Métatarsalgie du pied

La métatarsalgie du pied est un trouble de la partie avant et centrale du pied causée par une surcharge ou un mauvais appui.
Il faut contrôler la forme des pieds et la façon dont ils se développent au fil du temps, surtout s’il y a des problèmes de pied dans sa propre famille.

Il y a des exercices pour les pieds qui permettent de les renforcer.


Test métatarsalgie, évaluation,diagnostic,pied,morton,aigue,inflammation,
Essai de provocation de la douleur par la métatarsalgie

Il est utile d’apprendre à ramasser de petits objets comme un crayon ou une boule avec vos orteils.
Vous devriez porter des chaussures de la bonne taille et qui ne provoquent pas de crampes et ne pincent pas les orteils. Les femmes devraient éviter les chaussures à talons hauts qui les font marcher sur la pointe des pieds et provoquent une métatarsalgie chronique.
Les athlètes qui pratiquent des sports à fort impact dans lesquels ils ont à courir ou à sauter, sont à haut risque de développer des douleurs dans l’avant-pied.
Ceux qui pratiquent l’athlétisme sont très exposé aux forces traumatiques sur l’avant du pied, tandis que de nombreux autres athlètes, parmi lesquels les joueurs de tennis, les footballers, les joueurs de baseball et de football, ont souvent des troubles de l’avant-pied tel que la métatarsalgie mécanique.

 

névrome,morton,intervention,chirurgicale,douleur,fourmillement,nerf,constante,insupportable
Névrome de Morton

Il ne faut pas confondre la métatarsalgie avec le névrome de Morton qui consiste en la dégénérescence du nerf digital. C’est une maladie bénigne qui provoque une douleur dans l’espace inter-métatarsien entre le deuxième, le troisième et le quatrième métatarsien.
Le névrome de Morton provoque une gêne constante, même pendant la nuit, alors que la métatarsalgie ne provoque des douleurs qu’en marchant.

 

Causes de la métatarsalgie

Dans chaque pied, il existe cinq os métatarses qui s’étendent à partir de l’arc plantaire jusqu’aux orteils.
Le premier métatarsien est plus court, mais plus large que les quatre autres, qui ont généralement des dimensions similaires.

Dans la phase de propulsion de la marche, du saut ou de la course, le poids du corps est transféré sur les orteils et les métatarsiens. Les deux premiers métatarsiens supportent la charge de cette force.
La plupart des problèmes métatarsiens se développe quand quelque chose dans le fonctionnement normal du pied (le composant mécanique) change, qui influence sur la répartition du poids.
Ces altérations peuvent mettre une pression excessive sur les métatarses et provoquer une inflammation et la douleur sur la tête des métatarsiens, à savoir l’extrémité arrondie de l’os qui relient les orteils.
Parfois, un seul facteur peut causer la métatarsalgie.

Le plus souvent, différents facteurs sont présents, parmi lesquels :

  • Entrainement ou activité intense. Les coureurs sont à risque de métatarsalgies, principalement parce que l’avant du pied absorbe une force importante lors de la marche. Les personnes qui pratiquent des sports à fort impact sont également à risque, en particulier si les chaussures ne sont pas adaptées ou sont usées.
  • Certaines déformations du pied. Un pied creux peut mettre une pression supplémentaire sur les métatarses. Si le second orteil est plus long que le gros orteil, la conséquence est que la deuxième tête métatarsienne reçoit plus de poids que la normale pendant la marche.
  • Orteils en marteau. Ce problème de pied peut survenir lors de l’utilisation des talons hauts ou des chaussures sont trop serrées et les orteils ne peuvent pas rester  à plat. Comme résultat, l’un des orteils, généralement le deuxième,  se recroqueville vers le bas en raison d’une déviation de l’articulation du troisième doigt. Cette contraction abaisse les têtes métatarsiennes.
  • L’hallux valgus. Ce trouble consiste en une protubérance gonflée et douloureuse à la base du gros orteil. Parfois, la tendance à développer des oignons est héréditaire, mais le problème peut aussi résulter de chaussures trop serrées ou des talons hauts.
    Il est beaucoup plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. L’oignon peut affaiblir le gros orteil, mettant une pression supplémentaire sur l’avant du pied. L’intervention chirurgicale pour corriger cette déformation peut causer une métatarsalgie si on ne se repose pas suffisamment pour permettre au pied de guérir complètement
  • L’excès de poids. La plupart du poids corporel est transféré à l’avant du pied lors de la marche, les kilos en trop signifient plus de pression sur les métatarses. Perdre du poids peut réduire ou éliminer les symptômes de la métatarsalgie.
  • Chaussures non adaptées. Les talons hauts transfèrent le poids à l’avant du pied, ils sont une cause fréquente de métatarsalgie chez les femmes. Les chaussures pointues ou les chaussures de sport qui n’ont pas de support de rembourrage contribuent aux problèmes  métatarsiens.
  • Fractures de stress . De petites lésions dans le métatarsien ou les orteils peuvent être douloureuses et changer la façon dont vous mettez le poids sur le pied.
  • Névrome de Morton. Habituellement, cette croissance de tissu fibreux bénigne autour du nerf se produit entre la troisième et la quatrième tête métatarsienne.
    Le névrome provoque des symptômes semblables à la métatarsalgie et peut aussi contribuer à créer de la tension aux métatarses. Ce trouble est souvent causé par des talons hauts ou des chaussures trop serrées qui provoquent trop de pression sur les orteils. Il peut également se développer après des activités qui causent des microtraumatismes répétés tels que l’aérobic et le jogging

 

Symptômes de la métatarsalgie en phase aigu

La métatarsalgie provoque des douleurs à la plante du pied qui s’aggravent debout, en marchant ou en courant.
Cette maladie est rarement bilatérale.
Certaines personnes décrivent la douleur comme la sensation de marcher sur des pierres.
D’autres décrivent une douleur générale diffuse.
Les élancements douloureux peuvent être ressentis dans un ou dans les deux pieds. Pour certaines personnes, la douleur se fait ressentir que sous une ou deux têtes métatarsiennes, pour d’autres, elle se ressent sous toutes.
Habituellement, la métatarsalgie arrive progressivement en quelques semaines, elle ne se produit guère soudainement. La zone touchée du pied est douloureuse lorsqu’on appuie dessus.
Les symptômes de métatarsalgie sont:

  • Vive douleur ou de brûlure dans la partie avant du pied, c’est-à-dire la partie qui se trouve derrière les orteils.
  • Douleur dans la zone autour du deuxième, troisième ou quatrième orteil ou près du gros orteil, mais c’est plus rare.
  • L’élancement augmente quand on se met en position debout, en marchant ou en courant et s’améliore lorsqu’on n’appuie pas le poids sur les pieds : assis ou couché.
  • La douleur aiguë ou lancinante dans les orteils
  • Engourdissement ou fourmillements dans les orteils
  • Douleur qui s’aggrave lorsqu’on plie les pieds
  • Une sensation similaire à quand il y a un caillou dans la chaussure
  • La douleur augmente en étant pieds nus, en particulier en marchant sur une surface dure.

Parfois, ces symptômes se développent soudainement, en particulier si il y a eu une augmentation de l’intensité des entraînements, ou d’une autre activité qui affecte l’avant-pied, mais ce trouble se développe habituellement au fil du temps.
Le névrome de Morton a d’autres symptômes spécifiques et est expliquée plus loin, dans un opuscule séparé.

 

Diagnostique

Test métatarsalgie, marcher, essai, évaluation, diagnostic, inflammation, symptômes, douleur, mal, thérapie, traitement, ostéopathie, physiothérapie et rééducation, sport, poids, football, talons, appui, marche
Test de la marche sur la pointe des pieds

Dans le cas de métatarsalgie, le médecin doit rechercher la cause de la douleur.
On peut identifier la cause de la maladie seulement en écoutant le patient, en lui demandant des informations et en examinant le pied.
Cependant, le médecin peut également suggérer un examen instrumental.

 

Examens instrumentaux

Les analyses de sang. Celles-ci peuvent permettre de contrôler le diabète, l’arthrite et la goutte.
Radiographiedu pied. Cela peut montrer un problème avec les articulations ou les os du pied.
La scintigraphie osseuse du pied. Le médecin peut la suggérer si il suspecte une fracture de stress dans l’un de vos os du métatarse.
D’autres tests. Parfois votre médecin vous prescrit des tests plus détaillés, tels que l’Imagerie par résonance magnétique (IRM) du pied.

 

Quels sont les traitements indiqués pour la Métatarsalgie ?

Étirement,métatarsalgie,thérapie,douleur,inflammation,mal,traitement,soin
Etirement de la voûte plantaire

Les approches suivantes peuvent aider à soulager la gêne et la douleur :

  • Appliquez de la glace sur la zone plusieurs fois par jour pendant environ 15-20 minutes.
    Il faut envelopper la glace dans un pull de laine ou dans une serviette pour protéger la peau, il ne faut jamais laisser la glace toucher la peau.
  • Il est possible de prendre des médicaments anti-inflammatoires en vente libres (c’est à dire qui ne nécessitent pas de prescription) tels que la Kétoprofène ranbaxy ® e Kétoprofène sandoz ® (kétoprofène).
  • Il faut éviter les sports à fort impact et des exercices qui provoquent des tensions aux pieds. Il est possible d’essayer des activités moins dures pour les pieds, comme la natation ou le vélo.
  • Il faut chercher à ne pas mettre de pression sur les pieds quand on ne travaille pas, il est préférable de soulever les pieds ou de les tenir appuyés contre un support sans charger le poids au-dessus.
  • Les ultrasons en immersion (dans l’eau) peuvent réduire les symptômes.
  • Effectuer des exercices de physiothérapie à la cheville et faire des étirements du tendon d’Achille.
    Un léger massage au-dessus et au-dessous du pied peut soulager la douleur.
  • Utilisation de semelles plantaires orthopédiques qui répartissent mieux les forces qui sont exercées sur le pied.
  • Parmi les remèdes naturels, il existe des coussinets pour la métatarsalgie qui réduisent la pression sur les os métatarsiens, ils se trouvent en pharmacie.
  • On peut également utiliser des semelles amortissantes pour soulager la charge lors de la marche.
    Des supports du fascia plantaire peuvent être recommandés par le médecin si les semelles n’ont pas été efficaces.
    Il existe différentes tailles qui peuvent également être achetés dans les centres de soins de santé, ou on peut acheter ceux personnalisés faits sur mesure pour s’adapter à son propre pied.
  • Changer les chaussures avec une paire plus adaptées au pied. Pour les cas les plus graves, le médecin peut recommander :

1.Infiltrations de cortisone pour réduire la douleur et le gonflement.
Pendant les premiers jours après la piqûre, le patient peut ressentir une gêne et un gonflement à l’endroit où elle a été effectuée, mais cette réaction doit passer en quelques jours.

2.La chirurgie du pied peut être conseillée si les autres thérapies n’ont ps été efficaces, les options chirurgicales sont :

  • Réaligner les os métatarsiens.
  • Liberer ou enlever un nerf impliqué qui peut être piégé ou irritée.
  • Redresser les orteils en marteau, c’est-à-dire une déformation de l’articulation inter-phalangienne proximale du deuxième, troisième ou quatrième orteil, qui l’oblige à être plié de manière permanente.

 

 

semelle,plantaire,orthopédique,métatarslgie,thérapie,soin,traitement,appui
Semelle plantaire orthopédique pour la métatarsalgie

Phase de maintien

Thérapie physique

Lorsque l’inflammation disparaît, généralement, une semelle orthopédique est le seul remède recommandé pour maintenir la biomécanique normale. Ces aides sont nécessaires pour déplacer le poids loin de la zone douloureuse. Les patients doivent continuer les exercices d’auto mobilisation, parmi lesquels les étirements, comme suggéré par le médecin ou par le physiothérapeute.

Intervention chirurgicale

Pour les cas les plus graves, le réalignement chirurgical des os métatarsiens peut être nécessaire pour équilibrer l’appui du poids.
Pour les cas où le traitement concervatrive n’a pas réussi à résoudre les symptômes, une intervention chirurgicale peut être conseillée.

Quel médecin consulter?

Un patient peut être adresser à un orthopédiste ou à un spécialiste du pied si le problème ne s’améliore pas ou n se détériore.

Médicaments

Les médicaments anti-inflammatoires, comme l’ibuprofène sont utiles; Toutefois, ils sont rarement une solution à long terme.

 

Contrôle (suivi)

Retour au sport et à la compétition
Le calendrier pour le retour à une activité sportive normale dépend de la nature de la maladie et des besoins spécifiques de ce sport.
La résolution des effets de la métatarsalgie comprend la restauration de la souplesse, de la force et la capacité aérobie, en plus de la proprioception qui sont nécessaires pour toutes les activités sportives.
De retour au sport, la plupart des athlètes sont exposés aux mêmes conditions traumatiques que celles qui ont causées la douleur à l’avant-pied. Par conséquent, la personne doit être complètement guérie, sans symptômes et prêt à affronter le stress et les traumatismes que le sport implique.
Le bon choix de chaussures de course, de basket-ball, de football ou de salle de sport est une étape cruciale pour prévenir la récidive.

 

 Prévention
Les mesures suivantes peuvent aider à réduire significativement le risuqe de développer la métatarsalgie :

  • Chaussures adaptées – éviter les chaussures trop serrées et les talons très hauts. La chaussure devrait également fournir un support adéquat et un bon amorti. Il est meilleur d’utiliser une chaussure avec une pointe arrondie.
  • Les supports plantaires ou les semelles coussinées, aident à prévenir la douleur de la métatarsalgie. Si la douleur est déjà présente, ils peuvent aider à la soulager.
  • Le poids du corps – les gens minces ont un risque significativement plus faible de développer une métatarsalgie. On devrait chercher à maintenir un juste poids corporel pour prévenir également les autres affections du pied comme la fasciite plantaire.
  • Le temps de récupération – les personnes qui se remettent d’une blessure devraient respecter les recommandations du médecin sur les temps de retour au sport ou au travail.
Physiothérapie,rééducation,exercices,renfort,cheville,métatarsalgie,douleur,posture,salle de sport
Exercice moins traumatique pour l’avant-pied

Les athlètes qui s’entraînent sur des surfaces dures devraient veiller à ce que les nouvelles chaussures aient un amorti approprié.
Les talonnettes en silicone qui absorbent les chocs mieux que d’autres matériaux sont utiles pour les athlètes qui courent et sautent beaucoup, surtout si on s’entraine sur des surfaces dures.
L’objectif de la prévention devrait être l’élimination des frottements anormaux ou de la pression.
Les semelles orthopédiques, les coussinets métatarsiens et le soin des cals peuvent être utilisés pour équilibrer et amortir la charge.
Certains problèmes de pieds ne sont pas causés par une maladie, mais par des chaussures non adéquates.
Le positionnement correct du pied dans la chaussure dépend de la taille et de la forme, également parce que les deux pieds ne sont pratiquement jamais identiques.

 

Combien de temps cela dure-t-il ?

Le pronostic est généralement bon si vous suivez les traitements recommandés par le médecin.

 

Conseils

Les athlètes qui augmentent beaucoup et soudainement l’activité sportive courent le risque de développer une inflammation de l’avant-pied.
Les athlètes doivent suivre une augmentation progressive de la durée ou l’intensité de l’entraînement et ne devraient jamais courir avec la douleur.