Météorisme et flatulence

Le météorisme indique un trouble consistant en une quantité excessive de gaz qui s’accumule dans l’intestin, tandis que la flatulence indique la présence d’une abondante production de gaz créée par des bactéries et des levures dans l’intestin.

Dans le cas de flatulence, l’air ne reste pas dans l’intestin, mais est expulsé avec des vents malodorants.
Enfin, l’aérophagie indique une ingestion d’air involontaire pendant la déglutition.

Si le météorisme n’est pas dû à une obstruction organique dans l’intestin, il devrait être provoqué par un problème de digestion et par son absorption.

Les enfants souffrent de météorisme parce que leur intestin ne s’est pas complètement développé et la microflore de l’intestin ne s’est pas encore formée.
Quand la nourriture non digérée parvient dans la paroi inférieure de l’intestin, elle produit des gaz.
Les gaz s’accumulent à cause du lent mouvement intestinal et provoquent l’élargissement de la paroi intestinale, ce qui déclenche la douleur.

 

Causes du météorisme et flatulence

1.Une plus grosse quantité d’air engloutie (aérophagie) due à:

  • Une névrose (la raison la plus fréquente),
  • Un stress émotif, de la peur,
  • Une augmentation de salivation, par exemple le fait de mâcher du chewing-gum,
  • Habitudes alimentaires irrégulières,
  • Manger et déglutir trop rapidement les liquides.

2. Prendre des hydrates de carbone, de difficile absorption (lactose, fructose)

  • Une alimentation par sonde,
  • Une maladie coeliaque,
  • Une intolérance au lactose,
  • Une insuffisance pancréatique (mauvaise odeur des pets à cause des acides gras),
  • Une accélération du passage gastro-intestinal,
  • Une infection par Giarda lamblia,
  • Une augmentation de la formation de C02 dans le duodénum.

3.Réduction de l’absorption de gaz et consommation de l’hydrogène de la flore colique:

  • Une hypertension portale (dans la cirrhose du foie),
  • Une insuffisance cardiaque ventriculaire droite,
  • Une atonie intestinale (paralysie intestinale),
  • Un traitement par antibiotiques.

4.Troubles de la motilité gastro-intestinale (péristaltisme)

  • Le syndrome de l’intestin irritable (très fréquemment)
  • La parésie intestinale, parésie de l’estomac

Le ballonnement qui se manifeste avant le cycle d’une femme (quelques jours avant les règles), n’est pas du météorisme.

 

Symptômes du météorisme

  • Une sensation de plénitude abdominale,
  • Les vêtements semblent plus étroits,
  • Des gargouillis dans l’intestin (rumeur),
  • Une certaine tension et/ou une douleur abdominale du côté droit ou du côté gauche,
  • Une éructation fréquente,
  • Un passage d’air fréquent.

 

Remèdes naturels, à préférer aux médicaments

Parmi toutes les plantes, on peut indiquer les suivantes: (si possible, consulter un spécialiste en herboristerie pour connaître la toxicité potentielle et les contre-indications)

La camomille (Matricaria Chamomilla)
Elle est digestive, anti-inflammatoire, elle protège le foie, stimule la bile et a un effet antispasmodique et carminatif (capable de limiter la formation et la stagnation de gaz dans l’intestin).
Etant donné sa capacité de protéger et réparer la membrane gastrique, la camomille est très appropriée pour toutes les maladies des organes de l’appareil digestif. La camomille améliore la digestion et aide à expulser les gaz de l’appareil digestif. On la prépare en infusion, avec une cuillerée de fleurs séchées dans une tasse d’eau. Il faut en boire de 2 à 3 tasses par jour.

Le basilic (Ocimum basilicum)
Il aide la digestion et prévient les spasmes de l’estomac, il est très utile en cas de gastrite, d’hernie hiatale, de flatulence, etc.
Préparer une infusion avec une poignée de feuilles fraîches, environ15 gr. pour un litre d’eau. En prendre 3 tasses par jour après les repas.

L’estragon (Artemisia dracunculus)
Il est indiqué pour améliorer la digestion, pour le météorisme ou pour la flatulence, pour soulager des crampes à l’estomac et des coliques dues aux gaz. Le prendre en infusion, 5 gr. de feuilles séchées dans 250 ml d’eau.

L’origan ou marjolaine sauvage (Origanum vulgare)
Il sert à expulser les gaz intestinaux. Le thymol et le carvacrol sont des substances contenues dans l’origan, qui éliminent la flatulence.
Préparer une infusion avec une cuillerée de fleurs dans une tasse d’eau. En prendre trois tasses par jour, après les repas principaux.

Le coton lavande (Santoline) ses propriétés ressemblent à celles de la camomille.

Anis vert (Pimpinella anisum) permet la stimulation des vents. Cette plante est capable de forcer l’expulsion de l’excès de gaz accumulé dans l’intestin afin d’éviter le ballonnement abdominal.
Préparer une infusion avec une demi-cuillérée à café de grains secs dans une tasse d’eau pendant 10 minutes. En boire deux tasses par jour.

Le guarana: (Paullina cupana)
Le guarana est utilisé pour soigner le ballonnement.

La gentiane (Gentiana lutea)
L’excès de gaz produit normalement par une mauvaise digestion, peut être réduit par l’ingestion de cette plante. Mettre à tremper 1,5 gr de poudre pour une tasse d’eau pendant 4 heures. En prendre deux tasses par jour.

Les clous de girofle (Eugenia caryophyllata)
Préparer une infusion avec de l’huile de clous de girofle, une à trois gouttes pour un verre d’eau chaude, on le trouve en pharmacie ou en herboristerie.

Le coriandre (Coriandrum sativum).
En plus d’être un bon digestif, c’est un carminatif utile (produit qui sert à supprimer l’air intestinal), il prévient la flatulence et l’aérophagie.
Pour expulser la flatulence, on peut mettre une demi- cuillerée à café avec moitié de fenouil et moitié de coriandre dans un verre d’eau, et en boire une petite tasse après les repas.

Le poivre (Piper nigrum)
Le poivre est un épice carminatif, on peut en prendre 5 gr par jour, sans problème.

Le cèleri sauvage (Angelica archangelica) en prendre une tasse à thé après les repas.

Le fenouil (Foeniculum vulgare)
Il facilite la digestion, favorise l’expulsion de la flatulence et donne de l’appétit. Préparer une infusion de 5 gr dans une tasse d’eau.

Le gingembre (Zingiber officinale) a été utilisé traditionnellement pour soigner les troubles intestinaux, surtout les problèmes de digestion.
Il semble qu’en stimulant le pancréas, il augmente la production des enzymes qui déclenchent la digestion et qui préviennent l’apparition d’un certain nombre d’effets collatéraux associés à la mauvaise absorption de la nourriture.
Sa propriété antibactérienne et sa tolérance aux micro-organismes nécessaires à la flore intestinale (Lactobacillus), permettent d’enrichir la flore intestinale.
De cette façon, on peut éliminer les micro-organismes nuisibles, comme l’Escherichia coli, responsable de la plupart des cas de diarrhée et de gastro-entérite. Le fait d’éliminer ces bactéries et d’autres micro-organismes nocifs, évite la putréfaction intestinale, responsable du ballonnement abdominal et du météorisme.

Rappelons aussi la présence des gingérols contenus dans cette plante , qui permettent d’augmenter le péristaltisme intestinal, favorisant ainsi l’élimination des excréments.
Préparer une infusion avec une demi-cuillerée à café de racine séchée dans une tasse d’eau.

Le laurier (Laurus nobilis)
Il améliore les sécrétions et facilite le péristaltisme, il contribue à mettre en mouvement la digestion, il aide l’estomac et le foie, il em-pêche l’acidité, en réduisant la flatulence et les crampes intestinales.
Le mettre en infusion avec quelques feuilles dans une tasse d’eau pendant 10 minutes.

La lavande (Lavandula officinalis)
L’irritation de l’estomac peut provoquer des spasmes intestinaux et des crampes à l’estomac, etc.
Des préparations de lavande peuvent améliorer la santé de l’estomac.
Il a été prouvé qu’elle est cholérétique (elle stimule la production de la bile du foi) et aussi cholagogue (elle stimule la production de bile à partir de la vésicule biliaire), donc elle est appropriée en cas d’une digestion difficile par manque de sécrétions.

Pour la même raison, les propriétés antiseptiques de cette plante sont appropriées pour inhiber le développement des bactéries intestinales responsables des excréments pourris qui produisent du gaz intestinal et le ballonnement.
Mettre en infusion une cuillerée de fleurs séchées dans une tasse d’eau pendant 10 minutes. En boire trois tasses par jour, entre les repas.
Dans le cas de mal à l’abdomen, boire une tasse de lavande tout de suite après les repas principaux.

Le citron (Citrus limonum)
Il peut aider à lutter contre la flatulence, causée par une mauvaise digestion (boire le jus de citron dilué dans un verre d’eau après les repas)

La pomme(Malus domestica)
La pectine contenue dans les pommes est un bon régulateur de l’intestin. Elle contribue à l’expulsion des selles et protège contre la décomposition des déchets responsables de la flatulence intestinale.
Le vinaigre de pommes empêche la formation de gaz intestinaux. Mélanger deux cuillerées à café de vinaigre de cidre de pommes avec deux cuillerées à café de miel dans un verre d’eau. Boire le vinaigre de pommes après les repas.

La mélisse (Melissa officinalis)
Elle a une fonction sédative et antispasmodique, non seulement au niveau de la musculature des membres extérieurs.

A l’intérieur de l’organisme, les propriétés sédatives de cette plante peuvent être utiles pour calmer les spasmes de l’appareil digestif, en agissant sur ses muscles et en diminuant les douleurs abdominales ou flatulence. (Infusion d’une cuillerée dans une tasse d’eau pendant 15 minutes. En boire 3 ou 4 verres par jour entre les repas)

La mangue
La mangue est appropriée pour les problèmes d’estomac provoqués par les nerfs de l’estomac, comme le vomissement, l’indigestion, la flatulence, la constipation chronique, les crampes, etc.
Boire du jus de mangue aide à calmer l’estomac et prévient ces réactions.

L’achillée (Achillea millefolium)

Elle a des propriétés antispasmodiques très utiles contre les crampes intestinales, vu que ses principes contiennent des propriétés digestives appropriées en cas d’indigestion.

 

L’aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria)

La propriété anti-inflammatoire des tannins (flavonoïdes) et des acides est extrêmement efficace dans le traitement de nombreux problèmes gastro-intestinaux.

 

Le persil (Petroselinum crispum)

Il aide la digestion, expulse la flatulence et augmente l’appétit. Il est approprié pour les spasmes intestinaux. Mettre en infusion une cuillerée à café de graines dans une tasse d’eau.

 

Météorisme,flatulence,remèdes,naturels,gaz,air

La menthe pouliot (Mentha pulegium)

Son contenu en carvacrol, thymol et menthol favorise l’expulsion de l’excès de gaz dans l’intestin.
Les terpènes qu’elle renferme, apportent des propriétés antispasmodiques, étant donné que l’acide rosmarinique et l’acide salicylique, avec le carvacrol, le limonène et le cinéol, ont des propriétés antispasmodiques.

Ceci le rend très utile dans le traitement de la douleur abdominale provoquée par l’indigestion, quand on souffre de coliques, de météorisme ou de flatulence.
La menthe pouliot peut stimuler le foie afin d’augmenter la sécrétion de la bile, qui sert à mettre en mouvement la digestion, quand le foie ne fonctionne pas bien.
Cependant, cette plante contient de la pulégone et de l’isopulégone, deux principes fortement toxiques pour le foie, donc elle doit être prise avec précaution et il ne faudrait pas dépasser la dose indiquée.
Pour un usage régulier, il vaut mieux choisir d’autres types d’herbes aussi efficaces que la menthe pouliot, mais non toxiques. A titre d’exemple, il serait préférable de prendre de la menthe pépérite comme tisane à boire souvent.

Préparer une infusion avec 2 cuillérées de feuilles séchées ou 4 cuillérées de feuilles fraîches dans un litre d’eau.
En boire deux tasses par jour. Ne pas dépasser cette dose.

Le romarin (Rosmarinus officinalis)
Il aide à soigner les maladies du foie. Pris en tisane après les repas, il facilite la digestion et prévient l’apparition des symptômes de la mauvaise digestion, tel que le ballonnement abdominal, la flatulence, la brûlure d’estomac, etc.

La sauge
Elle agit contre la mauvaise digestion, la diarrhée et le vomissement. C’est un bon remède. En boire trois tasses au cours de la journée, en infusion avec 15 gr de feuilles séchées dans un litre d’eau.
Cette infusion facilite l’élimination de l’acidité, du ballonnement abdominal et elle est indiquée dans le cas de gastrite ou d’hernie hiatale.

Le thym (Thymus vulgaris)
Il aide la digestion, prévient les spasmes gastriques et intestinaux et il évite la formation de gaz et de rétention dans l’intestin. Préparer une infusion avec une cuillérée à café de fleurs et de feuilles pour une tasse d’eau. En boire trois tasses par jour après les repas.

La valériane (Valeriana officinalis)
C’est une plante qui a un pouvoir relaxant, idéal pour le traitement des spasmes intestinaux.
Elle aide le malade dont l’abdomen est ballonné, à supporter ce mal et à mieux dormir. Pour un usage interne, la valérienne a des propriétés anti-inflammatoires et sédatives, valables pour le traitement de certaines maladies, comme la diverticulite, l’intolérance au gluten ou la maladie de Crohn pour laquelle elle aide à relaxer la musculature intestinale et diminue les spasmes. Préparer une infusion avec une cuillérée d’herbes séchées dans une tasse d’eau.

 

Que faut-il manger?

Alimentation qui réduit le météorisme

  • La viande, le poisson, la volaille,
  • Les légumes verts (presque tous, plus bas il y a ceux à éviter),
  • Les céréales (sauf le pain),
  • Les œufs et le chocolat noir.

Aliments qui provoquent un 1 certain météorisme

  • Le melon, les pommes, les poires, les agrumes, l’ananas,
  • Le pain, les pommes de terre,
  • Les produits contenant du blé (pas tous)
  • Les produits de pâtisserie,
  • Les noix, les cacahouètes,
  • Les aubergines.

Aliments qui provoquent un fort météorisme, à éviter dans le régime

  • Le lait et les laitages frais,
  • Certains légumes: le chou, le chou-fleur, les oignons, les blettes,
  • Tous les fruits (sauf ceux indiqués au-dessus),
  • Les légumes (pois chiche, lentilles et haricots),
  • Les aliments riches en graisses,
  • L’eau pétillante et les boissons gazeuses,
  • Le champagne et les vins mousseux,
  • La crème chantilly, la crème, la mayonnaise, les fruits passés au mixeur