Douleur à l’épaule

INDEX


La douleur à l’épaule peut provenir de l’articulation elle-même ou des tissus mous (par exemple, les tendons de la coiffe des rotateurs).
La douleur à l’épaule s’aggrave généralement avec l’activité ou le mouvement du bras.
Certaines maladies et troubles affectant la poitrine ou l’abdomen, tels que les pathologies cardiaques ou celles de la vésicule biliaire peuvent également causer des douleurs à l’épaule.

douleur épaule,douleur,blessure,inflammation
Anatomie de l’épaule

La douleur à l’épaule provenant d’une autre structure est appelée «douleur référée». Ce type de gêne ne se détériore pas avec le mouvement de l’épaule.

Causes de douleurs aux épaules

La cause la plus fréquente de douleurs dans les épaules et au cou sont les blessures des tissus mous :

  • Muscles,
  • Tendons,
  • Ligaments.

Cela peut se produire après un cou du lapin ou une chute.
La spondylose (arthrose vertébrale) du rachis cervical peut pincer les nerfs du plexus brachial qui peuvent causer des douleurs :

  • Au cou .
  • À l’épaule,
  • Au bras,
  • Jusqu’à la main.

Une protrusion ou une hernie discale dans le cou peut provoquer des douleurs au cou qui irradient dans le bras (cervicobrachialgie).
Les pathologies qui impliquent la moelle épinière, le cœur, les poumons, et certains organes abdominaux peuvent également causer des douleurs se référant à l’épaule.


Symptômes et signes associés à la douleur aux épaules

La douleur peut être décrite comme :

La douleur peut donner des symptômes similaires à un torticolis avec perte de l’amplitude de mouvement.
L’évaluation de chaque symptôme est important pour le médecin, parce qu’il est possible de comprendre la cause de la maladie selon le type.

Faiblesse : La faiblesse peut être due à une douleur sévère provoquée par le mouvement des os ou des muscles.
Les nerfs qui innervent les muscles peuvent être irrités ou lésés.
Il est important de distinguer la vraie faiblesse (lésions musculaires ou nerveuses) de l’incapacité ou de la peur de se déplacer pour ne pas ressentir la douleur.

Engourdissement : Si les nerfs sont pincés, écrasés ou endommagés, la sensibilité est altérée.
On peut ressentir :

  • Une brûlure,
  • Une sensation de picotement,
  • Une perte ou une ltération de la sensibilité comme si le bras s’était «endormi».

Selon le nerf irrité, on peut ressentir une douleur :

  • dans le cou et dans la partie avant du bras,
  • dans le dos et dans la région postérieure du membre supérieur jusqu’au doigt majeur. Dans ce cas, la douleur peut s’aggraver lorsque l’on tousse ou que l’on respire profondément,
  • dans l’aisselle et dans la partie interne du bras.

Froideur : Une sensation de froid dans la main ou le bras indique que les artères, les veines, ou les deux ne laissent pas bien circuler le sang. Cela peut signifier qu’il n’y a pas assez de sang qui atteint le bras.
Les artères du bras sont contrôlées par les nerfs du système nerveux sympathique.
L’ostéopathie et la chiropraxie peuvent agir indirectement sur ces nerfs.

Les changements de couleur:
La rougeur peut indiquer une infection ou une inflammation.

Gonflement: il peut être généralisé à tout le bras ou il peut être localisé sur les structures impliquées (par exemple, une fracture de l’humérus ou une bursite de l’épaule).
La luxation ou une déformation peuvent entraîner une apparence gonflée ou une zone creuse.

Difformités : Une déformation peut être présente en cas de :

  • Fracture,
  • Luxation,
  • Déchirure du muscle (par exemple le biceps).

Certaines déchirures du ligament peuvent provoquer le positionnement anormal des structures osseuses.


Bursite,lésion,coiffe,sous,acromial,épaule

Douleur à l’arrière de l’épaule
Bursite

Les bourses séreuses sont des sacs remplis de liquide synovial qui se trouvent dans les articulations dans tout le corps, y compris l’épaule.
Ils agissent comme des coussins entre les os et les tissus mous sus-jacents, ils servent à réduire le frottement entre les muscles et l’os pendant le mouvement.
Parfois, l’utilisation excessive de l’épaule provoque une inflammation et le gonflement de la bourse séreuse, qui est située entre la coiffe des rotateurs et la partie externe de l’omoplate, ou l’acromion.
L’inflammation de la bourse séreuse se produit souvent en même temps que la tendinite de la coiffe des rotateurs.
De nombreuses activités quotidiennes telles que se coiffer ou s’habiller peuvent devenir difficiles.
Parmi les remèdes naturels, l’acupuncture et l’homéopathie peuvent être utiles pour soulager la douleur et réduire l’inflammation.

Douleur à l’épaule dans la partie latérale ou externe

Tendinite

Un tendon est un cordon fibreux qui relie le muscle à l’os. La plupart des tendinites sont le résultat de l’usure du tendon qui se produit progressivement au cours du temps.
Il arrive, de la même façon que l’usure de la semelle d’une chaussure, qu’il s’amincisse et se brise à cause d’une utilisation excessive.
Les tendons qui s’enflamment sont le plus fréquemment sont :

La coiffe des rotateurs est composée de quatre muscles qui couvrent la tête de l’os du bras et le tiennent uni à l’épaule. La coiffe des rotateurs permet d’assurer la stabilité de l’articulation.

En général, la tendinite est de deux types:
Aiguë. Les sportifs qui lancent le ballon fréquemment avec force ou d’autres activités avec le bras au-dessus de la tête peuvent causer une tendinite aiguë, elle touche généralement les jeunes.
Ceux qui pratiquent le bodybuilding en salle de sport doivent rester attentifs à effectuer les exercices correctement et à ne pas trop exagérer, sinon ils peuvent endommager les muscles et les tendons.

Une tendinite aiguë est caractérisée par :

  • Une douleur intense,
  • Une limitation du mouvement.

Chronique. La natation est un sport qui surcharge beaucoup l’épaule, il est fréquent que les nageurs aient la tendinite du long biceps.
Certains travaux répétitifs peuvent causer une tendinite chronique ou tendinose avec le temps. Dans ce cas, les personnes les plus touchés sont les adultes.
Les symptômes sont des douleurs sur la partie avant ou externe de l’épaule qui peuvent s’étendre jusqu’à la moitié du bras, il y a rarement :

  • Une limitation de mouvement,
  • Un gonflement des articulations.

Le traitement le plus prescrit est : repos et physiothérapie (thérapie laser et ultrasons).

Kinesio,taping,épaules,biceps,douleur,inflammation,contracture
Kinesio Taping par contracture au biceps brachial

Kinesio Taping par contracture au biceps brachial et tendinite du long biceps. Action: décontractante, drainage et anti-inflammatoire). Forme: Une bande en  » Y ‘. Longueur: de quelques centimètres au-dessous du coude jusqu’à l’acromion. Appliquer la bande sans tension en faisant allonger le bras à l’arrière.

Calcification de l’épaule
La tendinite calcifiante est un trouble qui provoque des dépôts de calcium à l’intérieur d’un tendon, elle survient le plus souvent dans les tendons de la coiffe des rotateurs. Le traitement de la tendinite calcifiante dépend de la sévérité des symptômes et se résout généralement avec de lakinésithérapie, les ondes de choc sont indiqués pour ce problème de santé. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer la calcification.

Douleur à l’épaule provoquée par la rupture des tendons

La rupture ou le déchirement des tendons peuvent être causés par :

  • In traumatisme soudain,
  • L’altération dégénérative et progressive des tendons en raison de l’âge et de l’exploitation excessive.

Dans la plupart des cas de lésions complètes, les deux morceaux de tendon sont tirés du muscle et ont tendance à s’éloigner. Les lésions du sus-épineux et du biceps sont parmi les plus fréquentes.
Les symptômes sont :

  • Des douleurs pendant le mouvement,
  • Une douleur lorsqu’on est couché la nuit,
  • Une limitation de mouvement, en particulier la rotation interne.

Le traitement conservateur comprend :

Si le traitement médical ne suffit pas, quelques mois après l’apparition de la douleur, une intervention chirurgicale peut être effectuées.

Syndrome du conflit sous-acromial

Le syndrome du conflit à l’épaule se produit lorsque la partie supérieure et externe de l’omoplate (acromion) exerce une pression sur le tissu mou sous-jacent pendant la levée du bras du corps. Le médecin utilise souvent le terme de périarthrite pour indiquer ce trouble. Lorsqu’on soulève le bras, l’acromion frotte ou entre en conflit avec :

  • Les tendons de la coiffe des rotateurs,
  • La bourse sous-acromiale.

Cela peut provoquer une bursite et une tendinite, c’est-à-dire :

  • Des douleurs à l’épaule sur le côté externe quand lève latéralement le bras, en particulier lorsque le bras forme un angle de 90 ° avec la poitrine,
  • Une limitation des mouvements de l’épaule.

Avec le temps, un traumatisme important peut aussi provoquer la rupture de la coiffe des rotateurs.
Les nageurs ont souvent des problèmes à l’épaule, en particulier le syndrome de conflit sous-acromial à cause de la surcharger de l’articulation de l’épaule.

Syndrome,du,conflit,épaule

Douleur à l’avant de l’épaule

Douleur à  l’épaule provoquée par une luxation

Luxation de l’épaule signifie que l’os du bras s’est détaché de la cavité dans laquelle il est inséré (la glène de l’omoplate) et les tissus de soutien s’étirent ou se rompent. La luxation de l’épaule se produit généralement après une chute sur le bras. Il faut de 12 à 16 semaines pour guérir après que le bras a été remis en place.
L’épaule est l’articulation qui se luxe le plus facilement parce que :

  • La tête de de l’humérus est appuyé contre un morceau d’os (glénoïde de l’omoplate) légèrement concave.
  • Les tissus qui maintiennent les deux os unis sont moins épais et résistants que ceux de la hanche, par exemple.

Cela rend le bras extrêmement mobile et capable de se déplacer dans de nombreuses directions, mais ne donne pas beaucoup de stabilité.

Dans presque tous les cas de luxation de l’épaule, l’os du bras sort devant l’épaule. Les signes de luxation sont évidents parce que:

  • l’épaule semble carrée au lieu de ronde
  • on peut voir une protubérance ou un gonflement sous la peau (la partie supérieure de l’os du bras) en avant de l’épaule
  • on ne peut pas bouger le bras et la douleur est très forte.


Douleur à l’épaule provoquée par l’instabilité (subluxation)

L’instabilité de l’épaule se produit lorsque la tête de l’humérus est poussée en dehors de l’épaule. Cela peut se produire en raison d’un traumatisme soudain ou d’un mouvement violent.
Les luxations de l’épaule peuvent être partielles, avec la tête de l’humérus seulement partiellement séparée de l’omoplate.
La luxation partielle est appelé subluxation, dans ce cas, il n’est pas utile que l’orthopédiste la remette à sa place.

Luxation signifie que l’humérus sort complètement de la glène de l’omoplate. Après la première fois, les ligaments, les tendons et les muscles autour de l’épaule deviennent laxes ou déchirés, à partir de ce moment il est probable d’avoir d’autres de nouvelles dislocations.
L’instabilité chronique de l’épaule se produit lorsque les muscles et les ligaments ne sont pas en mesure de tenir le bras uni à l’omoplate.

Le bourrelet glénoïdien ou labrum glénoïdal est un anneau de cartilage fibreux qui entoure la glène de l’omoplate, c’est un stabilisateur statique dans lequel s’insère la capsule et plusieurs ligaments.Lésion,bourrelet,bankart,slap,ancre

Symptômes
Les symptômes de l’instabilité chronique de l’épaule sont:

  • Douleur causée par l’accident
  • Luxations récurrantes
  • Un sentiment persistant de bras lâche qui glisse dans et hors de l’épaule, ou tout simplement on le sent « accroché »

Traitement
Dans un premier temps, le traitement de l’instabilité chronique de l’épaule est non chirurgical.
Si cette option ne soulage pas la douleur et l’instabilité, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.
Il faut souvent plusieurs mois de traitement et d’exercices de renforcement avant que l’épaule ne redevienne assez stable.
Quelques changements dans le style de vie sont nécessaires pour éviter les activités qui aggravent les symptômes.
Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’aspirine et l’ibuprofène réduisent la douleur et le gonflement.
Le renforcement des muscles de l’épaule et des exercices pour le contrôle de l’épaule peuvent augmenter la stabilité.
Le kinésithérapeute met en place un programme d’exercices à effectuer :

  • À la maison,
  • À la salle de sport.
Kinésio taping,instabilité,épaule,luxation,sort,humérus
Kinesio Taping instabilité de l’épaule

Kinésio-Taping pour instabilité de l’épaule
Action: stabilisante. Forme: Une bande ‘en ‘ Y ‘. Longueur: de sous le deltoïde jusqu’à l’acromion. Appliquer à la fois le bout avant et arrière avec une légère tension (25-50% de la longueur), en maintenant l’épaule en position neutre.

Intervention chirurgicale
La chirurgie est souvent nécessaire pour réparer les ligaments déchirés ou étirés afin de garder l’articulation de l’épaule en place.

Les lésions de Bankart (du bourrelet glénoïdien) peuvent être réparées chirurgicalement. Des points de suture et des « ancrages » en plastique sont insérés pour refixer le bourrelet glénoïdien à l’os.
Arthroscopie. Les tissus mous de l’épaule peuvent être réparés à l’aide de petits instruments et de petites incisions. C’est une procédure qui peut être effectuée sur une base ambulatoire. L’arthroscopie est une chirurgie mini-invasive. Le chirurgien voit à l’intérieur de l’épaule grâce à une petite caméra et effectue l’opération avec des instruments spéciaux longs et minces.

Chirurgie à ciel ouvert
Certains patients peuvent avoir besoin d’une intervention chirurgicale à ciel ouvert.
Le chirurgien doit effectuer une plus grande incision dans l’épaule pour réparer les tissus endommagés.
Rééducation. Après l’intervention chirurgicale, l’épaule doit être temporairement immobilisée par une attelle. Lorsque l’attelle est retirée, il faut commencer un programme d’exercices de rééducation des ligaments.
Cela améliore l’amplitude de mouvement de l’épaule et empêche la formation de cicatrices lorsque les ligaments guérissent.
Les exercices pour renforcer l’épaule sont insérés progressivement dans le programme de rééducation.
L’objectif est un retour à toutes les activités menées précédemment.


Douleur à l’épaule provoquée par la lésion du bourrelet glénoïdien

La lacération de la lèvre ou bourrelet glénoïdien peut se produire de plusieurs façons, et le type de traitement dépend du dommage qui est survenu.
La lésion SLAP est un type de déchirure du bourrelet glénoïdien. La cause la plus fréquente est une chute sur la main tendue.

Le bourrelet glénoïdien des tissus mous peut être écrasé entre l’omoplate et l’humérus. Lorsque cela se produit, le bourrelet glénoïdien peut se déchirer. Si la lésion du bourrelet glénoïdien s’étend, elle peut devenir un lambeau de tissu qui se déplace à l’intérieur et à l’extérieur de l’articulation, coincée entre la tête de l’humus et la glène de l’omoplate.
Le lambeau peut provoquer des douleurs lorsque l’on bouge l’épaule.
Différents tendons et les ligaments s’insèrent sur le bourrelet et aident à maintenir la stabilité de l’épaule.
Si le bourrelet glénoïdien se déchire, l’épaule devient souvent beaucoup moins stable et peut se luxer plus facilement.

Symptômes
Les symptômes d’une déchirure du bourrelet glénoïdien de l’épaule sont:

  • Douleur pendant les activités de la vie quotidienne
  • Blocages ou craquements pendant le mouvement
  • Douleur nocturne
  • Sentiment d’instabilité de l’épaule
  • Réduction de l’amplitude des mouvements
  • Perte de force

Traitement
Le médecin peut prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et du repos pour soulager les symptômes.
Des exercices de rééducation pour renforcer les muscles de la coiffe des rotateurs sont utiles.
Si ces remèdes ne sont pas suffisants, le médecin peut recommander une chirurgie arthroscopique.
Au cours de la chirurgie sous arthroscopie, le médecin examine le bourrelet glénoïdien et le tendon du biceps.
Si la lésion est limitée au bourrelet glénoïdien et ne touche pas les tendons, l’épaule est encore stable. Le chirurgien enlève le lambeau déchiré et corrige tous les éventuels autres problèmes associés.
Si la blessure s’étend au tendon du biceps, ou si celui-ci est sorti, l’épaule est instable.
Le chirurgien doit réparer et rattacher le tendon à l’aide de points d’ancrage (petites vis).
Les lésions de la partie inférieure de la glène provoque une instabilité de l’épaule.

 

Intervention,pour,lésion,bourrelet,Bankart,SLAP,ancre

Rééducation
Après l’intervention chirurgicale, il est nécessaire de maintenir l’épaule dans une attelle pendant 3-4 semaines. Le médecin prescrit également des exercices doux pour récupérer l’amplitude de mouvement en respectant le seuil de douleur (c’est-à-dire qui ne font pas mal).
Les athlètes peuvent généralement commencer par faire des exercices spécifiques pour le retour à l’activité sportive 6 semaines après l’intervention chirurgicale, bien que le temps de guérison complet soit de 3-4 mois.

diastasis,luxation,séparation,acromion, clavicule,épaule
Diastase acromio-claviculaire

Diastasis de l’articulation acromio-claviculaire (AC)

La séparation de la clavicule de l’acromion est aussi appelée diastase Acromion-claviculaire.
Un traumatisme crée une lésion sur les ligaments qui entourent et stabilisent l’articulation entre la clavicule et l’omoplate.

La diastasis de l’épaule est une blessure qui se produit à la jonction entre la clavicule et l’épaule. Dans les séparations les plus graves, le ligament coraco-claviculaire (entre la clavicule et le processus  coracoïde de l’omoplate) est également déchiré.

  • Une légère diastasis implique un étirement du ligament acromio-claviculaire qui ne provoque pas le déplacement de la clavicule.
    La radiographie est normale.
  • Une blessure plus grave provoque également la lésion du ligament coraco-claviculaire. Dans ce cas, la clavicule sort de son alignement et se déplace de sa position anatomique.
  • La diastasis de l’épaule plus sévère implique la rupture complète des ligaments et provoque un déplacement bien visible de la clavicule.

Le traitement non chirurgical est réalisé en immobilisant l’épaule avec une attelle, des applications de glace et des médicaments peuvent aider à soulager la douleur.
La plupart des patients réussissent à récupérer presque toutes les fonctions de l’épaule après cette blessure, même si une déformation significative reste.
Certaines personnes ressentent encore la douleur au niveau de l’articulation acromio-claviculaire, bien qu’il n’y ait qu’une légère déformation.
La gêne peut être due :

  • Au mauvais contact entre les os lorsque l’articulation est en mouvement
  • À de l’arthrite
  • À des blessures à une partie du disque de cartilage qui est placé entre les extrémités des os de l’articulation.

Il est souvent valable d’attendre avant d’intervenir chirurgicalement.
La chirurgie peut être envisagée si la douleur persiste ou si la déformation est sévère. Le chirurgien orthopédique peut recommander la coupe de la dernière partie de la clavicule afin qu’elle ne frotte pas contre l’acromion.
S’il y a une déformation importante, la reconstruction des ligaments qui s’insèrent sur la partie inférieure de la clavicule est utile. Ce type de chirurgie fonctionne bien, même si le temps de récupération est de quelques mois.
Que le traitement soit  conservateur ou chirurgical, l’épaule a besoin de rééducation pour récupérer :

  • L’amplitude normale de mouvement,
  • La force,
  • La flexibilité.

 

Douleur à l’épaule diffuse ou généralisée

Douleur à l’épaule due à l’arthrite

La douleur à l’épaule peut être aussi causée par l’arthrite ou par une inflammation des tissus qui composent l’articulation :

  • La membrane synoviale,
  • La capsule,
  • Les ligaments,
  • Le cartilage.

Les symptômes sont :

  • Un gonflement,
  • Des douleurs,
  • Une raideur.

Ils se produisent généralement après 50 ans.

L’arthrite peut être lié au sport, à des blessures et à l’usure chronique.
D’autres types d’arthrite sont liés :

  • À la rupture de la coiffe des rotateurs,
  • Au diabète,
  • Aux maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde,
  • Aux pathologies de la capsule articulaire.

Souvent, les personnes évitent les mouvements de l’épaule pour tenter de réduire la douleur. Cela conduit à une fermeture ou à un durcissement des parties molles de l’articulation, ce qui provoque une limitation douloureuse du mouvement.

Le médecin prescrit des médicaments pour le traitement de l’arthrite. S’ils ne suffisent pas, il est essentiel de suivre alimentation naturelle, par exemple, le régime végétalien/aliments vivante, ou celle du groupe sanguin.

Arthrose à l’épaule
Beaucoup de personnes pensent que l’arthrose est la cause la plus fréquente de douleur à l’épaule chez les personnes âgées.
L’arthrose est la dégénérescence de l’articulation qui se produit avec l’âge et consiste en :

  • Réduction du cartilage,
  • Altération de l’os avec formation d’ostéophytes ou becs osseux dans le périmètre de l’articulation,
  • Formation de zones ayant une concentration supérieure ou inférieure de calcium dans l’os.

Dans certains cas, des ostéophytes peuvent se former sous l’acromion qui interfèrent avec la bourse et le tendon sus-épineux.
S’il y a peu d’espace entre l’acromion et l’humérus, ce tissu en excès peut causer une inflammation et de la douleur.
L’articulation entre la glène de l’omoplate et l’humérus ne souffre pas d’arthrose parce que :

  • L’épaule ne doit pas supporter le poids du corps, comme la hanche ou du genou. 2
  • Les personnes âgées souffrant de douleurs à l’épaule ont souvent des lésions de la coiffe des rotateurs et la douleur se produit d’un seul côté uniquement.

Les interventions de prothèse d’épaule sont très rares par rapport à celles de la hanche.


Fractures de l’épaule

Les fractures de l’épaule affectent :

Les fractures de l’épaule chez les patients plus âgés sont souvent le résultat d’une chute.
Les patients plus jeunes peuvent se fracturer l’épaule avec blessure à fort impact, comme :

  • Un accident de la route,
  • Un violent traumatisme sportif.

Les fractures provoquent :

  • Des douleurs (qui s’aggravent avec l’humidité),
  • Un gonflement,
  • Un grand hématome sur l’épaule et le thorax du sujet.

La fracture de la clavicule est généralement provoquée par une chute sur une main tendue.
La rupture de l’omoplate est généralement causée par un impact direct.


Douleur à l’épaule due à une capsulite rétractile

capsulite,rétractileLa capsulite rétractile ou épaule gelée se présente généralement entre 40 et 65, l’arthrose se produit après 60 ans.
La douleur se diffuse à l’épaule entière, en particulier en haut et à l’arrière.
L’épaule gelée ou frozen shoulder est plus fréquente chez personne souffrant de diabète et peut également se produire après une immobilisation prolongée.
Capsulite,rétractile,déblocage,par,narcoseLa capsule articulaire de l’épaule :

  • Se rétracte ou se raccourcit,
  • Devient plus épaisse,
  • ils se forment des adhérences entre les fibres.

Il en résulte des douleurs et la limitation des mouvements.
La différence par rapport aux autres pathologies de l’épaule, est que le blocage du mouvement est brusque, comme si elle rencontrait un obstacle dur.
Le traitement prévoit :

  • Une mobilisation passive,
  • Des ondes de chocs,
  • Des infiltrations de cortisone,
  • Si ces mesures n’étaient pas suffisantes, on peut avoir recours au déblocage par narcose (anesthésie).

Une autre thérapie naturelle possible est la modification de l’alimentation.
Un facteur de risque de cette maladie est le diabète, ce qui permet de comprendre l’importance de l’alimentation pour les pathologies de l’épaule.
Une alimentation naturelle sans céréales (pain, pâtes, crackers, pizza, riz, orge, avoine, etc.) peut aider à guérir.
Il est conseillé de remplacer les céréales avec :

  • des légumineuses,
  • Des pommes de terre,
  • Des pseudocéréales comme le quinoa et l’amarante.

Douleur référée à l’épaule

Pathologies organiques

Les crises cardiaques: même si le problème est le cœur, les crises cardiaques peuvent causer des douleurs « référées » à l’épaule gauche ou au cou.


Tumeur au sommet du poumon

La tumeur au sommet du poumon peut causer de graves douleurs à l’épaule, le patient peut ne pas avoir d’autres symptômes, mais quand il arrive à la clinique, il soutient le bras douloureux avec celui qui est sain car il fait très mal.

    A lire aussi