Symptômes de l’arthrite

L’arthrite est une inflammation d’une ou plus articulation et provoque des symptômes qui comprennent les douleurs articulaires et la limitation fonctionnelle.

Le rhumatologue est un médecin expert d’arthrites. S’il fait un diagnostic rapide et soigneux, il est capable d’aider et de prévoir une déshabilité et des dommages irréversibles donnés par la maladie. Les hommes et les femmes souffrent d’arthrite dans la même mesure, des enfants aux adultes.

Qu’est-ce que l’arthrite ? qu’est-ce qui cause l’arthrite ?

L’arthrite est un trouble très commun caractérisé par une inflammation de la jointure (articulation).

articulations, inflammation, différentes, multiples, douleur, mal, limitation, fonctionnelle, arthrite
L’articulation est une zone du corps où deux os se rencontrent et sa fonction est de permettre le déplacement des segments corporels. Arthrite signifie littéralement une inflammation d’une ou plus jointures. L’arthrite est souvent associée à des douleurs articulaires qui sont indiquées comme une arthralgie.

Il y a beaucoup de types d’arthrite (outre 100 identifiés). La gamme des types varie des ceux liés à l’usure et à la lacération du cartilage (comme l’arthrose) à ceux provoqués par un système immunitaire hyperactif (comme l’arthrite rhumatoïde). Les différents types d’arthrite constituent la maladie chronique la plus commune aux États-Unis.

Les causes de l’arthrite dépendent de plusieurs facteurs, par exemple des lésions (qui conduisent à l’arthrose), des anomalies métaboliques (comme la goutte et la pseudo goutte), des facteurs héréditaires, un effet direct et indirect des infections (bactériennes et virales) et un système immunitaire défectueux (par exemple l’arthrite rhumatoïde et le lupus érythémateux systémique).

L’arthrite est classifiée comme une des maladies rhumatismales. Il y a de différentes caractéristiques qui rendent les pathologies différentes pour chaque individu, avec de différents symptômes, traitements, complications et pronostics. Elles sont pareilles car elles ont une tendance à intéresser les articulations, les muscles, les ligaments, le cartilage et les tendons, et beaucoup d’autres intéressent d’autres parties internes du corps.

 

Qui est touché par l’arthrite ?

Les personnes qui souffrent d’arthrite sont les hommes et les femmes, les enfants et les adultes. Environ 350 millions de personnes dans le monde entier ont de l’arthrite. Presque 40 millions de personnes aux États-Unis sont touchées par l’arthrite, compris plus de 250.000 enfants !

Plus de 27 millions d’américains ont de l’arthrose. Environ 1,3 millions d’américains souffrent d’arthrite rhumatoïde.

Plus de la moitié de ceux qui ont de l’arthrite ont moins de 65 ans. Presque 60% des américains avec une arthrite sont des femmes.

 

Quels sont les facteurs de risque pour l’arthrite ?

Les facteurs principaux de risque pour la plupart des formes d’arthrite sont les gènes hérédités par les ancêtres. Les arthrites dues à des traumatismes sont associées au risque de lésions par des activités spécifiques.

 

arthrite, rhumatoïde, inflammation, déformation, rougeur, calories, raideur, mal, douleur
Polyrthrite rhumatoïde aux mains

Quels sont les signes et les symptômes de l’arthrite ?

 Les symptômes de l’arthrite comprennent une douleur et une limitation fonctionnelle des articulations.

Une inflammation des articulations due à l’arthrite est caractérisée par de la raideur articulaire, du gonflement, de la rougeur et de la chaleur. Les muscles qui agissent sur l’articulation enflammée peuvent être faibles.

Beaucoup de formes d’arthrite peuvent causer des symptômes qui intéressent différents organes du corps et n’impliquent pas seulement les articulations car elles sont des maladies rhumatismales. Par conséquent, les symptômes chez certains patients touchés par des formes d’arthrite peuvent être : fièvre, gonflement aux glandes (ganglions lymphatiques enflés), perte de poids, fatigue, malaise et des symptômes provoqués par des anomalies d’organes comme les poumons, le cœur ou les reins.

 

Comment est diagnostiquée l’arthrite ? Pourquoi le diagnostic est important ?

 Le premier pas dans le diagnostic de l’arthrite est une visite médicale. Le médecin doit contrôler le dossier médical, examiner les articulations en cherchant une inflammation et une difformité, en outre il doit poser des questions et examiner les autres parties du corps pour comprendre s’il y a d’autres signes de maladies. Il doit aussi effectuer des analyses de sang, d’urine, du liquide articulaire ou une radiographie. Le diagnostic est basé sur les symptômes, sur la distribution des articulations enflammées et sur les résultats des analyses de sang et de la radiographie. Pour arriver à un diagnostic correct, de nombreuses visites médicales peuvent être nécessaires. Le médecin qui a une formation spécifique dans l’arthrite et dans les maladies relatives s’appelle rhumatologue.

Beaucoup de formes d’arthrite sont dues à un trouble plus grave. Cependant, des millions de personnes souffrent chaque jour de douleur et d’invalidité causées par l’arthrite ou par ses complications. Un diagnostic précédent et soigneux peut aider à prévenir la déshabilité et des dommages irréversibles. Les personnes avec de l’arthrite peuvent avoir des résultats à long terme si elles conduisent correctement avec des programmes d’exercice physique, du repos, des médicaments, un traitement physique et éventuellement une chirurgie.

 

Quel est le traitement pour l’arthrite ?

 Le traitement dépend beaucoup du type d’arthrite dont on souffre. Un diagnostic soigneux augmente la probabilité de succès du traitement. Les traitements possibles sont : le traitement physique, les attelles, l’application de la glace, l’utilisation des gants de paraffine, les médicaments anti-inflammatoires, les médicaments analgésiques qui vont du paracétamol (Efferalgan) aux narcotiques, les médicaments pour le système immunitaire et les opérations chirurgicales comme la prothèse de la hanche.

Est-ce qu’il existe un régime spécial pour l’arthrite ?
Pour la plupart des formes d’arthrite, les régimes jouent peu ou aucun rôle à aggraver la pathologie. Cependant, les huiles de poisson ont démontré d’avoir des propriétés anti-inflammatoires. Des arthrites ont du bénéfice par les suppléments d’acides gras oméga-3.

La goutte est un particulier type d’arthrite qui est clairement lié à l’alimentation. Des aliments avec un contenu élevé de protéines, surtout les viandes rouges et les crustacés, peuvent aggraver cette pathologie. En outre, des aliments élèvent les niveaux d’acide urique, compris l’alcool (surtout la bière) et les aliments qui contiennent des quantités élevées de fructose (comme le sirop de maïs trouvé dans les boissons sans alcool). Pour ceux qui souffrent de cœliaque, les aliments qui contiennent le gluten (blé, orge et seigle) peuvent aggraver les douleurs articulaires.

 

Quelles sont les prospectives pour l’arthrite ? quelles sont les complications de l’arthrite ?

 Les prospectives pour les patients avec de l’arthrite dépendent de sa gravité, des complications et s’il y a ou moins des manifestations non communes de la maladie. Par exemple, l’arthrite rhumatoïde peut toucher : poumons, reins, yeux, etc. Une inflammation chronique des articulations peut porter à des dommages permanents à la jointure et une perte de la fonctionnalité articulaire, en rendant le mouvement difficile ou impossible.

 

Peut-on prévenir l’arthrite ?

Puisque la plupart des formes d’arthrite sont héréditaires dans une certaine mesure, il n’y a pas une manière pour les prévenir. Les arthrites qui provoquent des accidents aux articulations peuvent être prévenues en suivant des règlements de sécurité et en cherchant d’éviter ces accidents. Les arthrites relatives à des infections (par exemple arthrite septique, arthrite réactive, maladie de Whipple) peuvent être prévenues en cherchant de ne pas être atteints des organismes qui les causent. La mesure où ceci est possible varie selon la condition de l’individu.

 

Qui consulter ? Qui est le rhumatologue ?

 Le rhumatologue est le médecin spécialisé dans le traitement non chirurgical des maladies rhumatismales, surtout l’arthrite. Les rhumatologues s’intéressent particulièrement à des symptômes comme les éruptions cutanées, la fièvre, l’anémie, la faiblesse, la perte de poids, la fatigue, les douleurs musculaires ou articulaires, les maladies auto-immunes et l’anorexie. Ils sont souvent nécessaires comme consultants sur demande d’autres médecins. Les rhumatologues ont des compétences particulières dans l’évaluation de plus de 100 formes d’arthrite et s’en entendent en arthrite rhumatoïde, ankylosante, arthrite psoriasique, lupus érythémateux systémique, syndrome des anticorps antiphospholipides, maladie de Still, dermatomyosite, syndrome de Sjögre, vasculite, sclérodermie, connectivites, sarcoïdose, maladie de Lyme, ostéomyélite, ostéoarthrite, goutte, pseudo goutte, maladie sérique, arthrite réactive, maladie de Kawasaki, fibromyalgie, maladie de Raynaud et des autres.

 

Les rhumatologues pédiatriques sont des médecins qui sont spécialisés dans le traitement des troubles rhumatismaux des enfants, surtout l’arthrite.