si le ténia cause des convulsions, les médicaments anti-épileptiques peuvent arrêter ce trouble.

Disposition d’un shunt

Un type grave d’infection peut causer une accumulation de fluide dans le cerveau appelé hydrocéphalie.

Le médecin peut recommander d’insérer un shunt (ou tube) permanent dans la tête pour drainer le liquide.

Opération chirurgicale


L’extraction chirurgicale des kystes dépend de leur position et des symptômes qu’ils provoquent. Les kystes qui se développent dans le foie, dans les poumons et dans les yeux s’enlèvent généralement puisqu’ils peuvent menacer la fonctionnalité de l’organe.

Remèdes naturels

Parmi les remèdes faits maison qu’on utilise depuis des milliers d’années il y a l’ail. Il est important de ne pas bouillir cet aliment parce qu’il perd les propriétés nourrissantes. On conseille de manger deux gousses d’ail par jour pour se libérer du ténia.

Pronostic (temps de récupération)

Avec le traitement, l’infection par ténia guérit complètement.