Calcification de l’épaule

La calcification de l’épaule est une accumulation progressive de calcium dans l’articulation de l’épaule.
Généralement, la zone où se forme une calcification de l’épaule est la partie supérieure du bras dans la zone où s’insèrent les tendons de la coiffe des rotateurs, en particulier sus-épineux.

Ces formations ont une dimension variable allant de 3,2 millimètres à quelques centimètres, selon le moment où le calcium a commencé à se déposer.

épaule,calcifiante,coiffe,rotateurs,tendinite,radiographie, calcium,humérus,insertion,dépôt
Radiographie d’une calcification par une tendinite à l’épaule

 

La calcification de l’épaule peut faire partie d’une réaction inflammatoire naturelle par infections, traumatisme ou surcharge de l’articulation due au type de travail ou au sport pratiqué.
Dans le cas de fracture, la production et le dépôt de calcium est la réponse naturelle du corps pour ressouder les os.

La calcification devient un problème lorsque sa position, sa forme ou sa dimension interfère avec le fonctionnement de l’épaule, car elle limite le mouvement et provoque des douleurs à l’épaule.

Habituellement, chez les patients droitiers, elle se produit à droite, tandis que les gauchers la développent à gauche.

 

Qu’est-ce qui provoque une calcification ?

Les calcifications peuvent être causées par une inflammation ou des niveaux élevés de calcium dans le sang, ce trouble est appelé hypercalcémie.
Le dépôt de calcium dans l’épaule peut être la conséquence d’un processus de guérison d’une lésion musculo-squelettique.
Les calcifications se trouvent souvent le long du trajet des tendons de la coiffe des rotateurs et en particulier dans la zone où ils s’insèrent dans l’os.

Quels sont les facteurs de risque de calcifications anormales?
Plusieurs facteurs de risques d’augmentent la probabilité de développer des calcifications :

  • Surcharge de l’articulation de l’épaule en raison du type de travail ou du sport pratiqué
  • Alcoolisme
  • Maladies auto-immunes
  • Certains patients pensent que le problème est l’alimentation, mais en réalité, le régime n’a pas d’incidence
  • Antécédents familiaux de troubles métaboliques de calcium.

 

Quels sont les symptômes de la calcification ?

La calcification ne produit souvent aucun symptôme, mais elle se découvre de façon aléatoire lorsque l’on effectue une radiographie.
Selon l’endroit de l’épaule où elle s’est formée, la calcification de l’épaule peut limiter certains mouvements dans la partie finale, elle peut provoquer des douleurs et l’inflammation des tissus mous : muscles, tendons, capsule articulaire, bourse séreuse, etc.
La douleur causée par la calcification de l’épaule n’est pas présente la nuit ou au repos.
Une calcification de l’épaule peut comprimer, dans de rares cas, un nerf, causant des douleurs le long du bras et des fourmillements à la main.

 

Tendinite calcifiante

La tendinite calcifiante est un trouble qui provoque la formation d’un petit dépôt de calcium à l’intérieur des tendons, principalement dans la coiffe des rotateurs, mais ils peuvent se trouver dans le bras, dans le coude, à la hanche et au niveau du bassin.
La taille peut varier de quelques millimètres à environ deux centimètres.

calcification,ossification,bassin,calcium,dur,intervention,hanche
Ossification au niveau du bassin

Ces dépôts de calcium se trouvent chez des patients ayant au moins 30-40 ans et touchent le plus fréquemment les patients souffrant de diabète.
La calcification pathologique des tissus fibreux se produit plus fréquemment dans l’articulation de l’épaule et au niveau du fascia plantaire.
Les dépôts de calcium ne sont pas toujours douloureux, et même lorsqu’ils font mal, la douleur disparaît souvent spontanément au bout de 3-4 semaines.

 

Causes
La cause de la calcification à l’intérieur des tendons de l’épaule n’a pas été découverte avec certitude.
Il y a des idées différentes, y compris une mauvaise circulation sanguine et le vieillissement du tendon, mais les éléments de preuve à l’appui de ces conclusions ne sont pas suffisants.
La surcharge au travail ou lors d’activités sportives est un facteur de risque, par exemple des séances d’entraînement à la salle de sport.
Habituellement, la tendinite calcifiante progresse d’une manière prévisible et se résout presque toujours sans opération chirurgicale.

 

Progression de la calcification

Les phases sont :

Phase chronique initiale
Les patients n’ont généralement pas de symptômes à ce stade. Au point où les calcifications ont tendance à se développer, les cellules subissent des altérations qui prédisposent les tissus à la formation de dépôts de calcium.

Phase aigue
Au cours de cette phase, le calcium est expulsé des cellules et s’unit en dépôts de calcium. Lorsque cela se produit, la calcification de l’épaule semble avoir une consistance molle, semblable à du plâtre, il ne s’agit pas d’un bout d’os solide.
Quand la calcification à l’épaule se forme, une phase de repos commence, ceci n’est pas une période douloureuse et peut durer pendant une période variable. Après la phase de repos, commence une phase de résorption, il s’agit de la phase la plus douloureuse de la tendinite calcifiante. Durant cette phase, le dépôt de calcium prend une consistance semblable àu dentifrice.

Phase de disparition spontanée
Habituellement, il s’agit d’une phase douloureuse dans laquelle le dépôt de calcium disparaît et est remplacé par du tissu tendineux.
Les patients commencent généralement un traitement au cours de la phase aigue, mais certains d’entre eux découvrent qu’ils souffrent du syndrome du conflit sous-acromiale.

 

Diagnostic de la calcification de l’épaule

Pour le diagnostic de la calcification de l’épaule, une radiographie est suffisante, on la voit souvent au cours d’une échographie montrant une zone hyperéchogène.

 

Soins pour la calcification de l’épaule

Habituellement, le traitement de la calcification de l’épaule commence avec quelques remèdes simples et naturels tels que le repos, l’application de glace, des médicaments et de la physiothérapie (la thérapie au laser et ultrasons).

Parmi les traitements naturels, le magnésium favorise l’absorption et la prévention de la calcification.
Dans certaines situations, si les symptômes persistent, on peut envisager la chirurgie.
Cependant, le traitement standard d’une calcification ne prévoit pas d’intervention chirurgicale.

Le traitement conservateur est presque toujours le premier traitement qui est effectué.
Le protocole de traitement est similaire à celui du syndrome de conflit (ou d’accrochage) de l’épaule et comprend :

Physiothérapie et exercices
Les exercices et les étirements peuvent aider à prévenir une rigidité de l’épaule. L’un des pires problèmes liés à la tendinite calcifiante de l’épaule est le développement d’une capsulite rétractile à cause de la douleur. La gymnastique spécifique peut aider à prévenir ce problème alors que la natation peut aggraver le problème.

Médicaments anti-inflammatoires
Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent aider à traiter la douleur de la calcification de l’épaule. Les études n’ont pas montré un changement significatif des symptômes à long terme avec ces médicaments, mais les patients ont ressenti un soulagement des symptômes.
Dans la première phase de calcification, l’orthopédiste peut conseiller des infiltrations de cortisone à l’épaule pour réduire la douleur et éviter l’intervention chirurgicale.

Application de chaleur humide
L’application de chaleur humide est très utile pour soulager la douleur. Une serviette chaude est la meilleure façon de réchauffer l’épaule.

Comme mentionné précédemment, le simple contrôle des symptômes avec ces remèdes donne un temps suffisant pour la guérison dans la plupart des cas.
Le dépôt de calcium reste souvent chez les patients atteints de tendinite calcifiante, mais le but du traitement est uniquement de réduire les symptômes causés par cette maladie, pas d’enlever la calcification. A la fin, la calcification disparaît par elle-même.

 

Quand est-ce qu’une opération chirurgicale est nécessaire ?

L’intervention chirurgicale est recommandée dans les situations suivantes:

  • Lorsque les symptômes continuent de s’aggraver malgré la thérapie
  • Lorsque la douleur à l’épaule  constante interfère avec les activités quotidiennes (s’habiller, se coiffer)
  • Lorsque les symptômes ne répondent pas aux traitements non chirurgicaux

Les options de traitement disponibles sont le traitement par lavage évacuateur percutané appelé également ponction-fragmentation-lavage ou encore aspiration percutanée du dépôt de calcium ou bien retrait de la calcification de l’épaule.
le traitement par lavage évacuateur percutané est une procédure qui est effectuée sous sédation ou anesthésie locale.
Le chirurgien insère deux grandes aiguilles dans le dépôt de calcium et aspire le dépôt de calcium par un « lavage » avec du sérum physiologique (semblable à ‘eau).
Dans la pratique, avec une aiguille, on injecte le liquide et avec l’autre, on  aspire la calcification qui entretemps s’est dissoute. Ensuite, on injecte l’anesthésique ou un corticoïde dans le dépôt de calcium.
Les patients peuvent reprendre leurs activités quotidiennes peu de temps après la procédure.

L’élimination du dépôt de calcium est une procédure plus importante, mais elle peut être nécessaire, surtout dans le cas de calcification chronique. Par une petite incision ou en effectuant une arthroscopie de l’épaule, on identifie le dépôt de calcium et on l’enlève.
Après ce type d’intervention, la physiothérapie et la rééducation sont nécessaires pour récupérer la force et le mouvement de l’épaule concernée.

 

ondes de choc
Ondes de choc

D’autres traitements sont-ils disponibles pour la tendinite calcifiante ?

Durant la dernière décennie, plusieurs rapports ont démontré le succès des ondes de choc dans le traitement de la tendinite calcifiante chronique de l’épaule.
Les ondes de choc fonctionnent en créant des «microtraumatismes» et en stimulant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans la zone touchée.
La plupart des études montrent que 50 à 70% des patients s’améliorent après deux ou trois traitement.
Le bombardement avec les ondes de choc pour la tendinite calcifiante peut être très douloureux, mais les dernières machines provoquent moins d’inconfort.
Il existe peu de complications liées à l’utilisation de cette thérapie.
La majorité des patients développent un hématome après le traitement.