Candidose intestinale ou mycose digestive

La candidose intestinale (ou mycose digestive) est une infection fongique causée par une croissance exagérée de la levure “Candida albicans” dans le corps humain.
Il y a environ 20 espèces de champignons, mais le type le plus fréquent qui provoque l’infection est appelé Candida Albicans.
Ces espèces fongiques vivent normalement dans le corps humain mais dans certaines situations elles grandissent excessivement, provoquant la candidose.

Les parties du corps les plus touchées sont les parties génitales (mycose vaginale), la cavité orale (candidose buccale) et l’intestin.

Les parties exposées et humides du corps humain comme la cavité orale, les aisselles, les replis cutanés ou vaginaux sont généralement les zones les plus prédisposées à l’infection.
La candidose peut se développer un niveau superficiel et donc être facilement visible, ou bien elle peut toucher des tissus et des organes internes.
Dans ce cas, elle peut être mortelle.
L’infection à levure qui peut devenir dangereuse est appelée candidose invasive.

La candidose intestinale peut infecter n’importe qui, enfants, adultes et personnes âgées.

 

Symptômes de la candidose intestinale

Les symptômes de la candidose diffèrent d’une personne à l’autre et dépendent de la zone du corps touchée.
Parmi les symptômes, il y a :

  • Des difficultés à avaler la nourriture
  • Une mauvaise digestion
  • Des douleurs dans le bas du ventre
  • De fortes démangeaisons anales
  • Une brûlure anale
  • Une miction fréquente
  • Des infections urinaires récurantes
  • Des crampes abdominales pendant les menstruations
  • De la diarrhée ou de la constipation
  • De l’urticaire
  • Une forte douleur pendant les rapports sexuels
  • Une bouche sèche et un saignement des gencives
  • De la fièvre
  • Du mucus dans les selles
  • Un ventre gonflé ou un gonflement abdominal à cause de la rétention hydrique ou du météorisme.
  • Des pertes vaginales blanches et une sensation de brûlure dans le vagin
  • De fortes démangeaisons et une sensation de brûlure au pénis
  • Des ulcères
  • Des sautes d’humeurs imprévues et fréquentes
  • Une dépression et de l’anxiété
  • Des vertiges
  • Une rougeur ou une irritation dans les replis cutanés
  • Des maux de tête

Les personnes affectées par le Candida albicans ressentent les symptômes énumérés ci-dessus,  mais d’autres maladies provoquent les mêmes symptômes. Par conséquent, il est toujours préférable de consulter un médecin avant de tirer des conclusions.

 

Causes de la candidose intestinale

La candidose peut être mortelle si elle atteint les organes vitaux ou la circulation sanguine.
C’est pourquoi, connaître les facteurs qui peuvent causer cette maladie peut être utile.
Voici certaines des causes principales de la candidose :

  • La prise constante et régulière d’antibiotiques est l’une des causes principales de candidose.
    La plupart des antibiotiques tuent les bactéries qui limitent à un certain niveau la croissance des champignons.
    Les champignons de la candidose continuent donc à grandir et ils peuvent provoquer la candidose.
  • Un système immunitaire affaibli est une des causes les plus importantes d’infection par candidose. Le système immunitaire étant faible, il favorise la croissance des champignons de la candidose,. Il y a en effet moins d’anticorps présents pour prévenir et limiter leur croissance. C’est la raison pour laquelle les personnes souffrant de cancer ou du VIH sont plus prédisposées à cette infection.
  • Les femmes enceintes ont plus de probabilité d’avoir la candidose vaginale par rapport aux autres femmes. Cela est dû à la plus grande production de glycogène dans le vagin à cause d’un niveau plus élevé d’œstrogènes pendant la grossesse. Cela provoque une croissance rapide de la levure dans le vagin.
  • La prise de stéroïdes peut provoquer une croissance excessive de la candidose. La consommation régulière de stéroïdes provoque en effet souvent l’augmentation du niveau de glucose qui, à son tour, provoque la croissance des champignons.
  • Si les diabétiques n’arrivent pas à prendre le médicament correct ou à suivre l’alimentation conseillée, ils peuvent avoir des niveaux de glucose non stables.
    Il y a alors plus de probabilités de développer une infection fongique.
  • Certaines études à propos de l’utilisation des contraceptifs oraux démontrent que ces médicaments peuvent provoquer une croissance plus importante du Candida. Toutefois, il y a peu de preuves qui soutiennt ce fait.
  • La toxicité des métaux lourds est une cause de la croissance et de la diffusion de la levure.
    Pendant qu’on respire, on inhale aussi de petites particules de métaux lourds comme le mercure, l’arsenic, le plomb. et le cadmium.
    Ces particules s’accumulent dans les cellules et quand leur pourcentage est trop élevé, la capacité des cellules à produire de l’énergie se réduit automatiquement.
    Notre corps cherche à tout prix à se débarrasser de ces métaux, ce qui peut causer d’autres dommages. Cela provoque une incessante croissance du champignon.
  • Certains auteurs scientifiques pensent que la candidose intestinale se transmet lors de rapports sexuels anaux, mais c’est une des causes mineures.
  • Les mauvaises habitudes alimentaires sont une cause importante de la croissance excessive du champignon Candida. Une alimentation riche en sucres lents et en sucres rapides donne au Candida toute l’énergie nécessaire pour grandir et se diffuser. À l’inverse, les aliments biologiques riches en minéraux et vitamines aident à limiter la croissance du champignon.
  • Certaines causes indirectes de la candidose sont le stress et une exposition régulière aux pesticides ou aux désherbants.
  • On peut éviter la candidose si on maintient le milieu sec. De cette façon, la croissance du champignon peut être limitée.

 

Comment diagnostiquer la candidose intestinale?

Une simple prise de sang est suffisant pour diagnostiquer une augmentation du niveau des anticorps pour le Candida Albicans.
Pour le diagnostic, il faut effectuer une visite médicale où l’on explique les signes et les symptômes dont on souffre.
Le médecin doit exclure les maladies qui provoquent des symptômes similaires, comme la colite spasmodique et le syndrome de l’intestin irritable.

A qui s’adresser ?
Seul un médecin est à même de décider ce qui est doit être fait dans cette situation. Le spécialiste le plus adapté pour la candidose intestinale est le gastro-entérologue.

 

Traitement pour la candidose intestinale

La maladie peut être soignée avec des médicaments antifongiques comme la nystatine topique, le clotrimazole topique, le kétoconazole et le fluconazole (Triflucan ou Beagyne).
Dans des cas extrêmes, on peut prendre un médicament antimycosique plus fort comme l’itraconazole (Sporanox), le voriconazole et l’amphotéricine B.
Dans le cas d’infection à levure chez les femmes, on peut utiliser des ovules ou on peut effectuer des lavages avec du bicarbonate.

 

Soin naturels pour la candidose intestinale

Plantes et nourritures qui inhibent le Candida Albicans :

  1. Agrimonia – a des propriétés antifongiques.
  2. Barbéris – empêche la prolifération
  3. Noyer noir – antifongique, antiparasitaire
  4. Carotte (composée de phytoalessine) – inhibe la candidose
  5. Cannelle – empêche la croissance
  6. Taraxacum – purifie le foie, empêche la croissance du Candida
  7. Extrait de graines de pamplemousse – les graines contiennent différentes substances  comme : les bioflavonoïdes, la naringine, l’hespéridine, la quercétine et le kaempférol.
    Les graines de pamplemousse inhibent les champignons, les vers intestinaux, les bactéries et les virus.
  8. Echinacea – prévient les récidives de la prolifération du Candida
  9. Ail et gingembre – peuvent éliminer le Candida du corps – ne pas manger ces aliments en  quantités excessives.
  10. Hydrastis canadensis – supprime le Candida
  11. Huile de citronnelle – inhibe la prolifération
  12. Pistachier lentisque – inhibe et détruit le Candida Albicans
  13. Margousier (neem) – inhibe la croissance
  14. Racine de raisin d’Orégon – inhibe la prolifération
  15. L’origan et l’huile d’origan inhibent la croissance (ils peuvent être appliqués mais avec précautions)
  16. Pau d’arco – inhibe et détruit le Candida Albicans
  17. Propolis – arrête la prolifération du Candida
  18. Spiruline – inhibe le Candida Albicans
  19. Suma – inhibe le Candida
  20. Yaourt non sucré – les sources les plus pures de bactéries de haute qualité : Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus rhamnosis, bifidobacterium
  21. Arbre à thé – contre la prolifération vaginale
  22. Zinc – renforce le système immunitaire en aidant le corps à combattre le Candida
  23. Cuivre – en justes quantités, il améliore le système immunitaire.

Vinaigre de cidre
Prendre une cuillère de vinaigre de cidre, le diluer dans un verre d’eau et le boire avant chaque repas. Le vinaigre de cidre aide à combattre la croissance excessive des levures intestinales et tue le champignon parce qu’il crée une réaction en chaîne. Le vinaigre de cidre brut et non filtré crée un milieu hostile à la levure et contribue à créer un bon environnement pour la “bonne” flore intestinale .

Candidose digestive ou intestinale

Soigner la candidose intestinale ne dépend pas seulement du dossier médical du patient, mais aussi de la gravité et de la position de l’infection.
La candidose cutanée (peau) et la candidose orale peuvent être traitées grâce à l’application de crèmes antifongiques et de pommades sur les zones infectées.
La vaginite candidosique (ou candidose vaginale) et la candidose œsophagienne peuvent être traitées grâce à une combinaison de crèmes antifongiques et de dosages oraux.

Parmi les traitements possibles, il y a aussi l’hydrothérapie du colon qui consiste en un lavage du gros intestin avec de l’eau minérale naturelle à 37°.
Ce traitement sert à nettoyer l’intestin et à enlever les matériaux fécaux, le mucus, le gaz et les parasites qui stagnent dans le colon.

 

Combien de temps dure une candidose intestinale ? (Pronostic)

Une modification de l’alimentation amène souvent une amélioration des symptômes de la candidose en quelques jours ou en une semaine.
Les médicaments contre la candidose agissent souvent rapidement.
Si un patient a pris des antibiotiques récemment ou par le passé, enlever les restes dans le foie et dans les autres organes nécessite plus de temps.
Ne pas se décourager s’il faut attendre plus longtemps pour la guérison.
Le sauna peut réduire d’une façon remarquable le temps de guérison de l’infection du Candida. La candidose est une infection “froide” et le sauna réchauffe le corps de plusieurs degrés. Cela contribue à rendre le corps plus “yang” et cela semble contribuer à réduire le Candida dans le corps.
La sauna favorise l’élimination des métaux toxiques, des substances chimiques toxiques et d’autres poisons qu’on peut accumuler à l’intérieur du corps.
De plus il inhibe le système nerveux sympathique, améliore la circulation et l’oxygénation, et enfin il affaiblit les champignons de la candidose.

 

Alimentation pour la candidose

Catégorie

Aliments autorisés

Aliments à éviter

Fruits

Tous, frais / congelés, uniquement des fruits non sucrés dans le smoothie.

Jus de fruits.

Œufs, laitages, produits laitiers

Œufs ; yaourt maigre non sucré (de vache, de brebis ou de chèvre), avec des ferments lactiques, lait de soja, fromage de soja (tofu), lait de coco.

Fromages (fromages de vache et la plupart des fromages de soja) ;

Lait (vache, amandes, riz, avoine).

Céréales

Aucune Tous les types de cérales complètes ou raffinées, produits de la boulangerie, pain, aliments faits avec de la farine

Aliments avec de la viande ou du poisson

Poisson (frais ou en boîte) et fruits de mer, poulet, dinde, viande maigre de bœuf, porc, agneau (de préférence élevé de façon naturelle).

Charcuterie ou viandes transformés.

Aliments substitutifs de la viande

Tofu, protéines végétales texturées (il s’agit d’un produit d’agrégation de protéines et de farines).

Aucun.

 

Légumineuse

En petites quantités, les haricots secs, les pois et les légumes secs (pas plus d’une tasse par jour).

Aucun.

 

Noix et graines

 

Noix, noisette, amandes, graines de courge, anacardium, graines de lin, graines de tournesols, graines de pavot, graines de sésame entières.

Cacahouètes (considérées souvent comme une noix mais en réalité c’est un légume) et pistaches.

Légumes

Légumes sans amidons – crus, à la vapeur, sautés, sous forme de jus ou au four.

Champignons et légumes amyloïdes : pommes de terre, maïs, patates douces.

Graisses et huiles. Avocat, beurre, olives, huiles d’olives, de graines de lin, de sésame, de carthame, de courge, de tournesol, d’amandes, de noix, de colza. Margarine, graisses de pâtisserie, huiles élaborées, assaisonnements pour la salade tout prêts, sauces à étaler, mayonnaise.

Nourriture acide et fermentée

Jus de citron et de lime, cristaux de vitamine C (acide ascorbique) comme remplacement du vinaigre.

Tous les vinaigres et les produits sous huile, choucroute, produits sous vinaigre, d’autres produits conservés en saumure ou avec du vinaigre.

Édulcorants

Stévia (édulcorant à base d’herbes).

Tous: sucre de canne, sucre raffiné, miel, sucre, sirop d’érable, sirop de maïs, sirop de maïs à fort contenu de fructose, mélasse, sirop de riz complet, édulcorants de fruits.

Boissons

Eau filtrée ou distillée (boire 8 tasses par jour), tisanes.

 

Cocktails, alcool, café et lait.