Traumatisme de la main

Les traumatismes de la main sont des ecchymoses, des lésions ou des inflammations qui se produisent à la main et au poignet lors des travaux ménagers,  des travaux manuels et lors de la pratique de certains sports.

Les probabilités d’avoir une blessure à la main droite sont les mêmes qu’à la main gauche.
En cas de traumastisme par distortion, les doigts peut être poussés en hyperextension provoquant une luxation ou une subluxation.
A la maison, on peut se blesser de nombreuses façons, les plus courantes sont:

contusion à la main, le traumatisme, la perte musculaire, sports, boule, rebond, inflammation, oedème, enflure, liquide, douleur, mal, la fatigue, les nerfs, les tendons, salle de gym, les footballeurs, les athlètes, volley-ball, basket-ball, tennis, cyclisme.
La main droite a subi une commotion cérébrale et a été écrasé dans la porte.
  • Glisser et tomber par terre dans la salle de bain ou sous la douche ;
  • Tomber dans la cuisine sur les paumes de la main après être monté sur un tabouret ou une chaise pour atteindre les étageres en hauteur ;
  • Se tromper en taillant les aliments et se couper la main ou le poignet.
  • trébucher sur les fils électriques  de l’ordinateur ou autres appareils électriques en cas de faible luminosité ;

Les enfants s’écrasent les doigts dans la portière de la voiture, lorsque l’on ferme la portière, dans ce cas il peut y avoir aussi détachement de l’ongle.

Dans certaines usines de nombreux ouvriers travaillent avec des machines très puissantes, par exemple le tour et ils insèrent le doigt ou la main entier dans l’engrenage. Dans certains cas, ils ont perdu l’index ou lemajeur à l’intérieur de la machine.

La blessure peut parfois être causée par la chute d’un appareil ou d’un morceau de métal d’une certain hauteur, les doigts peuvent être écrasés après avoir mal poser par terre un objet lourd.
Pour prévenir les blessures aux pieds, il y a  les chaussures de securités qui fonctionnent bien, mais il n’existe pas d’objet similaire pour les mains qui sont toujours exposées aux traumatismes contondants.


Les lésions aux mains dues à des traumatismes sportifs peuvent se produire par exemple lors d’une chute à vélo,  de coups sur la balle (Water-Polo, volley-ball, basket-ball, etc.),de  traumatismes directs sur l’adversaire dans les arts martiaux.

L’exemple le plus classique est l’entorse du doigt  pendant un smash ou un bloc en volley-ball.

 

Quels sont les symptômes et les signes de traumatisme de la main et des doigts?

Les principaux symptômes des contusions de la main sont la douleur pendant le mouvement et le gonflement de la main du côté de la paume ou du dos de la main.
La perte de force et la difficulté à plier les doigts et le poignet sont causées par les élancements ressentis.
Même les mouvements passifs sont limités et douloureux, en particulier qui souffre d’une blessure aux doigts ne pourra pas les plier et étendre complètement.
Après une contusion importante le patient pourrait perdre de la force lorsqu’il sert la main, qu’il tient des objets, qu’il verse l’eau d’une bouteille, qu’il ferme le poing, qu’il ouvre la main comme pour recevoir une balle, etc.

Fracture, ecchymose, phalanx, main, doigts, pressés, douleur, inflammation, thérapie
rupture de la base de la phalange unguéale du second doigt

Les mouvements les plus difficiles pour les doigts de la main deviennent l’extension des articulations métacarpophalangiennes simultanément à la flexion des interphalangienne entre  la phalange et la phalangine ou entre cette dernière et la phalangette.
S’il y a lésions  internes des tendons, des ligaments, des os, des capillaires, etc., il doit y avoir également un hématome ou bien une hémorragie avec du sang qui reste sous la peau.
Dans les cas les plus graves des fractures, des lésions nerveuses peuvent se vérifier et provoquer une paralysie ou lésions tendineuses qui maintiennent les doigts en position fixe: si un tendon des extenseur se rompt le doigt restera plié ou fléchi.

Comment obtient-on le diagnostic de la contusion de la main ?

Le diagnostic est essentiellement clinique, basé sur  l’anamnèse, le médecin vérifie les zones douloureuses, les mouvements possibles et ceux douloureux,  au cas échéant il pourra recommander des examens  pour vérifier l’état des structures internes.
En général, le patient  qui subit un fort traumatisme ira aux urgences où ils lui feront une radiographie pour  savoir s’il y a des fractures osseuses.
Pour vérifier l’état des tendons est nécessaire  une échographie musculo-squelettiques pour voir les blessures et les inflammations.
Que faire? Quel est le meilleur traitement pour les contusions de la main?

Dans le cas des lésions tendineuses, spécialiste décidera si une opération chirurgicale est nécessaire ou s’il suffit d’une attelle pour immobiliser le doigt touché.
Si le traumatisme a provoqué une fracture du poignet, de la main ou d’un doigt, l’orthopédiste plâtrera la main et conseillera la magnétothérapie pour accélérer la formation du cal osseux.
Dans le cas d’un traumatisme mineur qui n’a pas causé de blessures, mais une forte douleur et un gonflement, le meilleur traitement est la glace pendant les premières 24/48 heures, une fois passés les deux jours , il faut interrompre la  cryothérapie (application de glace) car le froid ralentit les processus anti-inflammatoires et de réparation de l’organisme.
La mobilisation doit commencer le plus tôt possible pour réduire la rigidité, les exercices de rééducation sont donc conseillés  en cas de limitation de mouvement.

la mobilisation de la main pour la réhabilitation après une blessure ou un hématome
mobilisation de la main après une blessure

Le  médecin peut  recommander des anti-inflammatoires pour réduire la douleur et l’inflammation, ils sont suffisants pour certains patients, pour d’autres ils peuvent ne pas être suffisants, car il donne seulement un soulagement temporaire.
Deux jours après l’accident, si la douleur et le gonflement sont encore présents, le médecin peut recommander la physiothérapie, dans mon expérience, le traitement le plus efficace est manuel : la manipulation  myofasciale en effet  va enlever les adhérences du tissu conjonctif qui ont été causées par le traumatisme et  interfèrent avec le mouvement, causant des douleurs et des picotements ou  engourdissement.
Dans le cas de l’entorse du doigt  par exemple après un smash du ballon au volleyball, le premier traitement à effectuer  est une poche de glace, suivie par une traction et un bandage en légère flexion.

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com

Laisser un commentaire