Hernie ombilicale

La hernie ombilicale est la sortie d’un organe abdominal (généralement l’intestin) de la cavité dans laquelle il est normalement contenu (abdomen), à travers les muscles abdominaux de la zone autour du nombril.

INDEX

Les hernies ombilicales sont plus fréquentes chez les enfants et chez les nouveau-nés, mais elles peuvent toucher aussi les personnes âgées.
Chez l’enfant, la hernie est très évidente quand il pleure ou qu’il tousse. Cela est un signe classique de hernie ombilicale.

Causes de la hernie ombilicale

Chez les enfants
Quand le fœtus se développe dans l’utérus maternel, il présente une petite ouverture dans les muscles abdominaux par laquelle passe le cordon ombilical.
Ce cordon relie l’enfant à la mère.
À la naissance, cette ouverture dans les muscles abdominaux doit se refermer.
Si l’ouverture ne se ferme pas complètement, le tissu adipeux ou une partie des viscères peuvent ressortir, provoquant ainsi une hernie ombilicale.
Parmi les enfants les plus touchés, il y a :

  • Les enfants d’origine africaine,
  • Les bébés de faible poids,
  • Les bébés prématurées.

Chez les adultes
Si on exerce trop de pression sur la paroi abdominale, le tissu adipeux ou un morceau de l’intestin peut passer à travers une partie plus faible des muscles abdominaux.
Les exercices de body-building peuvent aggraver la hernie ombilicale, en particulier les exercices faits pour renforcer les muscles abdominaux.
Les hernies peuvent survenir chez les personnes qui ont des maladies qui créent une pression anormale dans l’abdomen, comme :

  • L’obésité,
  • La grossesse,
  • Un excès de liquide dans le ventre (ascite),
  • Une intervention chirurgicale.

Une autre cause de hernie ombilicale est l’accouchement.

 

Les risques d’une hernie ombilicale

Si la hernie n’est pas soignée, les complications suivantes peuvent survenir :

  • Une hernie incarcérée : le médecin ne peut pas repousser la hernie dans l’abdomen. Le tissu adipeux reste piégé et risque de provoquer un blocage intestinal.
    Les hernies ombilicales peuvent se transformer facilement en hernies incarcérées.
  • Une hernie étranglée : une anse de l’intestin hernié peut rester étranglé. Par conséquent l’apport de sang dans cette zone est limité. Dans ce cas, de grosses douleurs surgissent dans l’abdomen.
    Dans le cas de hernie étranglée, il peut se produire :

    Si la hernie n’est pas soignéeimmédiatement, le morceau d’intestin étranglé peut se nécroser (risque de gangrène) et le contenu fécal sort de l’intestin. Cela peut provoquer une péritonite.

Ces complications sont très rares chez les enfants.

 


Signes et symptômes de la hernie ombilicale

Chez les adultes, la hernie ombilicale peut être asymptomatique, mais si elle devient grande, elle se manifeste par les symptômes suivants :

  • Protubérance près du nombril qui s’aggrave :
    • lors de la toux,
    • lors de la contraction abdominale,
    • debout ;
  • Douleur abdominale, autour du nombril ;
  • Ventre gonflé.

Symptômes chez les nouveau-nés et chez les nourrissons
La hernie ombilicale provoque une boursouflure molle près du nombril.
Si l’enfant a une hernie ombilicale, elle peut être particulièrement visible quand :

Le renflement peut disparaitre quand l’enfant est calme ou qu’il est couché sur le dos.
Chez les enfants, les hernies ombilicales sont souvent indolores.

 

Diagnostic de la hernie ombilicale

Le médecin peut diagnostiquer une hernie ombilicale durant une visite ou une palpation.
Pendant l’examen (clinique), on peut voir si la hernie se réduit (si elle rentre dans la cavité abdominale).
Le médecin peut prescrire une radiographie abdominale ou une écographie pour comprendre s’il y a un risque de complication.

Quand faut-il se rendre chez le médecin ?
Il faut aller aux urgences si l’enfant a une hernie ombilicale et que :

  1. Il ressent une vive douleur autour du nombril ;
  2. Il commence à vomir ;
  3. Le renflement devient :
    • douloureux au toucher,
    • enflé
    • change de couleur.

 


Traitement de la hernie ombilicale

La plupart des hernies ombilicales chez les nouveau-nés se résolvent en moins de 18 mois.
Fixer la hernie  au moyen d’un bandage n’est pas une bonne façon de traiter le problème parce que cela ne résout pas la hernie.

A quel moment effectuer l’opération chirurgicale chez les enfants ?
L’intervention chirurgicale chez les enfants s’effectue en cas de :

  • Hernies douloureuses.
  • Hernie avec un diamètre supérieur à 2 centimètres.
  • Hernies qui ne diminuent pas après 6 à 12 mois.
  • Hernies qui ne disparaissent pas après l’âge de trois ans et qui sont asymptomatiques. Dans la plupart des cas, elles disparaissent dans les 18 mois.
  • Hernies qui se transforment en hernies incarcérées ou étranglées.

L’intervention chez les adultes est conseillée pour éviter d’éventuelles complications, surtout quand la hernie ombilicale grossit ou devient douloureuse.

Chirurgie,de,la,hernie,ombilicaleIntervention chirurgicale pour la hernie ombilicale

L’intervention de réparation pour la hernie ombilicale est relativement simple.

  • L’opération dure généralement de 60 à 90 minutes.
  • L’intervention est effectuée sous anesthésie loco-régionale ou générale. Aucune douleur n’est donc ressentie. Chez les enfants , elle est effectuée sous anesthésie générale.
  • Le chirurgien peut effectuer une incision dans la partie inférieure du nombril ou créer de petites incisions (laparoscopie) pour pouvoir insérer les instruments chirurgicaux dans l’abdomen.
    Le tissu hernié est poussé dans l’abdomen.
  • La partie herniée dans la paroi  abdominale est refermée avec des points de suture, mais dans le cas de hernies de grandes dimensions chez les adultes, un filet est également inséré, composé de deux couches :
    • le côté externe en polypropylene avec des micropores,
    • le côté interne (en contact avec les anses intestinales) en polytétrafluoroéthylène (PTFE) anti-adhérent.

    Ils sont également disponibles dans des matériaux biologiques.

  • Le filet a deux ailettes extérieures, qui servent à déplacer le filet dans l’abdomen. À la fin de l’intervention, elles sont fixées à la paroi abdominale grâce à des points de suture.
  • La technique par laparoscopie prévoit l’insertion d’un filet en polypropylène ou en mersilène. Une couche de collagène évite la formation d’adhérences avec les anses intestinales. Cette prothèse provoque la formation de tissu fibreux autour du filet.
  • L’intervention est peu invasive et le patient peut sortir de l’hôpital le jour même après quelques heures.
  • Après quelques mois, la cicatrice dans la zone péri-ombilicale est presque invisbile.


Après l’opération, les activités lourdes ne peuvent pas être effectuées pendant quelques semaines.
Les risques liés à l’intervention sont :

Si l’opération est effectuée sous anesthésie générale, le repos est indispensable jusqu’à la disparition des effets de l’anesthésiant.
À la sortie de l’hôpital, il est nécessaire d’être accompagné par quelqu’un de la famille et pendant les 24 heures suivant l’opération, il vaut mieux ne pas rester seul à la maison, par mesure de sécurité.
Avant de quitter l’hôpital, toutes les indications sont données pour soigner la blessure. Le chirurgien prescrit aussi des antibiotiques à prendre pendant quelques jours.
Au moment de quitter l’hôpital, le médecin indique la date pour une visite de contrôle, généralement 7 jours après l’intervention.

 

Après l’opération de la hernie ombilicale

Après l’intervention chirurgicale, le patient est conduit dans une salle appropriée où il retrouve sa famille, avant de retourner dans le service.

Récupération après la réparation de la hernie ombilicale
Quand l’effet de l’anesthésie a disparu, le médecin peut conseiller des médicaments contre la douleur comme :

  • L’ibuprofène,
  • Le paracétamol.

En ce qui concerne les doses et la durée d’administration, il faut demander à son médecin ou au pharmacien.
L’anesthésie générale touche temporairement les capacités de coordination et de raisonnement. Après l’opération il est donc déconseillé de :

  • Boire des boissons alcoolisées,
  • Conduire une voiture,
  • Signer des documents légaux.

Durant les deux premières semaines de convalescence après l’opération, il est probable de ressentir quelques douleurs dans la zone abdominale.

  • Ne pas forcer ou tirer sur la cicatrice car le renflement abdominal pourrait augmenter, ralentissant ainsi la guérison.
  • Ne pas pratiquer d’exercices de soulèvement ou d’exercices fatigants pendant deux semaines au moins. Cependant, certains exercices légers, tel que marcher, peuvent accélérer la récupération.
  • Ne pas mouiller la cicatrice pendant les deux premiers jours, parce que la médication pourrait se décoller.
  • Les points de suture absorbables disparaissent tout seuls au bout de 7 à 10 jours.

Alimentation après l’intervention de la hernie ombilicale
Pour favoriser la fonction intestinale, le médecin recommande de :

  • Suivre une alimentation légère,
  • Éviter les aliments lourds,
  • Boire assez d’eau.

 

 

Perspective à long terme pour la hernie ombilicale

Dès qu’elle est guérie, que ce soit spontanément ou chirurgicalement, il est possible que la hernie réapparaisse.
Les récidives sont plus fréquentes chez les patients âgés.