Intolérance au lactose

L’intolérance au lactose est l’incapacité à digérer et à absorber le lait (le sucre du lait) et elle provoque des symptômes gastro-intestinaux lorsqu’on mange ou lorsqu’on boit des aliments qui contiennent du lait.

Cette maladie est différente d’une allergie alimentaire au lait.
L’enzyme lactase est une enzyme produite par la paroi interne de l’intestin grêle.

Cette enzyme décompose le lactose en deux sucres simples : le glucose et le galactose.
Ces deux sucres sont rapidement absorbés dans l’intestin grêle.
Si une personne n’a pas assez de lactase,l’intestin grêle ne peut digérerle qu’une partie du lactose.
Le lactose non digéré atteint alors le côlon où il est fermenté par la flore bactérienne.

Une carence en lactase est généralement la raison de l’intolérance au lactose. De nombreuses personnes ont des niveaux bas de lactase, mais seules les personnes qui ont aussi les signes et les symptômes sont intolérantes au lactose.

Quand le lactose traverse le gros intestin (côlon) sans être correctement digéré, il peut provoquer des symptômes comme le météorisme, des douleurs et un gonflement abdominal.
Certaines personnes qui souffre d’intolérance au lactose ne peuvent pas digérer les produits laitiers. D’autres peuvent manger ou boire de petites quantités de laitages sans aucun problème.

 

Types d’intolérance au lactose

Intolérance primaire au lactose 
Quand la période d’allaitement au sein se termine, la production de l’enzime lactase diminue, mais reste suffisante pour digérer les produits laitiers inclus dans l’alimentation d’une personne normale.
Chez les personnes souffrant d’intolérance primaire au lactose, la production de lactase subit une chute vertiginieuse et elles ne réussissent donc pas à digérer les produits laitiers.
Intolérance secondaire au lactose
Cette maladie est causée par une maladie, un traitement ou une intervention chirurgicale au niveau de l’intestin, comme par exemple : maladie cœliaque, maladie de Crohn, certains médicaments de chimiothérapie, etc.
Intolérance congénitale au lactose 
Dans de rares cas, les enfants naissent avec ce trouble en raison d’un déficit en lactase.

Intolérance au lactose chez les enfants
Environ deux tiers des enfants allaités au sein ou au biberon ont une carence en lactase pendant les premiers mois de vie sans avoir aucun symptôme.
Le lait maternel humain contient du lactose, environ 7%. La quantité de lactose dans le lait maternel n’est pas influencée par l’alimentation de la mère, même si elle réduit ou élimine les produits laitiers.
Une crise de gastro-entérite peut provoquer l’expulsion des enzymes lactases. Dans ce cas les nourrissons peuvent boire du lait sans lactose.

Les gouttes de lactase sont une autre option, mais elles ne sont pas toujours utiles. Certains nourrissons naîssent sans enzymes lactase, ils devraient donc boire du lait sans lactose. L’intolérance au lactose ne provoque pas de vomissement chez les enfants. Cela peut être le symptôme d’une allergie au lait de vache.

 

Quels sont les symptômes de l’intolérance au lactose ?

Les symptômes de l’intolérance au lactose peuvent être légers ou graves, cela dépend de la quantité de lactase produite. Les symptômes commencent généralement entre 30 minutes à 2 heures après avoir mangé ou après avoir bu des laitages. L’intolérance au lactose se manifeste avec les troubles suivants :

  • Un gonflement abdominal,
  • Des douleurs ou des crampes,
  • Le ventre qui gargouille,
  • Du météorisme,
  • De la diarrhée.

 

Est-ce qu’il y a des complications pour l’intolérance au lactose ?

La plupart des personnes n’ont pas de problèmes à long terme. Les nouveau-nés avec une carence grave de lactase peuvent développer une déshydratation et de la malnutrition si la maladie n’est pas diagnostiquée de façon précoce.

 

Diagnostic de l’intolérance au lactose

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour diagnostiquer l’intolérance au lactose, parmi lesquelles :

Le test respiratoire 
Ce test mesure la quantité d’hydrogène qu’on respire. Quand le lactose fermente dans l’intestin, au lieu d’être transformé par la lactase, on produit plus d’hydrogène.

Alimentation à élimination
Beaucoup de personnes qui ont des gaz, des douleurs abdominales, du météorisme et de la diarrhée suspectent être intolérantes au lactose. La meilleure façon la de le savoir est de ne pas boire de lait et de ne pas manger de produits laitiers pour voir si les symptômes disparaissent.
Si après cela, on se sent bien, on peut essayer d’ajouter de petites quantités de produits laitiers pour voir si les symptômes réapparaissent.
Si on se sent mal après avoir bu un seul verre de lait une fois, on n’a probablement pas d’intolérance au lactose.
Si on ressent des douleurs chaque fois que l’on boit du lait, que l’on mange une glace ou d’autres produits laitiers, on peut être intollérant au lactose.

Test d’acidité des selles
L’acidité des selles est un test pour la carence en lactase chez les nourrissons et chez les nouveau-nés. Pour le test d’acidité des selles, le nouveau-né ou l’enfant doit boire une petite quantité de lactose. Puis on analyse plusieurs échantillons de selles pour en connaître l’acidité.
Avec une carence en lactase, le lactose qui n’est pas absorbé par le corps entre dans le côlon et est converti en acides par des bactéries, par exemple, le produit qui en dérive est l’acide lactique.
L’acide lactique fait devenir les selles acides. Par conséquent, un enfant qui a une carence en lactase produit des selles acides après le test du lactose. Le test d’acidité des selles est rare, on préfère aujourd’hui le test respiratoire, même chez les enfants.

Un autre test simple et économique est celui d’essayer de boire du lait sans lactose et d’évaluer la réaction.

 

Quel est le traitement pour l’intolérance au lactose ?

On traite facilement l’intolérance au lactose. L’objectif du traitement est de contrôler les symptômes à travers des modifications dans l’alimentation. Grâce à des tentatives, des tatonnements et des erreurs, on peut apprendre quelle est la quantité et le type de produits contenants du lactose qu’on peut tolérer.
Même si la capacité du corps à produire la lactase ne peut pas être modifiée, les symptômes d’intolérance au lactose peuvent être gérés avec des changements dans l’alimentation.
La plupart des personnes avec une intolérance au lactose peuvent tolérer de petites quantités de lactose dans l’alimentation, sans avoir aucun symptôme. On introduit généralement de façon graduelle de petites quantités de lait ou de produits laitiers pour aider les personnes à s’adapter à un plus petit nombre de symptômes. Les personnes supportent souvent mieux les laitages en les mangent pendant les repas.
Il y a des différences très importantes entre les personnes, une personne peut avoir de graves symptômes après avoir bu un petit verre de lait, tandis qu’une autre peut boire un verre de lait sans symptômes. Certains peuvent manger facilement le yaourt, les fromages durs mais pas de lait ou d’autres laitages.
Les lignes guides diététiques pour les américains, recommandent aux personnes avec une intolérance au lactose de choisir des produits laitiers avec des niveaux de lactose inférieurs au lait normal, comme le yaourt et les fromages à pâte dure.

lait, laitages, produits faits avec du lait, intolérance
Olegkalina-bigstockphoto .com

Les laitages sans lactose ou avec un faible contenu en lactose sont disponibles dans la plupart des supermarchés, ils sont identiques au lait normal, mais l’enzyme lactase y a été ajoutée.
Le lait sans lactose reste frais pendant le même nombre de jours que le lait normal voire un peu plus longtemps s’il est très pasteurisé. Le lait sans lactose peut avoir une saveur légèrement plus douce que le lait normal. Le lait de soja ainsi que d’autres produits peuvent être recommandés par le médecin. Les parents et les tuteurs d’un enfant avec une intolérance au lactose devraient suivre l’alimentation recommandée par le médecin ou par le diététicien.

Compléments alimentaire en lactase
Les personnes qui ont encore des symptômes après des modifications dans l’alimentation peuvent prendre des gouttes ou des comprimés d’enzyme lactase en vente libre.
Prendre ces comprimés ou quelques gouttes de liquide avec les enzymes quand on boit du lait ou quand on mange des laitages peut rendre ces aliments plus tolérables aux personnes avec une intolérance au lactose.

L’intolérance au lactose et la prise de calcium
Le lait et les laitages sont une source importante de calcium et d’autres nutriments. Le calcium est essentiel pour la croissance et la réparation des os, à n’importe quel âge. Une carence dans la prise de calcium chez les enfants et chez les adultes peut causer l’ostéoporose.
La quantité de calcium dont une personne a besoin pour rester en bonne santé dépend de l’âge. Les recommandations sont indiquées dans le tableau ci-dessous.

Tableau 1. Prise de calcium recommandée selon l’âge
Âge- Calcium qu’il faut prendre quotidiennement
0-6 mois – 210 mg
7-12 mois – 270 mg
1-3 ans – 500 mg
4-8 ans -800 mg
9-18 ans – 1,300 mg
19-50 ans -1,000 mg
51-70 ans 1,200 mg
Les femmes enceintes ou qui l’allaitent doivent prendre entre 1.000 et 1.300 mg de calcium par jour.
Beaucoup d’aliments peuvent fournir du calcium et les autres nutriments dont le corps a besoin. Les produits sans lait et sans contenu élevé de calcium sont : le poisson comme le saumon et les sardines, en plus des légumes verts foncés comme les épinards.

 

Alimentation pour les personnes ayant une intolérance au lactose

Les suggestions suivantes peuvent aider les personnes qui souffrent d’intolérance au lactose :

  • Essayer le fromage et le yaourt, ils sont généralement mieux tolérés que le lait.
  • Boire du lait entier parce que les graisses ralentissent le voyage du lait à travers l’intestin et elles permettent aux enzymes lactase d’avoir plus de temps pour digérer les sucres.
  • Éviter le lait maigre ou écrémé – cette substance voyage rapidement à travers l’intestin et elle provoque les symptômes chez les personnes intolérantes au lactose.
    En outre, beaucoup de laitages avec un contenu réduit en graisses peuvent contenir du lait écrémé en poudre qui contient une dose plus importante de lactose. Ne pas abandonner complètement les laitages parce qu’ils sont très nourrissants.
  • Boire du lait en quantités modérées. La plupart des personnes avec cette maladie peuvent tolérer 240 ml de lait par jour, mais il est nécessaire de comprendre son propre niveau de tolérance.
  • Manger des laitages fermentés comme certains yaourt, fromages faits ou affinés (par exemple la mozzarella) et le beurre, ne provoque généralement pas de problèmes. On conseille de manger des aliments qui contiennent du lactose et en même temps que d’autres aliments ou à différents moments de la journée, plutôt que d’en manger une grande quantité une seule fois.
  • Utiliser des produits faits avec du lait cuit ou réchauffé parce qu’on arrive à mieux le tolérer, étant donné que le procèssus de chauffage scinde (divise) une partie du lactose en glucose et en galactose.
  • Se nourrir avec des aliments à base de soja ; ce sont des aliments sans lactose, c’est une bonne source de calcium et un bon substitut du lait ou des produits laitiers.

Lactose caché
Les aliments qui peuvent contenir du lactose caché sont :

  • Les biscuits et les gâteaux (si on ajoute du lait)
  • Les céréales pour le petit-déjeuner,
  • Les soupes,
  • La crème pâtissière
  • Le chocolat au lait,
  • Les beignets et les petit-fours,
  • Les œufs brouillés,
  • Le muesli,
  • Certains types de pain,
  • La margarine (contenant du lait).

Aliments avec un contenu élevé de lactose
Les aliments riches en lactose les plus courrants sont :

  • Le lait, les smoothies, et les autres boissons à base de lait,
  • Le lait de bufflonne,
  • Le café avec de la crème chantilly,
  • La glace et les sorbets,
  • Le fromage,
  • Le beurre,
  • Des flans et des crèmes,
  • La pizza,
  • La ricotta (fromage italien à pâte fraîche),
  • Le yaourt

D’autres aliments qui peuvent contenir du lactose dans des quantités inférieures sont :

  • Le pain et les produits sortis du four,
  • Du chocolat au lait,
  • Les assaisonnements pour la salade,
  • Les céréales pour le petit-déjeuner et les barres de céréales,
  • Le riz et les pâtes,
  • Les bonbons et les autres snacks,
  • La pâte pour les pancakes,
  • Les biscuits,
  • Le mascarpone,
  • Les betteraves.

 

Comment savoir si les aliments transformés contiennent du lactose ?

Quand on achète un produit alimentaire, il faut lire attentivement les ingrédients sur les étiquettes. Les ingrédients dérivés du lait qui contiennent du lactose sont :

  • Le lactosérum
  • Le touron
  • Le fromage
  • Le lactose
  • Le beurre
  • Le caillé
  • Le yaourt
  • Le lait en poudre.

Selon la gravité des symptômes, il faut éviter ou limiter les aliments qui contiennent ces ingrédients. Éviter aussi la nourriture où il y a écrit “Cet aliment pourrait contenir du lait” sur l’étiquette alimentaire.

 

Quelles sont les alternatives ?

La nourriture suivante est permise :

  • On peut manger les fromages à pâte dure comme le parmesan affiné au moins 30 mois, le lait de riz ou de soja, le tofu (fromage préparé avec du soja).
  • La viande et le poisson, le jambon fumé, les œufs, la charcuterie mais dans certaines charcuteries le lactose est utilisé comme conservateur.
  • L’huile d’olive, d’arachide, de maïs, de tournesol etc.
  • Les céréales pour le petit-déjeuner (flocon de maïs), la farine, les popcorns, certains types de pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre, les légumes secs, les crackers et les biscottes.
  • Les fruits et les légumes frais, dans une sauce ou surgelés.
  • La confiture faite à la maison et le miel.
  • Les petit-fours produits sans lait, sans crème, sans beurre et sans fromage frais.
  • Les bonbons aux fruits, le chocolat noir, les chewing-gum qui ne contiennent pas de lactose.
  • Le lait de chèvre a moins de lactose que le lait de vache, de plus à cause de sa composition en graisses, il est plus facile à digérer.

Certaines personnes qui ont plusieurs intolérances alimentaires peuvent boire le lait de chèvre.

 

Médicaments pour l’intolérance

Le Lacdigest est un médicament qui a comme principe actif la lactase. Cet enzyme divise le lactose en glucose et en galactose, de cette façon on peut digérer aussi le lait et les laitages.
Il faut prendre un comprimé pour 5 grammes de lactose avalé, ce qui correspond à une tasse de lait de 100ml.
La dose maximum quotidienne est de 12 comprimés, éviter de prendre plus de 6 comprimés en même temps.

 

Lactose dans les médicaments

On trouve du lactose aussi dans environ 20% des médicaments vendus sur ordonnance, comme la pilule contraceptive et dans 6% des médicaments en vente libre, comme certains comprimés pour les brûlures d’estomac et pour le météorisme.
Ces médicaments concernent généralement uniquement les personnes avec une intolérance au lactose grave.
Demander au médecin quels sont les médicaments qui contiennent du lactose et lire les étiquettes sur les médicaments en vente libre pour contrôler le contenu de lactose.

 

Combien de temps dure l’intolérance au lactose ?

Pronostic. Chez la majeure partie des personnes, l’intolérance au lactose reste un problème permanent. Mais chez certains enfants, elle peut se révéler être une maladie temporaire qui commence après avoir pris des antibiotiques ou après une infection gastro-intestinale. Quand la maladie passe, le nourrisson peut guérir également de l’intolérance au lactose.

Je connais des patients qui ont interrompu complètement la prise de laitages, puis ils ont recommencé graduellement à manger des produits laitiers et maintenant ils peuvent tolérer de petites quantités de laitages.