Cause de la douleur à la cheville

La cause de la douleur à la cheville peut être un mauvais appui du pied (pronation ou supination), un traumatisme, une entorse ou une inflammation.

Diagnostic
Le diagnostic doit être posé par un médecin, mais il y a certaines caractéristiques qui peuvent l’aider à mieux comprendre les problèmes de pied.

La douleur a surgi tout à coup, les vêtements ou le pyjama qui frotte contre l’articulation provoque une douleur ?

Il peut s’agir de la goutte (inflammation causée par un niveau élevé d’acide urique dans le sang).

douleur à la cheville,cause  

Vous avez de la fièvre ou l’articulation est plus gonflée et rouge ?
La fièvre avec douleur articulaire et gonflement peut être causée par une infection de l’articulation. Si plusieurs articulations sont impliquées, cela pourrait également signifier une fièvre rhumatismale.

La cheville est gonflée et il y a un hématome, ma vous arrivez quand même à marcher ?
Vous pouvez avoir une entorse à la cheville ou une petite
fracture du péroné.
 
Vous avez une douleur et un gonflement si forts que vous ne réussissez pas à marcher en appuyant sur la cheville ?
Vous pouvez avoir une fracture ou une entorse grave
.


La caviglia è gonfia, rigida (molto dolorosa appena svegli per almeno un ora) o si sente dolore che va e viene in entrambe le caviglie?
Si può soffrire di artrite reumatoide.

Vous sentez une douleur avant ou lors des changements de temps, les signes et les symptômes sont : gonflement, rigidité et douleur qui s’aggrave avec le mouvement de la cheville ?
Ces symptômes peuvent être causés par de l’
arthrose qui est une pathologie dégénérative des articulations ou par de précédents traumatismes/fractures à la cheville.

La douleur est constante et très intense ou lancinante, mais il n’y a pas eu de traumatismes?

Si la cheville fait mal du matin au soir et aussi couché, il pourrait y avoir une inflammation des nerfs.
 
 
Malformation de la cheville et du pied

 
Pronation normale
La partie externe du talon est la première à entrer en contact avec le sol lors de la marche.
Le pied tourne légèrement vers l’intérieur, arrive à un contact complet avec le sol et peut supporter le poids du corps sans aucun problème.
La rotation du pied distribue de façon optimale les forces d’impact.
Ce mouvement est appelé «pronation», et il est essentiel pour la bonne répartition du poids.
A la fin du cycle de pas, on pousse uniformément avec toute la partie antérieure du pied.

 
Supination


La supination de la cheville se produit lorsque le pied se déroule vers l’extérieur au cours du pas.
Une légère supination est normale pendant le mouvement ou en marchant. Toutefois, lorsque ce type de mouvement devient excessif, on peut éprouver de fortes douleurs, ainsi que l’élongation des tissus des pieds.
Les symptômes les plus communs de la supination sont de la douleur le long de la voûte plantaire ou une douleur au talon.

Dans certains cas, la supination peut provoquer également un mal de dos et des douleurs aux genoux. A cause de la dynamique anormale, on peut compromettre la stabilité puisque les pieds n’appuient pas sur le sol de la façon avec laquelle ils devraient.
La supination de la cheville favorise également l’apparition de la fasciite plantaire.
Le long de la partie inférieure du pied il existe un ligament solide appelé le fascia plantaire.
Ce ligament provient du calcanéum et s’insère dans la partie avant du pied à proximité des orteils.
La supination provoque souvent une pression excessive et étirer cette bande fibreuse, ce qui provoque un étirement et/ou des microlésions dans le tissu. Lorsque cela se produit, on ressent une douleur dans le talon.

 
Iperpronation ou pied pronateur

pronation,supination,hyper-pronateur, pied,creux,plat
Pied pronateur ou hyper-pronateur de la cheville

Comme lors de le la marche normale, la première partie du pied qui est en contact avec le sol est à l’extérieur du talon.
Toutefois, le pied tourne trop vers l’intérieur, ce mouvement est appelé « hyper-pronation ».
Cela signifie que le pied et la cheville ont des problèmes de stabilisation du corps et que le poids n’est pas distribué comme il se doit.
A la fin du cycle de la marche, la partie antérieure du pied pousse vers le haut en utilisant principalement le gros orteil et le second orteil.

 

Pronation et blessures des coureurs

Le pied en pronation est un problème quand il est excessif, car il peut causer plusieurs blessures, notamment aux athlètes qui courent, les problèmes liés ces malformations sont:

  • Périostite
  • Syndrôme des loges antérieures
  • Syndrôme fémoro-rotulien
  • Fasciites plantaire
  • Syndrôme du tunnel tarsien
  • Oignons (hallux valgus)
  • Tendinite d’Achille

Si la cheville est en pronation, la jambe tourne vers l’intérieur, la conséquence est que le genou et la hanche sont hors d’alignement et peuvent provoquer une rotation du dos.
La posture de pied peut être corrigée avec un dispositif
plantaire. Cela s’insère dans la chaussure de course, contrôle la position du talon et améliore la répartition du poids.

Pourquoi l’hyper-pronation peut-elle cause une blessure?

Habituellement, le pied en pronation entraîne une blessure par surcharge qui se produit plus fréquemment chez les coureurs.
Quand un pied universel est en pronation pendant la marche ou la course, la partie inférieure de la jambe, du genou et de la cuisse tournent vers interne (médiale). Quand un athlète avec un pied en hyper-pronation court, ce mouvement de rotation devient plus prononcé.
L’excès de stress sur la surface interne du pied peut causer des blessures et des
douleurs au pied et à la cheville. Les forces de rotation répétées à travers le tibia, le genou, la cuisse et le bassin provoquent aussi un effort supplémentaire sur les muscles, les tendons et les ligaments de la partie inférieure de la jambe.