Douleur au bras

La douleur au bras signifie n’importe quel type de douleur ou de gêne dans la zone comprise entre l’épaule et le poignet.
Les bras sont constitués d’os, d’articulations, de muscles, de tendons, de ligaments, de nerfs et de vaisseaux sanguins.

Toutes ces structures sont sujettes à des blessures, des infections ou à d’autres maladies qui peuvent causer de la douleur.

La douleur au bras peut être constante ou intermittente, elle peut affecter tout le bras ou seulement une partie.

On peut ressentir une douleur aiguë, lancinante ou similaire à un fourmillement.
Les sensations de douleur décrites comme des fourmillements, des démangeaisons ou des brûlures sont appelées paresthésie.
La douleur au bras peut être simplement irritante et gênante ou elle peut être si affaiblissante que l’on n’arrive pas à le soulever.
La douleur au bras peut être due à diverses maladies allant de traumatiques aux troubles des nerfs.
Les symptômes peuvent aussi provenir d’une autre partie du corps comme le cou.
Ce genre de trouble est appelé douleur référée.

Le bras peut aussi ressentir la douleur causée par une crise cardiaque.
La douleur irradiant dans le bras gauche est un symptôme caractéristique d’une crise cardiaque et peut se produire avec une sensation d’oppression au centre de la poitrine, des nausées, des vomissements, de la transpiration, des battements cardiaques irréguliers et des difficultés respiratoire.

 

Causes de la douleur dans le bras gauche

1) Crise cardiaque
Un infarctus du myocarde (ou crise cardiaque) se produit lorsque les muscles cardiaques sont privés de l’apport d’oxygène à cause d’une mauvaise circulation. La conséquence est la mort des cellules du muscle cardiaque.
Un infarctus peut être causé par un caillot de sang dans une des artères coronaires (vaisseaux sanguins du cœur) ou par un spasme (rétrécissement) de ces artères. Une crise cardiaque peut survenir pendant une activité intense ou au repos et peut également être déclenchée par des émotions.
Les symptômes d’une crise cardiaque comprennent : douleurs à la poitrine (douleurs thoraciques) qui peut irradier vers le bras gauche, douleur à l’épaule, à la mâchoire ou à la gorge.
La douleur thoracique peut se ressentir comme une forte compression sous le sternum.
Elle peut également être accompagnée de transpiration, vertiges, nausées et de vomissements. Cependant, certaines personnes n’ont pas ces symptômes et on dit qu’elles souffrent d’un infarctus du myocarde silencieux, en particulier, j’ai vu des patients atteints de diabète qui ne s’en rendaient pas compte.
Le traitement pour une crise cardiaque doit être fait immédiatement, car elle peut être mortelle. Le traitement comprend l’utilisation de médicaments spécifiques pour dissoudre les caillots de sang et améliorer la fonction cardiaque. Parfois, une intervention chirurgicale appelée angioplastie est nécessaire afin d’élargir les artères rétrécies ou bloquées au niveau du cœur, ou bien un pontage coronarien (bypass) peut être indispensable, c’est-à-dire que l’on crée une route alternative à l’artère bloquée.

2) Angine de poitrine
L’angine de poitrine ou angor est un symptôme provoqué par une maladie coronarienne. Elle est souvent décrite comme une gêne au thorax ou une sensation d’oppression dans la poitrine.
La douleur est ressentie dans la poitrine, mais elle peut irradier vers le haut de l’abdomen (elle est souvent confondue avec une indigestion), dans l’épaule et l’omoplate gauche, dans bras gauche, dans le cou et dans la mandibule.
Le traitement de l’angine de poitrine prévoit une combinaison de médicaments spéciaux (tels que les nitrates, les bêta- bloquants, la trimétazidine, comme la ranolazine-non disponible en France- et les inhibiteurs calciques) et des changements de mode de vie pour améliorer la circulation du sang vers le cœur.
Les changements de mode de vie devraient inclure une alimentation saine, de l’exercice régulier, la réduction du stress et le sevrage du tabac.
Cependant, certaines personnes ont besoin d’une intervention chirurgicale d’angioplastie ou de pontage coronarien.

3) Stress ou crise de panique
Parfois, le stress peut provoquer une crise de panique qui donne des sensations similaires à celles d’un infarctus. Parmi les symptômes il y a : transpiration, palpitations, lourdeur dans la poitrine et la douleur dans le bras gauche.
Le traitement pour les crises de panique et pour le stress extrême comprend la gestion du stress de cette manière :

  • Éviter le stress inutile
  • Suivre un mode de vie sain
  • Pratiquer régulièrement un sport non intense.

 

Causes les plus fréquentes de douleur dans au bras droit ou gauche

Déchirure ou élongation musculaire
Si l’on pense que la douleur est la conséquence d’une activité sportive ou de travail, ce n’est probablement qu’une élongation musculaire.
Cela signifie que les tissus du bras se sont étirés, mais ne sont pas endommagés de façon définitive.
Évitez de faire des exercices avec le bras et effectuer les tâches ménagères avec des analgésiques et des applications de glace.
Si la douleur persiste plus de 2 jours, consulter le médecin pour une échographie qui montre l’état des muscles.
En présence d une lésion musculaire, il faut se référer au physiothérapeute pour résorber l’hématome et pour guérir la lésion musculaire.

Traumatisme
Lors d’une blessure, il peut se produire une fracture ou une contusion au bras.
Avec un os cassé ou déboité, la douleur et les saignements est la priorité absolue et il faut se rendre immédiatement chez le médecin.

Mastectomie
Les femmes qui ont subi une intervention chirurgicale pour l’élimination de l’un ou des deux seins à cause de cancer, ressentent généralement de la douleur après dans le bras après l’intervention.
Le mouvement du bras est limité par des adhérences de la cicatrice et par la rigidité due à la défense contre la douleur.

Lésions du plexus brachial
Quand un traumatisme dû à un sport de contact ou une légère blessure affecte directement le plexus brachial, il se produit une incapacité temporaire accompagnée de douleurs.
Le plexus brachial est le réseau de nerfs qui relient la moelle épinière au bras, donc un dommage à cet ensemble de nerfs provoque des signes et des symptômes semblables à la paralysie.
Parmi les autres manifestations connues, il y a la sensation de  « choc électrique », de la douleur et une incapacité de bouger le bras affecté.

Tendinite
L’utilisation excessive de l’épaule peut provoquer une inflammation et de nombreuses microlésions dans le tendon qui relie les muscles aux os.
La conséquence est une douleur de l’épaule au bras, lorsque le patient le lève, l’étend ou pendant la rotation.
Les causes de la tendinite du bras sont de gros travaux, les sports comme la natation, le tennis et le volley-ball.
L’utilisation prolongée de la souris tout en maintenant une mauvaise posture peut provoquer des douleurs au poignet, au coude et au bras.

La douleur de la tendinite du chef long du biceps est ressentie dans la partie avant du bras, tandis que dans le cas de la tendinite du sus-épineux, elle est ressentie dans la partie latérale.
Le meilleur traitement est le repos et la physiothérapie pour résoudre l’inflammation et réparer les microlésions des tendons.
Les infiltrations de cortisone ne sont pas appropriés en cas de tendinite parce que l’on risque d’affaiblir les tendons et la de favoriser les blessures.

Blessure au bras,effort,exercice,salle de sport
holbox – bigstockphoto.com

Contractures musculaires
Les gros travaux et le bodybuilding en salle de sport peuvent provoquer une contracture des muscles du bras, en particulier le biceps.
Trop d’exercices peut entraîner une accumulation d’acide lactique, qui résout généralement par elle-même en 2 jours.
La douleur n’est ressentie que pendant le mouvement et en faisant l’étirement du muscle.
La thérapie consiste en des mouvements doux et légers, mais si la douleur persiste plus d’une semaine, une thérapie à base de massage thérapeutique (massothérapie) est nécessaire.

Syndrome du défilé thoracique
Elle est causée par la compression des artères dans la zone située entre la première côte et l’épaule (rétrécissement du défilé scalénique). Les signes et symptômes sont des douleurs dans le bras, des fourmillements et une décoloration de la main touchée.

La neuropathie périphérique
Cela se produit lorsque les nerfs du bras sont endommagés, le résultat est une douleur dans toute la zone touchée.
Les neuropathies périphériques surviennent en raison de : diabète, accumulation de toxines dans le corps, infections, traumatismes ou troubles métaboliques. Les autres symptômes sont des engourdissements et des douleurs dans les membres touchés.

Reflux gastro-œsophagien
Les personnes atteintes de reflux gastro-œsophagien ou brûlures d’estomac peuvent ressentir une pression ou de la douleur dans la poitrine qui peut irradier le long de bras.

 

Nerf coincé ou pris au piège

Parfois, l’usure qui se produit dans les articulations et aux os de la colonne vertébrale, en particulier chez les personnes âgées, peut provoquer l’écrasement des nerfs de la moelle épinière. Cela peut causer une douleur irradiant à partir du cou jusqu’aux bras (névralgie cervicobrachiale) et parfois même des fourmillements.
Ce type d’usure est appelée sténose spinale ou spondylose cervicale.
La douleur au bras causée par l’arthrose cervicale varie de personne à personne, mais il est normal d’avoir de bons jours et de mauvais jours.

Dans la plupart des cas, les symptômes peuvent être réduits avec des exercices et des médicaments anti- inflammatoire en vente libre (comme l’ibuprofène ou le paracétamol). Lire plus d’informations sur le traitement de la spondylose cervicale.

 

Une mauvaise circulation

Les problèmes de circulation peuvent causer de la douleur dans le bras gauche. Le bras gauche est plus affecté que le droit à cause de la direction du flux sanguin dans le corps, mais s’il y a un trouble de la circulation, cela est ressenti dans tout le corps. Si les doigts ou les membres supérieurs s’engourdissent et sont plus froids, cela indique que la circulation n’est pas au niveau auquel elle devrait être. Cela peut aussi se manifester par une douleur sourde ou une sensation d’oppression dans les membres, en particulier lorsqu’on est immobile pendant une longue période de temps.

Médicaments
Certains médicaments peuvent contribuer à réduire la circulation, ainsi ils peuvent provoquer des douleurs dans le bras gauche au cours du temps.
Si l’on ressent certains effets secondaires énumérés ci-dessus après avoir commencé à prendre un nouveau médicament, lire attentivement les informations sur ce médicament.
Il est possible de souffrir d’un effet secondaire qui cause de la douleur dans le bras gauche.
Parler avec le médecin au sujet de ces effets secondaires de sorte qu’il soit possible de comprendre si le médicament est responsable de la douleur.

Les efforts physiques
Les efforts intenses peuvent parfois conduire à des douleurs dans le bras qui peuvent être gênantes.
L’utilisation excessive du bras ou effectuer une activité physique intense, comme soulever des poids à la salle de sport ou faire une séance d’entraînement deux jours ou plus de suite peuvent donner des douleurs dans le bras.
Si la douleur est intense ou grave, il est possible de blesser les muscles ou les articulations du bras. Le traitement est simple : penser aux activités menées récemment pour comprendre la cause de cette douleur.

Une mauvaise posture
De même, une mauvaise posture ou dormir dans des positions inconfortables peuvent donner des douleurs dans le bras gauche au fur et à mesure du temps. Si l’on ressent souvent la sensation de « fourmillements » dans le bras gauche lié à l’engourdissement du bras,  il est possible que le nerf soit pincé ou comprimé.
En maintenant une position inconfortable pendant une longue période de temps ou une utilisation excessive d’un côté du corps par rapport à l’autre peut provoquer ce trouble.

Vaccin
Les vaccins qui se font dans le bras peuvent causer de la douleur pendant le mouvement et à la pression.
Il est suffisant d’attendre 1-2 jours pour résoudre le problème, pour accélérer la guérison, on peut masser la zone.

 

Vaincre la douleur dans le bras gauche

La douleur dans le bras gauche peut être très ennuyeuse.
Voici quelques remèdes pour faire face à ce trouble.
Remèdes maison.
Qui a des douleurs dans le bras en exécutant une activité physique excessive, peut facilement traiter celles-ci avec un peu de thérapie maison. Arrêter les activités qui provoquent des efforts au bras gauche. Appliquer de la glace ou un bandage compressif dans la zone douloureuse pour réduire le gonflement et garder le bras surélevé.

Aller chez le médecin.
Chaque fois que la douleur au bras est associée à une grande rougeur ou à un gonflement dans la zone, plusieurs jours de douleurs sans amélioration, des saignements ou un début de douleur soudaine, il est important d’aller chez le médecin. Si on ressent une déchirure ou un bruit lorsque la blessure se produit ou si on a des difficultés à bouger le bras, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Psychosomatique
L’anxiété a des conséquences indésirables, parmi lesquelles il est possible de qui n’existent pas car c’est l’esprit qui les crée.
Se demander si la douleur a démarré ou est devenue plus fréquente après avoir lu quelque chose sur la douleur d’une crise cardiaque.
Beaucoup de gens remarquent que, après avoir appris que les crises cardiaques provoquent une propagation de la douleur dans le bras gauche et la poitrine, ils commencent à ressentir de la douleur plus souvent.
Il peut arriver de ressentir de la douleur dans les deux bras dans le cas de situations très stressantes, par exemple en cas de crise économique ou de problèmes familiaux, certains patients se présentent au cabinet médical avec ces troubles.
La confirmation de la cause de la maladie est si les antidépresseurs résolvent le problème.

Traitement de la douleur au bras due à l’anxiété
Pour ceux qui ont une douleur au bras due à l’anxiété, il ne faut pas être trop inquiet.
L’anxiété ne peut pas causer de dommages à long terme au bras, une fois que l’on peut contrôler l’anxiété, la douleur au bras s’en va. Trois façons de réduire la douleur au bras sont :

  • Mouvements et massage au bras.
  • Se distraire de la douleur grâce à des activités relaxantes comme le yoga.
  • Prendre des analgésiques.

Ceci ne sont que des corrections temporaires, il faut réduire la sévérité de la douleur au bras et améliorer la qualité de vie.
Il est nécessaire de trouver un moyen de guérir l’anxiété.

 

Douleur sous l’aisselle

La douleur sous l’aisselle peut être provoquée par un gonflement des ganglions lymphatiques ou des nerfs et des muscles qui le traversent.
Une névralgie intercostale dans la partie supérieure du dos peut rayonner devant dans la poitrine, en passant sous l’aisselle.

Les ganglions lymphatiques peuvent causer de la douleur en cas de cancer, mais ils sont souvent gonflés et douloureux à cause d’une infection, il est donc préférable d’approfondir sans être immédiatement anxieux.

 

 

Remèdes maison et naturels pour la douleur au bras

  • Repos, maintenir au repos la zone touchée peut aider le corps à réparer les dommages que causent la douleur au bras.
  • Glace, des packs de glace sur la zone touchée peuvent aider à résoudre le gonflement qui cause de la gêne. Appliquer des sacs de glace pendant 10-20 minutes à la fois, trois fois ou plus par jour pour avoir de meilleurs résultats. Après les 72 premières heures, alterner ces applications de glace avec de la chaleur et faire des exercices doux pour favoriser la flexibilité.
  • Compression, un bandage à un bras douloureux peut diminuer le gonflement.
    Le Kinésio taping est excellent à cet effet, car il n’a pas les effets secondaires d’un bandage compressif trop serré.
  • Elévation, en tenant soulevé un membre douloureux, on peut aider à éliminer le gonflement. S’allonger et placer le bras au-dessus du cœur pour obtenir de meilleurs résultats.
  • Massage, masser un bras douloureux peut aider à augmenter le flux sanguin, ce qui améliore la douleur au bras. Ne pas continuer le massage s’il provoque des douleurs.
  • Arrêter de fumer. Le tabagisme diminue le flux sanguin dans tout le corps, ce qui ralentit le processus de guérison. Arrêter de fumer jusqu’à ce que le bras ait eu la possibilité de guérir correctement.
  • Retirez les accessoires, porter des montres ou des bijoux sur la main et le bras peut être dangereux si le bras est blessé. Si le bras commence à gonfler, il peut être difficile d’enlever les bijoux par la suite. Ceci peut également réduire la circulation dans d’autres parties du corps.