Herpès labial – causes et remèdes

L’herpès labial est une infection de la bouche et des lèvres causée par le virus de l’herpès simplex de type 1.
Le virus provoque des plaies douloureuses sur les lèvres, les gencives, la langue, le palais, à l’intérieur des joues et, dans de rares cas, sur le visage et le cou également.

Lien entre herpès labial et génital
» L’herpès labial est causé principalement par le virus HSV-1.

Cette maladie provoque l’apparition de signes comme des vésicules sur des zones limitées situées au niveau des lèvres, de la langue, des gencives et du palais.
Elle se transmet principalement par les baisers ou d’autres types de contact intime.

» L’herpès génital est causé par le virus HSV-2. Ce virus provoque la formation de petites vésicules dans les zones génitales qui causent des démangeaisons ou des brûlures.
Il se transmet principalement pendant un rapport sexuel avec une personne infectée.

» Le virus de l’Herpès génital peut causer l’herpès labial à travers des rapports sexuels.
Toutefois, vu que l’herpès labial est causé par le virus HSV-1 et l’herpès génital par le HSV-2, ce type de contagion est rare.

 

Phases de l’herpès labial

L’infection à herpès virus se développe en trois phases :

Infection primaire : le virus entre dans la peau ou dans la muqueuse et se reproduit.
Pendant cette phase, des vésicules buccales et d’autres symptômes se manifestent (par exemple la fièvre).
Le virus peut ne provoquer ni vésicules ni symptômes.
On peut ne pas s’apercevoir d’avoir contracté l’infection.
Dans ce cas-là, on parle d’infection asymptomatique.
Les infections asymptomatiques se présentent deux fois plus souvent que la maladie accompagnée de ses symptômes.
L’évolution de l’herpès labial se poursuit ainsi :

  1. Formation des vésicules,
  2. Les jours suivants, les vésicules se rompent,
  3. Les vésicules rompues sont rapidement remplacées par des croûtes.

Latence : le virus se déplace de la partie infectée vers un noyau de tissu nerveux qui se trouve dans l’épine dorsale et qui s’appelle ganglion spinal.
Dans cette position, le virus se reproduit de nouveau et devient inactif.

Réactivation ou réinfection (récurrence, récidive) : Quand des épisodes de stress émotionnel ou physique se présentent, le virus peut se réactiver et causer des symptômes et de nouvelles vésicules.
Une cause de récidive peut être une maladie virale comme un simple rhume.

Causes de l’herpès labial

  • L’herpès dans la bouche est très contagieux. Il se propage d’une personne à l’autre par le contact avec la peau, le mucus ou la salive.
  • Toucher ou partager des objets qui ont été infectés par le virus de l’herpès comme des serviettes, des rasoirs, des rouges à lèvres ou des gloss etc. peut causer l’herpès labial.
  • La maladie peut être transmise facilement par le contact physique avec une personne infectée.
  • L’herpès labial peut aussi être contracté à travers des rapports sexuels. Toutefois, il s’agit d’un fait relativement rare parce que l’herpès génital est provoqué par la souche HSV-2 de l’herpès simplex.
  • Il existe aussi d’autres causes moins importantes : exposition excessive des lèvres aux rayons solaires, menstruations, hormones, stress émotionnel, lésions dans la bouche, fatigue, interventions dentaires, etc.

Facteurs de risque de l’herpès labial

La transmission est provoquée par la salive ou par contact direct (par exemple un baiser).
La contagion du virus par la salive peut se présenter aussi pendant l’infection asymptomatique. Toutefois, on estime que le risque de transmission est inférieur par rapport à l’infection symptomatique.
La transmission peut se produire jusqu’à 60 heures après l’apparition des symptômes.
Les facteurs qui peuvent déclencher une récidive de l’herpès simplex buccal sont :

  1. Système immunitaire affaibli (par exemple à cause de l’utilisation régulière de médicaments à base de cortisone) ;
  2. Infections des voies respiratoires supérieures ;
  3. Fatigue ;
  4. Stress émotionnel ;
  5. Exposition au soleil (rayons ultraviolets) ;
  6. Traumatismes ;
  7. Menstruations ;
  8. L’obésité peut augmenter la prédisposition à l’infection à HSV-1.

 

Symptômes de l’herpès labial

Généralement, l’herpès labial affecte les lèvres et se propage vers la peau autour de la bouche.
Parfois, d’autres parties du visage sont touchées, comme le menton ou le nez.
Les lésions commencent comme des zones érythémateuses qui se gonflent et prennent la forme de papules.
Ensuite, elles se transforment en vésicules.
Ce processus dure environ 1-3 jours.
Les vésicules se rompent dans les 2 semaines environ. Des croûtes apparaissent ensuite sur la peau.
L’herpès de la muqueuse buccale ne cause généralement pas de fièvre.
Habituellement, la manifestation du virus se limite à de petites accumulations de micro-vésicules qui se rompent et laissent des croûtes, généralement sur les gencives et le palais.
Les personnes au système immunitaire affaibli peuvent développer des vésicules chroniques, souvent sur la langue.

Symptômes précurseurs
Certains des symptômes précurseurs (prodromes) de l’herpès labial sont : gonflement, brûlures ou picotements dans la bouche.
Certaines personnes sont asymptomatiques.
Les symptômes, légers ou sévères, se manifestent généralement chez les enfants de 1 à 5 ans.
En général, les vésicules apparaissent de 1 à 3 semaines à partir de l’infection par le virus et peuvent durer jusqu’à 3 semaines.
Parmi les symptômes, nous pouvons citer :

  1. Démangeaisons cutanées autour de la bouche ou aux lèvres ;
  2. Brûlures sur les lèvres ou sur la bouche ;
  3. Douleur intense sur la zone intéressée : on la ressent surtout quand on mange et pendant les mouvements des lèvres ou de la langue ; le contact avec les aliments aggrave les symptômes ;
  4. Fourmillements près des lèvres ou de la zone de la bouche.

Avant l’apparition des vésicules, on peut ressentir les symptômes suivants :

  1. Maux de gorge ;
  2. Fièvre ;
  3. Gonflement des glandes ;
  4. Douleurs lors de la déglutition.

Des vésicules ou une éruption cutanée peuvent se former au niveau :

  1. Des gencives,
  2. Des lèvres,
  3. De la bouche,
  4. De la gorge.

Les vésicules sont appelées « foyers ».
Les signes et les symptômes peuvent être :

  1. Pertes provoquées par la rupture de quelques cloques rouges ;
  2. Petites vésicules remplies de liquide jaunâtre clair ;
  3. Petites cloques qui grandissent ensemble et forment une grosse cloque ;
  4. Quand les vésicules guérissent, elles deviennent des croûtes jaunes. Ensuite, elles se transforment en peau rose.

En cas d’herpès labial récidivant, les symptômes sont généralement plus légers.

Infection récurrente ou récidivante :
Les vésicules de l’herpès buccal sont la maladie récurrente la plus fréquente.
Généralement, elles se manifestent dans la même position et se représentent deux ou trois fois chaque année.
Les symptômes précurseurs de la formation des vésicules peuvent être ressentis 6-24 heures avant, par exemple : fourmillements, douleurs et/ou démangeaisons dans la bouche.


Diagnostic de l’herpès labial

Généralement, le médecin est capable de reconnaître l’herpès labial (ou infection à herpès labial) en observant à l’intérieur et autour de la bouche.
Le médecin peut prélever un échantillon d’une vésicule et l’envoyer à un laboratoire pour confirmer la présence du virus de l’herpès.

 

Traitement de l’herpès labial

L’épisode d’herpès labial peut guérir spontanément en 7 jours environ et peut ne pas se représenter. Toutefois, après avoir contracté le virus de l’herpès, on ne peut plus l’éliminer du corps.
Certains traitements peuvent réduire la douleur causée par cette infection.

Parmi les médicaments qui aident à réduire la durée de l’infection et à diminuer la douleur, nous pouvons citer les antiviraux suivants :

  • Penciclovir (Vectavir) ;
  • Aciclovir (Zovirax) ;
  • Famciclovir ;
  • Valacyclovir (Zelitrex).

Les antiviraux doivent être pris dès l’apparition des symptômes précurseurs : picotement ou brûlure.
Quand les vésicules se sont déjà formées, les antiviraux ne sont plus utiles.

Herpès labial - causes et remèdes
Herpès labial – causes et remèdes

Pendant la phase la plus douloureuse de la maladie, un médicament qui contient un antibiotique et de la cortisone comme le Valisone-G peut être utile.
Les crèmes ou les solutions vendues sans ordonnance peuvent aider à éliminer les vésicules plus rapidement.
Boire beaucoup d’eau empêche la déshydratation.
Toutefois, le risque de réapparition des symptômes est toujours présent, surtout en cas de situations stressantes.

 

Remèdes naturels pour le traitement de l’herpès labial

La magie du yoga et de l’huile de coco

Le yoga est étonnamment efficace pour le traitement de l’herpès.
Il n’existe pas de traitement définitif pour le virus de l’herpès. Lorsqu’une personne est infectée, le virus reste dans le corps pour toujours.
Le stress et un système immunitaire affaibli sont des facteurs de risque de l’herpès.
L’effet relaxant du yoga peut se révéler très utile dans ce cas-là.
On dit que les foyers de l’herpès sont en rapport très étroit avec le stress.
Si la tension émotionnelle diminue, le nombre de récidives de l’herpès labial peut se réduire.

Bien qu’aucun traitement définitif ne soit disponible, certaines personnes qui souffrent d’herpès ont été soulagées grâce à la prise d’huile de coco chaque jour.
Il suffit d’ajouter 3 cuillères d’huile de coco dans un verre d’eau tiède, mélanger et boire.
Si cela est impossible, il suffit d’ajouter de l’huile de coco aux aliments après la cuisson.

Aloe Vera
L’aloe vera est un produit aux propriétés guérissantes universelles.
La meilleure façon d’utiliser ce remède est de couper la section d’une feuille et d’en recueillir le gel.
Il faut l’appliquer sur la vésicule de l’herpès.
De cette façon, on favorise la guérison de la vésicule et l’inflammation causée par la cloque est immédiatement réduite.

Ail et clou de girofle
L’ail possède de fortes propriétés antibactériennes et antiseptiques.
Il faut avaler 3 à 4 clous de girofle par jour pour renforcer le système immunitaire ou presser des gousses d’ail et appliquer le liquide sur les vésicules deux ou trois fois par jour.
De cette façon, en pénétrant les couches profondes de la peau, on peut agir sur la racine de la vésicule.

Propolis
La propolis se trouve dans les conifères et dans les bourgeons de peupliers : il s’agit d’une substance brunâtre qui contient de la résine.
Les abeilles l’utilisent souvent pour lier les alvéoles.
Les mêmes propriétés sont exploitées quand on l’utilise pour traiter l’herpès labial.
Une application de propolis sur les vésicules prévient l’entrée du virus dans les cellules et permet donc d’arrêter sa diffusion et sa multiplication.
Donc, une application de propolis sur les zones de la peau où se développent les vésicules empêche leur diffusion.

Extrait de mélisse
L’extrait de mélisse (local ou sous forme de crème) permet d’accélérer le processus de guérison de l’herpès labial. Il s’agit donc de l’un des meilleurs remèdes maison.

Compresses
Utiliser une compresse froide sous forme de glace ou de sachets de thé pour obtenir un effet sédatif sur la douleur.
Répéter cette opération durant la journée à intervalles réguliers.
Une compresse chaude avec un sachet de thé appliquée pendant 30 minutes peut aussi beaucoup aider à guérir les vésicules.

Remèdes d’herboristerie

  • Andrographis paniculata : cette plante renforce le système immunitaire parce qu’elle possède un effet antiviral contre le HSV-1.
  • Echinacea purpurea : cette plante traditionnelle contient des composés qui activent les macrophages, favorisant ainsi la destruction des cellules infectées. Elle aide aussi à réparer le tissu infecté.
  • Melissa officinalis (Mélisse) : elle contient des polyphénols qui aident à guérir les vésicules et les croûtes. De plus, elle réduit l’intensité de la douleur de l’herpès labial.
  • Olea europaea (olivier) : les feuilles d’olivier possèdent des propriétés antivirales contre le HSV-1 qui permettent d’inhiber la reproduction du virus.
  • Rheum officinale : les anthraquinones extraits des racines de cette herbe possèdent un effet antiviral (ils tuent le virus) contre l’herpès virus de type 1.
  • Santolina insularis : l’huile essentielle de cette plante possède des propriétés antibactériennes et antivirales. Cette plante empêche la transmission du virus de l’herpès aux cellules et l’inactive.