Douleur à l’épaule droite ou gauche

La douleur à l’épaule est une affection extrêmement fréquente qui a plusieurs causes possibles.

INDEX

Lorsque l’on considère le traitement pour une pathologie de l’épaule, le médecin doit comprendre la cause de la douleur et pour le faire, il doit savoir d’où elle provient.

Localisation de la douleur à l’épaule

Douleur sur le côté externe de l’épaule

douleur,épaule,lésion,inflammation,organes,muscles,os,tendons
Douleur à l’épaule

La douleur dans la partie externe de l’épaule, souvent, s’étend vers le bas jusqu’à mi-bras et est de type musculaire profond.
La cause la plus fréquente de douleur sur la partie externe de l’épaule est un trouble de la coiffe des rotateurs (quatre muscles qui entourent l’épaule comme une coiffe), cela peut être :

  • Une tendinite du muscle sus-épineux,
  • Le syndrome du conflit sous-acromial ou de l’accrochage,
  • La déchirure de la coiffe des rotateurs provoque des douleurs, même la nuit.

Douleur à l’arrière de l’épaule

Les causes les plus fréquentes de douleur dans la partie arrière de l’épaule et au niveau du muscle trapèze sont :

  • Une bursite sous-acromiale,
  • Une contracture musculaire,
  • La présence de points douloureux actifs (appelés également points-détente myofasciaux ou trigger points),
  • Une fracture de l’omoplate.

Douleur à l’avant de l’épaule

La douleur à l’avant de l’épaule est souvent provoquée par le tendon du biceps.
Le tendon du biceps s’insère dans la partie avant de l’épaule.
Parmi les troubles qui provoquent des douleurs dans la partie avant de l’épaule, il y a :

  • La tendinite du biceps,
  • Les lésions du bourrelet glénoïdien (anneau de cartilage fibreux au niveau du bord de la cavité glénoïde d’omoplate),
  • La déchirure du tendon ou du muscle biceps.
  • La luxation de l’articulation acromio-claviculaire,
  • La douleur à l’épaule dans la partie avant , sans rayonnement le long du bras,
  • L’arthrite gléno-humérale


Douleur dans la partie supérieure de l’épaule

L’épaule est l’articulation la plus mobile du corps, une gène limite l’amplitude de mouvement de l’articulation et provoque beaucoup d’inconfort à la personne.

Les mouvements de l’articulation de l’épaule sont très complexes, l’épaule est extrêmement vulnérable aux :

  • Luxations,
  • Déchirures,
  • Inflammations de capsule, muscles, ligaments, etc.

La douleur à l’épaule peut se propager au côté externe du bras au niveau du muscle deltoïde et au delà jusqu’aux doigts.

Causes
Il y a beaucoup de troubles qui peuvent causer une douleur dans la partie supérieure de l’épaule :

  • Un trouble des tendons de la coiffe des rotateurs est la cause la plus fréquente de douleur.
  • Une autre cause typique est l’inflammation de la bourse séreuse sous-acromiale, qui est une poche de liquide située sous l’acromion de l’omoplate.
  • La compression d’un nerf (nerf coincé) du plexus brachial qui provient du cou peut provoquer de fortes douleurs dans la partie supérieure de l’épaule qui irradie vers le bas dans le bras.
  • Les dommages à l’os et au cartilage causés par la polyarthrite rhumatoïde sont une autre cause possible de douleur dans la partie supérieure de l’épaule.
  • Si la douleur à l’épaule est accompagnée par une sensation de fourmillement au bras ou à la main, elle peut provenir du cou et on la ressent au dessus de l’épaule. Cette douleur est connue comme la douleur référée.

Traitement de la douleur
La première chose à faire est le repos actif pendant lequel on devrait bouger l’épaule en évitant les activités fatigantes, comme soulever des objets lourds, jouer au tennis, etc.
L’application de glace est un autre traitement qui aide à soulager la gêne.
Si la douleur est très forte, le médecin peut prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, par exemple :

  • Le Kétoprofène,
  • Le Brufen,
  • Le Voltarène.

Les infiltrations de cortisone (médicaments à base de cortisone) sont utiles pour réduire la douleur et l’inflammation, mais elles sont rarement effectuées.
Si aucun de ces remèdes ne résout le problème, il faut aller consulter le spécialiste. Il a plus d’outils pour traiter la pathologie.
En plus des médicaments, des exercices pour l’épaule peuvent être prescrits.
Il s’agit d’un programme d’exercices qui vous aident dans le processus de rééducation parce que :

  • Ils améliorent la coordination musculaire, le patient apprend donc à utiliser uniquement les muscles nécessaires pour le mouvement et détend les autres.
  • Ils réduisent la rigidité de tous les tissus de l’épaule (muscles, articulations et tissu conjonctif).
  • Ils renforcent les muscles scapulaires et la coiffe des rotateurs qui sont essentiels pendant le mouvement, mais sont généralement faibles, car ils ne sont pas utilisés lorsqu’on effectue des mouvements répétitifs au travail et au sport.

Douleur profonde à l’épaule

La profonde douleur à l’épaule est un symptôme grave qui peut être causée par des maladies diverses.

Les douleurs aux articulations peuvent affecter les jeunes comme les personnes âgées.
Les personnes âgées souffrent à cause de la dégénérescence des articulations, tandis que les jeunes ressentent une douleur en cas de surcharge ou une mauvaise utilisation des muscles et des articulations.

Causes
Parmi les causes de la douleur à l’épaule, il y a la mauvaise posture :

  • Lorsqu’on est assis,
  • En travaillant à l’ordinateur.

Parfois, la douleur profonde à l’épaule est très forte et déchirante, cela peut être le symptôme d’une maladie grave.
Par exemple, une grossesse extra-utérine peut provoquer des douleurs à l’épaule jusqu’au bras.

Bursite
La bursite de l’épaule est un trouble qui se produit lorsque la bourse séreuse située entre l’acromion et l’humérus s’inflamme.
L’inflammation peut se produire en raison d’une blessure ou de l’arthrite.

Lésions de la coiffe des rotateurs
La coiffe des rotateurs est une structure composée de quatre muscles et tendons de l’épaule (sus-épineux, sous-épineux, sous-scapulaire et le petit rond) qui maintiennent le bras uni à l’omoplate.
Un traumatisme, une chute, une dégénérescence, une mauvaise posture, ou d’autres troubles moins fréquents peuvent causer des blessures à n’importe lequel des quatre muscles qui constituent la coiffe des rotateurs. Une douleur lancinante à l’épaule et de la faiblesse sont les symptômes des lésions de la coiffe des rotateurs.

 

luxation,épaule,instabilité,douleur,inflammation
Alila/bigstockphotos.com

Luxation de l’épaule (ou sortie de l’épaule)

La luxation de l’épaule est l’une des causes les plus graves causes de douleurs soudaines à l’épaule. La sortie de l’épaule se produit lorsque l’humérus (os du bras) se sépare de l’omoplate.

Ce trouble est assez rare et peut se produire en raison d’une chute, d’un accident ou d’un traumatisme.

Diastasis de l’épaule
Les termes diastasis et luxation de l’épaule sont utilisés de façon interchangeable, mais ce n’est pas correct. La diastasis se produit lorsque les os de l’articulation entre l’omoplate et la clavicule s’éloignent trop.
La diastasis de l’épaule est souvent due à un traumatisme ou une blessure accidentelle.

Douleur profonde à l’épaule qui provient des organes
Il y a quelques organes, qui, en cas de maladie, peuvent causer des douleurs à l’épaule, en particulier :

  • Le foie. Dans ce cas, le patient souffre généralement aussi de :
    • jaunisse (coloration jaune de la peau et des muqueuses),
    • démangeaisons,
    • fatigue.
  • Le poumon. Une tumeur dans le haut du poumon peut provoquer de fortes douleurs persistantes à l’épaule. En général, le patient arrive au cabinet avec le bras sain qui soutient celui malade, en le tenant par le coude.

Les causes rares
En plus de ces causes, les autres causes de douleur profonde à l’épaule sont :

  • La périarthrite,
  • La capsulite rétractile,
  • Les calcifications, etc.

Si on ressent une douleur à l’omoplate, à l’arrière ou le long du bras, il faut consulter le plus rapidement possible un médecin pour obtenir un diagnostic rapide et un traitement approprié.

 

Traitement de la douleur à l’épaule droite ou gauche

La radiographie et l’examen clinique de l’épaule sont des méthodes efficaces pour le diagnostic de la douleur profonde à l’épaule.
subacromial,bursite,épauleLa bursite est traité avec différents traitements en fonction de la gravité.
Dans le cas d’une légère inflammation, les applications de sac de glace ou de froid sont utiles, tandis que dans les autres cas, le traitement le plus approprié comprend :

  • Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens,
  • La kinésithérapie,
  • Des exercices pour rééquilibrer les muscles de l’épaule,
  • Des infiltrations de cortisone,
  • Très rarement une intervention chirurgicale.

Le traitement des lésions de la coiffe des rotateurs comprend :

  • La simple kinésithérapie,
  • Des médicaments ou la chirurgie, selon la gravité du dommage.

Parmi les remèdes naturels ou les thérapies alternatives, s’il n’y a pas de  contre-indications, on peut effectuer de l’acupuncture.

Dans le cas où aucun des traitements ne fonctionne, la chirurgie est la dernière option à prendre en considération.
Il existe différentes techniques pour effectuer une intervention chirurgicale à l’épaule :

  • L’arthroscopie,
  • La chirurgie conventionnelle,
  • L’arthroplastie, etc.

La chirurgie est souvent nécessaire lorsque la douleur est causée par l’arthrite ou par une lésion à la coiffe des rotateurs.
Après l’intervention, la kinésithérapie et des exercices de rééducation sont nécessaires pour récupérer complètement.
Dans les cas graves de luxation et de diastasis à l’épaule,  une intervention chirurgicale est nécessaire pour :

  • Réduire la douleur,
  • Récupérer la mobilité,
  • Donner de la stabilité à l’articulation.

Toutefois, si le dommage est léger, des applications de poche de glace, des médicaments anti-inflammatoires ou des analgésiques peuvent être utiles.
Il existe différents exercices pour l’épaule qui aident dans le traitement et la prévention de la douleur à l’épaule.
Une contracture musculaire au niveau de l’épaule peut se produire dans le muscle :

  • Biceps,
  • Deltoïde,
  • Brachial,
  • Trapèze.

Le muscle ne se relâche pas, mais reste tendu comme s’il travaillait.
Ce trouble peut rester pendant des mois ou des années sans traitement.
L’ostéopathie et la kinésithérapie peuvent résoudre le problème avec des traitements manuels des points gâchettes/trigger points (points douloureux et durs au toucher) ou avec des thérapies instrumentales.
Parmi les traitements les plus prescrits, il y a la Tecar thérapie qui est la plus indiquée pour les problèmes musculaires.

 

Exercices de rééducation pour la partie supérieure de l’épaule

Avant de faire tout exercice, il est conseillé de parler avec le kinésithérapeute pour savoir quels sont ceux plus appropriés et lesquels, à l’inverse, peuvent être nocifs.

Exercice pendulaire de Codman
Pour faire cet exercice, il faut se tenir debout en appuyant le bras sain à un mur ou un espalier de gymnastique.
Plier le dos vers le bas et regarder le sol.
Il faut laisser pendre le bras affecté vers le bas, en dessinant des cercles avec la main.
Cet exercice doit être répété 5 à 10 fois par jour. Si on ressent une douleur, il faut arrêter l’exercice et le répéter plus tard.

Renforcement des muscles du dos
Il y a certains muscles du dos qui abaissent et portent le bras dans une position arrière.
De cette façon, l’espace dans lequel passe le supra-épineux augmente. cela permet de prévenir la bursite et le syndrome de conflit sous-acromial.
Les mouvements répétitifs qui sont effectués en travaillant ou pendant l’activité sportive renforcent excessivement la partie avant de l’épaule. Cela crée donc un déséquilibre musculaire.
Les exercices de renforcement des muscles rhomboïdes, dentelé antérieur et grand dorsal corrigent le déséquilibre.

Exercice de renforcement de la coiffe des rotateurs
Pour effectuer cet exercice, un élastique est nécessaire.
Le patient doit être debout près d’une porte ou d’un espalier.
Il doit attacher l’élastique à la poignée de la porte ou à un barreau de l’espalier de gymnastique.

  • Avec la main à côté de la poignée, on doit plier le bras à angle droit (90 degrés) et saisir l’élastique.
  • Avec le coude toujours en contact avec le thorax, il faut tirer l’élastique vers le ventre.
  • Il faut effectuer 3 séries de 10 répétitions.

Augmenter graduellement la dureté de l’élastique dès que la douleur à l’épaule diminue.

Lorsque la douleur diminue, on peut commencer avec les exercices de renforcement du membre supérieur. On peut essayer le programme de musculation (soulever des poids) à l’aide du matériel de salle de sport ou avec le poids du corps.

En cas de douleur provenant du cou et qui se propage à l’épaule et au bras, les exercices McKenzie pour le cou peuvent être très utiles pour :

  • Réduire la douleur,
  • Améliorer l’amplitude du mouvement.

 

L’alimentation et la nutrition pour la douleur à l’épaule

Beaucoup de personnes pensent que l’alimentation ne peut pas avoir d’effet sur la douleur à l’épaule.
En fait, une mauvaise alimentation peut provoquer une inflammation et des douleurs dans n’importe quelle partie du corps.
Plusieurs type d’alimentation/de régimes peuvent aider à guérir des maladies. Elles sont basées sur des aliments naturels et non transformés.
Par exemple, il y a le régime végétalien (végane) qui contient principalement des aliments crus et exclut toutes les protéines animales. D’après mon expérience, il faut également éviter les desserts et les céréales (pain, pâtes, pizza, gressins, crackers, riz, orge, etc.).
Selon cette alimentation, sont autorisés :

  • Les fruits à coques (noisettes, noix, amandes, etc.),
  • Les fruits et les légumes crus, en particulier ceux à feuilles vertes.
  • Les légumes secs frais,
  • Les pommes de terre cuites à la vapeur ou bouillies.

Pour les personnes qui ne veulent pas renoncer à la viande, le régime du groupe sanguin est une excellente alternative.
Selon le groupe de sanguin d’une personne, il y a des aliments autorisés et d’autres interdits.
Cependant, tout le monde doit éviter :

  • Les chewing-gums et les bonbons,
  • La charcuterie et la viande de porc,
  • Le lait et les produits laitiers,
  • Les céréales contenant du gluten
    Les fruits et les céréales sont gluten consenties en petites quantités.

Les personnes du groupe de  O, A et B réagissent en quelques heures à un aliment qui ne convient pas, alors que celles du groupe AB ont des symptômes après quelques jours.
Les combinaisons alimentaires sont essentielles pour empêcher la fermentation intestinale, par exemple, ne pas mélanger les aliments riches en protéines avec ceux qui sont riches en glucides (par exemple le riz et les haricots secs).

 

Douleur à l’omoplate droite

La douleur à l’omoplate droite peut être causée par plusieurs troubles, certains sont légers tandis que d’autres sont graves.

La douleur est la façon dont notre corps communique qu’il y a un problème.
Souvent, nous ignorons la douleur dans l’espoir qu’elle disparaisse.
Dans certains cas, il peut arriver que la douleur disparaisse sans traitement.
Cependant, la douleur dans certaines parties du corps ne doit pas être ignorée et ne part pas d’elle -même.
Avoir mal à l’omoplate droite, est une de ces pathologies, une visite médicale est nécessaire pour diagnostiquer la cause.

Causes
Il existe d’innombrables causes de douleur à l’épaule sur le côté droit.
Certaines n’ont pas besoin de l’intervention d’un médecin, tandis que dans d’autres cas, il faut affronter le problème le plus vite possible.
Dans tous les cas, il est nécessaire d’identifier la cause.

 

Inflammation de la vésicule biliaire (crise de cholécystite)
Les calculs biliaires et d’autres maladies de la vésicule biliaire provoquent souvent des douleurs sous l’omoplate droite. Même si la personne ressent généralement des douleurs à l’abdomen supérieur, elles peuvent se déplacer plus haut, vers les épaules.
Dans les cas les plus graves, le patient peut avoir :

En général, les coliques sont le résultat d’un repas lourd, riche en matières grasses.

 

posture,assis,ordinateur,rouleau,lombaire
Excellente posture en position assise

Posture erronée
La mauvaise posture provoque souvent des douleurs dans le corps.
La position tombante lorsque l’on reste assis sur la chaise, trop loin du clavier, se plier d’une façon erronée, etc. provoque un effort musculaire qui peut se manifester par une douleur sous l’omoplate droite.
Si on tient l’épaule soulevée ou en tension quand on utilise la souris, il est possible de développer une contracture des muscles qui s’insèrent sur l’omoplate droite (par exemple le muscle élévateur de la scapula).
Les sportifs ressentent souvent une douleur à l’épaule droite. Elle est surtout due à une blessure musculaire pendant l’entrainement.

 

Maladies du foie
Les maladies du foie peuvent causer des douleurs dans l’omoplate droite, par exemple :

  • La cirrhose,
  • Le cancer hépatique,
  • Un abcès.

Un abcès hépatique est une infection bactérienne du foie qui provoque une douleur dans la région de l’épaule.
L’infection ronge une partie du foie, créant un trou qui est souvent une source de douleur.
La douleur au foie se propage facilement à la région de l’épaule.
Cancer du sein
Souvent, la douleur à l’épaule est une indication que le cancer a laissé le sein et est en train de se propager à d’autres parties du corps.
Si on souffre de carcinome mammaire droit, il y a plus facilement des douleurs à l’épaule droite. Les femmes atteintes d’un cancer doivent être surveillés avec une haute priorité si elles ressentent des douleurs sous l’épaule droite.

La douleur à l’épaule post-intervention de mastectomie  (ablation totale ou partielle du sein) est souvent sous-estimée parce que le chirurgien pense surtout au résultat de l’intervention et à éviter une récidive.
Après l’opération, un programme de rééducation est nécessaire, comprenant :

  • De la kinésithérapie (des exercices spécifiques)
  • Une mobilisation de la cicatrice pour empêcher la formation d’adhérences,
  • Un décollement (libération) de l’omoplate,
  • de la massothérapie sur l’épaule entière pour réduire les contractures et les adhérences du tissu conjonctif.

Arthrite
L’arthrite peut causer une douleur lancinante à l’épaule.
Il limite aussi le déplacement du bras.
La douleur due à l’arthrite peut être réduite grâce à certains médicaments.

Autres causes
A part les causes mentionnées ci-dessus, il y a certaines causes bénignes de ce trouble, y compris un nerf pincé, des spasmes musculaires, des entorses, etc.
Donc, il ne faut pas toujours penser au pire quand on ressent une douleur à l’épaule droite.

Traitement
Bien sûr, après avoir lu les informations écrites ci-dessus, les options de traitement pour la douleur à l’omoplate droite dépendent de la cause sous-jacente. L’origine est découverte seulement après le diagnostic médical correct.
Bien que la douleur aiguë soit intermittente, elle doit être signalée au médecin.

S’il y a d’autres symptômes en plus la douleur à l’épaule droite, il faut les signaler au médecin, car ils peuvent donner des informations précieuses pour le diagnostic.

omoplate,gauche,épaule,douleur,inflammation,posture
Omoplate gauche
sam100/bigstockphoto.com

Douleur à l’omoplate gauche

L’omoplate peut être douloureuse pour plusieurs raisons, d’une blessure à l’épaule à certaines pathologies sous-jacente qui peuvent influencer le bien-être de l’individu.
Certains troubles de l’épaule ont déjà été abordés : traumatismes, bursite, lésions de la coiffe des rotateurs, inflammation des nerfs du cou ou du dos, les points gâchettes, luxation, épaule gelée, fractures.

La crise cardiaque
Chez les hommes, les symptômes d’une crise cardiaque comprennent des douleurs aux épaules, tandis que les femmes ressentent une douleur entre les omoplates. Cependant, une crise cardiaque est caractérisée par plusieurs autres symptômes. Donc, si d’autres symptômes sont présents en même temps que la douleur à l’épaule gauche il faut appeler une ambulance dès que possible.
D’autres symptômes d’une crise cardiaque sont :

Rhume et la grippe : un des premiers symptômes de l’arrivée de la grippe est la douleur articulaire, puis vient :

  • Le nez qui coule,
  • La fièvre,
  • Une sensation de mal être général.

Les muscles de l’épaule peuvent être raides, cependant, ce symptôme est temporaire et l’application d’une compresse chaude peut soulager la pathologie.

Une mauvaise posture: la posture au lit est considérée comme l’une des causes les plus fréquentes de douleur à l’épaule, mais c’est généralement une idée fausse, bien que :

  • On repose le poids sur l’épaule,
  • On met la main sous l’oreiller (en dormant sur le ventre).

Une douche très chaude ou une compresse chaude peut être un remède pour la douleur à l’épaule au réveil.