Régime alimentaire contre les calculs rénaux

Alimentation et régime alimentaire contre les calculs rénaux et les gravelles

La déshydratation et l’excès de calcium ou d’oxalate de calcium dans le corps font partie des nombreuses causes qui provoquent les calculs rénaux.
Dans le cas d’une hypercalciurie, c’est-à-dire d’une forte concentration de calcium dans l’urine, il est conseillé de suivre un régime alimentaire adapté à la gravité du problème.
Il est impossible de prévoir le temps de formation d’un calcul rénal, il faut donc suivre quelques conseils pour prévenir ce trouble.

Une visite chez un diététicien ou un nutritionniste permet de mettre en place un régime alimentaire personnalisé. Un patient peut, en effet, avoir d’autres maladies en plus des calculs rénaux.

 

Contrôle du calcium

Généralement, le corps expulse l’excès de calcium à travers les déchets.
Parfois, l’excès de calcium peut stresser les reins.
Il faut alors surveiller l’apport en calcium et suivre un régime alimentaire qui permet de manger avec modération des aliments riches en calcium. C’est un élément important pour d’autres fonctions corporelles, il ne faut donc pas l’éliminer.

Le contrôle du sodium et de l’apport en fibre soluble
Les taux de sodium dangereusement bas aggravent les calculs de calcium ou d’oxalate de calcium.
Les personnes doivent éviter les doses importantes de sucre et réduire leur consommation d’aliments transformés/préemballés.


La quantité idéale de sodium que le corps devrait absorber est comprise entre 2 300-3 500 mg par jour.
La fibre soluble aide et accélère le passage du calcium dans l’intestin, de façon à ce que le corps ne l’absorbe pas en excès.
La fibre insoluble se lie au surplus de calcium lors de son passage dans les selles et les reins ne l’absorbent pas.

Réduction d’oxalate pour traiter les calculs rénaux
Des quantités élevées d’oxalate sont expulsées à travers l’urine.
Il s’agit de l’hyperoxalurie.
Lorsque cela se produit, des pierres d’oxalate de calcium/oxalate se forment.
Le manque de calcium dans le corps empêche l’absorption du surplus d’oxalate.
Les personnes affectées doivent réduire leur apport d’oxalate et augmenter légèrement l’apport en calcium.
Il faut consommer une petite quantité d’aliments (voire aucun) riches en oxalate pour éliminer le surplus de ce sel.
Aucun aliment ne peut dissoudre les calculs déjà existants. Toutefois, une bonne alimentation aide à ne pas aggraver la situation.

 

Liste des aliments qui provoquent les calculs rénaux

Aliments riches en calcium

  • Sardines ;
  • Hareng ;
  • Légumes verts à feuilles ;
  • Herbes aromatiques ;
  • Fromage (comme la mozzarella, provolone, pecorino, gruyère et emmental) ;
  • Brocoli ;
  • Flocons d’avoine ;
  • Céréales enrichies ;
  • Tofu ;
  • Soja ;
  • Lait ;
  • Yaourt ;
  • Babeurre ;
  • Noix du Brésil ;
  • Mélasse ;
  • Graines de lin ;
  • Jus de fruit enrichi (également en lait normal/soja) ;
  • Graines de sésame ;
  • Aliments enrichis raffinés (pains, gaufres, crêpes, céréales).

 

Aliments riches en oxalate

  • Chocolat,
  • Patates douces ;
  • Blettes ;
  • Betterave verte ;
  • Épinards ;
  • Baies de sureau ;
  • Betterave rouge ;
  • Fruits à coque ;
  • Aubergine ;
  • Haricots ;
  • Légumes verts à feuilles ;
  • Mûre ;
  • Carambole (fruit en étoile) ;
  • Navet ;
  • Poudre de caroube ;
  • Raisin vert ;
  • Poireaux ;
  • Céleri ;
  • Blé ;
  • Chou ;
  • Rhubarbe ;
  • Persil ;
  • Légumineuses ;
  • Sarrasin ;
  • Tahini ;
  • Son de blé ;
  • Tempeh ;
  • Figues sèches ;
  • Groseille rouge ;
  • Maïs blanc ;
  • Citrouille ;
  • Raisin d’Amérique ;
  • Produits à base de soja (tofu, farine de soja, lait de soja, les noix de soja, yaourt de soja) ;
  • Amarante ;
  • Farine de blé complet ;
  • Thé noir ;
  • Café ;
  • Fruits à coque (noisettes, noix de pécan, cacahuètes, pistaches, amandes).

Aucun aliment n’est interdit ou nocif mais les personnes qui souffrent de calculs devraient manger une petite quantité de certains aliments.

Pourquoi utilise-t-on du jus de citron pour les calculs rénaux ?

Les calculs rénaux se composent de plusieurs dépôts chimiques dans le corps. Les plus fréquents sont :

  • L’oxalate de calcium,
  • L’acide urique,
  • La cystine,
  • La struvite (magnésium, ammonium et phosphate).

Les calculs rénaux peuvent facilement se reformer. Il est alors conseillé de changer de régime alimentaire et d’apport nutritionnel.
Il faut boire plus de liquides. Lorsqu’on boit moins ou trop peu, l’urine reste dans le corps, devient acide et concentrée et le risque de calculs rénaux augmente.
Les personnes qui boivent une quantité juste de liquides éliminent l’urine et réduisent le risque de calculs rénaux. Boire beaucoup d’eau aide donc à prévenir les calculs.
Boire du jus de citron est une façon tout aussi efficace de prévenir les calculs rénaux.
Le jus de citron est composé principalement d’eau, d’acide citrique et d’acide phosphorique.
Le citron a une teneur en citrate élevée par rapport aux autres agrumes. Le citrate est une substance chimique qui diminue l’acidité de l’urine et prévient la formation de calculs rénaux.
L’augmentation des taux de citrate favorise l’élimination des calculs rénaux existants et réduit le risque de nouveaux dépôts.


Régime alimentaire contre les calculs rénauxQue faut-il manger ? Régime alimentaire faible en oxalate pour lutter contre les calculs rénaux

Produits laitiers
Les produits laitiers présentent un apport faible en oxalate.
Parmi les produits laitiers, on compte :

  • Le lait ;
  • LE babeurre ;
  • le yaourt light ;
  • LE fromage.

Légumes
Les personnes atteintes de calculs rénaux peuvent intégrer ces légumes dans leur régime alimentaire :

  • Petits pois surgelés ;
  • Concombre pelé ;
  • Chou blanc ;
  • Courgettes ;
  • Graines de luzerne.

Toutefois, les personnes ayant des antécédents de calculs rénaux doivent éviter les pommes de terre, les épinards, les choux et les petits pois en raison de leur taux élevé en oxalate.

Viandes, poissons et œufs
Les sardines contiennent de grandes quantités d’oxalate, il faut donc éviter ce poisson pour prévenir les calculs.
Les aliments à consommer sont :

  • Viande de poulet (maigre) ;
  • Œufs ;
  • Agneau ;
  • Dinde ;
  • Viande de porc (maigre).

Aliments sucrés
Pour bien suivre ce régime, il faut réduire considérablement la quantité d’aliments sucrés.
Il faut éviter les viennoiseries et les pâtisseries car elles contiennent des niveaux élevés d’oxalate.
Parmi les aliments sucrés faibles en oxalate, il y a :

  • La confiture ;
  • La gelée ;
  • Le miel ;
  • Le sirop d’érable pur.

Ces aliments doivent être consommés en quantité limitée (pas plus d’une cuillère).

Fruits
Beaucoup de fruits n’ont qu’une faible teneur en oxalate. Certains d’eux sont indiqués ci-dessous :

  • Pastèque ;
  • Melon ;
  • Mangue ;
  • Papaye ;
  • Raisins ;
  • Pommes pelées ;
  • Prune.

Épices
Beaucoup d’épices peuvent être ajoutées aux plats, par exemple :

  1. Le gingembre,
  2. La cannelle,
  3. Le basilic,
  4. Le piment,
  5. La sauge,
  6. La menthe,
  7. Le paprika.

 

Eau

Quelle eau choisir ?
Il est conseillé de changer le type d’eau que l’on boit pour éviter d’ingérer une quantité excessive de certains minéraux.
Il est préférable d’éviter l’eau riche en sodium.

Combien de litres d’eau doit-on boire ?
La quantité idéale est d’environ deux litres pour un adulte de 70 kg.

Peut-on boire de l’eau gazeuse ?
Oui, elle n’a aucune incidence sur les calculs rénaux.

 

Boissons et alcool qui provoquent des calculs rénaux

La bière contient beaucoup de purines et favorise donc la formation de calculs d’acide urique.
Le thé noir et le cola augmentent le risque de formation de calculs d’oxalate de calcium.

 

Régime alimentaire indiqué pour les patients souffrant de calculs rénaux

Peut-on manger des spaghettis, du riz complet ou du pain complet ?
Tous ces aliments peuvent faire partie de l’alimentation pour combattre les calculs rénaux.
Pendant les repas, on peut également manger des céréales, des pâtes et des flocons d’avoine étant donné leur faible niveau d’oxalate.
Exemple d’un menu pour les sujets souffrant de calculs rénaux

Petit-déjeuner
½ verre de jus d’orange
1 tasse de flocons de maïs
1 œuf dur
1 tranche de pain blanc avec 1 cuillère à café de margarine
1 tasse de café avec 1 cuillère à café du sucre
1 verre d’eau

Déjeuner
1 tasse de riz complet
30 g de fromage suisse faible en graisse, 2 feuilles de laitue, 1 petite tomate, 1 cuillère à café de mayonnaise
½ tasse de salade de concombre avec de l’huile et du vinaigre
1 pomme moyenne
1 verre d’eau

Dîner
100 g de saumon cuit au four
1 tasse de riz complet
1 tasse de carottes
1 tasse de salade avec de l’huile et du vinaigre
½ tasse de poires fraîches en conserve
1 verre d’eau

En-cas
1  yaourt à la pêche
1 verre d’eau

Remèdes naturels
Le remède le plus simple pour lutter contre les calculs rénaux est la bouillotte : elle peut soulager mais ne résout pas le problème.

plantes utiles à la désintoxication des reins

Prêles
Ce sont des plantes utiles pour expulser les toxines des reins grâce à leur haute teneur en silice. De plus, dans l’appareil génito-urinaire, elles ont la même fonction qu’un astringent et qu’un diurétique. L’augmentation du volume d’urine aide à nettoyer le corps des toxines et des autres substances irritantes.
Des niveaux élevés de silice permettent de réparer les tissus et les qualités astringentes améliorent la tonicité de la vessie.

La busserole
La busserole est un remède efficace pour combattre les infections de la vessie et des voies urinaires (IVU). Riche en arbutine et hydroquinone, cette plante contient une substance antibactérienne efficace, ce qui permet de traiter de nombreuses infections urinaires.
Elle contient aussi du tanin, un astringent qui réduit l’inflammation et prévient les infections.
Lorsqu’elle est prise par voie orale, la busserole passe dans l’appareil urinaire et libère les reins des toxines.

Chiendent
Le chiendent est un diurétique qui augmente la quantité de déchets urinaires et libère ainsi le corps des substances toxiques. Il aide également à la guérison des voies urinaires.
Il a aussi un effet antibiotique naturel : il combat et guérit :

Ortie
Cette herbe aide considérablement à éliminer les toxines et les déchets. L’ortie est très nutritive et contient beaucoup de :

  • Chlorophylle,
  • Bêta-carotène,
  • Vitamines A, B2, C et E,
  • Calcium,
  • Potassium,
  • Fer.

Cette herbe permet d’éliminer l’acide urique à travers l’urine.
L’ortie est également un diurétique qui a des effets bénéfiques.

Persil
Le persil utilisé pour assaisonner les plats est un puissant détoxifiant : il libère le corps des toxines (l’urée, par exemple).
Il améliore très efficacement le fonctionnement du système urinaire.
Grâce à ses propriétés diurétiques, il aide également à réduire les œdèmes et l’apparition des calculs rénaux.

    A lire aussi