Fissure du ménisque ou lésion

La rupture ou la lésion du ménisque est une blessure assez fréquente du genou qui provoque des douleurs dans l’articulation du genou.
Il y a deux ménisques dans le genou qui sont situés entre le fémur et le tibia.
Ils sont constitués de fibrocartilage et ont une forme semi-circulaire qui s’adapte à la surface articulaire du tibia.
Un ménisque est sur le côté interne du genou, tandis que l’autre est sur le côté externe.

ménisque, lésion, fracture,  genou,  douleur, mal, inflammation, physiothérapie, rééducation.
articulation du genou, la synovite

Le ménisque le plus souvent sujet aux blessures est le ménisque interne car il a une faible mobilité, si le genou se déplace trop rapidement, il  peut tiré excessivement sur le ménisque interne et causer une lésion.
L’incidence et la fréquence des lésions du ménisque augmentent, et peuvent affecter n’importe qui, mais les athlètes qui pratiquent un sports collectif ont plus de probabilité, en particulier les joueurs de football.
La prévention des fissures méniscales est très difficile, le renforcement des muscles du genou est la seule façon de réduire le risque.

 

Qu’est-ce que une méniscose?


Le ménisque peut également s’endommager à cause de l’usure, il peut subir une dégénérescence exactement comme l’arthrose des articulations, dans ce cas, elle est appelée méniscose. Cette pathologie est fréquente chez les personnes âgées et les adultes, elle se caractérise par une lente érosion du fibrocartilage, même en l’absence de traumatisme direct ou indirect. Les symptômes de la dégénérescence méniscale sont des douleurs dans les derniers degrés de la flexion et lors de la marche / course.

 

Quelle partie du ménisque peut se rompre?

Il existe différents types de lésion méniscale, le diagnostic du type de rupture du ménisque est fondamental parce que seulement quelques lésions peuvent être traitées chirurgicalement.

La rupture se produit le plus souvent au niveau de la corne postérieure du ménisque médial, alors que dans la corne antérieure du ménisque latéral, la rupture est plus rare.

Lésion du bord effiloché

Le dommage du ménisque peut être simplement un bord effiloché.
Le chirurgien peut enlever le bord endommagé en espérant que la partie consommée du  ménisque soit petite .
Dans le cas où le ménisque entier a dégénéré, la fonction d’amortisseur est gravement altérée et la conséquence est que le cartilage aux extrémités du fémur et du tibia est très sollicité. Dans ce cas, elle peut conduire à une arthrose précoce.

alexonline / bigstockphoto.com
Lésion radiaire du ménisque

Lésion Radiaire
La lésion radiaire commence le long du bord interne du ménisque et le traverse complètement ou partiellement. Ce type de rupture se produit fréquemment sur  le ménisque latéral.
Une lésion oblique est le type le plus commun de lésion méniscale.
Quand une lésion méniscale radiaire est faible, elle est difficile à identifier, mais quand elle grandit et devient une rupture complète, elle  est appelée bec de perroquet, il semble qu’il manque un morceau du ménisque.


En cas de rupture radiaire non opérée, généralement de type oblique, le corps humain peut tenter l’auto-guérison en formant un bec arrondi semblable à celui d’un perroquet.
Cette partie du ménisque peut interférer avec l’articulation.

alexonline / bigstockphoto.com
Lésion en bec de perroquet

En cas de rupture radiale, non opéré, généralement de type oblique, le corps humain peut tenter de s’auto-guérir en formant un bec arrondi similaire à celui d’un perroquet.
Cette partie de ménisque peut interférer avec l’articulation.

Avec le temps, la lésion en bec de perroquet se développe et arrive à provoquer un blocage articulaire pendant le mouvement. La lésion à bec de perroquet est causée par des traumatismes, des efforts répétés ou des travaux lourds et se constate souvent en même temps que d’autres lésions.
Ces dommages peuvent être réparés avec une suture (recoudre). La partie interne ne peut pas guérir à cause de la faible circulation sanguine dans cette zone, par conséquent le chirurgien enlève une partie du ménisque.
Le plus important est de faire  guérir la partie externe, car c’est la plus importante pour le genou.
La lésion radiaire du ménisque est souvent associée à la rupture du ligament croisé antérieur (LCA)

alexonline / bigstockphoto.com
Lésion du ménisque circonférentielle

Lésion longitudinale ou circonférentielle.

Une lésion longitudinale s’étend longitudinalement, suivant la direction des fibres de collagène qui sont parallèles au bord du ménisque. Ce type de rupture divise le ménisque en une section intérieure et une extérieur.
Toutefois, la rupture généralement ne touche pas le bord du ménisque. Généralement elle est plus interne que latérale et est causée par certains mouvements répétitifs.

Habituellement, elle commence par une déchirure partielle de la corne postérieure qui pourrait aussi guérir par elle-même.

alexonline/ bigstockphoto.com
Lésion du ménisque interne en anse de seau

Si la rupture longitudinale ne guérit pas correctement, elle peut entraîner une lésion avec détachement, connu sous le nom  de lésion en anse de seau.
Il s’agit d’une rupture complète qui va de la surface supérieure à la surface inférieure, mais qui ne touche jamais le bord interne du ménisque.
Il ya le risque que l’anse puisse se  retourner et causer un blocage du genou, car elle empêche l’extension.
Ce type de lésion représente 10% de toutes les ruptures du ménisque et provoque le blocage en flexion du genou. Elle se constate le plus souvent chez les jeunes athlètes et se produit dans les 50% des lésions du ligament croisé antérieur.

Lésion horizontale

Une fracture horizontale commence comme une rupture dans la partie la  profonde du ménisque.
Cette lésion divise le ménisque en une partie supérieure et une partie inférieure (comme pour un sandwich en tranches).
Souvent, elle n’est pas visible et se déplace de la corne postérieure ou à mi-section vers l’intérieur du ménisque.

alexonline / bigstockphoto.com
lésion du ménisque horizontale

Les ruptures horizontales sont rares et commencent souvent après un traumatisme mineur à la suite d’un mouvement de  rotation ou une dégénérescence
Elle se vérifie plus souvent dans le ménisque latéral, cependant, elle peut se vérifier dans les deux ménisques.
Une fracture avec séparation horizontale (également connu sous le nom de clivage) peut se développer si la déchirure n’est pas soignée.
Ce type de fracture est horizontale sur la surface du ménisque et crée un volet qui est s’enclenche lorsque le genou bouge, le patient sent un clic lorsqu’il essaye de plier la jambe.
Pour mieux comprendre cette lésion, il faut penser au ménisque comme s’il était divisé en deux tranches, la partie supérieure se sépare et se renverse, le résultat final est semblable à un livre ouvert.
Elle survient en raison d’une force importante qui rompt le ménisque de l’intérieur; elle peut facilement devenir une lésion complexe si elle n’est pas soignée.


Quoi faire ? Comment soigne-t-on la lésion du ménisque horizontale ?

Le chirurgien enlève le lambeau pendant l’opération chirurgicale pour prévenir de nouvelles déchirures.
A partir du moment où la périphérie du ménisque n’est pas compromise et qu’il reste assez de fibrocartilage, après l’intervention  la fonction d’amortissement du ménisque est maintenue.
Si cette déchirure s’étend du sommet du ménisque au bord externe, il peut se développer un kyste du ménisque (une masse qui se développe de la récolte du liquide synovial le long du bord externe du ménisque).

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com © photoCD – Fotolia com