Giardiase – symptômes et traitement

L’infection par Giardia lamblia (giardiase) est une maladie intestinale causée par un parasite microscopique qui se trouve dans le monde entier, notamment dans les zones où l’hygiène est insuffisante et dans les sources d’eau de qualité douteuse.

 

Qu’est-ce qu’un parasite ?

Un parasite est un terme général pour indiquer tout être vivant qui vit aux dépens d’un autre organisme.

Un parasite peut prendre l’énergie de son hôte, ou il peut l’utiliser seulement comme refuge sans contribuer à son bien-être. Les parasites humains incluent les germes (champignons, bactéries, virus et protozoaires) et les vers.

 

Qu’est-ce que le Giardia ?

Le Giardia intestinalis – aussi connu sous le nom de Giardia lamblia ou Giardia duodenalis – est un protozoaire parasite.
Le Giardia peut infecter l’intestin et causer la giardiase, une infection intestinale (gastro-entérite).

La giardiase est-elle grave ?
La giardiase n’est généralement pas grave. Toutefois, si la diarrhée persiste plus de deux semaines, la personne peut souffrir de déshydratation.

 

Comment se diffuse le parasite Giardia ?

Le parasite Giardia n’est pas transmis par le sang. Il peut se diffuser dans les cas suivants :

  • Boire de l’eau contaminée par Giardia. Une personne qui souffre de diarrhée peut contaminer toute l’eau d’une piscine par exemple. La simple ingestion d’une petite quantité d’eau de la piscine qui a été contaminée avec le germe peut causer l’infection.
  • Manger quelque chose qui a été en contact avec les selles d’une personne infectée ou d’un animal infecté.
  • Le contact oral avec des surfaces ou des objets qui ont été contaminés par les selles d’une personne infectée (par exemple les transats, les tables de pique-nique, les toilettes).

 

Symptômes de la giardiase

Le temps qui passe entre la contagion et l’apparition des symptômes est de 7-14 jours. Dans certains cas, les symptômes n’apparaissent pas.

Quels sont les signes et les symptômes de giardiase ?

Les symptômes sont les réactions physiques que le patient décrit et qu’il rapporte au médecin. Les signes sont, au contraire, des manifestations physiques que le médecin ou le personnel spécialisé remarque sur le corps du patient. Par exemple, les maux de tête peuvent être un symptôme, tandis qu’une éruption cutanée peut être un signe. Si les symptômes apparaissent, ils peuvent inclure :

  • Légère fièvre
  • Ventre gonflé
  • Flatulence
  • Déshydratation (dans les cas extrêmes)
  • Crampes abdominales
  • Maux de ventre
  • Éructations
  • Fatigue
  • Brûlures d’estomac
  • Dans certains cas, une intolérance au lactose peut se produire
  • Mauvaise digestion
  • Perte d’appétit
  • Malaise
  • Nausées
  • Douleurs à l’estomac
  • Halitose – mauvaise haleine
  • Diarrhée aqueuse, parfois avec une mauvaise odeur
  • Les selles, à la fin, peuvent devenir graisseuses. Toutefois, elles ne contiennent jamais de sang.
  • La diarrhée aqueuse peut succéder à des phases de constipation.
  • Perte de poids, qui peut aussi être grave.giardia, diarrhée, constipation

Chez la plupart des patients, la situation s’améliore en quelques semaines. Chez certains, six semaines peuvent être nécessaires pour guérir et chez d’autres, la durée peut être encore plus longue. Les médicaments peuvent contribuer à accélérer la guérison.
Dans certains cas, on peut développer la giardiase chronique. Les symptômes comprennent :

  • Le ventre gonflé ;
  • Des selles similaires à la diarrhée ;
  • Des selles et des flatulences avec une mauvaise odeur.

 

Complications de la giardiase

La diarrhée peut causer une déshydratation grave, surtout chez les enfants et les nouveau-nés. Il est important de boire beaucoup de liquides, préférablement de l’eau.

 

Diagnostic de la giardiase

Pour établir le diagnostic, il faut effectuer un examen parasitologique des selles (servant à retrouver d’éventuels kystes de giardia).
Étant donné que les kystes de Giardia sortent du corps à travers les selles, il faut ramasser plusieurs échantillons de selles pour augmenter la précision du test (3 échantillons de selles pris à des jours différents). L’utilisation de méthodes de concentration et de coloration trichromique pourrait ne pas être suffisante pour identifier Giardia parce que la variabilité de la concentration des organismes dans les selles peut rendre le diagnostic de cette infection difficile. C’est pourquoi des immunodosages fécaux doivent être utilisés parce qu’ils sont plus sensibles et plus spécifiques. Seul le test moléculaire (par exemple la réaction en chaîne de la polymérase) peut être utilisé pour identifier les sous-types de Giardia.

 

 

Traitement de la giardiase et médicaments

 

Giardiase - symptômes et traitementChez les enfants et les adultes qui souffrent d’une infection par Giardia sans présenter de symptômes, aucun traitement n’est nécessaire, sauf dans le cas où ils seraient en train de diffuser les parasites.
L’état des personnes qui présentent des symptômes s’améliore de toute façon en quelques semaines. Quand les signes et les symptômes sont graves ou que l’infection persiste, on peut prendre certains médicaments comme :

  1. Le métronidazole (Flagyl). Le métronidazole est l’antibiotique le plus commun en cas d’infection par Giardia. Les effets secondaires peuvent inclure des nausées et une saveur métallique dans la bouche. Ne pas boire d’alcool pendant la prise de ce médicament.
  2. Le tinidazole (Fasigyne). Le tinidazole fonctionne comme le métronidazole et possède plusieurs effets secondaires similaires. Toutefois, le tinidazole peut être pris en une seule dose.
  3. Le nitazoxanide (Alinia). Ce médicament se présente sous forme liquide. Il est donc plus facile à prendre pour les enfants. Les effets secondaires peuvent être les suivants : nausées, flatulence et yeux jaunes.

Ces médicaments sont déconseillés pendant la grossesse, à cause du potentiel nuisible pour l’enfant. Si des symptômes légers se présentent, le médecin peut décider de retarder le traitement après le premier trimestre.
Si un traitement se révèle nécessaire, consulter le médecin pour décider de la meilleure solution thérapeutique disponible.

 

Remèdes naturels en cas de giardiase

Ail
L’ail est un aliment qui possède de nombreuses propriétés bénéfiques, dont la capacité à lutter contre de nombreux types de parasites intestinaux, comme l’ascaris, le Giardia, le trypanosome, le plasmodium et la leishmaniose.
Il faut couper finement quelques gousses d’ail et les faire mijoter pendant 10 minutes. Laisser reposer toute la nuit puis boire le lendemain à jeun.

L’hydraste du Canada est une plante utile en cas d’infections des muqueuses. Cette plante contient de la berbérine, substance capable d’agir efficacement contre le parasite Giardia.

 

Prévention de la giardiase

Pour prévenir l’infection par Giardia, une bonne hygiène est nécessaire.
Voici quelques conseils :

  • Se laver les mains avec de l’eau et du savon avant de manger et après être allé aux toilettes. Il faut apprendre aux enfants à faire de même.
  • Après avoir changé une couche, se laver les mains avec de l’eau et du savon.
  • Éliminer correctement les couches et laver les vêtements qui pourraient être contaminés.
  • Essayer de ne pas ingérer d’eau quand on nage.

Prétraiter l’eau potable pendant un voyage ou des excursions. Cela peut être fait :

  • En faisant bouillir de l’eau potable pendant au moins 10 minutes.
  • En ajoutant 5 gouttes de teinture d’iode par litre d’eau (en attendant 30 minutes avant de l’utiliser). L’iode est beaucoup plus efficace pour éliminer le parasite Giardia que les traitements à base de chlore.
  • En utilisant un système de filtration d’eau de bonne qualité.
  • Quand on cuisine, il faut être très attentif à la bonne préparation des aliments.

 

Temps de guérison – pronostic de la giardiase

Chez les personnes en bonne santé, les symptômes durent de 2 à 6 semaines environ.