Blépharite allergique ou herpétique

La blépharite est une inflammation chronique des paupières particulièrement du bord ciliaire, c’est à dire l’extrémité entre la peau et la muqueuse de l’œil (zone à la racine des cils).
La blépharite se manifeste lorsque les petites glandes sébacées (glandes de Meibomius) situées près de la racine des cils ne fonctionnent pas correctement.
Ce dysfonctionnement provoque :

  1. l’inflammation et le rougissement des paupières, les yeux gonflés,
  2. La formation de squame, de petites croûtes,
  3. Des ulcérations irritatives.

 

Formes de blépharite

Selon la cause, il existe trois formes de blépharite :

  1. Blépharite ulcérative : la cause est une infection bactérienne, généralement par staphylocoque : l’infection peut survenir dès l’enfance et durer jusqu’à l’âge avancé.
  2. Blépharite hyperémique : il n’y a pas généralement une cause particulière, les symptômes sont le gonflement et une rougeur de la paupière et les yeux rouges.
  3. Blépharite muqueuse ou séborrhéique : provoquée par une pathologie telle que :
    1. des pellicules,
    2. l’acné rosacée,
    3. la séborrhée etc.

Elle est caractérisée par la présence d’une sécrétion huileuse etde petites croutes.

 

Classification de la blépharite selon la localisation

  1. Blépharite antérieure, affectant la partie antérieure et externe de la paupière à la racine des cils.
  2. Blépharite postérieure, liée au dysfonctionnement des glandes de Meibomius situées dans l’épiderme des paupières qui sécrètent de la substance huileuse, apte à lubrifier l’œil.
  3. Forme marginale ou mixte, elle est courante, antérieure et u même temps postérieure, mais ayant de différents degrés de gravité.

 

Symptômes de la blépharite

  • Larmoiement,
  • Rougeur oculaire,
  • Une sensation de brûlure aux yeux et de corps étranger,
  • Paupières qui semblent graisseuses,
  • Démangeaisons au niveau des paupières,
  • Paupières gonflées et rouges,
  • Desquamation de la peau autour des yeux,
  • Cils avec de petites croûtes au réveil,
  • Paupière collée (surtout le matin),
  • Hypersensibilité à la lumière (photophobie)
  • Croissance anomale des cils,
  • Chute des cils.

 

Blépharite antérieure

Selon la cause, la blépharite antérieure peut être divisée en :

  • Staphylococcique,
  • Séborrhéique,
  • À dermodex. 

Le froid ne cause pas blépharite.
Les symptômes de la blépharite staphylococcique provoqués par les bactéries sont souvent graves et peuvent aussi entraîner la chute des cils.
La conjonctivite causée par les bactéries (une forme fréquente d’infection oculaire) peut se manifester avec la blépharite.
En plus du staphylocoque, d’autres virus et bactéries peuvent provoquer la blépharite antérieure.
La blépharite bactérienne non traitée peut provoquer des effects à long terme, par exemple :

  • L’ectropion,
  • Les bords des paupières épaissis,
  • Les capillaires dilatés et visibles,
  • Le trichiasis ,
  • L’entropion

En cas de trichiasis et d’entropion, la cornée peut subir une érosion significative par frottement contre les cils.

La blépharite séborrhéique est provoquée par la dermatite séborrhéique, une maladie de la peau qui crée de la desquamation et des écorchures, parmi lesquelles les paupières.
Les causes de la dermatite séborrhéique ne sont pas connues, mais elle se manifeste parfois chez une personne ayant un système immunitaire affaibli.
Les champignons ou des types de levain se nourrissent des huiles de la peau (lipides) et peuvent provoquer la dermatite séborrhéique avec la blépharite.

Demodex-Folliculorum
Demodex Folliculorum

Dans le cas de blépharite à Demodex (démodécie des cils), les acariens Demodex folliculorum et leurs matériaux d’écart peuvent causer l’obstruction des follicules à la racine des cils. Ils sont parfois associés au développement d’autres maladies de la peau, telles que :

  • La rosacée,
  • La blépharite.

Un coton tige imbibé d’huile essentielle de tea tree et frotté sur la paupière peut s’avérer efficace pour traiter cette forme de blépharite.

D’autres traitements pour la blépharite à Demodex comprennent:

  • L’huile de soufre,
  • Les cortisonoïdes,
  • Un gel antiparasitaire (métronidazole).

Un autre type d’acarien (demodex brevis) peut se trouver généralement dans les glandes sébacées de la peau ou des paupères, et il peut contribuer aux symptômes de la blépharite.
La présence de ces acaries minuscules est commune à tous, mais les chercheurs supposent qu’il y a des personnes développant la blépharite à Demodex à cause d’une réaction :

  • Allergique (causée souvent par les cosmetiques),
  • Autoimmune, qui provoque l’inflammation.

 

Blépharite postérieure

La blépharite postérieure (également appelée blépharite de Meibomius ou meibomite) concerne le dysfonctionnement des glandes de Meibomius qui sécrètent de la substance huileuse à l’intérieur des paupières.
Les ouvertures de ces glandes sont sur les bords internes des paupières et les huiles sécrétés contribuent à prévenir l’évaporation lacrymale.
La blépharite de Meibomius réduit la sortie de la glande de Meibomius ou produit des sécrétions huileuses anormales.
Les symptômes de la blépharite postérieure peuvent être :

  • Des démangeaisons aux paupières,
  • Les bords des paupières enflammés ou épaissis,
  • Des croûtes aux paupières.

Avec cette forme de blépharite, les larmes peuvent sembler écumeuses.
La blépharite de Meibomius est souvent associée au syndrome de l’œil sec.
La blépharite rosacée ou rosacée oculaire est caractérisée par :

  • Une inflammation de la paupière liée au dysfonctionnement des glandes sébacées,
  • La formation de squames et de croutes.

L’acné rosacée est une inflammation fréquente de la peau caractérisée par des protubérences similaires aux furoncles ainsi qu’une rougeur du visage, en particulier autour des joues, front, nez et menton.
Il paraît que la rosacée soit liée à des prédispositions génétiques bien précises ou à des facteurs environnementeux, tels qu’une exposition prolongée au soleil.
La blépharite herpétique peut dériver :

 

Quelles sont les complications possibles de la blépharite ?

Dans la plupart des cas, la blépharite est fastidieuse mais pas grave ou dangereuse pour la vue.
Les complications sont rares, parmi lesquelles il y a :

  • Chalazion (kyste de Meibomius). Ce trouble est provoqué par l’obstruction d’une glande de Meibomius qui se gonfle, mais elle est indolore.
    Un chalazion peut parfois devenir infectant et douloureux.
  • Orgelet. Ce trouble est causé par une inflammation des glandes sébacées situées sur la partie externe de la paupière.

Modifications des cils, juste en cas de blépharite chronique depuis longtemps. Parmi ces cas il y a :

  • Chute des cils (madorisis) ;
  • Inflexion des cils vers l’œil (trichiasis) ;
  • Blanchissement des cils par dépigmentation (poliosis) ;
  • Ulcération de la paupière. Ce trouble peut provoquer le renversement vers l’intérieur du bord de la paupière contre le globe oculaire (entropion), ou en dehors (ectropion) ;
  • Conjonctivite (inflammation de la partie antérieure de l’œil). Les symptômes les plus courants sont de la douleur à l’œil, de la rougeur et de la sécrétion ;
  • Phlyctène conjonctivale. Il y a de petits nodules durs (1-3 mm), triangulaires, blanc-jaunâtres entourés de vaisseux sanguins proéminents, mais minuscules ;
    Les phlyctènes se forment généralement dans la partie inférieure de l’œil subitement sous la cornée ;
  • Inflammation de la cornée (kératite), ulcération et cicatrisation. Il s’agit d’une complication rare mais grave car elle peut affecter la vue.

 

Comment le diagnostic de blépharite est-il effectué ?

La blépharite peut être diagnostiquée par un examen complet de l’œil. L’examen ophtalmologique doit se focaliser sur :

  1. Antécédents du patient afin de déterminer la présence d’autres maladies qui pourraient influir sur les problèmes de l’œil.
  2. Évaluation des structures externes de l’œil, y compris la structure de la paupière, la structure et la consistance de la peau ainsi que l’aspect des cils.
  3. Évaluation des bords palpébraux, de la racine des cils ainsi que des ouvertures de la glande de Meibomius par l’agrandissement et la lumière puissante.
  4. Évaluation de la quantité ainsi que de la qualité des larmes.

Collyre pour blépharite,œil,inflammation,chroniqueTraitement pour la blépharite

Le traitement pour la blépharite comprend:

  • Traitement de la maladie sous-jacente. La blépharite est provoquée par la séborrhéique, par la rosacée ou par d’autres maladies. Le traitement pour la maladie sous-jacente peut contrôler la blépharite.
  • Nettoyer regulièrement la partie affectée. Le nettoyage des peupières à l’aide d’un linge chaud peut contribuer à contrôler les symptômes. Dans la plupart des cas de blépharite, les remèdes maison peuvent être le seul traitement nécessaire.
  • Antibiotiques. Les collyres ou les pommades antibiotiques (bacitracine ou sulfacétamide) appliquées aux paupières peuvent aider à guérir la blépharite provoquée par une infection bactérienne. L’Oftacilox est le collyre le plus prescrit. Dans certains cas, les antibiotiques sont administrés sous forme de pilule.
  • Collyres ou pommades à base de cortisonoïdes. Les collyres ou les pommades à base de cortisonoïdes peuvent contribuer à réduire l’inflammation des yeux et des paupières.
    Par exemple, il existe des médicaments tels que le Tobradex contenant et l’antibiotique pour l’infection et le cortisone pour l’inflammation.
  • Larmes artificielles. Les collyres lubrifiants ou les larmes artificielles sont disponibles sans ordonnance et ils peuvent contribuer à soulager la sécheresse des yeux.

 

Remèdes naturels pour la blépharite

Chaleur
Le but de la chaleur est d’assouplir la peau et des croûtes éventuelles aux paupières. Ceci permet aux sécrétions d’huileuses produites par les glandes de Meibomius, de circuler plus facilement, car la chaleur dissout davantage le sébum.

La chaleur contribue à dissoudre les « éventuels » bouchons gras qui bloquent les glandes sébacées.

Il suffit d’appliquer de la chaleur sur les paupières pendant environ cinq minutes.

La méthode traditionnelle prévoit une légère pression sur les paupières à l’aide d’un petit linge imbibé d’eau très chaude pendant 5-10 minutes.

Massage
Masser les paupières immédiatement après l’application de la chaleur. Masser facilite l’écoulement du liquide huileux par les glandes de Meibomius.

  • Avec le bout de l’index ou du pouce, en partant de l’angle interne de l’œil, masser jusqu’à l’angle externe tout au long de la paupière.
  • Commencer avec la paupière supérieure. Placer le doigt au niveau de l’angle de l’œil, près du nez, appuyer sur la paupière sur les cils.
  • Ensuite, frotter le doigt délicatement mais avec de la fermeté tout au long de la paupière vers la partie externe.
  • Répéter la procédure avec la paupière inférieure en plaçant le bout du doigt subitement sous les cils au niveau de l’angle interne de l’œil et frotter vers les tempes.
  • Répéter le massage 5-10 fois pendant 30 secondes, immédiatement après avoir chauffè la partie à traiter.
  • Le massage ne doit pas être ni trop faible ni trop puissant.
  • Masser toujours en gardant les yeux fermés.

Nettoyage
Après la chaleur et le massage, nettoyer les paupières.

  • Le traitement traditionnel prévoit l’utilisation d’un coton tige imbibé de Blepharo-shampoo pour les enfants.
  • Il suffit d’ajouter quelques gouttes de Blepharo-shampoo dans une petite tasse d’eau tiède afin que le rapport eau/shampoing soit environ 10:1.
  • Presser le liquide en excès par un tampon d’ouate afin d’empêcher des suintements dans les yeux qui pourraient irriter.
  • En particulier, essayer de nettoyer les croûtes éventuelles à la base des paupières.
  • Après le nettoyage des paupières par l’ouate de coton hydrophile, laver les paupières avec un linge de tout résidu de Blepharo-shampoo.
  • Certaines personnes conseillent d’utiliser le bicarbonate de sodium (un cuillère à café dans une tasse d’eau fraîche précédemment bouillie).
  • Cette solution est appliquée à l’aide d’un linge ou d’un coton tige.

Il est conseillé de répéter la procédure décrite ci-dessus (chaleur, massages, nettoyage) au moins deux fois par jour jusqu’à la disparition des symptômes.
Lorsque les symptômes ont diminués, il faut répéter cette procédure une fois par jour, tous les jours, afin de prévenir des inflammations ultérieures.
Dans le cas de blépharite récidive, il est préférable d’adopter quotidiennement ces indications, comme se laver les dents.
Les femmes doivent se démaquiller dès que possible car les résidus du maquillage peuvent obstruer davantage les glandes de Meibomius.

 

Le traitement à la lumière pulsée

Ce traitement consiste à envoyer une lumière polychromatique pulsée qui a les effets suivants :

  • Réchauffer et dissoudre la substance huileuse contenue dans les glandes Meibomius,
  • Changer l’activité des mitochondries (centrales électriques de la cellule), bien que cet effet n’ait pas été démontré,

Il faut quatre séances de quelques minutes et les améliorations se ressentent déjà le jour du premier traitement.  

 

Nourriture et alimentation pour Blépharite

Beaucoup de personnes ne croient pas qu’il est possible de guérir en changeant d’alimentation, mais souvent c’est le remède maison la plus efficace.
La blépharite est une inflammation qui peut passer grâce à une alimentation naturelle :

  1. Il réduit les toxines dans le sang,
  2. Il évite la congestion intestinale.

Il y a deux régimes qui d’après l’expérience de mes patients ont eu beaucoup de succès sans avoir à prendre de médicament :

  1. Le régime de groupe sanguin
  2. L’alimentation végétalienne/aliments crus.

Le premier type d’alimentation est basé sur les protéines et est donc adapté aux personnes qui ne veulent pas renoncer à la viande.
Le second est adapté aux végétariens ou végétaliens.
Selon le régime alimentaire du groupe sanguin, il y a des aliments à éviter selon son groupe sanguin et d’autres ne nuisent pas à la santé.
Il y a aussi certains aliments qui nuisent à tout le monde :

  • La viande de porc et la charcuterie parce que notre système immunitaire n’est pas compatible,
  • Le lait, le yogourt et le fromage,
  • Les céréales contenant du gluten (blé, avoine, épeautre, orge, etc.).
  • Les chewing-gums à cause des édulcorants,
  • Les desserts, en particulier ceux crémeux,
  • Les aliments frits et fumés.

Les aliments recommandés à base de protéines sont :

  • Les légumineuses (on doit les laisser tremper pendant une journée),
  • La viande,
  • Le poisson (méfiez-vous des mollusques et crustacés),
  • Les œufs.
  • Les légumes.

Le régime végétalien/ régime crudiste recommandé par l’hygiénisme est basé sur :

  • Les fruits à coque et les graines,
  • Les légumes crus, en particulier les légumes à feuilles vertes,
  • Les fruits et les fruits secs,
  • Certains naturopathes comme Lezaeta recommandent également les œufs.

Le jeûne est un moyen d’accélérer la guérison si le patient n’a pas de contre-indications, mais quand on jeûne, il ne faut pas prendre des médicaments.
Selon la médecine conventionnelle, en cas de blépharite, suivre un régime alimentaire qui ne surcharge pas le foie et les intestins est particulièrement utile.

 

Combien de temps la blépharite dure-t-elle ? (pronostic)

Une bonne hygiène (nettoyage regulier de la zone) peut contrôler les signes et les symptômes de la blépharite ainsi que prévenir les complications.
Cette procédure doit être répétée pendant de longues périodes afin d’empêcher les récidives, car la blépharite est une maladie chronique.
Si la blépharite est liée à une maladie sous-jacente telle que les pellicules ou la rosacée, le traitement concernant ces pathologies peut soulager la blépharite.
Les patients atteints de plusieurs épisodes de blépharite ont de rares possibilités de guérir complètement.
Même si le traitement fonctionne, les récidives sont fréquentes.
Sans enlever la cause et améliorer la nutrition, ce trouble ne résout pas définitivement.

    A lire aussi