Hernie hiatale

Une hernie hiatale apparait quand une parte de l’estomac pénètre dans le thorax à travers une ouverture du diaphragme dénommé hiatus.
Le diaphragme est un grand muscle qui a la forme d’une coupole et sépare le thorax de l’abdomen.
La plupart des personnes atteintes d’hernie hiatale ne présente aucun symptôme. Toutefois, la hernie peut porter à la brûlure d’estomac et au reflux gastro-oesophagien.

hernie hiatale,diaphragme,estomac
La hernie hiatale est très fréquente chez les personnes âgées, 30% des gens de plus de 50 ans en souffrent.
Cependant, il est probable que le pourcentage soit plus élevé vu que beaucoup de personnes ne ressentent pratiquement pas de symptômes et ne s’en rendent pas compte.

 

Classification de l’hernie hiatale

Hernie hiatale par glissement
C’est le type plus courant, qui atteint 80% des gens souffrant d’hernie hiatale. Dans une hernie hiatale par glissement, la jonction entre l’œsophage et l’estomac (connu sous le nom de sphincter gastro-oesophagien)  et une partie de l’estomac glissent sur le diaphragme.
La jonction peut demeurer dans la poitrine de façon permanente, mais souvent elle y reste peu. Cela a lieu parce que durant la déglutition les muscles de l’estomac se contractent et font remonter  l’estomac vers le haut.  Quand le processus de déglutition est terminé, la partie de l’estomac herniée retourne dans l’abdomen.

Hernie hiatale paraoesophagienne ou par  roulement
Dans ce cas-là, la jonction entre l’estomac et l’œsophage reste collée au diaphragme, mais un morceau de l’estomac remonte dans le thorax à côté de l’œsophage.
Une hernie hiatale paraoesophagienne très volumineuse peut bloquer le passage de la nourriture dans l’estomac, surtout si elle comprime l’œsophage adjacent et peut provoquer le reflux de la nourriture dans l’œsophage. L’ulcère gastrique peut se former même dans un estomac hernié à cause du traumatisme dû à la nourriture restée bloquée par l’acide de l’estomac.

Heureusement, les hernies paraoesophagiennes de grosses dimensions sont rares.

 

Causes de l’hernie hiatale

Les raisons exactes pour lesquelles se développe une hernie hiatale ne sont pas encore claires à l’heure actuelle, mais ce sont les gens de plus de 50 ans, les fumeurs et les obèses qui encourent le plus de risques.

D’autres facteurs qui augmentent le risque d’avoir une hernie hiatale sont:

  • Une toux excessive, le vomissement ou un effort physique en gymnastique ;
  • Un diaphragme affaibli, ce dernier devient plus faible en vieillissant ;
  • Les individus qui ont déjà subi une opération pour une hernie hiatale.

La hernie hiatale est plus courante chez les femmes que chez les hommes. Les femmes ont souvent des symptômes de reflux pendant leur grossesse, dûs au fait de l’augmentation de la compression sur l’abdomen quand le bébé se développe.

Des maladies comme l’oesophagite chronique (inflammation de la muqueuse de l’œsophage) peuvent être la raison d’un raccourcissement de l’œsophage. Ce qui rend possible la formation d’une hernie hiatale.
L’hernie hiatale n’est pas provoquée par l’anxiété, mais d’autres troubles y sont  reliés, tel que le reflux gastro-oesophagien, causés ou aggravés par l’anxiété, par les soucis, par les sens de culpabilité et par le stress.

 

Quels sont les symptômes de la hernie hiatale?

Beaucoup sont ceux qui en ayant une hernie hiatale n’en éprouvent aucun symptôme

Symptômes dérivés de reflux acide.
L’hernie par elle-même ne donne pas de symptômes. Cependant dans le cas de hernie hiatale, les mécanismes qui normalement empêchent l’acide de refluer dans l’œsophage ne fonctionnent pas bien. Le sphincter pourrait ne pas fonctionner correctement et ainsi la pression normale du diaphragme sur l’œsophage est réduite.
Donc, le reflux des acides de l’estomac dans l’œsophage devient facile.
L’acide reflué peut susciter une inflammation de la partie inférieure de l’œsophage, ce qui peut causer un des symptômes suivants:

  • Brûlure d’estomac: c’est le symptôme principal. Il s’agit d’un trouble qui provient de l’abdomen supérieur ou de la partie inférieure de la poitrine  et se prolonge vers le cou. (C’est un symptôme  qui  est souvent confondu avec un problème cardiaque , mais cela n’a rien à voir !)
  • Mal à l’estomac et douleur à la poitrine,
  • Malaise généralisé,
  • Bouche amère,
  • Eructation,
  • Dysphagie (difficulté à avaler).

Tout comme la brûlure d’estomac, ces symptômes ont tendance à aller et venir et empirent après un repas.
Certains symptômes assez rares peuvent se manifester.
Si l’un de ces symptômes apparait, le diagnostic pourra se rendre difficile puisque ces symptômes risquent de ressembler à ceux d’autres maladies.

Par exemple:
Parfois, une toux persistante surgit, surtout la nuit. Cela est provoqué par l’irritation de la trachée à cause du reflux acide.
D’autres symptômes à la bouche et à la gorge peuvent se manifester, il s’agit de problèmes gingivaux, de mauvaise haleine, de mal à la gorge, d’enrouement, et d’une impression de nœud dans la gorge.

Remarque: la plupart des personnes souffrant de reflux acide n’ont pas d’hernie hiatale. En outre, la plupart des gens souffrant de hernie hiatale n’ont pas les symptômes de reflux acide.
Donc, en cas de hernie hiatale cela ne signifie pas obligatoirement que le sphincter  entre l’œsophage et l’estomac ne fonctionne pas bien. Mais une hernie hiatale augmente les possibilités d’avoir un mauvais fonctionnement du sphincter et donc il est plus probable d’avoir des symptômes de reflux des acides gastriques.

Toutefois, la personne qui souffre de hernie hiatale a le reflux, elle présente d’habitude des symptômes plus graves liés au reflux acide.
Cela peut arriver parce qu’en présence d’une hernie hiatale, n’importe quel acide qui pénètre dans l’œsophage risque de rester en contact avec la paroi interne de l’œsophage.

 

Quelles sont les complications possibles d’une hernie hiatale ?

Les complications possibles du reflux d’acide dans l’œsophage à long terme sont:

La sténose. Dans le cas d’inflammation grave et de longue durée, des cicatrices et un rétrécissement de l’œsophage inférieur peuvent apparaître. Cette complication est rare.

Œsophage de Barrett. Dans cette maladie, les cellules qui revêtent l’œsophage inférieur subissent des altérations. Les cellules modifiées risquent de devenir cancéreuses.
Environ 1 ou 2 personnes sur 100 qui souffrent de l’œsophage de Barrett, ont par la suite un cancer de l’œsophage.

Cancer. Le risque d’avoir un cancer à l’œsophage est légèrement supérieur à la normale à cause du reflux acide qui dure depuis un certain temps.

D’autres complications sont :
  • Une anémie due à des saignements dans l’œsophage. Le sang peut se trouver dans le vomi ou les selles.
  • Un ulcère au niveau de l’œsophage.
  • Le reflux acide peut pénétrer dans les poumons et peut causer une toux chronique, une difficulté à respirer, de l’asthme et,dans de rares cas, une pneumonie.

 

Comment fait-on le diagnostic d’une hernie hiatale ?

La première chose à faire est une consultation médicale pour comprendre d’où proviennent les symptômes.
Le médecin doit procéder à la palpation, à l’auscultation, et à la percussion pour analyser la consistance et les sons émis par l’abdomen.
Ensuite, il faut évaluer la mobilité de l’estomac pour comprendre s’il y a des adhérences ou des structures trop tendues qui empêchent le mouvement.
Les hernies hiatales sont diagnostiquées par hasard au cours d’une radiographie gastro-intestinale ou d’une endoscopie dans l’abdomen supérieur pour déterminer la raison des symptômes gastro-intestinaux supérieurs ou d’une douleur abdominale supérieure.
Sur les rayons x et sur l’endoscopie la hernie hiatale apparaît comme un sac à part qui se trouve entre l’œsophage et l’estomac.
Ce sac est délimité par le sphincter oesophagien inférieur au-dessus et par le diaphragme au-dessous. Cependant, la hernie n’est visible que durant la déglutition.

 

Thérapie pour l’hernie hiatale

Le traitement d’une hernie hiatale a pour  but d’alléger et de diminuer les symptômes. Parfois, le médecin de famille ou le gastro-entérologue prescrit un traitement pharmacologique ou bien conseille de suivre une certaine alimentation. Une opération chirurgicale pourrait être nécessaire, mais c’est assez rare.

 

Remèdes naturels « maison »

On peut réduire les symptômes d’une hernie hiatale et prévenir des problèmes ultérieurs en modifiant son mode de vie de la façon suivante :

  • Une personne qui pèse plus  que la normale ou est obèse devra suivre un régime pour perdre l’excès de poids,
  • Faire de petits repas fréquents et éviter de manger avant de se coucher,
  • Ne pas fumer et ne pas boire d’alcools,
  • Porter des vêtements confortables, pas moulants,
  • Soulever la tête du lit avant de s’endormir,
  • Eviter les boissons acides ou qui contiennent de la caféine, le jus d’orange, les boissons sucrées ou gazeuses, le café ou les boissons énergétiques.
  • Certains aliments sont à proscrire, par exemple les oignons, le chocolat, la nourriture piquante ou les graisses.
  • L’activité physique et la gymnastique sont conseillées, mais il faut éviter les exercices qui renforcent les abdominaux, parce qu’ils augmentent la pression sur l’abdomen et peuvent aggraver l’hernie.

L’ostéopathie peut être utile parce qu’elle réduit les tensions qui bloquent le mouvement des os et des organes et donc elle permet un bon fonctionnement de l’estomac et une meilleure digestion.

 

Médicaments

Il existe de nombreux médicaments qui permettent la diminution des symptômes d’une hernie hiatale. Les plus courants sont les anti-acides qui neutralisent l’acide dans l’estomac (par exemple le maalox maux d’estomac). L’efficacité des anti-acides varie de personne à personne. Dans le cas où ils ne suffisent pas à alléger les symptômes, le médecin peut conseiller un autre médicament.

 

Intervention chirurgicale pour réparer la hernie hiatale.

Quand faut-il l’opérer?

Seulement un faible pourcentage de cas de hernie hiatale nécessite d’une intervention chirurgicale. La chirurgie est réservée en principe à des situations d’urgence et aux personnes qui ne peuvent pas prendre de médicaments pour alléger la brûlure d’estomac et le reflux acide.
L’intervention chirurgicale de réparation de la hernie hiatale est souvent associée à une intervention chirurgicale pour la maladie de reflux gastro-oesophagien.

Intervention chirurgicale pour hernie hiatale, fundoplicature

La fundoplicature selon Nissen-Rossetti. Dans cette intervention chirurgicale, le chirurgien enroule la partie supérieure de l’estomac autour de l’œsophage inférieur.

Ce qui renforce le sphincter oesophagien inférieur rendant moins possible le reflux de l’acide dans l’œsophage.

L’opération pour une hernie hiatale peut servir à:

  • Abaisser l’estomac dans l’abdomen,
  • Resserrer l’ouverture du diaphragme,
  • Reconstruire un sphincter oesophagien faible ou enlever la partie herniée de l’estomac.

Dans certains cas, on peut faire cela avec une simple incision dans la paroi thoracique (thoracotomie)  ou abdominale (laparotomie).
Dans d’autres cas, le chirurgien peut insérer une petite caméra et des instruments chirurgicaux spéciaux à travers quelques incisions dans l’abdomen (laparoscopie).
Le chirurgien effectue l’opération tout en visualisant les images de la partie interne du corps sur un moniteur ou écran (chirurgie laparoscopique).
Probablement un séjour hospitalier de trois jours après l’opération se révèlera nécessaire.
D’habitude on peut reprendre le travail deux ou trois semaines après l’intervention, s’il s’agit de chirurgie mini invasive.
Parfois, on pratique une intervention chirurgicale à ciel ouvert pour réparer  l’hernie hiatale.
Cette intervention s’effectue en pratiquant une incision dans l’abdomen.
Les temps de reprise sont généralement plus longs dans le cas de chirurgie à ciel ouvert.