Symptômes de l’arthrose

L’arthrose n’est pas une maladie unique, mais c’est le résultat final d’un trouble qui entraîne une dégénérescence progressive de la structure d’au moins une articulation.

L’arthrose est la cause la plus fréquente de douleur chronique au niveau des articulations, on estime qu’elle affecte plus de 10% de la population.

L’arthrose touche l’entière articulation, y compris les muscles qui agissent sur elle , les os qui la composent, la membrane de revêtement (synoviale), les disques intervertébraux et dans le genou, les ménisques aussi.

rotation interne de la hanche, tests pour l'arthrose, articulations, fémur, bassin, lésion, os, glissement, contracture, musculaire
physiothérapie, rééducation et rééducation motrice

La première phase de l’arthrose est la perte de cartilage (tissu cartilagineux). Le corps tente de réparer le cartilage,  remodèle l’os de manière à créer un épaississement dans la partie en contact avec le cartilage (os sous-chondral) et des kystes se forment à l’extrémité de l’os(géodes).

Ce processus est généralement lent et a des phases différentes.

  •   Le phase de progression de la maladie implique la formation d’ostéophytes et le rétrécissement de l’espace entre les os.
  •  L’arthrose progresse ultérieurement avec réduction de l’espace articulaire.
  •   Ensuite, il ya apparition de kystes sous-chondrales (kystes dans l’os sous le cartilage).
  • La dernière phase de l’arthrose comprend la réparation osseuse et le remodelage.

 

Les termes scientifiques

Le collagène est la principale protéine qui compose les tendons, les os, le cartilage, le tissu conjonctif et la peau.

La surface articulaire est la partie de l’articulation où les extrémités des os se rencontrent.

Le cartilage articulaire est une couche de tissu élastique et gélatineux sur la surface de l’articulation et permet un mouvement de frottement fluide et sans douleur, car il diminue le frottement.

La membrane synoviale est un tissu fibreux qui entoure les articulations et sécrète un liquide lubrifiant pour faciliter les mouvements.

Les ostéophytes sont des éperons osseux qui se forment en particulier dans le périmètre externe de l’os.

On pense qu’ils se développent pour augmenter la surface articulaire et décharger le poids du corps et les forces externes sur une surface plus grande.

Le remodelage osseux est un processus dans lequel l’os endommagé essaie de se réparer en changeant la forme et la densité interne.

 

Quelles sont les causes de l’arthrose?

arthrose, douleur, cartilage, disque, ostéophytes, épaississement, inflammation, dégénérescence, chronique
arthrose vertébrale

L’arthrose primaire est une maladie qui n’est pas causée par un accident ou une précédente maladie , mais est le résultat du vieillissement naturel de l’articulation.

Avec l’âge, la teneur en eau du cartilage diminue et le collagène contenu dans le cartilage dégénère.

Avec le temps, les cartilages s’amincit et des fissures se forment.

Dans le stade avancés de l’arthrose, survient  la perte totale du cartilage articulaire.

Au fil des ans, la charge et l’utilisation des articulations usées peuvent provoquer une inflammation de la membrane synoviale, causant douleur et gonflement. La perte du coussin cartilagineux provoque le frottement entre les os, entraînant des douleurs et une limitation des mouvements articulaires. Inflammation du cartilage peut aussi stimuler la formation d’épines osseuses (éperons ou ostéophytes) autour de l’articulation. L’arthrose  peut se développer chez plusieurs membres de la même famille, ce qui implique une composante génétique ou héréditaire.

Les facteurs qui augmentent le risque d’arthrose sont les suivants :

  •   Age, le risque d’arthrose augmente avec l’âge.
  •   Sexe, les femmes sont plus sujettes à l’arthrose, même si la raison n’a pas encore été  découverte.
  •   déformations osseuses, certaines personnes naissent avec les articulations mal alignées ou des défauts du cartilage, ce qui peut augmenter le risque d’arthrose.
  •   lésions ou fractures, les entorses, par exemple  d’un traumatisme sportif ou d’un accident de la route , augmentent le risque d’arthrose.
  •   obésité, un corps lourd provoque une forte pression sur les articulations portantes comme les genoux.
  •  Mode de vie sédentaire, le cartilage a besoin de mouvement pour sa propre nutrition.
  •   Certains travaux, si le travail consiste  à des mouvements répétitifs qui surchargent une articulation, il est facile que sur ce point se développe l’arthrose.
  •   D’autres maladies concomitantes, tel que le diabète, l’hypothyroïdie, la goutte ou la maladie de Paget peuvent augmenter le risque de développer de l’arthrite.

Généralement, les symptômes de l’arthrose se développent lentement et s’aggravent avec le temps.

Les symptômes de l’arthrose varient  grandement d’une personne à l’autre. Certains patients peuvent ne pas être invalidés à cause des symptômes. D’autres peuvent avoir des symptômes légers par rapport  à la dégénérescence dramatique des joints visibles à la radiographie.

Les symptômes peuvent également être intermittents. Il n’est pas rare pour les patients atteints d’arthrite des articulations des mains et des genoux de passer des années sans douleur entre une inflammation des articulations et l’autre.

Les signes et symptômes de l’arthrose :

  •  Douleur, raideur ou difficulté de mouvement articulaire peuvent se développer dans au moins une articulation. La douleur peut s’aggraver avec les efforts et se faire sentir durant la nuit. Avec l’évolution de l’arthrose, la douleur peut se  vérifier au repos.
  • Engourdissement, L’articulation est raide lorsque l’on applique un peu de pression de l’extérieur.
  •   raideur, limitation du mouvement est plus évidente au réveil ou après une période d’inactivité.
  •   Perte de flexibilité, il peut y avoir un bloc de l’articulation qui perd son ampleur de mouvement.
  • craquement articulaire, peut se faire ressentir la sensation de deux surfaces rugueuses qui se déplacent les unes des autres.
  •   L’arthrose de la colonne vertébrale (spondylose) provoque des douleurs dans le cou ou dans le dos. Les ostéophytes ou éperons  osseux qui se forment le long de la colonne vertébrale arthritique peuvent irriter les nerfs rachidiens, provoquant des symptômes graves tels que la douleur qui s’ irradie dans les membres, engourdissements et  picotements dans les  extrémités .

L’arthrose provoque la formation d’excroissances osseuses dures  dans les petites articulations des doigts.

L’exemple classique est l’articulation entre le phalangine et phalangette, appelées nodules d’Heberden, nom d’un célèbre médecin britannique.

La déformation osseuse est le résultat d’éperons osseux de l’arthrose dans l’articulation. Un autre nodule osseux qui  se forme au niveau de l’articulation entre la phalange et la phalangine du doigt chez de nombreux patients atteints d’arthrose est appelé Bouchard.

Il est conseillé de consulter un médecin en cas de gonflement ou raideur dans les articulations qui dure depuis au moins deux semaines.

Le médecin effectuera un examen physique en regardant l’articulation touchée pour voir si elle est douloureuse, enflée ou rouge.

Il évaluera ensuite les mouvements articulaires.

Les examens pour diagnostiquer l’arthrose

  • La radiographie, le cartilage n’apparait pas sur les radios, mais elle peut montrer un rétrécissement de l’espace articulaire, c’est à dire l’espace entre les os de l’articulation.Une radiographie peut aussi montrer des éperons osseux dans l’articulation. De nombreuses personnes atteintes ont déjà les signes de l’arthrose avant d’en ressentir les symptômes .
  •   L’IRM utilise les ondes radio et un champ magnétique pour visualiser les images détaillées des os et des tissus mous, et notamment du cartilage. Ce test est utile pour déterminer quel tissu est à l’origine de la douleur.

Les examens de laboratoire

Les tests sanguins peuvent aider à éliminer les autres causes de douleurs articulaires comme l’arthrite rhumatoïde.

La ponction articulaire consiste dans l’aspiration du liquide articulaire avec une seringue pour faire l’analyse, cet examen sert à éliminer les infections et certaines causes de l’arthrite, comme la goutte.

 

Voir aussi: arthrose de la hanche, arthrose  du genou, arthrose vertébralearthrose de la main

 

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com

P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com

Laisser un commentaire