Neutrophiles élevés ou bas

Les analyses de sang présentent un taux de neutrophiles élevé, qu’est-ce que cela signifie ?

Les neutrophiles sont un type de globule blanc (ou leucocyte) qui se trouvent dans la circulation sanguine pour combattre les bactéries et les virus.
Ces cellules peuvent délivrer des substances dans le sang et provoquer de la fièvre (légère).

Granulocytes
Les granulocytes se distinguent par trois grands groupes : neutrophiles, éosinophiles et basophiles.


Neutrophiles élevés ou bas

Granulocytes neutrophiles
Les granulocytes neutrophiles servent à la réponse inflammatoire et antibactérienne.
Ce sont des cellules très mobiles qui peuvent phagocyter les bactéries. Le pus est composé de neutrophiles morts et de bactéries.

 

 

Qu’est-ce que la numération absolue des neutrophiles ?

La numération absolue des neutrophiles est mesurée indirectement en multipliant les temps de numération des globules blancs par le pourcentage de neutrophiles du total des globules blancs.
Lorsque le niveau d’un patient est compris entre ses limites, il ne doit pas limiter les activités quotidiennes.

Exemple de calcul
Les valeurs des globules blancs : 6 000 cellules/mm3 de sang

  • segments (neutrophiles matures) : 30 % des globules blancs
  • bandes (neutrophiles immatures) : 3 % des globules blancs

Les neutrophiles relatifs (segments + bandes) :
33 % des globules blancs totaux : 33% x 6 000 = 2 000/mm3

 

Les fonctions des neutrophiles

Les neutrophiles sont des cellules qui servent à combattre les infections. Lorsque le taux de neutrophiles est bas, la personne est plus exposée aux maladies et aux infections.
Cela se produit notamment lors du traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie, d’une transfusion de sang ou d’une transplantation de moelle osseuse.
Avec le temps, les nouvelles cellules du sang qui se développent augmentent.

 

                                                              Neutrophiles élevés

Le taux de neutrophiles est élevé lorsque la numération des globules blancs neutrophiles dépasse 8 000. Le principal symptôme est la fièvre.

 

Causes des neutrophiles élevés

  • Éclampsie. L’éclampsie est une maladie rare, mais très grave. Les femmes enceintes peuvent avoir des convulsion dues à une pré-éclampsie modérée ou sévère.
    Cela se produit généralement dans la seconde moitié de la grossesse. L’augmentation soudaine de la tension, la présence de protéines dans l’urine et un gonflement sont les causes principales de ce trouble.
  • Cancer. La numération des neutrophiles peut se produire lorsqu’un cancer se propage dans le corps.
  • Anémie hémolytique. Cela se produit lorsque les globules rouges sont détruits prématurément. Ces cellules sont responsables du transport de l’oxygène dans le sang.
  • Maladie de Vaquez. La maladie de Vaquez provoque une augmentation à long terme du nombre de globules rouges. Les médecins n’ont toujours pas déterminé la cause.
  • Métaplasie myéloïde. C’est une maladie qui provoque la croissance des cellules de la moelle osseuse dans le reste du corps.
  • Effets des médicaments. Certains médicaments peuvent déclencher un pic dans les taux de neutrophiles. Les corticostéroïdes en font partie :  ils agissent comme des hormones corticosurrénales ou corticoïdes naturels dans le corps. Ces hormones régulent l’utilisation des nutriments et la teneur en sel et en eau dans l’urine.

Les neutrophiles élevés et les lymphocytes bas
Les causes peuvent être les suivantes :

Neutrophiles élevés et VS élevée
La VS est une valeur qui indique l’inflammation mais elle est non spécifique. Elle est donc probable en cas d’infection qui provoque une inflammation (par exemple, un mal de gorge).

 

                                                            Neutrophiles bas ou neutropénie

 

À quoi est dû le nombre bas de neutrophiles ?

  • Carence en vitamine B12 ou en acide folique. Quand la présence de vitamine B12 dans le sang est faible, une perte de fluide interne des neutrophiles se produit.
  • Infection bactérienne sévère. Des infections graves peuvent détruire les neutrophiles. Cela se produit généralement lorsque du pus se forme dans le sang ou en cas de myélite transverse, d’hépatite B ou de VIH.
  • Anémie aplasique. L’anémie aplasique se produit lorsqu’on constate une diminution des cellules sanguines, généralement dans le cas d’une défaillance de la moelle osseuse. Les dommages peuvent être causés par des médicaments, des radiations ou une infection.
  • Pré-leucémie et la leucémie. La leucémie est un cancer qui se produit dans le sang et provoque la prolifération des cellules tumorales du sang.
  • Maladies auto-immunes. Cela se produit lorsque le corps produit des protéines appelées antineutrophiles qui détruisent les neutrophiles. Les patients souffrant de lupus sont un bon exemple.
  • Splénomégalie. La rate est dilatée, ce qui provoque une augmentation des globules blancs. La rate aide à combattre les infections et élimine les vieux globules rouges.
  • Syndrome de Felty. Ce syndrome se produit généralement en même temps que la polyarthrite rhumatoïde, il s’agit d’un autre type de maladie auto-immune.
  • Pontage cardiopulmonaire. Cette chirurgie peut entraîner une faible numération des neutrophiles.
  • Dialyse. La dialyse aide le rein à bien fonctionner mais peut provoquer une faible numération des neutrophiles.
  • Effets des médicaments. Certains médicaments entraînent un pic dans la numération des neutrophiles. En général, les médicaments utilisés pour traiter les allergies, la psychose et les vomissements en sont responsables.

Quand faut-il s’inquiéter ?
Si les neutrophiles sont légèrement élevés, ce n’est pas grave.
Il faut consulter si les neutrophiles sont inférieurs à 1 000/mm3.

 

Que faut-il faire ? Traitements et remèdes naturels en cas de neutrophiles bas

Il faut trouver la cause du problème pour pouvoir choisir le bon traitement.
Le médecin peut prescrire :

  • des antibiotiques. Ils combattent les infections qui provoquent les neutrophiles en forme de goutte.
  • des transfusion de granulocytes. C’est un type de globule blanc rempli de granules microscopiques. Une transfusion permet d’augmenter leur nombre dans l’organisme.
  • Les corticoïdes. Deux hormones, les glucocorticoïdes et les minéralocorticoïdes, sont créées par la partie externe de la glande surrénale. Les deux permettent la bonne santé des neutrophiles.
  • Les immunoglobulines par voie intraveineuse . Cela est utilisé en cas de neutropénie à médiation immunitaire.

Il existe des compléments qui aident à combattre les infections, par exemple la propolis. Toutefois, une alimentation saine est le meilleur remède naturel.

    A lire aussi