Fracture de la hanche

La fracture de la hanche est une blessure grave, surtout si le patient est âgé , car les complications peuvent être mortelles.
En général, les fractures de la hanche surviennent chez des personnes de plus de 65 ans, le risque croît très rapidement après l’âge de 80 ans.
Les personnes âgées sont prédisposées car l’os devient plus fragile avec l’âge. Cet affaiblissement de l’os est appelé ostéoporose. De nombreux médicaments, les problèmes de vue et d’équilibre augmentent les probabilités de tomber chez les personnes âgées, c’est l’une des causes les plus fréquentes de fracture de la hanche.

rotation externe de la hanche, fémur, bassin, lésion, os, glissement, contracture, musculaire, jeune, douleur, mal , symptômes, causes, limitation fonctionnelle, inflammation, personnes âgées, flexion, effort, chute, traumatisme, maison, vélo, gonflement, œdème
Test de Faber

L’incidence est beaucoup plus élevée chez les femmes que chez les hommes, les femmes touchées sont le double.

Les fractures du fémur peuvent être très graves à causes des graves complications qui peuvent survenir, comme par exemple la nécrose de la tête fémorale (mort des cellules osseuses).

 

Facteurs de risque

Parmi les facteurs prédisposants, il y a aussi la prédisposition héréditaire, en effet les enfants de personnes qui ont subi cette blessure ont plus de probabilités d’avoir une fracture de la hanche.
L

es personnes maigres et minces sont plus prédisposées car elles ont généralement une plus faible concentration de calcium dans l’os (ostéopénie ou ostéoporose).
Le tabagisme et l’abus d’alcool sont d’autres facteurs de risque.
Les patients souffrant de troubles mentaux, neurologiques et visuels ont plus de risque de chuter et peuvent avoir une fracture du fémur.
Les lésions fémorales constituent un coût social et économique élevé pour la gestion du patient qui est généralement âgé.
Les fractures du fémur sont très dangereuses, en effet, sans chirurgie, le taux de mortalité peut dépasser les 30% des cas.
La lésion peut se produire à la hanche droite ou gauche, il est très rare que la fracture soit bilatérale.
La fracture de la hanche en même temps que la luxation est très rare et se produit surtout dans le cas d’accident routier.

 

Quelle est la cause de fracture de la hanche?

fracture, hanche, bassin, fémur, tête, cou, os, rupture
modèle anatomique de la hanche

Le fémur est particulièrement vulnérable aux lésions à cause de sa forme et de sa position dans l’articulation de la hanche et parce qu’il soutient le poids du corps.
L’ostéoporose (diminution de la densité du calcium dans l’os) rend le fémur moins résistant à un traumatisme, principalement chez les personnes âgées.
Un coups léger peut être suffisant pour provoquer de graves dommages  à l’os et aux structures environnantes.
La cause la plus probable est la chute lorsque l’on marche à cause de chaussures inadéquates, d’un sol glissant ou inégal ou bien à cause d’une défaillance soudaine du genou.
Dans certains cas, la fracture peut être le résultat d’une fracture spontanée du col du fémur.
Lorsque les femmes vieillissent, elles perdent 30 à 50 pour cent de leur densité osseuse . La perte osseuse accélère après la ménopause parce que les femmes produisent moins d’œstrogène. Les œstrogènes contribuent à maintenir la densité osseuse et la force.

La fracture pathologique est due à une maladie qui affaiblit l’os, par exemple une tumeur osseuse ou une métastase.
Dans ce cas, la gestion est différente, le médecin peut conseiller l’intervention chirurgicale seulement si le patient est opérable (il n’a pas de contre-indications à l’intervention).

 

Classification des fractures du fémur

Dans la partie proximale (la zone de la hanche), le fémur se compose d’une tête presque sphérique et d’un cou de forme presque cylindrique.
Le col du fémur unit la tête au trochanter et à la diaphyse fémorale.
Les fractures peuvent être:

  •   Intra-capsulaire, c’est à dire à l’intérieur de la capsule, si elles sont à charge du col du fémur, ce cas est le plus dangereux car il peut endommager les vaisseaux qui portent le sang à la tête du fémur, provoquant une nécrose osseuse.
  •   Extra-capsulaire, si elles sont localisées sur le trochanter, dans ce cas, les risques d’ostéo-nécrose ou de  manque de consolidation sont très rares, car la zone est très vascularisée.

Parmi les fractures extra -capsulaire il y a:

Fractures intertrochantériennes

 

trochanter, grand, petit, diaphyse, fémur, fracture, anatomie, lésion, douleur, rupture
Modèle anatomique avec les trochanters et la diaphyse fémorale

Elles se produisent plus bas du col du fémur et donnent moins de problèmes parce que le sang réussit à nourrir les fragments d’os.
Ce type de fracture se produit entre le col du fémur et une proéminence osseuse plus en bas appelée le petit trochanter. Sur le petit trochanter, s’insèrent certains des muscles fonfamentaux de la hanche, par exemple le psoas-iliaque.
En général les fractures inter-trochantérienne traversent la zone située entre le petit et le grand trochanter. Le grand trochanter est la saillie osseuse qui peut être ressentie sous la peau sur le côté externe de la hanche. C’est le point d’insertion de plusieurs muscles importants.
Fractures sous-trochantériennes

Cette fracture se produit sous le petit trochanter.

L’os peuvent se briser en plusieurs morceaux.

Dans les cas les  plus compliqués, la rupture de l’os  peut s’étendre à différentes zones du fémur.

 

Quels sont les symptômes de la fracture de la hanche?

Les principaux symptômes de la lésion du fémur sont: la douleur et l’incapacité à se tenir debout sur la jambe cassée.
Quelques jours après le traumatisme, peuvent se manifester  un gonflement et un hématome ou des ecchymoses.
Le sujet ne peut pas se lever du sol sans aide.
La douleur est ressentie lors des mouvements passifs de la hanche.
Le test de percussion du talon provoque aussi de la  douleurs.
En plaçant un diapason au-dessus de la hanche touchée, les symptômes peuvent se reproduire.
Le patient ne réussit pas à marcher mais boite.
Les mouvements sont limités et provoquent des douleurs à la hanche, surtout la rotation interne.
La palpation profonde dans la zone de l’aine fait mal.
Le membre inférieur blessé pourrait être plus court et tourné.

Complications

Une fracture de la hanche est une blessure grave qui peut réduire l’indépendance de la personne et parfois même raccourcir la durée de vie. Beaucoup d’adultes qui ont vécu de façon indépendante avant la fracture de la hanche sont encore dans une maison de repos un an après leur blessure.
Si la hanche reste immobilisée pendant une longue période, peuvent se développer  une ou plusieurs des complications suivantes:

  •   Thrombose veineuse profonde ou embolie pulmonaire
  •   Escarres
  •   Infection des voies urinaires
  •   Pneumonie

Les personnes qui ont subi une fracture de la hanche ont plus un risque significativement plus élevé de récidive.

Les porteurs de prothèse de la hanche peuvent tomber et avoir une autre fracture. Dans ce cas, la prothèse peut se détacher de l’os et il faut donc une autre intervention pour remplacer l’ancienne prothèse.

Comment est diagnostiquée une fracture du fémur?

Le médecin des urgences vérifie les antécédents médicaux et demande au patient comment la blessure s’est produite pour comprendre s’il y a suspicion de fracture du fémur.
Si les symptômes correspondent, l’examen clinique montre une jambe plus courte et en rotation externe à cause de  la traction exercée par les muscles et de la gravité.
Le test physique le  plus approprié pour ces fractures est la flexion puis la rotation interne passive, lorsqu’il est positif, il provoque beaucoup de douleur.
La radiographie est le test le plus approprié pour vérifier la présence d’une fracture du fémur. Les radios montrent d’éventuelles interruption dans la continuité de l’os.
En cas de lésion mineure, il est possible que le jour même du traumatisme, rien ne se voit aux rayons X, mais après 2/3 jours, la fracture devient plus visible, car elle s’élargit.
En cas de micro fractures, une IRM  ou une scintigraphie osseuse peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic, ces examens permettent de voir également une micro-fracture.

Quel est le traitement d’une fracture du fémur?

L’orthopédiste des urgences  doit d’abord évaluer correctement le cas, en effet, si le patient est jeune, le traitement est différent de celui d’une personne âgée.
L’opération chez les adultes et les enfants consiste en une ostéosynthèse pour maintenir ensemble les fragments d’os, on utilise : un clou gamma endo-médullaire, des vis et des plaques. Après l’intervention, la jambe est plâtrée  pendant environ un mois.

En général, l’intervention chirurgicale est réalisée même en cas de fracture avec déplacement pour tenir unis les fragments d’os et pour une récupération plus rapide des activités quotidiennes.

Prothèse, fracture, hanche, lésion, douleur, mal, articulation, mouvement
Radiographie montrant une prothèse de hanche

L’opération chirurgicale indiquée pour les personnes âgées peut être l’arthroplastie de la hanche, l’articulation entre le fémur et l’ acétabulum (bassin) est remplacée par une prothèse en métal.
En cas de fracture intra-capsulaire du fémur, l’intervention est toujours recommandée car elle réduit le temps de récupération et d’immobilisation, de plus elle évite les complications dûes à  l’immobilité: embolie pulmonaire, thrombose veineuse profonde, escarres sur le dos et les talons, etc.

Généralement, si la lésion est trochantérienne, on choisit un traitement non chirurgical avec une période d’immobilisation dans le plâtre d’environ 4/5 semaines, après quoi commence à marcher avec des béquilles.
Les résultats possibles sont les suivants:

  •   Nécrose de la «tête fémorale », en cas de lésion des artères circonflexes, elle se produit lors de lésions médiales (internes), même après l’intervention chirurgicale;
  •   Pseudo arthrose du col du fémur, elle pse rencontre lors de  fractures médiales à cause d’un mauvais afflux de sang;
  •   La  mauvaise consolidation peut se produire lors de fractures latérales (externes), elle peut être en valgus ou en varus, dans ce dernier cas elle entraîne l’arthrose précoce de la hanche.
  •   Les fractures articulaires causent une arthrose précoce.

Quel type de rééducation est utile pour la fracture du fémur?

En cas d’opération , la marche doit commencer dès que possible, en fonction de la douleur.
Après avoir enlevé le plâtre, dans le cas d’ostéosynthèse, il convient de reprendre la charge progressivement. Il faut commencer dès que possible des exercices pour le  renforcement et la  récupération d’élasticité de : la cheville, du genou et de la hanche.
La rééducation dure environ un mois, mais la durée est très subjective, car certains patients peuvent avoir besoin de plus de temps pour récupérer la flexion et l’extension complète de la hanche sans douleur.

 

Quels sont les temps de récupération? Le pronostic

Après l’intervention chirurgicale, les temps de guérison dépendent de l’état du patient, un jeune peut récupérer en deux mois environ, tandis qu’une femme âgée souffrant d’ostéoporose a besoin de 6 mois pour revenir au niveau d’avant la fracture.
Dans certains cas, il reste de la rigidité (limitation des mouvements) ou une douleur à la hanche.

 

Lire aussi: La fracture du fémur – opération chirurgicale pour la  fracture de hanche – opération chirurgicale pour la fracture de la diaphyse du fémur

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com © photoCD – Fotolia com