Fer élevé dans le sang | causes et symptômes | fer sérique et ferritine

Un taux de fer élevé dans le sang peut être un trouble grave et peut dépendre de plusieurs raisons. Le fer est un minéral qui se trouve principalement dans les globules rouges (ou érythrocytes).
Ces cellules transportent l’oxygène et le dioxyde de carbone dans le sang.
L’oxygène ne peut pas se lier directement aux protéines qui se trouvent dans la circulation sanguine, mais il se lie à l’atome de fer dans l’hémoglobine.


La transferrine et la ferritine transportent le fer qui ne se lie pas à l’hémoglobine.
Le taux normal de fer dans le corps est de trois à quatre grammes.Analyses de sang,fer,élevé L’organisme contrôle soigneusement la quantité totale de fer dans le corps.
Le corps perd 1 mg de fer par jour :

  1. À travers la transpiration,
  2. À travers les cellules, en raison de la desquamation de la peau et de la muqueuse de l’intestin.

Les femmes pendant les règles perdent en moyenne un autre milligramme de fer par jour.
Chez les adultes normaux l’intestin absorbe 1 mg de fer par jour de la nourriture pour remplacer le fer perdu.
En général, on n’a pas de quantité excessive de fer dans le corps.

Toutefois, dans certains cas, le corps peut absorber plus ou moins de fer à partir des aliments.
La toxicité ou surcharge en fer se produit quand le corps absorbe une quantité excessive (environ 30 %) de fer en provenance des aliments.
Avec le temps, le corps accumule une quantité de fer beaucoup plus grande que ses besoins.

Les femmes accumulent le fer plus lentement que les hommes car elles perdent une quantité plus élevée de fer pendant :

  1. Les règles,
  2. L’allaitement au sein.

En général, elles développent donc des troubles aux organes à cause de la quantité excessive de fer 10 années plus tard que les hommes.
Cette accumulation de fer, qui ne peut pas être éliminée naturellement, est alors stockée dans les tissus :

  • Du pancréas et d’autres glandes,
  • Du foie,
  • Du cœur.

Valeurs de référence du fer (fer sérique)

Quantité – μg/dl
Hommes

65-176

Femmes

50-170

Enfants

50-120

Bébés et nouveau-nés allaités

100-250

Source : Wikipédia

Les valeurs de référence de la ferritine sont :

Valeurs – ng/mL
Hommes 18-270
Femmes 18-160
Enfants 7-140
Bébés allaités de 1 à 5 mois

50-200

Nouveau-nés 25-200

 

 

Quantité de fer recommandée dans le régime alimentaire

La quantité de fer nécessaire dépend de l’âge, du sexe et des besoins nutritionnels spécifiques (par exemple pendant la grossesse et l’allaitement).

  1. Les femmes enceintes entre 14 et 50 ans ont besoin de plus de fer (27 mg/jour).
  2. La quantité de fer nécessaire pour les femmes entre 19 et 50 ans est de 18 mg/jour (à cause des pertes de sang pendant les règles).
  3. Les femmes qui allaitent ont besoin de moins de fer (environ 10 mg/jour).
  4. Les hommes de plus de 19 ans et les femmes de plus de 50 ans ont besoin de 8 mg de fer par jour.
  5. Les enfants et les adolescents ont besoin d’une quantité de fer comprise entre 7 et 11 mg par jour, en provenance de l’alimentation normale.

Source : webmd.

Causes d’un taux de fer élevé dans le sang 

Hémochromatose
Il s’agit d’une maladie génétique dans laquelle le corps absorbe et stocke une quantité excessive de fer dans le corps.
L’hémochromatose est causée par un défaut du gène (HFE). Le gène défectueux force le corps à absorber le fer en excès provenant des aliments.
L’hémochromatose peut causer :

  1. Un infarctus du myocarde,
  2. Le cancer.

En outre, étant donné que le fer en excès s’accumule dans le foie, cet organe peut s’endommager avec le temps.

 

Quantité élevée de fer provenant du régime alimentaire

Les personnes qui prennent des compléments de fer peuvent parfois exagérer.

  • Pour les bébés, seuls 10 mg de fer ajouté suffisent et cela vaut également pour les enfants de 1 à 10 ans.
  • Les garçons de 11 à 18 ans et les filles et femmes dont l’âge est compris entre 11 et 50 ans peuvent prendre jusqu’à 12 mg par jour.
  • Les hommes de 19 à 50 ans et les femmes de plus de 51 ans peuvent prendre 10 mg par jour.

Un dosage supérieur aux besoins quotidiens cause une augmentation du taux de fer dans le sang. Éviter de prendre un complément multivitaminé contenant du fer et des compléments de fer tous les jours. Cette combinaison est en effet l’une des causes principales d’un taux de fer élevé dans le sang.
Les compléments alimentaires provoquent souvent la diarrhée. Il est donc recommandé de changer son régime alimentaire pour traiter l’anémie par carence en fer.

Alcoolisme
Consommer une quantité excessive d’alcool pendant de longues périodes peut provoquer des dommages au foie.
Selon une étude de George N. Iannou et all (Department of Medicine and Division of Gastroenterology, University of Washington Medical Center, Seattle), la quantité de fer dans le sang est considérablement plus élevée chez ceux qui boivent plus de deux boissons alcoolisées par jour que chez les autres.
En outre, l’alcoolisme peut aussi causer un taux élevé de bilirubine dans les analyses de sang.

Transfusions de sang
La surcharge en fer se produit quand une quantité excessive de ce minéral est présente dans le corps.
Cela peut être un problème pour ceux qui nécessitent de nombreuses transfusions de globules rouges, étant donné qu’ils contiennent du fer.
Chaque fois que l’on effectue une transfusion, on augmente la quantité de fer dans le corps.
Le corps ne réussit pas à métaboliser cet excès de fer lié aux transfusions sanguines.

Maladies caractérisées par un taux élevé d’hémoglobine
Un taux élevé d’hémoglobine peut être une réponse normale du corps à certaines situations comme vivre en altitude, où l’oxygène se raréfie.
Il peut aussi être une réaction à d’autres maladies, comme une cardiopathie ou une pathologie pulmonaire. En outre, il peut s’agir d’une maladie de la moelle osseuse.
Dans le cas de la polyglobulie essentielle, la moelle osseuse produit une quantité excessive de globules rouges.
Les taux élevés de fer et d’hémoglobine sont la conséquence de la production excessive d’érythrocytes.

Voici d’autres causes de fer élevé dans le sang :

  1. Anémie hémolytique ;
  2. Pilule contraceptive ;
  3. Ménopause.

 

Symptômes d’un taux de fer élevé dans le sang

  1. Faiblesse musculaire,
  2. Fatigue,
  3. Perte de cheveux,
  4. Dépression et irritabilité,
  5. Arythmie et insuffisance cardiaque,
  6. Perte de poids inexpliquée,
  7. Diminution du désir sexuel,
  8. Impuissance (provoquée par l’hypogonadisme),
  9. Augmentation du volume du foie,
  10. Peau jaunâtre,
  11. Douleurs articulaires, notamment aux jointures du deuxième et du troisième doigt,
  12. Menstruations irrégulières ou absence de règles,
  13. Ostéoporose,
  14. Diabète (en raison de l’accumulation de fer dans le pancréas).

Quand faut-il s’inquiéter en cas de taux de fer élevé dans le sang ?

Une valeur légèrement haute ne doit pas être une source d’inquiétude. Toutefois, il faut souvent contrôler les taux pour ne pas risquer de négliger une maladie grave.

Ferritine et fer

La ferritine est différente du fer.
La ferritine est une protéine synthétisée par l’organisme qui sert à emmagasiner le fer pour de futurs besoins.
En cas de besoin, les cellules délivrent la ferritine dans le sang.
La ferritine est une protéine qui contient le fer et le libère en fonction des besoins du corps.

La ferritine se lie à une autre substance qui s’appelle transferrine.
Elle est une protéine qui transporte la ferritine, tout comme un taxi pour le fer.
Lorsque la ferritine est saturée et elle ne peut plus accumuler de fer et le complexe de l’hémosidérine l’emmagasine.

La valeur de la ferritine montre la quantité de fer accumulé dans le corps.
Selon la quantité (insuffisante ou excessive) de ferritine présente dans le sang, le médecin peut comprendre dans quel état se trouve le patient.

Le fer dans le sang
Dans le corps le fer se trouve :

  1. 60% dans l’hémoglobine – la protéine qui transporte l’oxygène du sang,
  2. 30% dans la ferritine – une protéine qui se trouve dans le corps entier,
  3. Un bas pourcentage dans la myoglobine – une protéine qui n’est utilisée que par les cellules musculaires.

Attention : la ferritine élevée n’implique pas un taux élevé de fer, beaucoup d’individus ont des taux élevés de ferritine en raison d’une inflammation.
En général, l’excès de ferritine se produit en même temps que des valeurs élevées de fer dans le sang. Toutefois, un taux de fer élevé peut aussi se présenter avec un taux de ferritine normal.

Le médecin peut prescrire des analyses de sang si l’on souffre des symptômes suivants liés à un faible taux de ferritine :

  1. Fatigue inexpliquée,
  2. Faiblesse musculaire,
  3. Irritabilité,
  4. Douleurs musculaires et douleurs articulaires,
  5. Essoufflement (en cas d’anémie grave).

On peut aussi avoir des taux de ferritine très élevés, qui peuvent causer des symptômes désagréables, par exemple :

  1. Maux de ventre,
  2. Palpitations cardiaques,
  3. Douleurs à la poitrine,
  4. Faiblesse inexpliquée,
  5. Douleurs articulaires,
  6. Fatigue inexpliquée.

Les taux de ferritine peuvent devenir excessifs à cause de dommages aux organes, notamment le foie et la rate. Les analyses de sang permettent de contrôler l’état de santé général, et de vérifier notamment la présence éventuelle de maladies qui causeraient la carence ou l’excès de fer.

 

Causes d’un taux élevé de ferritine

  1. Hémochromatose,
  2. Leucémie (par exemple, la leucémie cause des taux élevés de ferritine et de globules blancs, mais de faibles taux de globules rouges),
  3. Cancer (lymphome de Hodgkin),
  4. Infection,
  5. Problèmes hépatiques,
  6. Transfusions,
  7. Alcoolisme,
  8. Polyarthrite rhumatoïde.

 

Complications du taux de fer élevé dans le sang

Les risques pour une personne qui présente un taux de fer élevé sont les suivants :

  1. Développement de la cirrhose hépatique,
  2. Dommages au pancréas,
  3. Arythmie et insuffisance cardiaque,
  4. Hypogonadisme,
  5. Arthrite,
  6. Hypothyroïdie.

 

Fer élevéQue faut-il faire ? Traitements et remèdes naturels en cas de taux de fer élevé dans le sang

Le traitement dépend du problème qui a provoqué l’augmentation des valeurs de fer dans le sang.
Si le problème est lié au régime alimentaire ou aux compléments alimentaires, il suffit de changer son alimentation.
En cas d’hémochromatose, il faut effectuer la phlébotomie (saignée) lorsque les valeurs sont élevées.

 

Alimentation et régime alimentaire en cas de taux de fer élevé dans le sang

Le fer se trouve en quantité modérée dans plusieurs fruits et légumes.
L’aliment le plus riche en fer est la viande.
Les viandes rouges sont riches en fer héminique, type de fer facilement soluble dans le corps.
Ainsi, pour réduire l’apport quotidien en fer, il est important d’éviter de manger certains légumes ainsi que les viandes rouges.

Les aliments pauvres en fer que l’on peut manger sont énumérés ci-dessous :

  1. Pomme, myrtille, pamplemousse, melon, orange ;
  2. Navet, radis, carotte, oignon, poivron, citrouille ;
  3. Huile ;
  4. Riz blanc, pâtes, couscous ;
  5. Café, thé, jus de fruits, eau.

Les aliments riches en fer à éviter sont les suivants :

  1. Viandes rouges, œufs, viande de porc rôtie ;
  2. Poisson cru, mollusques ;
  3. Tous les légumes verts, légumes ;
  4. Céréales complètes, pain ;
  5. Alcool ;
  6. Tous les aliments et produits enrichis en fer.

Légumes riches en fer
On sait que les légumes verts sont riches en fer, bien qu’il existe différents légumes qui contiennent une bonne quantité de fer.

Toutefois, certains légumes contiennent des substances qui entravent l’absorption du fer, comme :

  • L’acide phytique,
  • L’acide tannique,
  • Les fibres,
  • Les polyphénols,
  • Certains minéraux (le calcium et le phosphore).

D’autres substances augmentent l’absorption du fer, par exemple :

  • La vitamine C,
  • L’acide folique,
  • L’acide citrique.

Quels aliments faut-il éviter ? Les légumes riches en fer sont les suivants :

 

Légumes Quantité de fer en mg/100g
Épinards bouillis, égouttés, non salés, cuits 3.4
Tomates sèches 5.00
Persil cru 4,00
Bettes cuites 3.96
Citrouille en boîte, non salée 3.41
Navet congelé, bouilli, égoutté, cuit, non salé 3.18
Betterave verte bouillie, cuite, non salée 2.7