Rupture du tendon du supra-épineux

Qu’est-ce qu’une lésion ou rupture du tendon sus-épineux ?
C’est la déchirure du supra-épineux, ou sus-épineux, c’est à dire un des muscles qui composent la coiffe des rotateurs, et sert à tourner l’épaule vers l’extérieur.
La coiffe des rotateurs sert pour maintenir le bras (humérus) attaché à l’omoplate et au reste du tronc, ceux sont les muscles qui empêchent la luxation de l’épaule.
Le sus-épineux permet le mouvement d’élévation latérale du bras jusqu’à environ 80/90°, la seconde partie est effectuée principalement par le deltoïde.


Essai, d'évaluation, d'une blessure à l'épaule, sus-épineux, omoplate, des tendons, des os, de glisser, casque, rotateurs, la force, la douleur, la douleur, les symptômes, les causes, la limitation fonctionnelle, inflammation, vélo, moto, stress, perte, un traumatisme, à la maison, à vélo
test du muscle sus-épineux

Entre les muscles de la coiffe des rotateurs, le sus-épineux est celui qui est le plus à risque de lésions ou rupture car il passe entre l’humérus partie inférieure et l’acromion partie supérieure.
La lésion ou la déchirure du tendon du sus-épineux se produit surtout chez athlètes ou  bodybuilders et les personnes âgées en raison de la dégénérescence des tissus ou d’une tendinite lorsque  les fibres parallèles du tendon sont perturbées et prennent  une direction désordonnée.
Habituellement, la lésion se voit entre l’humérus et l’acromion, elle se produit rarement au niveau de l’insertion.
En général, une lésion partielle et incomplète se forme, avec le temps elle peut s’étendre jusqu’à devenir une rupture massive de grande dimension si rien n’est fait pour intervenir.
Si le tendon se casse complètement le muscle a tendance à retrarsi et dégénérer en tissu adipeux.
Chez les personnes âgées le tendon a tendance à vieillir et à se dégénérer, se forment, donc, des calcifications ou éperons osseux car le tendon enflammé tend à déposer des sels de calcium.

En général, la lésion se produit au tendon le plus utilisé, c’est-à-dire le droit (mais chez les gauchers, elle se produit généralement au gauche), elle est rarement bilatérale.

 

Quelles sont les causes de la lésion ou  rupture du sus-épineux de l’épaule ?

Les causes de la lésion du tendon du sus-épineux peuvent être différentes, dans certains cas, le sujet est prédisposé, dans d’autres elle est la conséquence d’un traumatisme ou d’un étirement, mais peut aussi être un lent processus d’inflammation chronique et une dégénérescence dûe à l’usure.
Si une personne a l’acromion très proche de la tête de l’os de l’humérus (distance inférieure à 1 cm) le sus-épineux a moins d’espace disponible et frotte lors des mouvements causant des frictions et inflammations, il est définit conflit sous-acromial ou syndrome d’accrochage .
Les adultes ou personnes âgées qui souffrent d’une inflammation chronique du sus-épineux subissent la dégénérescence et l’affaiblissement du tendon et qui à  long terme accuse un effilochage des fibres.
Les lanceurs sportifs (joueurs de volley-ball, de tennis, de basket-ball, rugby) peuvent développer une tendinite avec un épaississement du sus-épineux jusqu’à  devenir de dimension plus grande que le canal dans lequel il passe, avec pour conséquence le  frottement  contre l’acromion lors des mouvements.
Un mouvement violent peut étirer le sus-épineux, par exemple lors d’un tir, dans ce cas, la lésion se produit si le tendon est enflammé, car il est affaibli et est moins élastique que le muscle.
Le type de travail peut conduire aussi à une dégénérescence du tendon, ceux qui travaillent avec le coude au-dessus du niveau de l’ épaules comme les peintres sont plus susceptibles de développer une inflammation chroniques et une lésion du sus-épineux.
La rupture du tendon peut avoir une origine post-traumatique, en fait, une chute directe sur l’acromion (la partie la plus externe de l’épaule) provoque une bosse et un écrasement du sus-épineux qui peut le léser ou le casser.
Une luxation de l’épaule provoque  toujours un étirement des muscles et des tendons de la coiffe des rotateurs, dans certains cas extrêmes, elle peut les briser.

 

Quels sont les symptômes d’une lésion au tendon du sus-épineux?

Dans cette résonance peut voir le sus-épineux endommagé avec œdème (tache noire) près de l’insertion du tendon.

IRM,épaule,humérus,lésion,sus-épineux
Dans cette IRM, on peut voir le sus-épineux endommagé avec œdème (tache noire) près de l’insertion du tendon.

Le principal symptôme est une douleur dans la zone touchée par la lésion, mais aussi sur l’avant du bras parce que souvent la lésion du sus-épineux est accompagnée d’une inflammation du chef long du biceps brachial.
Le patient se plaint d’une douleur nocturne telle qu’il ne réussit pas à  dormir la nuit.
Les mouvements les plus douloureux sont l’abduction  latérale du bras, attacher le soutien-gorge, prendre le portefeuille dans la poche arrière du pantalon, se coiffer, mettre un élastique dans les cheveux, etc.

Il se forme un épanchement de liquide dans l’articulation qui ne se voit pas.
La douleur peut s’irradier de l’épaule au bras et vers le  cou en cas de mauvaise posture et d’utilisation incorrecte. Les élancements dans l’épaule provoquent une perte de force et une limitation des mouvements.
Il est possible qu’ avec la lésion au tendon du sus-épineux le patient ait une tendinite du long biceps ou une bursite sousacromiale.


Comment est diagnostiquée la lésion ou rupture du tendon du sus-épineux ?

L’orthopédiste est le médecin le mieux adapté pour évaluer une éventuelle lésion de l’épaule, car il est le seul en mesure de l’opérer.
Les examens cliniques les plus appropriés sont l’échographie comparée avec l’autre épaule et l’IRM car ils visualisent les tissus mous: muscles, tendons et ligaments, alors que la radiographie montre seulement les os.
L’orthopédiste procédera avec l’inspection et la palpation de la zone douloureuse.
L’articulation de l’épaule est la plus mobile du corps humain, car il peut faire des mouvements: d’extension, flexion, abduction, adduction, rotation internes et externes.
Tout d’abord, le spécialiste  essayera de bouger le bras dans toutes les directions afin d’évaluer les éventuelles limites particulièrement lors du soulèvement et de la rotation.
Dans la deuxième partie de la visite, seront effectués des tests spécifiques pour les muscles: Le test de Neer qui est effectué en soulevant l’épaule et en même  temps lui faisant faire une abduction d’environ 30 ° et en la tournant vers l’intérieur, si l’effet est une douleur sévère, alors le test est positif.

Le premier test de Jobe consiste à soulever le bras à 90 ° en flexion et à 60 ° d’abduction en rotation interne maximale, le médecin fera résistance poussant vers le bas, s’il ya une lésion du sus-épineux, le patient ne sera pas en mesure de lever le bras .
Le test de Hawkins est passif, le médecin soulève le bras du patient à 90 °en flexion antérieure, il imprime donc une rotation interne et évalue la gêne que le patient rapporte.
Le test de Yocum consiste à faire poser la main du bras douloureux sur l’autre épaule et soulever le coude contre la résistance du médecin qui évaluera la réponse à la douleur.
Le test de palm up se fait avec le patient qui a le bras levé avec une flexion de 90 ° et la paume vers le haut, le test est positif si poussant l’avant-bras  vers le bas la douleur est exacerbée dans la partie antérieure  de l’épaule et indique une tendinite du chef long du biceps brachial.
D’autres tests moins utilisés.

 

Quel est le traitement pour la lésion ou rupture du tendon du sus-épineux ?

Risonanza magnetic, spalla, omero, lesione, sovraspinoso, scapola, tendine, osso, scivolamento, osteoporosi, dolore, male, sintomi, cause, limitazione funzionale, infiammazione, bicicletta, moto, sforzo, caduta, trauma, casa, bicicletta, gonfiore, edema
Photo d’une IRM qui montre la lésion complète du sus-épineux

Après avoir soigneusement évalué les conditions du patient, l’orthopédiste décidera s’il ya une indication chirurgicale en fonction de l’âge du patient et les activités quotidiennes qu’il voudrait effectuer.
La reconstruction de la coiffe se fait sur un jeune patient qui peut supporter la rééducation, alors sur que pour les personnes âgées, la tendance est de l’éviter.
Si le médecin estime que le traitement chirurgical n’est pas opportun, il conseillera au patient la physiothérapie et la rééducation.

Pendant l’opération, l’orthopédiste contrôlera et évaluera le préjudice réel car la résonance ne reflète pas exactement la situation interne.
Après avoir vu l’ampleur des dégâts, le chirurgien  nettoiera l’articulation en enlevant le tissu endommagé ou nécrotique, il  tirera le tendon et le fixera sur  l’os avec des ancrages métalliques et des fils non résorbables.
En fonction de la condition de l’épaule, il est possible que l’orthopédiste doive également faire un shawing du  cartilage (nettoyage) ou la réinsertion du bourrelet glénoïdien.
En fonction de la lésion, le chirurgien  optera pour une opération chirurgicale en arthroscopie ou une longue incision, l’avantage de l’arthroscopie est qu’elle ne provoque pas de cicatrice, et donc d’adhérences dans le tissu conjonctif.

Lorsque l’on nage, il faut effectuer des rotations continues de l’épaule, il est donc préférable d’éviter afin de ne pas aggraver la situation.
Le traitement par ondes de choc est contre-indiqué parce que parmi les effets secondaires, il y a la lésion du sus-épineux.

 

Arthroscopie de l'épauleQuelle rééducation doit être faite après une opération de reconstruction de la coiffe des rotateurs ?

Après l’opération, le patient devra tenir une attelle pour une période allant de 20 à 40 jours en fonction du type d’opération chirurgicale, la taille de la lésion et le protocole utilisé par le chirurgien.
Une fois enlever, il faut commencer immédiatement à effectuer des exercices de rééducation pour récupérer le mouvement sans douleur, pour récupérer l’amplitude articulaire et de la force  musculaire.
La première phase de la rééducation consiste dans le  détachement de l’omoplate postérieurement et dans le mouvement passif de l’articulation scapulo-humérale, afin de rendres aux tissus leur élasticité.
Dès que l’orthopédiste qui a effectuer l’opération le permet, il faut commencer avec le mouvement actif et actif contre la résistance élastique pour renforcer les muscles thoraciques, les stabilisateurs et les rotateurs ( Muscle supra-épineux, Infra-épineux, subscapulaire et petit rond).
Si le patient continue à souffrir beaucoup à cause de l’intervention, il  est recommandé d’effectuer une thérapie  physique (p. ex Tecarterapia ®) pour réduire l’inflammation et la douleur.

 

Temps de récupération post-opératoire de la lésion du tendon du sus-épineux

Les temps de récupération sont longs, il faut garder l’attelle 20 jours et ensuite une longue rééducation est nécessaire pour récupérer le mouvement, la force et pour réduire la douleur.

Habituellement le patient reprend le travail sédentaire après deux mois et un travail plus pénible après 4/5 mois environ, mais il doit faire attention aux mouvements durant les 6 premiers mois après l’opération.

 

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

Home

 © Scott Maxwell – fotolia.com

Laisser un commentaire