Plaques sur les amygdales

Les plaques blanches sur les amygdales peuvent avoir plusieurs causes. Quand elles se présentent accompagnées de l’inflammation des amygdales, elles indiquent la présence de pus.

Dans le corps humain, les deux amygdales se trouvent dans des structures sous forme de poches.

Les cavités des amygdales sont des lieux où peuvent se développer des calculs.
Dans les amygdales, les éléments suivants peuvent rester piégés :

  • Bactéries,
  • Aliments,
  • Mucus.

Enfant,docteur

Ces substances peuvent durcir jusqu’à la calcification et ressembler à des pierres blanches.
Généralement, les caséum sur les amygdales se présentent chez ceux qui souffrent d’amygdalite chronique ou de fréquentes inflammations aux amygdales.
Les conséquences des plaques sur les amygdales peuvent être les suivantes :

  • Mauvaise haleine,
  • Maux de gorge,
  • Inflammation des amygdales,
  • Difficultés à avaler.

Causes des plaques sur les amygdales

» Caséum sur les amygdales
Les caséums sur les amygdales sont des structures calcifiées qui se développent dans les amygdales situées dans la partie postérieure de la gorge.
Dans cette maladie, les fissures des amygdales peuvent se remplir d’une matière blanche et dure constituée de mucus, de bactéries, de cellules mortes et de restes d’aliments.
Les amygdales contiennent les cellules qui luttent contre l’infection. Les microbes dangereux qui attaquent ces tissus meurent.
Toutefois, avec le temps, ces restes qui se trouvent dans les amygdales peuvent se solidifier et s’infecter. La conséquence est la formation de caséum sur les amygdales.
Ceux qui souffrent de calculs peuvent avoir des maux d’oreille et une mauvaise haleine.

Le traitement : le traitement des caséums sur les amygdales n’est pas nécessaire s’ils ne sont pas gênants. Toutefois, en cas de gros calculs, la seule solution est l’ablation chirurgicale.

» Amygdalite
En général, l’inflammation des amygdales (amygdalite) est caractérisée par de la fièvre et des difficultés à avaler.
Un examen rigoureux des amygdales permet de relever la présence de taches blanches ou jaunes persistantes avec la formation de pus.
La présence de pus sur les amygdales est un signe d’infection virale ou bactérienne.
Cette maladie peut provoquer d’autres symptômes comme le torticolis, la fièvre et les maux de tête.

Le traitement : si la cause est une infection bactérienne, la prise d’antibiotiques est la base du traitement. Quand les enfants souffrent d’épisodes fréquents d’amygdalite, le médecin peut conseiller une intervention chirurgicale (amygdalectomie) qui consiste à retirer les amygdales.

» Maux de gorge
Le terme mal de gorge se réfère à une infection bactérienne de la gorge qui peut causer le développement de taches blanches sur les amygdales. Cette maladie peut provoquer une douleur forte dans la gorge, notamment quand on avale. On peut aussi ressentir de la gêne et la gorge qui gratte. L’hypertrophie des amygdales peut être accompagnée de ganglions lymphatiques enflés ainsi que de fièvre supérieure à 38 °C.

  • Le traitement : quand il faut traiter les patients qui souffrent de maux de gorge, les antibiotiques se révèlent nécessaires.

» Candidose buccale (stomatite candidosique)
Le muguet (infection fongique de la bouche) peut être le facteur responsable de l’apparition de taches blanches sur les amygdales. Souvent, le champignon qui envahit la paroi interne de la bouche et provoque cette infection est appelé levure ou Candida Albicans.
Ces micro-organismes sont toujours présents dans la bouche et dans l’intestin. Ils ne provoquent aucun dommage tant que leur nombre ne dépasse pas la limite normale.
Le muguet dû au développement excessif de la levure est caractérisé par la formation de lésions blanches qui sont visibles dans les joues et sur la langue. Toutefois, dans la plupart des cas, ces dépôts de couleur crème sont aussi visibles sur les amygdales et sur le palais.
Dans ce cas, bien que les amygdales n’apparaissent pas gonflées, le patient ne peut apprécier le goût des aliments.
Ceux qui suivent un traitement avec des médicaments de chimiothérapie ou qui présentent un système immunitaire affaibli à cause du manque de nourriture peuvent souffrir de muguet. Les problèmes de santé comme le diabète et le SIDA augmentent le risque de contracter cette maladie.

  • Le traitement : pour traiter le muguet, il faut prendre du yaourt nature fait maison ainsi que des médicaments antifongiques prescrits par le médecin.

» Mononucléose
Elle s’agit d’une infection virale et contagieuse qui cause la fièvre, des maux de tête et une fatigue persistante. Ceux qui souffrent de mononucléose (généralement les adolescents) ressentent de forts maux de gorge et présentent des amygdales gonflées et recouvertes de pus. Les ganglions lymphatiques du cou sont gonflés et une éruption cutanée peut se manifester sur tout le corps.

  • Le traitement : la mononucléose guérit spontanément. Toutefois, après l’attaque initiale de la mononucléose, une autre infection bactérienne peut se présenter à son tour. Dans ce cas, le médecin prescrit des antibiotiques.

»Diphtérie
Il s’agit d’une grave infection respiratoire qui touche dans un premier temps la gorge et les narines. La diphtérie est caractérisée par les symptômes suivants : fièvre, ganglions lymphatiques du cou enflés, halètement et difficultés à avaler. L’examen de la gorge révèle la présence d’une épaisse membrane grise-blanche (voire noire) qui recouvre le pharynx et les amygdales. Dans certains cas, de grandes taches grises ou blanches recouvrent les amygdales gonflées. Les enfants, notamment de moins de 5 ans, sont prédisposés à cette infection.

  • Le traitement : la vaccination est la meilleure solution pour prévenir la diphtérie. Le traitement prévoit l’administration d’une antitoxine par voie intraveineuse.
    De plus, on peut prendre des antibiotiques comme la pénicilline.

» L’angine de Vincent
Il s’agit d’une infection bactérienne caractérisée par la formation d’ulcères sur les amygdales, le pharynx et dans la cavité buccale.
La prolifération des souches de Fusobacterium et de spirochètes dans la gorge est la cause de l’angine de Vincent.
Au début, l’ulcération est visible sur les gencives.
Au moment où l’infection se propage, les ulcères commencent à se former sur les amygdales.

Les ulcères saignent facilement.
Outre l’ulcération, des taches blanches peuvent être visibles sur les amygdales.

  • Le traitement : les antibiotiques sont la première solution de traitement de l’angine de Vincent. Parmi les différents types d’antibiotiques disponibles, les plus efficaces sont ceux qui appartiennent au groupe de la pénicilline.

» Pharyngite
Il s’agit d’une infection qui touche le pharynx, partie de la gorge qui part des amygdales et qui se termine dans le larynx. La plupart des cas de pharyngite sont caractérisés par une inflammation des deux amygdales et du pharynx.
L’inflammation des amygdales consiste en une formation de pus qui apparaît sous forme de taches blanches.
La pharyngite peut être virale, bactérienne ou fongique. Dans la plupart des cas, elle est due à des virus qui provoquent la fièvre, des frissons, des maux de gorge et des difficultés à avaler.

  • Le traitement : le médecin peut conseiller d’effectuer une prise de sang pour vérifier si l’infection est due à la bactérie streptocoque. Si les résultats confirment la présence de la bactérie, les antibiotiques sont la solution la plus efficace pour le traitement de la pharyngite. La maladie guérit en une semaine ou deux sans aucun traitement médical.


Taches blanches sur les amygdales

Les principales causes sont le mucus, les bactéries et les aliments qui restent bloqués dans les cavités. On pense que, dans certains cas, elles peuvent être causées par les maux de gorge.
Il faut alors consulter un médecin traitant qui prescrira un antibiotique, par exemple l’amoxicilline (Clamoxyl) ou la clarithromycine (Zeclar).
Dans ce cas, les plaques amygdaliennes sont malodorantes.
Une mauvaise hygiène buccale peut aussi provoquer la formation de plaques.
Certains pensent que les causes peuvent être les suivantes : mauvaise alimentation, manque d’exercice physique et surpoids. Toutefois, cela est improbable.
Parmi les autres facteurs déclencheurs, nous pouvons citer les cigarettes sans filtre.


Symptômes des plaques sur les amygdales

  1. Douleurs aux amygdales ;
  2. Irritation à la gorge causée par la sensation d’un corps étranger ;
  3. Amygdales enflées, rouges et douloureuses qui provoquent des difficultés à avaler ;
  4. Toux persistante, maux de gorge et fièvre ;
  5. Mauvaise haleine ;
  6. Gêne.

Plaques sur les amygdales

Traitements et remèdes naturels en cas de plaques sur les amygdales

Les caséums sur les amygdales ne disparaissent spontanément que si le patient présente un bon état de santé général.
Souvent, la toux propage certaines de ces taches blanches sur les amygdales.
Certaines personnes pressent ou grattent ces calculs avec leurs doigts. Cette méthode est efficace. Toutefois, elle n’est pas conseillée à cause du manque d’hygiène. De plus, on risque d’infecter la gorge à cause de la saleté présente sous les ongles.
On peut retirer les calculs en utilisant un coton-tige ; il est conseillé de le tremper dans de l’eau pour éviter que les fils de coton puissent rester attachés dans la gorge.
Ce remède ne fonctionne que si les calculs sont en phase de disparition spontanée.
Un remède de grand-mère utile pour éliminer les plaques sont les gargarismes avec de l’eau oxygénée, du jus de citron ou avec de l’eau et du bicarbonate de soude.
La propolis est très utile pour la santé de la gorge car il s’agit d’un antibiotique naturel. Il est conseillé d’appliquer quelques gouttes de propolis sur les amygdales.
Pour éliminer les plaques, certains médecins conseillent de faire des gargarismes avec du Coca-Cola.
La bactérie Streptococcus pyogenes est la bactérie responsable de l’amygdalite.
En plus des taches blanches sur les amygdales, on peut aussi ressentir les troubles suivants :

  1. Maux d’estomac,
  2. Maux de tête,
  3. Torticolis,
  4. Ganglions lymphatiques gonflés,
  5. Maux de gorge,
  6. Extinction de voix,
  7. Fièvre,
  8. Difficultés à avaler.


La prévention des caséums sur les amygdales

  • Généralement, le brossage ne suffit pas à éliminer la plaque qui se dépose sur les dents. Pour l’élimination complète, il est nécessaire d’utiliser quotidiennement ou régulièrement du fil dentaire.
  • Faire des gargarismes quatre fois par jour peut aider à supprimer les bactéries de la bouche et à éviter la mauvaise haleine. Une solution pour bains de bouche sans alcool ou des gargarismes à l’eau salée peuvent aider.
  • Un dentifrice et une solution pour bains de bouche peuvent aider la personne guérie à prévenir toute récidive de caséum sur les amygdales.
  • Boire plus d’eau est nécessaire pour prévenir les calculs. Boire de l’eau fréquemment laisse la bouche humide et élimine les restes de nourriture de la bouche.
  • Il faut éviter les boissons alcoolisées : tout d’abord car elles sont nocives pour la santé en général, ensuite car elles causent une déshydratation excessive de la bouche qui pourrait provoquer une mauvaise haleine ou augmenter la gravité des caséums sur les amygdales.
  • Le tabagisme est dangereux pour la santé et peut augmenter les probabilités de développer des maladies de la cavité buccale. Il est donc préférable d’arrêter de fumer pour éviter ces problèmes ainsi que la mauvaise haleine.
  • Les produits laitiers accélèrent la formation de caséums sur les amygdales car ils contiennent beaucoup de calcium et favorisent la production de mucus. Le calcium et le mucus sont deux des composants principaux de ces calculs.

Quelle est la durée des plaques sur les amygdales ?

La durée des plaques dépend de la cause : par exemple, en cas d’infection virale ou bactérienne, il faut compter 5 jours pour guérir. Toutefois, s’il s’agit d’amygdalite chronique, les plaques peuvent durer plus d’un mois.
Les symptômes de la mononucléose sont intermittents. Toutefois, ils durent environ un mois, période nécessaire à l’élimination de l’infection.
Les plaques sur les amygdales récurrentes peuvent être causées par des infections bactériennes ou virales. Dans ce cas, le système immunitaire est affaibli à cause du stress ou d’autres maladies.