Ictère chez le nouveau né et l’adulte

L’ictère chez le nouveau né est un terme qui indique que la peau de l’enfant et la sclère (la partie blanche des yeux) deviennent jaunes ou jaunâtre.

Si la jaunisse est produite dans un adulte, ça signifie que la personne souffre d’une pathologie.
Elle est causée par une accumulation excessive d’une substance appelée bilirubine dans le sang.
L’ictère néonatal est très fréquent, environ 3 enfants sur 5 (60%) en souffrent.

Ictère néonatal, enfant, nourrisson, nouveau-né
Ce signe se produit généralement quelques jours après la naissance. La plupart du temps il est léger, il ne fait pas mal au bébé et passe sans traitement. Mais si l’enfant souffre de jaunisse sévère et il n’effectue pas de traitement rapide, il peut causer de lésions cérébrales.

 

Qu’est-ce la jaunisse?

Chez les adultes, la jaunisse ne peut pas être considérée une maladie, mais plûtot un signe qui peut être causé par dverses maladies.
La jaunisse est le jaunissement de la peau e de la sclère des yeux est causée par des taux élevés de bilirubine chimique dans le sang (hyperbilirunémie).
La couleur de la peau et de la sclère varient selon le taux de bilirubine :

  • jaunâtre, si le taux de bilirubine est légèrement élevé,
  • brun-marron si le taux de bilirubine est élevé.

On parle de jaunisse lorsque les valeurs de la bilirubine sont supérieures à 2,5 mg/dL ou si les valeurs de bilirubine totales sont plus de 13 mg/dL chez le nouveau-né à terme et 15 mg/dL chez les prématures.
Le sub-ictère est un terme utilisé lorsque les valeurs de biilirubine dans le sang sont comprises entre 1,5-2,5 mg/dL.

Bilirubine conjuguée et non conjuguée
La bilirubine est un produit de la dégradation de l’hème, c’est-à-dire un composant de l’hémoglobine contenue dans les globules rouges.
Avant d’arriver au foie, la bilirubine est indirecte ou “ non conjuguée”, elle est une forme insoluble dans l’eau qui doit se lier à une protéine (albumine) pour circuler dans la circulation sanguine.
Dans le foie, la bilirubine conjuguée passe du foie dans le côlon où elle est retransformée dans la forme non conjuguée et ensuite éliminée du corps.
Lorsque les globules rouges meurent naturellement, la bilirubine est crée comme sous-produit des déchets.
Si tout fonctionne bien, le fèces devraient être bruns et l’urine jaune pâle.

Cholestase

L’ictère cholestatique est l’incapacité de la bile de passer du foie au duodénum.
La source de l’interférence peut résider dans les principales voies biliaires (cholestase extrahépatique) ou dans le foie (cholestase intrahépatique).
Morphologiquement, la cholestase est caractérisée par une accumulation de bile dans les cellules hépatiques et dans les voies biliaires.
Les symptômes sont généralement le démangeaison et la lente apparition de la jaunisse.
Le terme « ictère obstructif » est causé par la cholestase d’origine extrahépatique.

 

Classification

il y a 3 types d’ictère, sur la base de la cause de l’accumulation de bilirubine dans le corps.
Trois types principaux dictère sont décrits ci-dessous.

1. Ictère pré-hépatique (ou hémolytiques) il est causé par l’hyperproduction de bilirubine et se produit avant que cette substance est transportéé par le sang au foie. Les possibles causes sont certaines maladies comme l’anémie falciforme et l’anémie hémolytique.

2. Ictère intra-hépatique ( connu aussi comme ictère hépatocellulaire) – l’accumulation se produit dans le foie.

Dans le foi il y a deux possibilités :

  1. les cellules du foie libèrent la bilirubine conjuguée, mais elles sont incapable de retransformer la bilirubine non conjuguée.
  2. il y a un défaut du métabolisme , de la bilirubine ou dans la captation.
    La cause peut être une maladie comme le syndrome de Gilbert, la cirrhose ou d’autres troubles du foie.

3. Ictère post-hépatique (connu comme ictère obstructif) – il y a un obstable qui bloque la voie biliaire et empêche la bile de passer dans la vésicule biliaire et dans l’intestin.
Dans cette situation l’urine est foncée, tandis que les fèces sont plus pâles. Ce type d’ictère peut être provoqué par des troubles tels que les calculs à la vésicule biliaire ou une tumeur.

 

Causes de la jaunisse chez les adultes

Ictère pre-hépatique
Si une infection ou une maladie détruit les globules rouges précocement, les taux de bilirubine augmentent. Ce phénomène est appelé ictère pre-hépatique.
Les maladies qui peuvent causer cette trouble sont le paludisme, la drépanocytose, la thalassémie, le syndrome de Gilbert, la sphérocytose héréditaire et le syndrome de Crigler-Najjar.

Ictère intra-hépatique
Si le foie est lésioné, il peut avoir des difficultés à élaborer la bilirubine. Ceci provoque l’ictère intra-hépatique.
La lésion hépatique peut être le résultat de :
l’hépatopathie alcoolique, l’hépatite, la fièvre glandulaire, le cancer du foie, la drogue (comme l’ecstasy) et une surdose d’acétaminophène.
L’obésité et stéatose hépatique peuvent entraîner une cirrhose du foie et la jaunisse.

 

Ictère chez le nouveau né et l'adulteIctère post-hépatique

Parmi les causes d’ictère post-hépatique il y a les calculs biliaires, la pancréatite, le cancer du pancréas et de la vésicule biliaire.
La jaunisse provoquée par une tumeur est souvent dégradée parce que la voie est bloquée à cause de l’obstruction mécanique de la masse.
Un régime riche en graisses peut causer un taux de cholestérol élevé qui augmente le risque d’avoir les calculs biliaires.

Ictère gravidique
La femme enceinte peut avoir ce trouble à cause de certaines pathologies, par exemple : hépatite (A,B,C,D,E) cirrhose hépatique, cholestase gravidique intrahépatique, calculs biliaires, prééclampsie.

 

Types de jaunisse chez les nouveau-nés

La jaunisse chez le nouveau-né prématuré : elle se produit fréquemment chez les nouveau-nés qui ne sont pas encore prêt à excréter la bilirubine efficacement. La jaunisse chez les nouveau-nés prématurés doit être adapté à un taux de bilirubine infiérieure par rapport aux nés à terme pour éviter des complications.

La jaunisse pendant l’allaitement maternel :
la jaunisse peut se produire lorsqu’un enfant est en phase d’allaitement maternel parce que le nouveau-né a des difficultés à manger ou parce qu’il n’y a pas encore assez du lait dans les seins.
Ceci n’est pas causé par un problème du lait maternel, mais l’enfant n’est pas cabable de boire assez.

Jaunisse du lait :
dans 1-2% des nourissons allaités au sein, la jaunisse peut être provoquée par des substances produites dans le lait maternel qui peut causer l’augmentation du taux de bilirubine.
Ces substances peuvent empêcher l’expulsion de la bilirubine à travers l’intestin. On commence après les premiers 3-5 jours et on améliore lentement en 3-12 semaines.

Incompatibilité de groupe sanguin (problèmes de rh et ABO) : si un enfant a un groupe sanguin différent de la mère, elle pourrait produire des anticorps qui détruisent les cellules rouges du nouveau-né.
Ceci crée une accumulation soudaine de bilirubine dans le sang de l’enfant.
La jaunisse par incompatibilité peut commencer à partir du premier jour de vie.
Une fois, les problèmes de RH causaient la forme de la jaunisse plus grave, mais maintenant ils peuvent être évités grâce à une injection de l’immunoglobuline Rh à la mère dans les 72 heures suivant la naissance.
L’infiltration empêche la formation d’anticorps qui pourraient avoir une incidence sur toutes les futures grossesses.

 

 

Causes de l’ictère néonatal

Il est normal que le taux de bilirubine dans l’enfant est un peu plus élevé après la Jaunisse, foie, bile, bilirubinenaissance.
Tandis que l’enfant grandit dans le ventre de la mère, le placenta élimine la bilirubine du corps de l’enfant.
Le placenta est l’organe qui se développe pendant la grossesse pour nourrir l’enfant.
Après la naissance, le foie de l’enfant commence à faire ce travail.
Ceci peut requiert du temps.
La plupart des nouveau-nés a une jaunisse plus ou moins liève.
Ce signe est appelé « ictère phisiologique ».
Il est inoffensif et est pire lorsque l’enfant est généralement 2-4 jours. Généralement il passe en 2 semaines et il ne cause pas d’autres troubles.
Chez les nouveau-nés qui sont allaités au sein, deux types de jaunisse peuvent se produire.
Généralement, tous les deux types sont inoffensifs.

  1. la jaunisse par allaitement au sein se passe chez les enfants allaités au sein la première semaine de vie, surtout chez les enfants qui sont incapables de s’alimenter bien ou si le lait maternel est lent à sortir.
  2. L’ictère du lait maternel peut apparaître chez les nouveau-nés sains, allaités au sein, après 7 jours de vie. Il a généralement un pic dans la deuxième et troisième semaines.

Il peut durer environ un mois ou peu de plus. Il peut être causé par des substances du lait maternel qui influent la décomposition de la bilirubine dans le foie.
L’ictère grave dans le nouveau-né peut se produire si l’enfant a une maladie qui augmente le nombre des globules rouges à substituer dans le corps, comme :

  • formes anormales des cellules de sang
  • faute de corrispondence du type de sang entre la mère et l’enfant
  • hémorragie sous le cuir chevelu (céphalhématome) causé par une naissance difficile
  • globules rouges élevés, il est plus fréquent chez les nouveau-nés plus petits et chez certains doubles
  • infections (comme la septicémie)
  • faute de certaines protéines importantes appelées enzymes.

Il y a des choses qui rendent difficile la rimotion de la bilirubine pour le corps de l’enfant et ils peuvent porter aussi à un inctère grave :

  • certains médicaments
  • infections congénitales comme la rubéole, la syphilis et d’autres.
  • Des maladies qui affectent le foie et les voies biliaires comme la fibrose kystyque ou l’hépatite C.
  • saturation d’oxygène faible (hypoxie).
  • Beaucoup de troubles génétiques ou héréditaires.
  • Les enfants qui sont nés trop tôt (prématurés) sont plus susceptibles de développer l’ictère que les nouveau-nés à terme.

 

Symptômes de la jaunissement

Généralement ils appairessent le quatrième jour après la naissance et comprennent :

  1. jaunissement de la peau,
  2. jaunissement des yeux.

Généralement, au début la jaunisse se note dans le visage de l’enfant. Si la maladie régresse, on peut noter la couleur jaune des yeux, thorax, abdomen, bras e jambes.
La façon meilleure de vérifier la jaunisse chez l’enfant est celle d’appuyer avec votre doigt doucement sur le front de l’enfant ou sur le nez. Si la peau où on effectue la pression apparaît jaune, il est probable que l’enfant est atteint de la jaunisse.
Si l’enfant n’est pas affecté par la jaunisse, la couleur de la peau devrait être légèrement plus pâle de sa couleur normale pendant un petit moment.
On conseille d’examiner l’enfant avec un bon éclairage, préférablement avec une lumière naturelle.

Possibles complications

Les complications par des taux élevés de bilirubine peuvent être :

  • paralysie cérébrale
  • surdité
  • Kernicterus – lésions cérébrales par rapport aux niveaux très élevés de bilirubine

 

Diagnostic de l’ictère néonatal

Avant de laisser l’hôpital avec le nouveau-né, on peut demamder au médecin quels sont les tests de la bilirubine pour l’ictère.
Le médecin peut vérifier la bilirubine en utilisant un luxmètre qui est placé sur la tête de l’enfant.
Cet examen montre le taux de bilirubine transcutanée. S’elle est élevée, probablement le médecin prescrit les analyses de sang.
La meilleure façon de mesurer avec précision la bilirubine est un petit échantillon de sang du talon du bébé.
Ceci indique le taux de bilirubine total dans le sérum. (TSB).
Si le taux est élevé, selon l’âge de l’enfant mesurée en heures et d’autres facteurs de risque, probablement il sera utile.
La répétition des prises de sang sert pour être sûrs de la réduction du TSB avec le traitement prescrit.
Les taux de bilirubine sont généralement plus élevés lorsque l’enfant a 3-5 jours. On doit contrôler si les nouveau-nés ont l’ictère toutes les 8-12 heures dans les premières 48 heures de vie et ensuite dans les premiers 5 jours d’âge.

 

Quand on doit se préoccuper ?

Si l’enfant a de la somnolence, de l’irritabilité et il refuse l’allaitement, on doit appeler le médecin.

Quel est le traitement de la jaunisse ?

La plupart des nouveau-nés avec de la jaunisse n’a pas besoin de traitements.

Combien de temps il dure sans traitement ?

Généralement la jaunisse guérit dans 2 semaines chez les nouveau-nés alimentés. Elle peut durer pendant plus de 2 ou 3 semaines si les enfants sont allaités au sein. Si la jaunisse de l’enfant dure plus de 3 semaines, on doit consulter le médecin.
Si l’enfant a une jaunisse grave, un traitement pourrait être nécessaire, on peut choisir :
Traitement avec la photothérapie (appelée aussi Luminothérapie). Ceci se produit lorsque l’enfant est exposé à une lampe spéciale qui aide à la décomposition de la bilirubine dans le corps, de sorte que vous pouvez expulser l’urine.
Tandis que le nouveau-né est sous les lumières, il doit porter seulement un couche et des lunettes spéciales.
Certains enfants peuvent se coucher sur une couverture pour la luminothérapie (aussi appelée couverture avec des fibres optiques), qui a de petites lumières à l’intérieur.
On peut utiliser la couverture à la place des lumières ou ensemble. La photothérapie peut être effectuée en hôpital ou à la maison et elle n’est pas dangereuse pour le bébé.
Transfusion de sang. Si la photothérapie ne fonctionne pas et les taux de bilirubine sont encore trop élevés, il pourrait être nécessaire un particulier type de transfusion de sang appelé exsanguinotransfusion. La exsanguinotransfusion permet d’éliminer la bilirubine en remplaçant le sang de l’enfant avec du sang frais en petites quantités.

Immunoglobuline intraveineuse (appelée aussi IgIV). Si la mère et l’enfant ont des groupes sanguins différents, le médecin peut faire une injection intraveineuse d’immunoglobulines (une protéine du sang) à l’enfant. Cette injection peut aider à traiter l’ictère, de sorte qu’il y a moins des probabilités de devoir faire une exsanguinotransfusion.

 

Combien de temps dure l’ictère néonatal ? Pronostic, conséquences et temps de récuperation

Généralement l’ictère néonatal n’est pas grave ou mortel.
Chez la plupart des enfants l’ictère améliore sans traitements dans 1-2 semaines.
Des taux très élevés de bilirubine peuvent endommager le cerveau.
Cette lésion est appelée kernicterus, encéphalopathie bilirubine ou ictère nucléaire. Toutefois, la maladie est presque toujours diagnostiquée avant que les taux deviennent assez élevés pour causer ce dommage.
Pour les enfants qui ont besoin d’un traitement, généralement le traitement est efficace.