Douleur à la poitrine – côté droit

La douleur au côté droit de la poitrine peut être causée par un traumatisme, une inflammation ou un trouble respiratoire, cardiaque ou digestif.

Pleurésie
La pleurésie est une inflammation de la plèvre pulmonaire (membrane externe des poumons).
Les causes les plus fréquentes sont : infections virales ou bactériennes, pneumothorax et embolie pulmonaire.
Parmi les causes plus rares, nous pouvons citer : cancer du poumon ou métastase, lupus et polyarthrite rhumatoïde.
Le patient ressent une forte douleur quand il éternue, respire ou tousse.

Causes des douleurs au côté droit de la poitrineDouleur à la poitrine droite

Infection virale
Une infection virale comme la grippe, le rhume, etc. peut causer une douleur thoracique sur le côté droit. La gêne est plus forte lorsque l’on respire profondément ou que l’on tousse.
La grippe cause des douleurs articulaires qui peuvent être aussi ressenties au niveau des bras, du cou, de la mandibule et de l’épaule.

Pneumothorax
Quand une partie du poumon s’affaisse (pneumothorax), on ressent une douleur thoracique qui s’intensifie pendant la respiration.

Subluxation des côtes
Il s’agit d’une cause fréquente de douleur à la poitrine.
Si le patient s’est aussi fracturé une côte, la douleur s’intensifie quand il respire profondément, tousse ou se penche en avant.

Reflux gastro-œsophagien
Les acides de l’estomac peuvent remonter le long de l’œsophage (reflux gastro-œsophagien). Cela peut causer des douleurs et des brûlures intermittentes à la poitrine.

Maladies de la vésicule biliaire
L’inflammation de la vésicule biliaire est appelée cholécystite.
Cette maladie se manifeste quand un calcul biliaire obstrue le canal cystique.
L’individu affecté peut ressentir une douleur au niveau du flanc droit et au côté droit de la poitrine.

Troubles pulmonaires

Le poumon droit et la bronche (arbre respiratoire) sont situés du côté droit de la cavité thoracique.
Les problèmes pulmonaires qui causent des douleurs au côté droit de la poitrine peuvent être :

  1. Asthme,
  2. Bronchite,
  3. Emphysème,
  4. Embolie pulmonaire,
  5. Cancer du poumon,
  6. Pneumonie,
  7. Tuberculose pulmonaire.

Hépatite
L’inflammation du foie, aussi appelée hépatite, est l’une des raisons principales de ce type de douleur.
Une personne peut ressentir une douleur à l’épaule droite, sur les côtes du côté droit de l’abdomen ou dans la partie postérieure.

Pancréatite
Le pancréas se trouve dans la partie supérieure de l’abdomen. Une inflammation de cet organe peut donc provoquer une douleur thoracique.
Cette douleur s’intensifie en position allongée et s’améliore quand on se penche en avant.

Douleur psychologique
La douleur à la poitrine peut être causée par un trouble psychologique.
Elle peut être ressentie
pendant une crise d’angoisse ou à cause du syndrome d’hyperventilation.
Ce syndrome est un trouble respiratoire caractérisé par une respiration trop rapide ou trop profonde qui peut se manifester lors d’une crise d’angoisse.
Il peut être déclenché par une situation stressante.
Les symptômes peuvent être les suivants : douleur thoracique, halètement, essoufflement, sensation de fourmillement ou perte de sensibilité dans la bouche et sur le bout des doigts.

Blocage intestinal
Si un aliment ou un liquide obstrue l’œsophage, une congestion (ou blocage intestinal) peut se manifester. Elle provoque une douleur au côté droit de la poitrine.

Cancer du poumon
La présence d’un cancer aux ou autour des poumons peut causer une douleur permanente dans la partie droite de la poitrine.

Quel est le muscle qui provoque une douleur à la poitrine ?

Douleur musculaire thoracique
La douleur musculaire dans la poitrine se sent au toucher (pression sur la partie sensible).
La douleur musculaire est ressentie pendant le mouvement.
Il peut être difficile de soulever des objets du sol, de respirer profondément et de soulever le bras.
Si le patient ressent un ou plusieurs de ces symptômes, il devrait consulter son médecin et faire des examens cliniques comme une IRM ou une radiographie.
Il existe plusieurs thérapies efficaces en cas de douleur intercostale (qui part du dos et qui se propage vers la poitrine), par exemple la méthode McKenzie et la Técar thérapie.

Déchirure musculaire
L’élongation des muscles du thorax ou une contusion peut causer une douleur thoracique lancinante sur le côté droit.
Les muscles et les tendons intercostaux peuvent aussi s’enflammer ou se froisser à cause d’un fort coup de toux.
Les exercices physiques à l’aide de poids peuvent provoquer une lésion musculaire et la formation d’un hématome douloureux.
Cette douleur s’intensifie quand le patient bouge.
Après une intervention chirurgicale au thorax, on ressent une douleur pendant une période déterminée qui dépend des temps de récupération.

Costochondrite
Il s’agit d’une inflammation du cartilage et des articulations des côtes.
La costochondrite est douloureuse. Toutefois, elle n’est pas dangereuse.

 

Douleur à la poitrine dans la partie supérieure droite


Causes de la douleur thoracique supérieure droite

Costochondrite : il s’agit d’une douleur de type ostéo-articulaire causée par l’inflammation du cartilage qui relie les côtes au sternum.
Les causes peuvent être aussi bien des traumatismes que la toux.
Outre une forte douleur à la poitrine, l
es symptômes qui se manifestent sont :

  • Douleur intercostale,
  • Brûlure le long des côtes,
  • Forte douleur quand on éternue ou quand on tousse,
  • Les symptômes s’intensifient lors de certains mouvements du thorax,
  • Douleur qui diminue quand le corps est au repos,
  • Rythme cardiaque irrégulier ou arythmie,
  • Difficultés à respirer,
  • Souffle court.

Angine. Une angine de poitrine se manifeste quand survient une obstruction des artères qui portent le sang au cœur à cause de :

  1. Hypertension artérielle,
  2. Tabagisme,
  3. Diabète,
  4. Ménopause,
  5. Taux élevé de cholestérol.

Ce type de douleur peut être identifié facilement parce qu’il s’intensifie au cours d’une activité physique (monter les escaliers ou courir, par exemple).
L’angine peut s’étendre à d’autres parties du corps, par exemple au bras, au cou, aux épaules ou à la mandibule.


Inflammation de la v
ésicule biliaire : la douleur à la poitrine droite pourrait aussi être causée par une inflammation de la vésicule biliaire.

Les causes peuvent être :

  1. Régime riche en graisses,
  2. Mauvaises habitudes alimentaires,
  3. Obésité,
  4. Déséquilibre hormonal,
  5. Infection,
  6. Calculs biliaires.

Voici certains symptômes liés à une inflammation de la vésicule biliaire : 

  • Douleur à la poitrine dans la partie supérieure droite, qui peut se propager au ventre, aux mains, au dos et aux épaules,
  • Vomissements et nausées,
  • Mauvaise digestion,
  • Altération de la couleur des selles,
  • Diarrhée ou constipation.

Dissection aortique : l’aorte est l’artère principale du corps. Elle est constituée de deux couches de cellules musculaires liées. Si ces deux couches se séparent, le sang pénètre dans l’espace compris entre les deux.
Parmi les symptômes, nous pouvons citer une douleur thoracique lancinante qui peut se propager aux épaules (région scapulaire) et au dos.

 

Douleur à la poitrine pendant la respiration

Causes les plus fréquentes de douleur à la poitrine pendant la respiration

Pleurésie
La pleurésie est l’inflammation de la membrane pulmonaire.
Elle peut être causée par une infection virale, un traumatisme aux côtes, une embolie pulmonaire, un mésothéliome ou des maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde et le lupus.
Les principaux symptômes de cette maladie sont :

  1. Douleur thoracique aiguë ou brûlure pendant la respiration,
  2. Dyspnée,
  3. Fièvre,
  4. Frissons de froid,
  5. Toux sèche.

Pneumoniepoumon,pneumonie,douleur thoracique
La pneumonie est une maladie respiratoire provoquée par une infection des poumons.
Elle se manifeste en cas d’exposition à certaines bactéries, virus ou champignons. Une infection pulmonaire peut se manifester quand les microbes pénètrent dans les poumons et s’y multiplient.
Les symptômes de la pneumonie sont :

  1. Halètement,
  2. Forte douleur à la poitrine quand on respire profondément,
  3. Fièvre,
  4. Frissons,
  5. Toux accompagnée de catarrhe,
  6. Transpiration excessive,
  7. Douleurs musculaires.

Pneumothorax
Le pneumothorax est le collapsus du poumon. Il se manifeste quand l’air s’accumule dans la cavité pleurale.
La cause est une contusion au thorax, une lésion, une infection, un cancer, etc.

Hypertension pulmonaire
L’hypertension pulmonaire est un trouble qui provoque une pression sanguine trop élevée dans les artères pulmonaires.
Ces vaisseaux sanguins portent le sang pauvre en oxygène du cœur aux poumons.
Les causes sont :

  1. Insuffisance cardiaque congestive,
  2. Cirrhose hépatique,
  3. Maladies pulmonaires chroniques,
  4. Embolie pulmonaire (présence de caillots de sang dans les poumons),
  5. Prise prolongée de certains médicaments.

Les symptômes sont :

 

  • Halètement,
  • Palpitations cardiaques,
  • Vertiges,
  • Douleurs aiguës et sensation d’oppression dans la poitrine,
  • Cyanose.

Épanchement pleural
L’espace pleural se trouve entre les deux couches de la membrane pulmonaire (plèvre pariétale et plèvre viscérale).
La plèvre pariétale recouvre les parois de la cavité thoracique, tandis que la plèvre viscérale est en contact avec les poumons.
Normalement, une petite quantité de liquide est présente dans cet espace.
Le fluide permet à ces deux membranes de glisser l’une contre l’autre sans friction pendant la respiration.
L’épanchement pleural consiste en l’accumulation excessive de liquide dans l’espace pleural.
La douleur à la poitrine qui se manifeste pendant la respiration profonde est l’un des symptômes les plus typiques de cette maladie.
Les symptômes de l’épanchement pleural sont :

  1. Douleur à la poitrine pendant la respiration profonde,
  2. Essoufflement,
  3. Toux,
  4. Respiration rapide.

Embolie pulmonaire
Cette maladie cause l’obstruction d’une ou de plusieurs artères qui portent le sang aux poumons.
L’obstruction de l’artère survient à cause d’un caillot de sang.
Parmi les symptômes de cette maladie, nous pouvons citer :

  1. Douleur thoracique soudaine quand on respire,
  2. Souffle court,
  3. Toux accompagnée de sang,
  4. Peau bleuâtre,
  5. Transpiration.Côtes,cage thoracique,clavicule

Costochondrite
La costochondrite est l’inflammation des cartilages costaux qui fixent les extrémités des côtes au sternum.
La cause peut être un traumatisme à la cage thoracique provoqué par une chute, un accident de voiture ou une infection respiratoire.
Les muscles intercostaux permettent à la cage thoracique de s’élargir lors de l’inspiration et de se comprimer lors de l’expiration.
C’est pourquoi la respiration devient douloureuse
en cas d’inflammation ou de contracture des muscles intercostaux.
L
es femmes ont souvent peur d’avoir un cancer du sein parce qu’elles ressentent une douleur dans la zone du mamelon (par exemple après un accident de voiture).
La douleur au sein peut être causée par la compression de la ceinture de sécurité en cas de coup du lapin.

Péricardite
La péricardite est l’inflammation du péricarde, membrane qui recouvre le cœur.
Les causes peuvent être :

  • Traumatisme,

  • Maladies inflammatoires comme le lupus ou l’arthrite rhumatoïde.

Parmi les symptômes de la péricardite, nous pouvons citer :

  1. Légère fièvre,
  2. Malaise,
  3. Douleur aiguë à gauche ou au centre de la poitrine,
  4. Essoufflement en position allongée,
  5. Toux.

Fracture des côtes
Parmi les causes de douleur à la poitrine pendant la respiration, nous pouvons aussi citer la fracture ou la fêlure des côtes.
Voici quelques-uns des
symptômes :

  1. Douleur pendant les mouvements du thorax (flexion vers l’avant et rotation),
  2. Douleur causée par une respiration profonde, toux ou éternuement.

Crise d’angoisse
Les crises d’angoisse sont des épisodes d’anxiété aiguë qui peuvent se présenter quand une personne doit faire face à des situations qui peuvent provoquer une forte peur ou anxiété.
Certaines
personnes pourraient être génétiquement prédisposées aux crises d’angoisse.
Les crises d’angoisse sont caractérisées par des symptômes comme :

  1. Rythme cardiaque accéléré,
  2. Douleur thoracique,
  3. Essoufflement,
  4. Transpiration,
  5. Sensation d’étouffement.