Remèdes pour les pellicules

Est-ce qu’il y a des remèdes efficaces pour les pellicules ?

Les pellicules sont un problème du cuir chevelu qui provoque la formation de petites écailles blanches dans les cheveux.
La desquamation de la peau est physiologique, cependant lorsque l’on voit plusieurs écailles dans les cheveux cela indique qu’il y a un trouble du cuir chevelu.
Les causes de pellicules peuvent être :

  • Le cuir chevelu sec
  • Une maladie de la peau appelée dermatite séborrhéique, qui provoque des pellicules grasses et l’on remarque également la peau rouge, moite et desquamée dans d’autres parties du visage telles que autour des oreilles et près du nez
  • L’eczéma provoque des pellicules sèches
  • Le psoriasis
  • L’infection à levures (champignon) appelé Malassezia
  • Des déséquilibres hormonaux
  • Certains médicaments pour la perte de cheveux, par exemple le Minoxidil
  • Le stress est l’une des causes de pellicules comme indiqué par la métamédecine (une méthode qui étude les causes psychosomatiques des maladies)

Parmi les raisons qui aggravent les pellicules il y a les facteurs saisonniers, notamment en automne et en hiver.
Les pellicules sont toujours une perte de cellules de la peau. Cependant, si ce phénomène est normal, pourquoi sont-elles si embarrassantes sur les cheveux et les sourcils ?
Les scientifiques ont découvert que les pellicules se produisent lorsque un champignon appelé Malassezia se développe sur le cuir chevelu.
Ce champignon microscopique se trouve sur toutes les têtes humaines saines et se nourrit des huiles graisses produites par les follicules pileux du cuir chevelu.
Cependant, pour des raisons pas encore claires, le champignon pousse parfois hors contrôle provoquant une irritation qui accélère en fait le changement cellulaire du cuir chevelu.

Le Malassezia provoque l’irritation du cuir chevelu et, par conséquent, le normal changement cellulaire peut durer moins de deux semaines, au lieu d’un mois.
Toutes les cellules mortes tombent au même temps et lorsqu’elles se mélangent avec le sébum produit par les glandes près des follicules pileux, elles forment des morceaux de graisse assez grandes et visibles à l’œil nu.
En raison du sébum, les morceaux de graisses sont plus susceptibles de rester attachés aux cheveux et aux épaules plutôt que s’envoler.

Le traitement médicamenteux prévoit des shampooings contenant :

  • La pyrithione de zinc, pour les champignons et les bactéries
  • Le kétoconazole, qui contraste également les champignons
  • Le goudron et le sulfure de sélénium, qui ralentissent la croissance et la diminution des cellules cutanées du cuir chevelu
  • L’acide salicylique, qui fond les écailles de façon à les éliminer à travers le rinçage

L’aspirine
L’aspirine est un médicament qui contient le même principe actif (l’acide salicylique) que plusieurs shampooings médicamenteux anti-pelliculaires.
Afin d’éviter la desquamation persistante, l’on peut écraser deux aspirines jusqu’à obtenir une fine poudre à ajouter dans la normale quantité de shampooing qu’on utilise chaque fois qu’on se lave les cheveux.
Il faut laisser le mélange sur les cheveux pendant 1-2 minutes, rincer ensuite en profondeur et les laver à nouveau avec le shampooing normal.

 

Les remèdes naturels pour éliminer les pellicules

Il n’y a pas de remède meilleur que les autres ou instantané, tous fonctionnent s’ils sont appliqués de façon correcte et régulière.

L’huile d’arbre à thé
Une étude a montré que le shampooing contenant juste 5% d’huile d’arbre à thé améliore beaucoup la gravité des pellicules.
L’on peut également ajouter des gouttes d’huile d’arbre à thé dans le shampooing préféré pendant le lavage.

Le bicarbonate de soude
Parmi les remèdes maison, il y a le bicarbonate de soude qui peut aider à réduire l’hyperactivité des champignons provoquant beaucoup de pellicules.
L’emploi répétitif aide également à rétablir la production d’huiles naturelles qui évitent la sécheresse de la peau du cuir chevelu et la survenue d’écailles.
Il faut tremper les cheveux et frotter un peu de bicarbonate de soude sur le cuir chevelu. Après quelques minutes, il faut rincer les cheveux à l’eau. Suite à ce traitement, il ne faut pas appliquer de shampooing pendant quelques temps.
En alternative, l’on peut ajouter un peu de bicarbonate de soude au shampooing pendant le lavage des cheveux.

Le vinaigre de cidre
Le vinaigre de cidre est parmi les remèdes instantanés pour les pellicules car son acidité change le pH du cuir chevelu et rend la croissance du champignon plus difficile.
Il faut mélanger un quart de tasse de vinaigre de cidre avec un quart de tasse d’eau dans un flacon de spray à vaporiser sur le cuir chevelu.
Il faut envelopper la tête dans une serviette de toilette, attendre de 15 minutes à une heure et ensuite rincer les cheveux comme d’habitude.
Il faut le répéter deux fois par semaine afin d’éliminer les pellicules et les poux.

Le collutoire
Afin de traiter les pellicules et les cheveux gras, il faut laver les cheveux avec le shampooing normal et ensuite les rincer avec du collutoire à base d’alcool.
Il faut enfin laver avec l’après-shampooing.
Les propriétés antifongiques du collutoire sont utiles afin d’empêcher la croissance du champignon qui provoque les pellicules.
S’il est nécessaire, l’on peut également appliquer le collutoire sur la peau sous la barbe ou sur le front.

L’Aloe vera
Afin d’arrêter de se gratter le cuir, l’on peut masser de l’Aloe vera sur le cuir chevelu avant d’appliquer le shampooing. Les effets rafraîchissants de l’Aloe vera sont très utiles pour apaiser les démangeaisons.

L’ortie
Parmi les remèdes naturels les plus efficaces selon la médecine traditionnelle chinoise, il y a l’ortie.
L’on a besoin de 100 gr d’extrait d’ortie, un demi-litre de vinaigre et la même quantité d’eau.
Il faut bouillir le composé pendant une demi-heure, le filtrer et attendre qu’il refroidisse.
Ensuite, on le filtre et l’utilise pour masser les cheveux déjà rincés.

Le romarin
Contre les pellicules, l’on peut masser le cuir chevelu avec quelques gouttes d’huile essentielle de romarin mélangé avec une cuillère d’huile de jojoba.

 

Quels sont les meilleurs remèdes maison ?

Remèdes pour les pelliculesL’on peut utiliser les citrons
L’acidité du jus de citron pur juste pressé contient des acides qui peuvent aider à vaincre le champignon qui provoque souvent le développement des pellicules.
Le jus de citron ne contient en outre pas de produits chimiques et d’autres ingrédients dangereux pour les cheveux et la peau, il peut donc être utilisé par les enfants ou les femmes enceintes. Il laisse en plus une odeur de propre et de frais.
Les citrons se trouvent généralement dans la maison, pour préparer ce remède de grand-mère l’on a besoin de :

– 2 cuillères
– 1 petite cuillère de jus de citron frais divisés
– 1 tasse d’eau

La procédure
Il faut masser 2 cuillères de jus de citron sur le cuir chevelu et laisser le reposer pendant une minute. Il faut mélanger 1 petite cuillère de jus de citron dans 1 tasse d’eau et rincer les cheveux avec ce composé.
Il faut le répéter chaque jour jusqu’à ce que les pellicules desparaissent.

L’huile d’olive
La sechéresse du cuir chevelu peut être traitée parmi l’emploi regulier d’huile extra-vièrge d’olive, un hydradant naturel efficace.

  1. Il faut juste chauffer un peu d’huile extra-vièrge d’olive jusqu’à ce qu’elle soit légèrement tiède. Il faut ensuite la masser sur le cuir chevelu et envelopper les cheveux dans une serviette de toilette pendant une demi-heure.
  2. Il faut soigneusement brosser les cheveux pour les enlever les écailles de pellicules secs et ensuite les rincer.

 

Le régime alimentaire et l’alimentation

Une alimentation saine est fondaméntale pour le bien-être des cheveux et du cuir chevelu, elle peut prévenir la chute et la formation de pellicules.
La norriture très graisse et/ou pas salutaire devrait évidemment être évitée, mais cela on le sait.
Ce qu’on ne peut pas savoir est la nourriture à manger pour aider le cuir chevelu et pourquoi.
L’on recommande donc de contrôler la liste ci-dessous de certains aliments qui peuvent aider à resoudre les écailles de pellicules gênantes et empêcher leur nouvelle survenue.

Les légumes : notamment ceux à feuilles vertes contiennent beaucoup de vitamines qui favorisent la santé de la peau. Ils encouragent la croissance des ongles, des cheveux et la peau saine. L’on recommande ainsi d’ajouter au régime certains aliments tels que les brocolis, les choux, la laitue (pas surgélés) et le gingembre.

Les huiles de poisson : l’huile de poisson peut faire la différence dans la consistance de la peau.
Prendre des suppléments d’huile de poisson ne traite pas les pellicules, cependant elle peut aider à reduire la gravité et/ou à la prevenir.

Les protéines maigres : afin de réduire les pellicules, l’on recommande de manger plus de protéines maigres. Elles sont utiles pour la construction des cheveux et de la peau et elles maintiennent en bonne santé.
Il vaut mieux de manger du poisson et des protéines pas de la viande, comme les œufs, les noix et les haricots.

Lavage des cheveux,pellicules,shampooing anti-pelliculaires

Le lavage des cheveux

1. Il faut arrêter d’utiliser les shampooings normaux (qui contiennent des ingrédients aggressifs) ou des shampooings anti-pelliculaires et commencer à utiliser des shampooings naturels / organiques sans silicone, sulfates et d’autres produits chimiques désagreables, comme le Rahua.

2. Lorsque l’on se lave les cheveux, il faut avant tout les tremper à l’eau tiède. Il faut ensuite masser le shampooing naturel / biologique de façon très délicate (il ne faut pas utiliser les ongles) pour ne pas irriter la peau. Il est ensuite très important de rincer à l’eau plus froide que possible. L’eau froide fait fermer les cuticules des cheveux et les pores de la peau, étant donc beaucoup plus facile de tenir la salété et les substances nocives dehors, à savoir celles qui peuvent provoquer des réactions negatives telles que les pellicules. Les cheveux seront plus doux, soyeux, lumineux et brillants. Il faut enfin rincer à l’eau tiède – il est donc nécessaire d’utiliser moins ou voir aucun produit pour le pli.

3. Il faut éviter les lavages fréquents. Il faut commencer deux fois par semaine et ensuite toujours moins. Au début, il peut être difficile parce-que les pellicules peuvent s’aggraver et les cheveux deviennent plus gras, cependant il ne faut pas s’arrêter. L’on va ensuite remarquer un changement radical : les démangeaisons s’en vont et les cheveux apparaissent sains. Il semble que le cuir chevelu s’aperçoit que quelque chose est changé et n’a plus besoin de produire beaucoup d’huile.

4. Il faut sécher les cheveux parmi une serviette de toilette propre que l’on n’utilise que pour les cheveux. Le séchage doit être effectué de façon très douce. Il ne faut pas frotter, tamponner et laisser que la serviette absorbe l’eau.

5. Le pli – étant donné que l’on ne peut pas enlever les huiles des cheveux, l’on n’a vraiment pas besoin de produits pour le pli. On peut parfois utiliser un peu d’après-shampooing avec l’huile d’arbre à thé, ce qui fonctionne très bien en tant que produit pour le pli des cheveux. L’huile d’arbre à thé a des énormes qualités antivirales, antibactériennes, antifongiques et antiseptiques, créant ainsi un climat qui ne favorise pas le développement du champignon. Malheureusement, l’odeur n’est pas très agréable.

6. Il faut faire attention à l’eau. L’eau contient des minéraux tels que le calcium et les shampooings naturels / organiques sans sulfate sont moins appropriés pour les enlever des cheveux. De cette façon, lorsque l’eau est très dure, l’on peut commencer à remarquer que les cheveux deviennent légèrement gris. Ce n’est en fait que des petites particules de calcium qui peuvent être confondues par les pellicules.

 

Quel shampooing doit-on utiliser ?

Si le shampooing que l’on utilise d’habitude ne fonctionne pas, il faut le changer utilisant un shampooing anti-pelliculaire.
Il faut contrôler les ingrédients des shampooings anti-pelliculaires sans ordonnance et chercher un produit qui contient la pyrithione de zinc, ce qui peut réduire le champignon ; le sulfure de sélénium qui peut réduire le changement cellulaire et peut-être également les champignons ; l’acide salicylique qui fonctionne en tant que gommage afin d’éliminer la peau morte ou le kétoconazole qui contraste les différents types de champignons.
Les shampooings anti-pelliculaires ne pourraient plus fonctionner après un peu de temps et les petites écailles pourraient se reformer.
Il ne faut pas accuser le shampooing, par exemple le BioScalin ou le RestivOil qui contraste les pellicules sans endommager le cuir chevelu.
Le corps a seulement crée une résistance à son principe actif.
Afin d’éviter ce trouble, l’on peut essayer à rotation trois marques de shampooing anti-pelliculaire (chacun avec une formule différente), en les utilisant tous pendant un mois.