Plaques dans la gorge

Les plaques dans la gorge ne sont pas dangereuses, mais elles peuvent être gênantes, surtout si elles se présentent avec de la fièvre ou des maux de gorge.

Des plaques blanches sur les amygdales associées à la formation de pus indiquent une amygdalite.

Dans certains cas, la couche blanche dans la bouche est gênante parce qu’elle est formée de bactéries qui peuvent provoquer une mauvaise haleine.
Causes des plaques dans la gorge

Candidose buccale ou muguet
L’une des raisons les plus fréquentes de la présence de plaques blanches dans la gorge est la candidose buccale.
Il s’agit d’une infection à levure (fongique) qui affecte la cavité buccale, surtout le palais et la langue.
Dans les cas les plus graves, elle peut atteindre l’œsophage.
La candidose affecte souvent les personnes au système immunitaire affaibli, par exemple celles atteintes du sida.
Cette infection fongique peut se propager dans la gorge. Dans ce cas-là, elle provoque une couche blanche.
Généralement, la candidose se présente sans fièvre.
Parmi les autres symptômes de la candidose buccale, nous pouvons citer :

  1. Maux de gorge,
  2. Brûlure dans la bouche,
  3. Fièvre,
  4. Difficultés à manger des aliments épicés,
  5. Mauvaise haleine,
  6. Perte du goût.

Herpès labial
Les herpès virus I et II affectent les muqueuses du corps.
Donc, cette maladie peut se présenter dans la bouche ou dans le vagin.
Si une personne présente un système immunitaire affaibli, la probabilité qu’elle souffre d’herpès labial sera plus importante.
De petites vésicules blanches se forment et puis éclatent en laissant des croûtes douloureuses dans la gorge.
Les personnes qui souffrent d’herpès labial peuvent présenter aussi :

  1. Fièvre,
  2. Malaise,
  3. Difficultés à manger et à avaler,
  4. Brûlure dans la bouche,
  5. Difficultés à respirer (rarement).

Mononucléose
Cette maladie est caractérisée par une forte fatigue qui peut durer quelques semaines ou un mois.
Les autres symptômes qui peuvent se manifester sont :

Leucoplasie
Cette maladie est définie comme une phase précoce qui peut se développer en tumeur maligne.
La leucoplasie est causée par le tabagisme ou par la consommation de tabac à mâcher.
Elle est caractérisée par des taches blanches qui apparaissent dans la partie postérieure de la gorge.
De plus, une substance blanche peut se développer autour de la langue et dans la joue.

Diphtérie
La diphtérie est une maladie bactérienne contagieuse qui provoque une inflammation grave du nez, de la gorge et de la trachée.
Les symptômes de la diphtérie peuvent être :

  1. Maux de gorge,
  2. Nez bouché qui coule,
  3. Fièvre,
  4. Ganglions lymphatiques enflés dans la gorge,
  5. Langue velue noire avec plaques grises,
  6. Troubles respiratoires,
  7. Difficultés à avaler.

Maux de gorge
Ce trouble est causé par des maladies infectieuses et provoque des plaques blanches sur les amygdales.
La formation de pus peut aussi se manifester.
La pharyngite à streptocoque provoque :

  1. Fièvre,
  2. Maux de tête,
  3. Fatigue,
  4. Ganglions lymphatiques enflés dans le cou,
  5. Vomissements.


Plaques blanches sur les amygdales
 

Pharyngite
Il s’agit d’une infection qui affecte le pharynx, partie de la gorge qui commence par les amygdales et se termine dans le larynx (cordes vocales).
Les amygdales enflammées sont caractérisées par la formation de pus qui apparaît sous forme de taches blanchâtres.
La pharyngite peut être virale, bactérienne ou fongique.
Toutefois, la plupart des cas sont causés par des virus qui provoquent aussi fièvre, frissons, maux de gorge et difficultés à avaler.

Caséum sur les amygdales
L’accumulation de calcium sur la surface des amygdales cause la formation de taches blanches.
Si les calculs sont grands, ils provoquent des difficultés à parler et à avaler.

Amygdalite
L’amygdalite est une inflammation des amygdales. Dans ce cas-là, des taches blanches peuvent se développer. De plus, elles peuvent aussi causer d’autres symptômes, par exemple :

  1. Faiblesse,
  2. Céphalée,
  3. Forte fièvre,
  4. Chez les enfants, elle peut causer des nausées, des vomissements et des éruptions cutanées dans les plis de la peau (par exemple les aisselles).
  5. Gêne quand on mange.

Une infection bactérienne persistante peut aussi causer des trous dans les amygdales.
En cas de difficultés à avaler, il faut suivre un régime à base de liquides.


Symptômes associés aux plaques dans la gorge

  1. Maux de gorge soudains et graves,
  2. Luette et langue blanches,
  3. Amygdales enflées et rouges,
  4. Maux d’oreilles,
  5. Maux de tête,
  6. Faiblesse et fatigue,
  7. Difficultés à avaler,
  8. Inflammation de la gorge,
  9. Ganglions lymphatiques enflés dans le cou,
  10. Fièvre,
  11. Douleurs articulaires (si l’individu souffre aussi de grippe saisonnière),
  12. Transpiration excessive,
  13. Perte d’appétit,
  14. Toux sèche ou grasse,
  15. Nausées,
  16. Difficultés à respirer,
  17. Démangeaisons dans la gorge,
  18. Mauvaise haleine,
  19. Maux de ventre (rarement).

Les plaques dans la gorge sont-elles contagieuses ?
Si l’enfant souffre d’amygdalite ou de maladie infectieuse, il peut transmettre les microbes ou les virus à d’autres personnes.
Il faut attendre au moins 1 jour de thérapie antibiotique pour qu’il puisse retourner à l’école.

Complications des plaques dans la gorge
Les plaques dans la gorge non traitées peuvent causer une aggravation de l’infection et la diffusion à d’autres parties du corps.
Les amygdales enflammées peuvent obstruer la respiration.
Les plaques dans les amygdales non traitées peuvent prédisposer le patient à une infection de l’oreille (otite), des sinus (sinusite) ou à une grippe saisonnière.
Dans quelques rares cas, elles peuvent causer des troubles rénaux comme la glomérulonéphrite.


Diagnostic des plaques dans la gorge
Pour reconnaître la cause des plaques blanches dans la gorge, le médecin doit évaluer les antécédents médicaux et les facteurs de risque. De plus, il doit examiner la gorge.
En cas de doute, il peut conseiller la réalisation d’un échantillon pharyngé.

Le traitement ne peut commencer si les germes responsables des plaques blanches sur les amygdales ne sont pas identifiés. On peut analyser un échantillon de tissu du pharynx au laboratoire.
On frotte un coton stérile sur la partie postérieure de la gorge et des amygdales.
L’écouvillon en coton est analysé au microscope pour identifier les germes responsables.

Si l’écouvillon est négatif au streptocoque, la cause peut être une autre bactérie (par exemple le gonocoque), une mononucléose ou une autre maladie, donc d’autres examens sont nécessaires.

Comment traiter les plaques dans la gorge ? Thérapie et médicaments

Si les taches blanches sont causées par une candidose, le médecin peut prescrire un traitement à base de médicaments antimycosiques, par exemple l’itraconazole (Sporanox). Le médicament peut être administré sous forme topique ou par voie orale.
En cas d’herpès labial, l’utilisation de médicaments antiviraux aide considérablement à soulager les symptômes. Toutefois, l’hydratation est importante pour libérer les voies aériennes.

En cas de caséum sur les amygdales, il est important d’éliminer les petites « pierres » qui se forment par des méthodes naturelles, ou éventuellement grâce à une intervention chirurgicale.

En cas de mononucléose, les médecins préconisent de rester au lit pendant quelques semaines avant de reprendre ses activités quotidiennes.
Le problème est le gonflement de la rate et sa rupture probable en cas d’activités qui peuvent aggraver la maladie.

En cas de fièvre, les médicaments les plus indiqués sont le paracétamol (Doliprane) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène (Nurofen).

 

Infection dans la gorge pendant la grossesse ou l’allaitement

Vu que certains médicaments ne sont pas sûrs pour les femmes enceintes, l’infection dans la gorge chez les femmes enceintes doit être soignée avec précaution.
Le médecin peut prescrire un écouvillon pharyngé pour vérifier si l’infection est causée par le streptocoque. Si les résultats confirment la présence de bactéries, les antibiotiques sont le premier traitement à suivre pour la pharyngite.
Toutefois, de nombreuses personnes souffrent de pharyngite virale. Dans ce cas, les antibiotiques sont inutiles.
La pharyngite virale guérit sans antibiotiques en une ou deux semaines.

Si l’amygdalite est causée par un virus, elle peut être traitée à l’aide de remèdes maison simples.


Quels antibiotiques faut-il prendre en cas de pharyngite et d’amygdalite ? Pendant combien de jours ?
Si elle est causée par le streptocoque, le médecin prescrit un cycle d’antibiotiques comme la pénicilline (par exemple pénicilline G Panpharma).
Si la personne souffre d’allergie à la pénicilline, le médecin peut conseiller un médicament antibiotique alternatif, par exemple l’azithromycine (Zithromax).
L’amoxicilline (Clamoxyl, Bactox) fait partie de la même famille que la pénicilline. Ce médicament est souvent conseillé aux enfants pour son goût et parce qu’il existe sous forme de comprimé à mâcher.
La durée du cycle d’antibiotiques pour le traitement de l’amygdalite est de 10 jours.

En cas d’amygdalite récurrente (récidivante), la solution définitive peut être une intervention chirurgicale d’ablation des amygdales.

Les antibiotiques réduisent l’intensité des symptômes et le risque de complications. Toutefois, le corps a besoin de quelques jours pour éliminer les plaques blanches.

Plaques dans la gorge
Plaques dans la gorge

Anti-inflammatoires et analgésiques
Si les plaques sont persistantes (les médicaments ne produisent aucun effet), le médecin peut conseiller des médicaments à base de cortisone comme le bétaméthasone (Betneval). Toutefois, il faut considérer les effets secondaires de la cortisone.

Remèdes naturels pour les plaques dans la gorge

Vu que l’infection de la gorge peut être contagieuse, il faut se reposer et éviter d’aller à l’école ou au travail.
Boire beaucoup d’eau peut réduire la fièvre et résoudre l’infection plus rapidement.

Les gargarismes à l’eau tiède et salée peuvent réduire les maux de gorge.
On peut aussi faire des gargarismes avec :

  1. Coca-Cola,
  2. Jus de citron,
  3. Eau oxygénée,
  4. Propolis.

Alimentation pour les plaques dans la gorge

En ce qui concerne l’alimentation, éviter de consommer des aliments chauds et épicés, légumes crus, frites et autres aliments acides comme la sauce tomate car ils peuvent irriter la gorge.

La glace peut soulager la douleur. Toutefois, ce n’est pas une thérapie.

Il faut arrêter de fumer parce que cela aggrave les plaques dans la gorge et augmente le risque de complications.

Le lait avec du miel peut être un remède pour soulager la douleur temporairement. Toutefois, il s’agit d’un aliment très sucré qui favorise la croissance des bactéries.

Est-ce préférable de prendre des aliments chauds ou froids en cas de plaques dans la gorge ?
En cas d’infection, le premier jour, il vaut mieux boire des boissons fraîches (pas froides), mais quand l’inflammation n’est plus dans sa phase aiguë, la chaleur aide le corps à combattre les bactéries et les virus.


Quels sont les temps de guérison des plaques dans la gorge ?
En cas d’infection virale, on guérit généralement en 5/6 jours.
Les plaques causées par des bactéries peuvent durer 3/4 jours. Toutefois, les autres symptômes peuvent persister une semaine.