Lymphocytes élevés ou bas

Les lymphocytes sont dits élevés (ou lymphocytose) lorsque les globules blancs (appelés lymphocytes) atteignent un niveau plus élevé que la normale.

Les lymphocytes aident à combattre les maladies. Il est donc normal de constater une augmentation temporaire des lymphocytes après une infection, (un rhume, par exemple).
Les valeurs normales des leucocytes chez l’homme et chez la femme sont 3 000/mm3.
Chez les enfants, la valeur dépend de l’âge, mais elle peut atteindre 7 000-9 000/mm3.


Leucémie, lymphocytes, rate
Dans la formule leucocytaire (pourcentage des différents types de globules blancs par rapport au total), les lymphocytes devraient avoir un pourcentage de 20-40 % du total.
Si les valeurs sont légèrement élevées, il ne faut pas s’inquiéter. Il est toutefois conseillé de montrer ces données au médecin car il connaît le tableau clinique personnel.
Il n’existe pas de traitement pour ce symptôme spécifique, le traitement dépend de la cause.

 

Types de lymphocytes

Les lymphocytes sont divisés en :

  1. Lymphocytes B
  2. Lymphocytes T
  3. Cellules tueuses naturelles (Lymphocytes NK)
  4. Grands lymphocytes granuleux (GLG)

Les lymphocytes B produisent des anticorps et les lymphocytes T détruisent les micro-organismes pathogènes ou les cellules infectées à l’aide de ces anticorps.
Les lymphocytes NK détruisent les cellules infectées.

 

Causes des lymphocytes élevés

Coqueluche ou grippe
La coqueluche et la grippe sont des maladies respiratoires qui peuvent augmenter le taux des lymphocytes.
La coqueluche provoque une toux grave, tandis que la grippe peut causer fatigue, fièvre et des difficultés respiratoires.

La leucémie aiguë lymphoblastique
La leucémie aiguë lymphoblastique est une tumeur de la moelle osseuse et du sang.
Cette maladie est dite « aiguë » car elle provoque une production excessive de cellules immatures du sang et évolue rapidement.
En plus des lymphocytes élevés, les ganglions lymphatiques enflés, l’épistaxis (saignement de nez), une infection, la fièvre, des douleurs osseuses et le saignement de gencives sont d’autres symptômes possibles.

Leucémie chronique lymphoblastique
Cette maladie est similaire à sa forme aiguë, mais elle évolue plus lentement que les autres types de leucémie.
Ce trouble provoque une augmentation considérable des lymphocytes chez les adultes et les personnes âgées.

Mononucléose
La mononucléose est une pathologie contagieuse qui affecte surtout les adolescents et les jeunes.
Les symptômes les plus fréquents sont les suivants :

Cytomégalovirus
Le cytomégalovirus (CMV) fait partie de la famille des virus herpes.
Même si le virus reste toute la vie dans le corps en forme latente, on remarque rarement des symptômes.
Les femmes enceintes, les nouveau-nés ou ceux qui ont un système immunitaire plus faible peuvent généralement se plaindre de quelques symptômes.

VIH/SIDA
Le SIDA est une maladie chronique et dangereuse, provoquée par le virus du VIH (virus de l’immunodéficience humaine).
C’est une maladie sexuellement transmissible, mais la contagion peut également avoir lieu pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement ou à cause d’un contact avec le sang infecté.

Vascularite
La vascularite (ou artérite) est provoquée par l’inflammation des vaisseaux sanguins et peut causer la fibrose, le rétrécissement, l’affaiblissement ou l’épaississement des parois des vaisseaux sanguins. Certains types de vascularite ne se présentent que sous forme aiguë et ne durent que peu de temps, mais d’autres sont chroniques et à longue durée.

Myélome multiple
Le myélome multiple est une tumeur qui affecte les plasmocytes : c’est un type de globules blancs (lymphocytes B) qui se trouve dans la moelle osseuse et qui produit des anticorps pour combattre les infections.

D’autres causes
L’hépatite est l’inflammation du foie et peut présenter des symptômes comme le ventre gonflé, des douleurs, la fatigue et la peau et les yeux jaunes. Dans ce cas, la VS peut résulter élevée (autour de 30).
La maladie de Crohn est une maladie auto-immune qui provoque l’inflammation chronique du tube digestif.
D’autres symptômes incluent la perte de poids, la diarrhée et des douleurs abdominales.
Les infections à protozoaires peuvent provoquer la leucocytose (la toxoplasmose, par exemple).

 

Causes des lymphocytes élevés et des polynucléaires neutrophiles bas

Infection virale
La cause probable de lymphocytose et de neutropénie légère est une infection virale, comme les oreillons, la rougeole, la grippe, l’hépatite et la mononucléose.
En cas d’infection, les leucocytes sont généralement élevés, mais l’augmentation des lymphocytes provoque la réduction de la production et de la maturation des polynucléaires neutrophiles.
Les lymphocytes peuvent rester élevés après la prise d’antibiotique.

Neutropénie cyclique
La neutropénie cyclique est une maladie génétique caractérisée par une diminution périodique du nombre de polynucléaires neutrophiles.
La phase de neutropénie dure 3 à 5 jours. Pendant cette période, le nombre de polynucléaires neutrophiles (NAN) descend sous les 200 cellules par µl de sang.
Après cette phase, ils augmentent et atteignent un niveau normal.
La baisse de ces leucocytes se produit environ tous les 21 jours et est provoquée par la durée de vie des polynucléaires neutrophiles.
Le patient présente souvent des épisodes répétés de malaise, de fièvre, d’infections et d’ulcères.

Lymphome
Le lymphome est caractérisé par la formation de tumeurs solides, à cause d’une augmentation anormale des lymphocytes matures.
Lorsque de telles cellules cancéreuses envahissent la moelle osseuse, la prolifération et la différentiation des polynucléaires neutrophiles diminuent, ce qui cause la neutropénie.
Les ganglions lymphatiques gonflés, la fièvre, la transpiration nocturne, la fatigue, les démangeaisons cutanées, les maux de ventre, une splénomégalie et/ou le foie gonflé sont les symptômes les plus fréquents.
Dans ce cas, le médecin peut prescrire la chimiothérapie.

Maladies auto-immunes
Certaines maladies auto-immunes, comme le syndrome de Felty (se produit avec la polyarthrite rhumatoïde) et le lupus érythémateux disséminé (LED), sont caractérisées par une réponse inflammatoire et provoquent une augmentation du nombre des grands lymphocytes granuleux. Ces cellules envahissent la moelle osseuse et entravent la production des polynucléaires neutrophiles.
Le syndrome de Felty provoque des douleurs articulaires, des gonflements, des infections récurrentes, de la fatigue, une déformation osseuse et articulaire, etc.
Le lupus se caractérise par le développement d’une éruption cutanée en papillon sur le visage ainsi que de plusieurs autres symptômes comme la perte de cheveux, les plaies dans la bouche, la fièvre et une augmentation de la sensibilité à la lumière du soleil (photophobie).
Une valeur élevée de lymphocytes peut se remarquer avec la VS et le PCR élevés. Ces valeurs indiquent qu’il y a une inflammation, mais elles ne sont pas spécifiques à une pathologie.

Lymphocytes élevés ou bas

Leucémie
Les différents types de leucémie liées à la neutropénie sont :

  1. la leucémie à grands lymphocytes granuleux (LGL)
  2. la leucémie myéloïde aiguë (LMA)
  3. la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et chronique lymphoblastique (LCL)

La leucémie provoque l’augmentation des progéniteurs des lymphocytes. Par conséquent, le nombre de lymphocytes est élevé et influe sur la production et la différentiation des granulocytes neutrophiles.
Les symptômes sont les suivants :

 

Un taux de lymphocytes bas dans le sang, qu’est-ce que cela signifie ?

Les lymphocytes sont bas lorsqu’ils descendent sous les 15 % des globules blancs totaux.
Parmi les causes, on retrouve :

  • l’anémie aplasique
  • le VIH/SIDA
  • la cortisone
  • les tumeurs
  • le cortex surrénalien hyperactif
  • la sclérose en plaques
  • la myasthénie (faiblesse musculaire)
  • le syndrome de Guillain-Barré (faiblesse dans les bras et les jambes à cause de lésions nerveuses)

 

Valeurs élevées des autres types de globules blancs

Les causes suivantes peuvent entraîner un taux de monocytes élevé :

  • maladie inflammatoire chronique (par exemple, la maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique)
  • infection virale ou des parasites
  • infection bactérienne au niveau du cœur
  • maladie auto-immune (par exemple, la vascularite, la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus)
  • certains types de leucémie

Les éosinophiles élevés sont provoqués par les causes suivantes :

Les basophiles élevés dans le sang se constatent en cas de :

Si on constate une augmentation persistante ou une diminution des niveaux de ces types de globules blancs, le médecin conseillera probablement d’autres examens, comme une biopsie de la moelle osseuse, pour déterminer la cause sous-jacente. Une fois la cause identifiée, le médecin pourra proposer plusieurs traitements.

 

Remèdes naturels

Il n’existe pas de remèdes naturels spécifiques pour les taux de lymphocytes élevés ou bas, mais une alimentation saine et une activité physique régulière sont fondamentales pour traiter les autres maladies.

    A lire aussi