Fracture

Fracture signifie os cassé. Une fracture peut être avec ou sans déplacement, totale ou partielle, etc.

Introduction et classification

Elles sont divisés en:

  • Sans déplacement : si elles sont incomplètes ou si les deux moignons de l’os s’emboîtent après la rupture, par conséquent l’impact n’a  pas  déplacé ou tourné l’un  par rapport à l’autre.

  • fracture,radiographie,rupture,lésion,os,traumatisme
    Fracture de l’épaule, test d’élévation
  • Avec déplacement dans le cas où les fragments d’os sont en contact avec des surfaces non complémentaires, donc après le traumatisme une partie a glissé ou s’est tournée par rapport à l’autre.
  • Ouverte si la fracture est avec déplacement et l’os a également perforé la peau, l’os est donc sorti de sa zone anatomique finissant en contact avec l’extérieur.

Le cas le  plus dangereux est le dernier parce car si un moignon d’os reste en contact avec l’extérieur, une infection est susceptible de développer.

Les os peuvent se fracturer à la suite d’un traumatisme direct, c’est-à-dire qui se produit entre l’agent traumatisant et la zone affectée ou d’un traumatisme indirect, c’est-à-dire que le patient subit un coup sur une partie du corps et les forces déchargées le long du corps vont blesser un os plus distant.
Le cas typique d’une fracture indirecte est celui de la clavicule après une chute sur les mains, tandis que pour le traumatisme indirect, le cas le plus fréquent est la lésion de la rotule après une chute sur le genou.
Une autre sous – division importante entre les fractures est: par compression et par avulsion.

 

avec déplacement,sans déplacement,fracture,comminutive,spirale,longitudinale,transversale,douleur
Types de fracture

Dans le premier cas, il y a l’effondrement vertébral typique chez  la personne âgée affectée d’ostéoporose dans les vertèbres qui ont une densité osseuse très faible et s’écrasent donc  sous le poids du corps.

Les fractures par déchirure sont typiques chez le sportif qui lors d’une entorse à la cheville subit le détachement partiel du malléole à cause du ligament talo-fibulaire antérieur ou postérieure .
L’interruption de la continuité d’un os peut être unique ou plusieurs foyers peuvent se développer, bien sûr, la deuxième option est la plus grave.

Chez l’enfant, les fractures les plus souvent rencontrées sont les fractures en «  bois vert », c’est à dire que l’interruption touche seulement le tissus interne de l’os,  le revêtement externe (périoste) reste intact.

Les coureurs de marathon, joueurs de football,  joueurs de basket-ball, joueurs de volley-ball et en général tous les sportifs amateurs peuvent  développer une fracture de fatigue, c’est-à-dire que la somme de nombreuses sollicitations et  chocs peut endommager les os.


Types de fractures

Les os sont rigides, mais lorsqu’une force venant de l’extérieur est appliquée, ceux-ci doivent céder un minimum pour pouvoir l’absorber.

Cependant, si la force est trop grande et dépasse la barrière élastique, les os se cassent (tout comme une règle en plastique si elle se plie trop).
La gravité d’une fracture dépend généralement de la force qui a provoqué la rupture. Si le point de rupture est légèrement dépassé, l’os se fissure sans se casser complètement. Si la force est très intense, comme dans un accident de voiture ou un coup de feu, l’os peut se briser.
Si l’os se casse de telle sorte que certains fragments pénètrent la peau ou qu’une plaie arrive jusqu’à l’os cassé, la fracture est appelé «ouverte». Ce type de fracture est particulièrement grave car une fois que la peau est ouverte, il peut se produire des infections à la fois dans la plaie et dans l’os.

 

Liste des types de fracture :

  • Fracture par avulsion – un muscle ou un ligament tire l’os, en en détachant une partie.
  • Fracture comminutive – l’os est brisé en plusieurs morceaux.
  • Fracture par compression (écrasement) – elle se produit généralement à l’os spongieux de la colonne vertébrale. Par exemple, la partie antérieure d’une vertèbre de la colonne vertébrale peut s’effondrer à cause de l’ostéoporose.
  • Fracture avec luxation – une articulation se luxe et un des os présente une fracture.
  • Fracture incomplète – l’os est partiellement fracturé sur un côté mais ne se rompt pas complètement parce que le reste de l’os n’a pas été plié. Elle est plus fréquente chez les enfants, dont les os sont plus mous et plus élastiques.
  • Fracture avec détachement parcellaire – lorsque l’os est fracturé et un de ses fragments va se loger ailleurs.
  • Fracture longitudinale – la fracture suit la longueur de l’os.
  • Fracture oblique – la fracture est en diagonale le long de l’axe de l’os.
  • Fracture pathologique – quand une maladie ou une condition sous-jacente affaiblit l’os, provoquant sa rupture.
  • Fracture en spirale – une fracture dans laquelle au moins une partie de l’os a été mis en rotation.
  • Fracture de stress – la plus courante chez les athlètes. L’os se casse à cause de sollicitations répétées.
  • Fracture en bois vert – l’os se déforme, mais ne pas fracture pas. Elle est plus fréquente chez les enfants. Elle est douloureuse, mais stable.
  • Fracture transversale – l’os se fracture transversalement par rapport à son propre axe.

 

Causes

La majorité des fractures est provoquée par une forte chute ou un accident d’automobile. Les os sont extrêmement durs et résistants et peuvent résister à des impacts étonnamment puissants. Lorsque les personnes vieillissent, les os deviennent plus faibles et le risque de chute augmente.
La fracture de la cheville peut se produire également en raison d’une entorse, elle se produit habituellement à la malléole externe.
Les enfants, qui ont tendance à avoir un style de vie plus actif que les adultes, sont plus sujets aux fractures.
Les personnes atteintes de maladies et de troubles qui peuvent affaiblir les os ont un risque plus élevé de fractures. Par exemple, cela comprend l’ostéoporose, les infections et les tumeurs. Comme mentionné précédemment, ce type de fracture est appelé:  » fracture pathologique  ».
La cause la plus fréquente des fractures est un traumatisme direct. Toutefois, en particulier chez les personnes âgées, les fractures se produisent souvent à l’endroit où l’os a été affaibli par un problème sous-jacent (par exemple l’ostéoporose). Ceci est appelé « fracture pathologique », c’est-à-dire une maladie qui affaiblit l’os et prédispose aux fractures. Les maladies les plus courantes qui conduisent à une fracture pathologique sont l’ostéoporose et les tumeurs.
Les fractures de stress, qui résultent de sollicitations répétées, se produisent principalement chez les athlètes professionnels.

 

Signes et symptômes

radiographie de la main,membre supérieur,fracture,métacarpien,lésion,os
Fracture avec déplacement du deuxième métacarpien causée par un traumatisme direct

Le symptôme est la sensation que le patient décrit, tandis qu’un signe est quelque chose que le médecin révèle grâce à un examen physique. Par exemple, la douleur peut être un symptôme tandis que la rougeur peut être un signe. Les signes et les symptômes d’une fracture varient selon l’os touché, l’âge du patient, la santé générale et la gravité de la blessure. Cependant, les plus fréquents sont:

  • Douleur
  • Gonflement
  • Ecchymose
  • Peau plus claire dans la zone touchée
  • Le patient boite si la fracture est au tibia, au péroné ou au fémur
  • En cas de fracture de l’humérus, de l’omoplate ou de la clavicule, la personne concernée ne peut pas lever le bras au-dessus de l’épaule
  • Angle (la zone touchée peut être pliée dans un angle inhabituel)
  • Le patient ne peut pas mettre le poids sur le membre blessé
  • Sensation de crépitements (craquements) pendant les mouvements
  • Saignement
  • Patient pâle et en sueur
  • Étourdissements et nausées (sensation d’évanouissement)

Si cela est possible, ne pas déplacer la personne avec une fracture jusqu’à ce qu’un professionnel de la santé qui peut évaluer la situation arrive.
Si nécessaire, appliquer une attelle. Si le patient est dans un endroit dangereux (par exemple, une rue très passante) déplacer le corps avant que les services d’urgence arrivent.
Les fractures du bassin ou des côtes peuvent causer une lésion grave aux organes internes qui peut même provoquer la mort, par exemple, la fracture costale peut provoquer un pneumothorax.

 

radiographie de l'humérus,bras,fracture,thorax,épaule
Fracture de l’humérus

Diagnostic

Avec la radiographie et en observant la blessure, le médecin est capable de reconnaître la majorité des fractures.
Parfois, la radiographie peut ne pas montrer de fracture. Cela est particulièrement fréquent avec certaines fractures du poignet, les fractures de la hanche (en particulier chez les personnes âgées) et les fractures de stress. Dans ces situations, le médecin peut effectuer d’autres tests, comme par exemple la tomodensitométrie (scanner), l’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou une scintigraphie osseuse.
Dans certains cas, comme par exemple une fracture du poignet (radius), il est possible d’avoir une radiographie initialement normale. Le médecin peut appliquer une attelle pour immobiliser la zone et planifier une deuxième radiographie après 10-15 jours.

Parfois, même après avoir reçu un diagnostic de fracture, d’autres tests peuvent être nécessaires (par exemple un scanner, une IRM ou une angiographie, c’est-à-dire une radiographie des vaisseaux sanguins), afin de déterminer si d’autres tissus autour de l’os ont été endommagés.
En cas de suspicion d’une fracture crânienne, il est possible de procéder directement à un examen plus approfondi comme le scanner, afin de vérifier également des lésions plus importantes autour du cerveau.

 

 

 

Fracture costale

Fracture de l’épaule

Fracture de l’humérus   –   Traitement chirurgical pour une fracture de l’humérus

Fracture de l’olécrane du coude

Fracture de l’ulna  –  Fracture de l’ulna au niveau du poignet

Fracture de la cheville

Fracture de la hanche  –  Opération chirurgicale pour la fracture de la hanche

Fracture de la malléole péronière

Fracture de la rotule

Fracture de Poteau-Colles du radius

Fracture d’une vertèbre lombaire 

Fracture du bras

Fracture du cinquième métatarsien

Fracture du cinquième métatarsien du pied

Fracture du doigt

Fracture du fémur  –  Opération chirurgicale pour la Fracture du fémur

Fracture du genou

Fracture du poignet

Fracture du radius  –   Fracture de la tête du radius   –  Traitement pour la fracture du radius

Fracture du scaphoïde

Fracture du tibia –  Fracture de la malléole du tibia

Fracture vertébrale

La fracture de la clavicule

La fracture du bassin

Fracture du coude

Fracture du péroné  –  Traitement pour la fracture du péroné

Fracture, thérapie et temps de récupération

 

 

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com

P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com

 

Laisser un commentaire