Amnésie ou perte de mémoire

L’amnésie (ou perte de mémoire) se produit lorsqu’une personne oublie des événements et des informations dont elle se souvient normalement.
En fonction de la cause, la perte de mémoire peut être soudaine ou graduelle. La perte de mémoire est également  temporaire ou permanente.

Classification des souvenirs

  • Les souvenirs immédiats (sons et images) sont mémorisés seulement pendant quelques secondes ;
  • La mémoire à court terme (par exemple les numéros de téléphone). Les souvenirs sont mémorisés pendant 15 à 20 secondes. Le cerveau peut à tout moment mémoriser environ sept éléments à court terme.
    Les personnes âgées perdent surtout ce type de mémoire à cause de l’âge avancé.
  • La mémoire à long terme. Les souvenirs sont permanents car ils sont souvent réutilisés.

 

Types d’amnésie 

  1. L’amnésie antérograde où la capacité de mémoriser les éléments nouveaux est altérée ou perdue car on ne transfère pas les données de la mémoire à court terme dans la mémoire permanente (à long terme) ;
  2. L’amnésie rétrograde où les souvenirs qui précèdent un instant spécifique sont perdus, mais la personne peut mémoriser les événements successifs.
    Ce type d’amnésie peut être post-traumatique.
  3. L’amnésie globale (ou ictus amnésique), se produit lorsqu’un individu souffre d’amnésie rétrograde associée à celle antérograde.
  4. L’amnésie lacunaire ou sélective est un type d’amnésie partielle qui concerne seulement les événements qui se sont passés dans une période limitée, par exemple pendant une crise d’épilepsie ou une cuite.
  5. L’amnésie psychogène provoquée par des facteurs psychologiques.

 

Quelles sont les causes de la perte de mémoire ?

 Médicaments
Il y a beaucoup de médicaments (en vente libre ou vendus sur ordonnance) qui peuvent provoquer une perte de mémoire, comme :

Alcool, tabac et drogues
Un individu ivre ne se rappelle pas ce qui s’est passé après qu’il a bu.
Le tabac endommage les structures cérébrales où se trouvent les souvenirs car il réduit la quantité d’oxygène qui arrive au cerveau.
Des études ont démontré que les fumeurs ont plus de difficultés à trouver la correspondance nom-visage par rapport aux non-fumeurs. Les drogues altèrent la concentration et la présence de substances chimiques dans le cerveau. Cela fait perdre la mémoire.

Manque de sommeil
La quantité et la qualité du sommeil sont importantes pour la mémoire. Dormir peu ou se réveiller fréquemment la nuit provoque de la fatigue et une difficulté à récupérer les informations de la mémoire.
La diminution des heures de sommeil est plus fréquente pendant les périodes de grand stress et de ménopause ou est provoquée par la vieillesse.

Dépression et stress
La personne déprimée n’arrive pas à focaliser son attention sur une activité : cela peut provoquer des problèmes de mémoire. Le stress et l’anxiété peuvent provoquer une chute de la concentration. Lorsqu’une personne est nerveuse, le cerveau peine à élaborer beaucoup de stimulations et l’individu paraît distrait.

Carence nutritionnelle
Une alimentation équilibrée est importante pour le bon fonctionnement du cerveau. Les carences en vitamine B1 et B12 peuvent provoquer une perte de mémoire temporaire.

Lésions à la tête
Un traumatisme crânien (provoqué par une chute ou par un accident de voiture) peut endommager le cerveau, en provoquant une perte de mémoire à court ou à long terme.
Le patient se retrouve parfois dans le coma. La récupération des informations s’améliore avec le temps.

rupture-du-crâne

AVC
Un accident vasculaire cérébral se produit lorsque le flux sanguin vers le cerveau s’interrompt à cause de l’obstruction d’un vaisseau sanguin ou en raison d’une hémorragie cérébrale.
Ce trouble est le plus fréquent chez les personnes âgées, mais il peut également toucher les jeunes.
Les AVC provoquent souvent une perte de mémoire à court terme (les souvenirs récents).
Une personne souffrant d’AVC peut se rappeler sans problèmes des événements de son enfance, mais elle ne peut pas rappeler ce qui s’est passé le matin.


Démence
La démence est une maladie qui provoque une diminution graduelle des capacités cognitives et la perte de la capacité d’effectuer les activités quotidiennes.
Il y a de nombreuses raisons, dont :

  • La pathologie des vaisseaux sanguins ;
  • La consommation d’alcool
  • La prise de drogues

Maladie d’Alzheimer
La maladie d’Alzheimer provoque une perte progressive des cellules cérébrales qui provoque également une confusion mentale et d’autres symptômes.

Difficulté à se concentrer
Lorsqu’on a des difficultés à se concentrer, on ne se rappelle pas les événements et les informations comme on le ferait normalement. La faible concentration peut être la conséquence de la fatigue, mais également un symptôme de dépression et d’anxiété.

 

Quand faut-il se préoccuper ?

La perte de mémoire à court terme est normale en vieillissant, mais on devrait consulter le médecin en cas d’apparition des symptômes suivants :

  • La difficulté à parler,
  • L’anxiété,
  • La dépression,
  • L’agressivité,
  • La confusion mentale.

 

Perte de mémoire, amnésie, enfantAutres causes

D’autres causes de perte de mémoire sont :

 

Lien entre le diabète et la perte de mémoire

Beaucoup de personnes savent que le diabète est une maladie où le corps ne peut pas produire d’hormone de l’insuline. L’insuline transforme le sucre en énergie. Le diabète peut provoquer une perte de mémoire. Cette maladie provoque plusieurs problèmes aux vaisseaux sanguins dans tout le corps, même au cerveau. Si on ne traite pas immédiatement le diabète, il peut entraver l’apprentissage et les capacités de raisonnement.


Les personnes en phase de pré-diabète risquent d’avoir une mémoire défaillante et d’oublier des événements. Le diabète augmente le risque de souffrir de la maladie d’Alzheimer. Les personnes qui souffrent des deux maladies (diabète et maladie d’Alzheimer) perdent la mémoire plus rapidement que ceux qui souffrent seulement de maladie d’Alzheimer.

 

Perte de mémoire à court terme chez les jeunes

L’attention est la capacité d’apprendre des informations après que quelqu’un les a expliquées.
Ces données doivent être séparées du « bruit de fond ». Le bruit de fond chez un adolescent est la musique, la télé, les conversations téléphoniques et différentes autres activités.
Lorsqu’on assimile deux informations en même temps, les nouvelles informations peuvent ne pas être codifiées correctement  pour être conservées dans la mémoire.
Dans presque tous les cas, il faut beaucoup d’attention pour mémoriser de nouvelles informations. Les adolescents ne se rendent pas compte que le bruit de fond provoque des difficultés de mémorisation de l’information.

 

Perte de mémoire à court terme chez les enfants

Lorsqu’un enfant perd la mémoire, il peut avoir une pathologie très grave. Dans certains cas, les problèmes de mémoire à court terme n’ont pas de cause véritable et il est difficile de les diagnostiquer.
Il n’est pas toujours simple de comprendre si un enfant a des problèmes de mémoire. Il peut ne pas se rappeler un événement ou confondre une information.

 

Symptômes de la perte de mémoire chez l’enfant

Le premier signe de la perte de mémoire à court terme est que l’enfant ne se rappelle pas d’un événement, d’une personne ou d’un endroit.
S’il a vécu un événement traumatique comme la mort d’une personne ou s’il a été témoin d’un viol, l’enfant peut ne pas se rappeler de détails qui concernent cet événement.

 

Amnésie ou perte de mémoireQue faut-il faire ? Le traitement pour les problèmes de mémoire

Le traitement pour les problèmes de mémoire dépend de sa cause.

Remèdes naturels pour vivre avec la perte de mémoire 

  • Un changement de mode de vie
  • Éviter de faire les choses rapidement
  • Informer les amis, les parents et les collègues du problème de mémoire
  • Suivre une routine
  • Écrire pour faciliter la recherche (par exemple écrire sur les tiroirs ce qu’ils contiennent, sur les photographies, les images et les objets de cuisine)
  • Utiliser une montre digitale, le répondeur téléphonique, des listes, des calendriers, des plans
  • Apprendre des techniques de mémorisation
  • Certains types de perte de mémoire sont traités grâce à des médicaments ; dans la majorité des cas, les médicaments améliorent le problème de mémoire.


Les médicaments prescrits pour la maladie d’Alzheimer sont :

  • La rivastigmine (Exelon ®)
  • Le donepezil (Donepezil Teva ®)
  • La mémantine (Ebixa ®).

Des médecins prescrivent le Donepezil aux patients souffrant d’une perte de mémoire légère.
Le traitement médicamenteux ne permet pas d’augmenter la mémoire, comme le démontrent les tests.

La majeure partie des types d’amnésie ne se traite pas grâce aux médicaments. On traite certaines amnésies grâce à la kinésithérapie et la thérapie occupationnelle.
Pendant les traitements, on cherche les informations dans la mémoire et on essaye de focaliser l’attention pour faciliter l’apprentissage et le maintien de l’activité.