Test de grossesse

Le test de grossesse est une méthode pour savoir si une femme est enceinte. Il se trouve en pharmacie, en supermarché ou en ligne.

Il est conçu pour déterminer si l’urine ou le sang contient une hormone appelée gonadotrophine chorionique (HCG ou BHCG).
Cette hormone est produite dès que l’ovule est fécondé et qu’il s’implante dans la paroi de l’utérus de la femme.
L’hormone HCG permet au corps jaune (corpus luteum) de produire la progestérone, une hormone nécessaire à la grossesse.
Ceci se produit généralement environ six jours après la fécondation.

Si la femme est enceinte, les niveaux de gonadotrophine augmentent rapidement, doublant tous les deux ou trois jours.
Les valeurs normales de l’hormone HCG sont comprises entre 0 et 5 mU/ml.
Pendant la première semaine de grossesse, ces valeurs peuvent grimper entre 12 et 77 mU/ml, puis continuent à augmenter.
L’apparition de certains symptômes ne doit pas faire penser à la grossesse.
Et vice-versa car certains saignements mineurs pourraient être des menstruations ou pertes découlant d’une anomalie du vagin.
Les méthodes de contraception comme la pilule ou le préservatif ne sont pas sûrs à 100 %, la femme peut faire un test de grossesse pour être plus tranquille.

 

À quel moment a lieu la fécondation de l’ovule ?

Pour être fécondé, l’ovule doit être libéré par l’ovaire (ovulation).
Généralement, l’ovulation survient environ 14 jours après le premier jour du dernier cycle menstruel.
Un ovule vit pendant environ 12-24 heures après avoir été libéré. Pour tomber enceinte, le spermatozoïde doit féconder l’ovule au cours de cette période.

Les spermatozoïdes peuvent vivre à l’intérieur du corps d’une femme pendant sept jours. Cela signifie que, en cas de rapports sexuels jusqu’à 7 jours avant ou pendant l’ovulation, la femme peut tomber enceinte.
Pour avoir plus de probabilités de tomber enceinte, il est conseillé d’avoir des rapports sexuels tous les deux ou trois jours pendant tout le mois.
Il n’est pas nécessaire que ces jours coïncident avec le jour de l’ovulation.
Environ sept jours après la conception, le niveau de gonadotrophine chorionique dans les urines peut être encore très faible, cela dépend des femmes.
Pour la plupart des tests de grossesse, un niveau élevé de gonadotrophine est nécessaire pour donner un résultat positif.
Pendant l’allaitement maternel, le test de grossesse est fiable et la femme peut tomber enceinte.

 

Après combien de temps peut-on faire un test de grossesse ? Le timing

Certains tests de grossesse (en vente libre) sont plus sensibles que d’autres.
Les tests les plus sensibles peuvent détecter de faibles niveaux de gonadotrophine quatre jours avant la fin de la période d’ovulation ou une semaine après un rapport sexuel.
Un test de grossesse n’est pas nécessaire le lendemain d’une relation sexuelle à risque.
La sensibilité d’un test de grossesse est décrite sur le paquet en mUI/ml (milliunités par millilitre).
La sensibilité du test de grossesse varie entre 10mIU/ml et 40 mUI/ml.
Plus le nombre est bas, plus le test est sensible et parvient à détecter la grossesse à l’avance.
Quand on fait le test trop tôt (même s’il est sensible) la quantité d’HCG dans l’urine ne peut pas être détectée.
Si le test n’est pas encore en mesure de détecter la grossesse, on risque d’obtenir un faux négatif, ce qui peut être une cause de stress.
La plupart des tests de grossesse à domicile donnent un résultat précis quand le cycle menstruel doit commencer, environ deux semaines après l’ovulation.
Le test peut être négatif quand l’ovule n’est pas fécondé ou quand la période d’ovulation arrive plus tard que prévu.
Une femme sur dix peut avoir un très faible niveau de bêta HCG en cas de cycle menstruel manqué.
Si le résultat du test est négatif, et que le cycle menstruel n’arrive pas, on recommande de réessayez à nouveau après trois jours.
Lorsqu’une femme est enceinte, les niveaux de l’hormone sont détectables grâce au test.
Même des analyses de sang à l’hôpital peuvent montrer l’HCG.
Le test sanguin est plus sensible que le test d’urine et peut détecter la grossesse après quelques jours (de 6 à 8 jours) après l’ovulation.

 

Comment fonctionne un test de grossesse ? Comment l’interpréter ?

Chaque marque de test de grossesse a une méthode d’interprétation des résultats différente.
Le meilleur moment pour faire le test est le matin, étant donné que le soir la quantité d’hormone béta HCG est plus faible. Le test sera donc moins fiable.
On peut le faire à jeun ou le ventre plein, l’alcool et les drogues n’affectent pas la validité du test.
La notice indique combien de temps le test devrait rester immergé dans l’urine. Parfois, les extrémités doivent être saturées et ne doivent pas être immergées pendant plus de 10-15 secondes.
Puis, on pose la bande sur une surface plate et sèche et on attend quelques minutes, comme il est indiqué sur l’emballage.
Si le test est négatif, on note une bande de couleur sur la zone de contrôle et pas de bande sur la zone de test.
Lorsque le test est positif, on note des bandes de couleurs sur la zone de contrôle et sur la zone de test.
La présence de ces deux bandes indique que le test est positif. La ligne positive apparaît directement dans la fenêtre où est indiquée le résultat, même la ligne faible indique une grossesse.
Il faut ensuite attendre quelques jours, puis refaire un test. La deuxième fois, on observe une ligne plus sombre en raison de l’augmentation du niveau de bêta HCG dans le corps.
La formation de lignes parmi celles du test indique un résultat négatif.
Parfois, le résultat est incertain, par exemple lorsque l’on ne voit aucune ligne (blanche) ou quand la ligne est imperceptible (trop délavée ou trop claire), cela veut dire que le test est nul, invalide.
Le test n’a probablement pas été effectué correctement, et dans ce cas, on doit le refaire.

 

Utiliser un test de grossesse digital (test stylo)

Il faut retirer le capuchon du « stylo » et le retourner, donc l’extrémité absorbante est orientée vers le bas. Le tenir dans le sens de l’écoulement de l’urine qui doit être en contact avec la surface absorbante. Maintenir le contact pendant environ 10 secondes pour permettre une absorption suffisante de l’urine.
L’urine ne doit pas être en contact avec l’écran sinon les résultats peuvent être altérés.
Remettre le bouchon sur le stylo et placez le kit sur une surface sèche, l’écran vers le haut.
On doit attendre environ 5 minutes avant d’obtenir les résultats. La vitesse des résultats dépend de la concentration du taux de HCG bêta dans l’organisme.
Après avoir terminé le test, on note une bande dans la zone de contrôle (C). Cela indique que le test fonctionne correctement.

Lorsque le test est positif une bande apparaît dans la zone marquée « T » accompagnée d’une bande qui s’affiche dans la zone marquée « C ». Ces deux lignes indiquent que le test est positif.
Lorsque le test est négatif, aucune bande n’apparaît dans la zone marquée avec « T ».
Lorsque le test est invalide, il n’y a aucune bande visible et la ligne de contrôle est également invisible.
Cela signifie que le test n’a pas été effectué correctement et qu’il doit être refait.
Il existe aussi un test de grossesse digital réutilisable qui se connecte sur l’ordinateur comme une clé USB.
Après chaque test, on change juste le tampon.

 

Kit pour le test de grossesse fait maison

L’utilisation de substances naturelles pour les tests de grossesses est très répandue depuis l’antiquité.

Pine-Sol
Il est généralement utilisé comme un produit de nettoyage ou lubrifiant, le Pine-Sol peut également être utilisé pour le test de grossesse. Verser le Pine-Sol dans un récipient rempli d’urine. Si la couleur de l’urine change, le test est positif.

Problèmes

  • le temps d’attente n’est pas spécifié
  • si le changement de couleur est léger, la grossesse est positive mais elle est difficile à détecter

Dentifrice
Le mélange de dentifrice et d’urine peut être utilisé pour détecter une grossesse. Si une petite quantité d’urine est mélangée à une petite quantité de dentifrice et cette mousse vire au bleue, le test est positif.

Problèmes connexes

  • la proportion d’urine et de dentifrice n’est pas spécifiée
  • le délai de coloration n’est pas spécifié
  • souvent lorsque l’on attend trop longtemps, le mélange devient mousseux, ce qui peut prêter à confusion

Le problème avec le test de grossesse fait maison, c’est qu’il n’existe aucune certitude et aucune explication scientifique. Il est fort probable que, même après un test de grossesse fait maison, les résultats ne soient pas fiables.

 

Combien de tests de grossesse existe-t-il ?

Test sanguin
Pour faire ce test, il est nécessaire se rendre dans une clinique ou chez un médecin. Il existe deux types de tests : un quantitatif et un qualitatif. Le premier test détecte des niveaux de concentration de l’hormone HCG dans l’échantillon de sang prélevé et indique depuis combien de temps la femme est enceinte.
Le test qualitatif est également effectué pour confirmer la présence de l’hormone HCG mais il faut attendre un ou deux jours pour obtenir les résultats. 

Test en vente libre
La plupart des femmes qui effectuent des tests de grossesse chez elles peuvent savoir si elles sont enceintes ou non. Ce type de test de grossesse est peu coûteux, rapide et le résultat s’obtient en 5 minutes.
De plus, lorsque l’on effectue un test de grossesse à domicile, il n’y a aucun danger que quelqu’un porte atteinte à la vie privée de la femme. Le test de grossesse sont sûrs à 97 à 99 %, donc on peut les considérer des tests fiables.

Résultats des tests
Lorsque le résultat du test est positif, il est certainement fiable.
Si le test positif est effectué le premier jour de retard du cycle menstruel, la fécondation pourrait avoir eu lieu deux semaines plus tôt.
Pour calculer la date prévue de l’accouchement, on peut avoir recours à des calculatrices spécifiques utilisées en cas de grossesse.
Le résultat négatif est moins fiable.
Lorsque le test est négatif, on peut refaire le test après une semaine ou alors consulter un médecin.

Test effectué après une fausse couche, un avortement ou une grossesse ectopique.
Après une fausse couche ou une grossesse extra-utérine, un test de grossesse est encore positif deux semaines après, même si la femme n’est plus enceinte : l’HCG peut encore être présent dans le corps.

 

Test de grossesse
Test de grossesse

Un test de grossesse faux négatif

  • Test précoce
    Les femmes qui tentent de tomber enceinte sont généralement trop excitées et peuvent effectuer un test de grossesse trop tôt. Pendant les premières semaines de la grossesse, le niveau de HCG dans le corps est très faible et donc le test n’est pas en mesure de détecter la grossesse.
  • Test de grossesse de faible sensibilité
    Les femmes qui utilisent un test de grossesse de faible sensibilité peuvent être confrontées à un faux négatif pendant les premières semaines de grossesse.
  • Mauvaise utilisation du test de grossesse
    Si la femme effectue le test à un autre moment de la journée, il est plus probable d’avoir un faux négatif.
  • Mauvais temps de réaction
    Outre les facteurs mentionnés ci-dessus, une autre raison peut être le manque du temps de réaction. En d’autres termes, si on ne respecte pas le temps indiqué sur la notice, on peut obtenir un résultat faux négatif.

 

Raisons d’un test de grossesse faux positif

  • Contamination
    L’échantillon d’urine est contaminé quand il se mélange à une autre substance (par exemple, savon, détergent, crèmes, etc).
  • Teneur en HCG (gonadotrophine chorionique humaine)
    Les tests de grossesse permettent de détecter la présence de l’hormone gonadotrophine chorionique humaine (HCG), qui est une hormone, la glycoprotéine, produite par le placenta dans l’urine de la femme après la fécondation. L’hormone HCG est présente en très petites quantités et n’est parfois pas détectable dans l’urine.
    En début de grossesse, lorsque l’on utilise un test pour savoir si la femme est enceinte, il est recommandé d’effectuer le test au moins 8 jours après la conception ou après le retard des menstruations. L’hormone HCG peut aussi être produite en cas de cancer de l’estomac, d’ovaires polykystiques, de cancer de la vessie, de kystes, etc. La femme peut avoir des nausées et ventre ballonné à cause de cette hormone.
  • Mauvais timing
    La grossesse est détectée par la présence de l’hormone HCG bêta. Cette hormone atteint des niveaux très faibles pendant les premières phases de la grossesse. De ce fait, si le test est fait trop tôt, on risque de ne pas détecter l’HCG, ce qui pourrait donner un résultat erroné. L’hormone HCG bêta peut aussi être produite par différents tissus du placenta, donc même une femme qui n’est pas enceinte peut obtenir un résultat positif. Il est conseillé d’attendre au moins huit jours avant de refaire un test de grossesse. On doit le faire avec la première urine de la journée, parce que l’hormone HCG y est plus concentrée.
  • Mauvaise utilisation du test
    Le résultat du test de grossesse doit être vérifié dans les 10 minutes. Après 10 minutes, le test ne peut plus être fiable, parce que le bâtonnet change de couleur au bout de 10 minutes, donc après dix minutes, le résultat est considéré comme invalide.
  • Ligne d’évaporation
    Chaque bâtonnet de test de grossesse présente deux lignes : une ligne devient rose lorsqu’elle est mouillé et l’autre ligne devient rose quand elle est mouillée par un liquide qui contient des HCG.
    Lorsque l’on mouille le test, la première ligne devient rose foncé tandis que la deuxième ligne devient rose clair.
    Si la couleur de la deuxième ligne n’est pas aussi sombre que la première ligne, le test est négatif.
    La plupart des femmes confondent cette seconde ligne de couleur rose clair pour un résultat positif.
  • Grossesse chimique
    Au début de la grossesse, avant la confirmation de la fréquence cardiaque du bébé, la probabilité d’une fausse-couche est d’environ 15 %. Après avoir entendu le rythme cardiaque du bébé, les probabilités de fausse couche baissent à 5 %. Selon une étude, cela semble être un phénomène fréquent lorsque la femme est enceinte pour la première fois. La conséquence est que le résultat du test de grossesse peut être un faux positif. C’est parce qu’après la fausse-couche le niveau HCG diminue dans le sang mais est encore présent dans l’urine.
  • Influence des médicaments
    Lorsque l’on effectue un traitement en même temps que la prise d’un médicament contenant l’hormone HCG, le test peut être modifié et peut donner un résultat erroné. Les femmes sous traitement contre l’infertilité devraient garder cela à l’esprit.
  • Ménopause
    Après la ménopause, les femmes ont une certaine quantité de HCG présente dans l’urine. Il est généralement très difficile à détecter mais certains tests de grossesse sont très sensibles.
  • Tests de grossesse défectueux
    Avant d’acheter un test de grossesse, ne pas oublier de vérifier la date de péremption sur l’emballage. Si le test de grossesse est périmé, il n’est plus en mesure d’effectuer le test correctement. Il existe aussi une possibilité que le test soit défectueux.

 

Foire aux questions

Quand j’ai fait le test de grossesse, une ligne rose est apparue, puis elle a disparu après quelques minutes. Suis-je enceinte ?
La disparition rapide de la ligne rose indique un résultat négatif. Vous n’êtes pas enceinte. On recommande d’effectuer un deuxième test pour savoir si le résultat est correct.

Quand j’ai fait un test de grossesse, le résultat a d’abord été négatif, puis une heure après, une ligne rose est apparue. Qu’est-ce que cela signifie ?
Il y a deux possibilités : vous pourriez être enceinte mais le niveau de HCG est encore faible, ou la ligne rose apparue semblait due à l’évaporation ou est le résultat d’une réaction chimique avec certaines substances présentes dans les environs. Veuillez consulter le résultat obtenu dans le délai prévu par la notice.

Que dois-je faire si le test de grossesse est négatif, mais que je n’ai pas encore mes règles ?
Dans ce cas, on recommande d’attendre une semaine et de refaire un test.
Et si, après le second test, le résultat est toujours négatif et que vos règles ne sont toujours pas arrivées, il faut consulter un médecin car cela pourrait être dû à une maladie.

Quel est le prix d’un test de grossesse ?
Le prix dépend de la marque, le moins cher coûte entre 8 et 10 euros, mais certains coûtent jusqu’à 18 euros.