Hémogramme complet

Les analyses du sang comprennent la numération et formule sanguine (NFS ou hémogramme) qui analyse les éléments contenu dans le sang :

  • Les globules rouges,
  • Les globules blancs,
  • Les plaquettes.

Il n’y a pas besoin d’être à jeun pour l’hémogramme complet, alors que pour d’autres analyses de sang, cela est nécessaire (en particulier pour la glycémie).


Certains laboratoires donnent une interprétation des resultats légèrement différente d’autres, il ne faut pas considérer la valeur absolue de ces chiffres.

Voici une liste des différentes valeurs que le médecin doit voir, associées à leurs valeurs de référence :

 

médecin, examen, sang, hémogrammeValeurs des leucocytes (globules blancs) dans l’hémogramme

Les valeurs de référence : de 4 à 10 cellules/mcL.

Les globules blancs aident à combattre les infections ; un nombre élevé de globules blancs peut dont être utile pour identifier une infection. Cela peut également indiquer une leucémie qui peut provoquer une augmentation du nombre de globules blancs.

La carence en globules blancs, au contraire, peut être provoquée par certains médicaments ou par des maladies.

Qu’est-ce qui peut provoquer une baisse de leucocytes ?

  • Les maladies de la moelle osseuse,
  • La chimiothérapie,
  • Les maladies auto-immunes,
  • Les infections virales.

Qu’est-ce qui provoque un taux élevé de leucocytes ?

 

Formule leucocytaire dans le cadre de l’hémogramme

La formule leucocytaire est un examen qui montre le pourcentage des differents globules blancs qui se trouvent dans le sang.

Les valeurs de référence :

  • Neutrophiles de 40% à 60% du total
  • Lymphocytes de 20% à 40%
  • Monocytes de 2% à 8%
  • Éosinophiles de 1% à 4%
  • Basophiles de 0,5% à 1%

Cet examen mesure :

  • Le nombres,
  • La forme,
  • Les dimensions.

La numération différentielle des leucocytes montre également si la proportion des différents types de cellules est adéquate.
Une anomalie apparaissant lors de cet examen peut signaler :

  • Une infection,
  • Une inflammation,
  • Des maladies auto-immunes,
  • Une anémie,
  • D’autres maladies.

Neutrophiles bas dans l’hémogramme
Les neutrophiles sont les globules blancs les plus nombreux dans le sang.
Ces cellules ont la tâche de protéger le corps des infections.

Les causes des neutrophiles bas 

L’éthnie
Des groupes éthniques ont un nombre inférieure de neutrophiles par rapport aux autres :

  • Les africains,
  • Les afro-américains,
  • Les hébreux yéménites,
  • Les indians,
  • Les arabes jordanients.

La neutropénie congénitale

  • La neutropénie cyclique,
  • Le syndrome de Kostmann.

Les maladies du sang et de la moelle épinière

Les médicaments et les substances toxiques

  • La chimiothérapie,
  • Les antibiotiques et les diurétiques,
  • La radiothérapie,
  • L’alcool,
  • Les insecticides.

Les causes infectieuses

L’altération d’un organe

  • La rate enflée, une destruction prématurée des cellules du sang dans la rate.

Les maladies auto-immunes

Des carences alimentaires

  • Des carences en vitamines (B12),
  • L’acide folique,
  • Le cuivre.

Les symptômes de neutropénie grave (<500 neutrophiles par microlitre)

Les symptômes typiques et les maladies qui se produisent chez les patients souffrant de neutroupénie grave sont :

  • La fièvre,
  • La pneumonie,
  • La sinusite,
  • L’otite moyenne aiguë (une infection de l’oreille),
  • La gingivite (une inflammation de la gencive),
  • L’omphalite (une infection du nombril),
  • Les abcès de la peau,
  • La neutropénie congénitale sévère peut avoir des symptômes graves.

Neutrophiles élevés
Une augmentation des neutrophiles peut être provoquée par :

  1. Une infection aiguë,
  2. Le stress aigu,
  3. L’éclampsie,
  4. La goutte,
  5. La leucémie myéloïde,
  6. Le rhumatisme articulaire aigu,
  7. La thyroïdite,
  8. Un traumatisme,
  9. La grossesse,
  10. Les règles,
  11. Des dommages ou la nécrose des tissus :

 

Valeurs des érythrocytes (globules rouges ou hématies)

Valeurs de référence : de 4.2 à 5.9 x 106/mm3.

Il y a des millions de globules rouges dans le corps et ce examen mesure le nombre de globules rouges dans une quantité spécifique de sang. Cette donnée :

  • Aide à déterminer le nombre total de globules rouges,
  • Donne une idée de leur durée de  vie,
  • N’indique pas la raison des problèmes.

En cas d’anomalies le médecin demande d’autres examens.

Qu’est-ce que la numération des érythrocytes ?
Les globules rouges prennent l’oxygène du sang et le porte aux tissus du corps entier.
Résultats normaux :

  • Homme : de 4.7 à 6.1 million/mcL
  • Femme : de 4.0 à 5.4 million/mcL

Pourquoi le nombre de globules rouges est bas ?
En raison de :

  • Une manque de fer,
  • Une carence de vitamine B12 ou d’acide folique,
  • Une anémie à cause d’une faible production de globules rouges en raison de troubles de la moelle osseuse,
  • L’anémie hémolytique,
  • Des pertes de sang de blessures, traumatismes internes ou règles abondantes,
  • La chimiothérapie.

Pourquoi le nombre de globules rouge est élevé ?
À cause :

  • De la déshydratation,
  • De problèmes rénaux,
  • D’une maladie cardiaque congénitale,
  • D’une maladie pulmonaire (emphysème, BPCO),
  • L’haute altitude,
  • Le tabac.

Valeurs de l’hématocrite (Ht) dans les examens du sang

Valeurs de référence :

  • De 42% à 52% chez les hommes ;
  • De 36% à 47% chez les femmes.

L’hématocrite est le rapport entre :

  • Le volume des globules rouges (érythrocytes),
  • Et le volume du plasma.

Cet examen est utile pour diagnostiquer une anémie et indique le pourcentage de globules rouges dans le volume total du sang du corps.

Qu’est-ce que l’hématocrite ?
Le pourcentage de globules rouges dans le sang.

Causes d’hématocrite bas et d’hématocrite élevé

Les causes de l’hématocrite bas ou de celui élevé sont identiques à celles des globules rouges élevée qui se trouvent dans la liste précédente.

L’hématocrite élevé peut également être la conséquence du dopage. Il est aussi appelé érythropoïétine (EPO), une substance présente dans le corps humain qui stimule la production de globules rouges.

Valeurs d’hémoglobine (Hb) dans l’hémogramme

Valeurs de référence :

  • De 14 à 18 g/dL chez les hommes ;
  • De 12 à 16 g/dL chez les femmes.

Les globules rouges contiennent l’hémoglobine qui donne la couleur rouge vif au sang. Encore plus important, l’hémoglobine transporte l’oxygène des poumons au reste du corps, puis reporte aux poumons l’anhydride carbonique qu’on expire.
Les valeurs de l’hémoglobine chez les personnes saines varient selon le sexe. Un taux bas d’hémoglobine peut indiquer une anémie.

Qu’est-ce que l’hémoglobine ?
Il s’agit d’une substance pigmentée qui transporte l’oxygène dans les globules rouges.

Qu’implique une hémoglobine basse  ou une hémoglobine élevée ?

Les troubles qui provoquent l’hémoglobine basse sont identique à ceux dans la liste des globules rouges.

Volume globulaire moyen (VGM) dans l’hémogramme 

Valeurs de référence : de 82 à 97 fL.
Cet examen mesure le volume moyen des globules rouges ou la quantité moyenne d’espace remplie par chaque globule rouge.
Une anomalie peut indiquer :

Qu’est-ce que le VGM ?
Cette valeur indique la dimension moyenne des globules rouges.

Qu’implique un VGM bas ?

  • Une carence en fer,
  • Une anémie hémolytique,
  • Une anémie aplasique,
  • Une anémie provoquée par l’insuffisance rénale,
  • Des maladies chroniques.

Qu’implique un VGM élevé ?

  • Un déficit en vitamine B12 ou en acide folique,
  • Des syndromes myélodysplasiques,
  • Une anémie aplasique.

Teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine (TCMH)

Valeurs de référence : de 27 à 31 pg.
Cet examen mesure la quantité moyenne d’hémoglobine dans un globule rouge.
Des résultats élevés peuvent indiquer une anémie, alors que des résultats trop bas peuvent indiquer une carence nutritionnelle.

Qu’est-ce que la TCMH ?
La quantité d’hémoglobine contenue dans les globules rouges.

Qu’indique un taux bas de TCMH ?
Une carence en fer.

Qu’indique un taux élevé de TCMH ?
Comme pour le volume globulaire moyen des globules rouges, cela peut être provoqué par :

  • Une carence en vitamine B12,
  • Une carence en acide folique.

Concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CCMH)
Valeurs de référence : de 32% à 36%
L’examen de la CCMH indique la concentration moyenne de l’hémoglobine dans une quantité spécifique de globules rouges. La concentration mesure le rapport entre le poids de l’hémoglobine et le volume du globule rouge qui la contient.
Cette donnée indique :

  • Une anémie en cas de valeur basse,
  • Une déshydratation en cas de valeur élevée.

Indice de distribution des globules rouges (IDR)
Valeurs de référence : de 11.5% à 15.5%
Si le pourcentage est élevé, la majorité des globules rouges ont des dimensions différentes.
Si la valeur est basse la majorité des érythrocytes ont une dimension identique.

Une valeur élevée de IDR peut indiquer :

  • Une carence en fer,
  • Une carence en vitamine B12,
  • Une carence en acide folique.
  • Une anémie hémolytique auto-immune,
  • Une anémie falciforme.
  • Une chimiothérapie.
  • Des troubles chroniques du foie.

 

hémogrammeValeurs des plaquettes dans l’hémogramme

Valeurs de référence : de 150.000 à 400.000 mL
Les plaquettes sont de petites portions de cellules qui servent à la coagulation du sang.
Un excès ou une carence en plaquettes peut influencer la coagulation de différentes manières.
Le nombre de plaquettes peut également indiqué une maladie.

Qu’est-ce que la numération des plaquettes ?
Les plaquettes sont des cellules qui servent à fermer les lésions cutanées et à éviter le saignement.

Qu’indique un taux bas de plaquettes (thrombocytopénie) ?

Qu’indique un taux élevé de plaquettes (thrombocytose) ?

  • Une leucémie,
  • Des maladies myéloprolifératives (qui provoquent un développement anormal des cellules du sang dans la moelle osseuse),
  • Des maladies inflammatoires chronique de l’intestin (maladie de Crohn).

Volume plaquettaire moyen (VPM)
Valeurs de référence : de 7,4 à 10,4 fL.Cet examen mesure la dimension moyenne des plaquettes.
Une valeur plus élevée montre des plaquettes plus grandes, qui est un facteur de risque de :

  • Crise cardiaque,
  • Ictus.

Une valeur inférieure indique des plaquettes plus petites, c’est-à-dire que la personne risque une hémorragie.

 

Valeurs de vitesse de sédimentation (VS) dans l’hémogramme

La VS ou vitesse de sédimentation est un examen du sang qui peut révéler une inflammation du corps.
L’examen de la VS seul ne sert pas, mais cela peut aider le médecin à diagnostiquer ou à contrôler une maladie inflammatoire.

Lorsqu’on met le sang dans une éprouvette haute et fine, les globules rouges (érythrocytes) se déposent graduellement sur le fond.
Une inflammation peut provoquer l’agglomération des globules rouges qui sédimentent plus rapidement.
La VS mesure le temps dont les globules rouges ont besoin afin de se déposer dans une éprouvette.

Résultats de référence (méthode Westergren) :

  • Hommes de moins de 50 ans : moins de 15 mm/h
  • Hommes de plus de 50 ans : moins de 20 mm/h
  • Femmes de moins de 50 ans : moins de 20 mm/h
  • Femmes de plus de 50 ans : moins de 30 mm/h

Enfants :

  • Bébés : de 0 à 2 mm/h
  • Du nouveau-né à l’adolescent : de 3 à 13 mm/h

Une augmentation de la VS peut être provoquée par :

  • Une anémie,
  • Des tumeurs comme le lymphome ou le myélome multiple,
  • Des maladies rénales,
  • Une grossesse,
  • Des maladies de la thyroïde.

Parmi les troubles auto-immuns fréquents il y a :

Les maladies suivantes peuvent provoquer des taux élevés de VS :

  • La vascularite allergique,
  • L’artérite giganto-cellulaire,
  • L’hyperfibrinémie (augmentation des taux de fibrinogène dans le sang),
  • La maladie de Waldenstöm,
  • La vascularite nécrosante,
  • La polymyalgie rhumatismale.

Les infections qui peuvent provoquer une VS élevée sont :

  • Une infection systémique,
  • Des infections osseuses,
  • Des infections du cœur (endocardite) ou des valvules cardiaques,
  • Un rhumatisme articulaire aigu,
  • La tuberculose,
  • L’encéphalite.

Le frottis sanguin
Les analyses de sang peuvent également comprendre le frottis sanguin, c’est-à-dire un examen qui donne des informations sur le nombre et la forme des cellules du sang.
Il est effectué  afin d’exclure des anomalies éventuelles de globules rouges et plaquettes pour ce qui concerne :

  • Les dimensions,
  • La forme,
  • La structure.