Fracture du poignet

La fracture du poignet est la rupture des os de l’avant-bras dans la partie proche de la main (distale).
Le poignet est formé par la partie terminale (distale) des os de l’avant-bras: le radius et le cubitus, il y a aussi huit petits os qui relient l’avant-bras à la main : le scaphoïde, le semi-lunaire, le pyramidal, le pisiforme, le trapèze, le trapézoïde, le grand-os ( le capitatum) et l’os crochu (le hamatum).
Les 4 os principaux s’ articulent avec le radius et le cubitus, les 4 autres se joignent avec la première rangée et les os métacarpiens.

Physio-kinésithérapie du poignet,active,passive passiva,assitée,fracture,radius et ulnaire
Exercice post-fracture pour le poignet

Type de fracture  :

  • La fracture du poignet ou de Colles peut impliquer un os de l’avant bras ou les deux.
  • Ce type de lésion provoque le déplacement du fragment osseux vers le dos de la main.
  • La fracture de Smith est l’opposé de celle de Colles, en effet le fragment d?os qui fait partie de l’articulation du poignet se déplace vers la paume.

La situation la plus classique pour cette lésion, est le sujet qui tombe  avec les mains en avant pour protéger la tête, de cette manière il oblige la main à une flexion dorsale  violente.
Si la fracture concerne la main droite et le patient est droitier, cette dernière est  plus grave, car elle entraine une incapacité plus importante par rapport à la blessure  de la main gauche.
Un fragment d’os peut endommager les nerfs qui traversent le poignet : le radial, le médian et le cubital, en outre il peut également affecter les artères et les veines de la main.

 

scanner,poignet,fracture,radius
scanner tridimensionnel d’un poignet fracturé, vue dorsale

Quelles sont les personnes qui peuvent être concernées par une fracture du poignet ?

Il s’agit d’une fracture très fréquente, en particulier chez les femmes âgées en ménopauses,  est plus rare chez les jeunes, à la suite de traumatismes sportifs: ski, vélo, moto-cross, football, etc.
L’ostéoporose est une maladie qui affecte presque toutes les femmes ménopausées et se caractérise par une densité plus faible de calcium dans les os de sorte , qui par conséquent s’affaiblissent.

Quels sont les symptômes de la fracture du poignet ?

Au stade aigu, les symptômes sont un gonflement et une forte douleur ,le  poignet  provoque des élancements très intenses. Souvent, une simple contusion peut faire penser à  une fracture car le patient « saute », même avec un petit mouvement passif de la main.
Dans la phase post-aiguë, les symptômes sont une douleur insupportable pendant le mouvement, à la pression et en serrant les objets avec  le poing.

Si la lésion affecte également les vaisseaux sanguins, les nerfs ou les ligaments, les symptômes pourront être plus graves comme une hémorragie ou une parésie.

 

Comment  obtient-on le diagnostic de la fracture du poignet ?

Le diagnostic est clinique, mais il faut la confirmation de la radiographie, car si le patient se plaint de douleurs intenses et d’une incapacité à bouger la main, il faut exclure le bleu et l’ RX peut ne pas montrer la rupture dans la continuité de l’os.

 

Que faire en cas de  fracture du poignet ? Quel est le traitement de la fracture du poignet ?

Si l’articulation est instable et la fracture est déplacée, l’ orthopédiste pourra recommander une intervention chirurgicale pour permettre la guérison et accélérer la récupération.
Avec une fracture incomplète ou avec Fracture de la rotule sans deplacement, mais non grave, il faudra garder le plâtre ou l’ attelle qui immobilise la main et le poignet pendant un mois ou deux.
Le premier mois post-traumatique, le patient doit faire une radiographie de contrôle toutes les deux semaines, si l’orthopédiste estime que la formation du cal osseux est suffisante il pourra enlever  le plâtre ou le tuteur.

Scanner tridimensionnel d'un poignet fracturé, vue médiale
Scanner tridimensionnel d’un poignet fracturé, vue médiale

La plâtre doit être gardé même après une opération chirurgicale.

Bien que les médecins ne le recommande pas, durant les 30 premiers jours, il est essentiel d’appliquer la thérapie Magneto qui réduit la durée pour la  consolidation de 50% et atténue considérablement la douleur.
Pour faire disparaître la douleur, d’autres thérapies instrumentales peuvent être utilisées comme le  laser ou le  Tecar ®.
Le gonflement reste quelques mois après l’accident, il  peut être réduit en faisant des bains de contraste, même chez soi, en mettant le poignet d’abord dans un bassin d’eau froide, puis dans de l’eau un peu chaude, l’ important est qu’entre les deux bassins il y ait  10 °  de différence.

 

Exercices de rééducation et de physiothérapie pour la  fracture du poignet

Lorsque la radiographie montre une calcification de la fracture, le patient peut  commencer la physiothérapie, en particulier pour le poignet et la main car les mouvements sont très fins et précis.
Les femmes  âgées, quand elles enlèvent le plâtre, ressentent encore beaucoup de douleur, du moins pendant la première semaine, surtout si elle n’ont pas appliqué la thérapie Magneto pendant  1 heure au moins une fois  par jour.

La musculature de l’avant-bras et de la main est hypotrophique et affaiblie, il faut donc  la renforcer avec des exercices isométriques d’abord, puis isotoniques.
La reprise du mouvement est assurée par des exercices qui impliquent les doigts de la main, du poignet et de l’avant-bras, et en particulier, il faudra  insister sur:

  •   La pince entre le pouce et les doigts (opposition du pouce);
  •   La pronation de l’avant-bras (verser l’eau de la bouteille);
  •   La supination du coude (tourner la poignée de la porte).

 

 

 Quels sont les temps de récupération pour reprendre le travail ou le sport après une fracture du poignet ? 

fracture, radius, cubitus, poignet, membre supérieur, plâtre, lésion, os
Radiographie du radius et du cubitus, cliché avec le plâtre.

Les temps de guérison d’une fracture sans déplacement sont courts, le patient reprend habituellement en 2 mois ses activités quotidiennes, avec peu de douleur.

En cas de fracture du poignet avec déplacement (et d’éventuelles multifragmentations), si la personne concernée est une personne âgée avec ostéoporose, le pronostic dépassera les 3 mois, et pourra arriver à six mois sans traitement.

Chez les jeunes la durée se réduit considérablement, mais il faut au moins 3 mois pour reprendre le travail ou l’activité sportive.
Les conséquences possibles ou les séquelles de la fracture du poignet sont :

  •   la consolidation incorrecte (non alignée) qui, dans le cas de fracture avec déplacement, provoque une limitation fonctionnelle;
  •   l’ostéoporose post-traumatique des os du poignet et de la main, ou la maladie de Sudeck;

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com

Laisser un commentaire