Pied plat

Le pied plat se produit quand la plante du pied s’aplatit, cette pathologie est assez fréquente.

Cette malformation est le contraire du pied creux, dans lequel l’arche plantaire est trop accentuée, donc le pied laisse par terre une empreinte anormale où on voit seulement le talon et la partie avant.
Les pieds plats se produisent quand les arches plantaires ne se développent pas pendant l’enfance.


Dans d’autres cas, les pieds plats se produisent après un accident ou à cause d’une usure ou encore avec l’âge. Généralement, ce trouble est bilatéral, mais un pied est souvent plus plat que l’autre.

 

Classification

 Ils existent 4 niveaux possibles dans lesquels le pied plat est classifié.

  • 1° niveau, l’empreinte du pied par terre montre la partie centrale et externe, le côté interne appuie peu ;
  • 2° niveau, l’empreinte montre un appui discret dans la partie interne, mais pas complet ;
  • 3° niveau, le côté interne appuie complètement par terre ;
  • 4° niveau, c’est la situation la plus grave dans laquelle le pied appuie surtout sur le côté interne du pied.

 

Causes du pied plat

 Enfants
Les bébés ont une voûte plantaire peu raide.
Les enfants ont souvent le pied plat, l’avant-pied se prône (tourne vers l’intérieur) et le talon « regarde vers l’extérieur » (valgisme).
Le pied lâche infantile est dû à la laxité des tissus mous du pied, c’est-à-dire que les ligaments sont trop longs et ne stabilisent pas les os.
Ce type de difformité est réversible avec une semelle orthopédique et la physio-kinésithérapie.
La plupart des enfants développent une arche plantaire normale avant 10 ans.
Le développement anormal du pied est causé par :

  • Des troubles neurologiques (paralysie cérébrale infantile, poliomyélite) ;
  • Des anomalies osseuses ou des ligaments (fusion des os du tarse, os naviculaire accessoire) ;
  • Un petite pourcentage de pied plat « bénin » ne se corrige pas avec la croissance.

Adultes
Pied plat physiologique :
Un développement anormal de l’arche est causé par une laxité des ligaments. Environ 20% des adultes a un pied plat. La plupart ont un pied plat flexible sans symptômes.
Les causes du pied plat sont les suivantes :

  • Trouble ou spasme du muscle tibial postérieur (cause fréquente) ;
  • Rupture du ligament calcanéo-naviculaire (rare) ;
  • Rupture du muscle ou du tendon du tibial antérieur (rare) ;
  • Pied neuropathique (diabète, polio ou autres neuropathies) ;
  • Dégénération des articulations du pied et de la cheville ;
  • Arthropathie inflammatoire (arthrite rhumatoïde) ;
  • Arthrose ;
  • Fracture ;
  • Anomalies osseuses : difformité en rotation, déformations du tibia, fusion des os du tarse, pied bot.

Autres facteurs

  • Chaussures : les chaussures qui limitent le mouvement des orteils, les talons hauts. Marcher pieds nus dans l’herbe, dans le sable ou sur du gravier peut être utile ;
  • Une contracture d’un muscle du mollet étire le tendon d’Achille. Ceci peut causer un pied plat ou une douleur ;
  • Obésité ;
  • Syndrome de Marfan ;
  • Syndrome de Ehlers-Danlos ;
  • Syndrome de Down ;
  • Dans certains cas, il peut être héréditaire.

D’autres facteurs qui causent une pronation du pied, de la hanche par exemple une faiblesse des abducteurs et le genu valgum.

 

Symptômes du pied plat

 Sur la base de la cause qui provoque le pied plat, le patient peut ressentir différents symptômes :

  • Douleur à l’intérieur du pied et à la cheville (le long du tendon du muscle tibial postérieur) ;
  • Chevilles gonflées ;
  • La douleur s’aggrave avec le mouvement et pendant une course ;
  • Difficulté à marcher ou à rester debout pendant de longues périodes de temps.

Le talon peut se déplacer et peut presser sur le péroné (os externe de la cheville). Cela provoque des douleurs dans la partie externe de la cheville. L’arthrite au talon provoque le même type de douleur.
Les patients avec des lésions ou des arthrites précédentes au pied peuvent avoir des protubérances osseuses douloureuses. L’éperon osseux peut être très grand et peut irriter les nerfs. Les nerfs irrités provoquent un engourdissement et un fourmillement dans la partie supérieure du pied et dans les orteils.
La douleur se produit dans les zones suivantes :

  • Cheville ;
  • Pied en général ;
  • Arche plantaire ;
  • Mollet ;
  • Genou ;
  • Hanche ;
  • Zone inférieure de la jambe.

 

 Pied plat, anatomie, normalComment peut-on reconnaître un pied plat ? Le diagnostic

 L’orthopédiste est le médecin qui s’occupe de cette maladie.

Les tests pour contrôler si le patient a des pieds plats :

  1. Baignez la plante des pieds ;
  2. Restez debout sur un matériel sur lequel on peut laisser une empreinte (ciment, sable) ;
  3. Observez vos empreintes. Si celles de la partie inférieure des pieds sont complètes, les pieds sont plats.

Beaucoup de petits enfants ont les pieds plats. Quand un enfant se met debout, ses pieds semblent plats. Par contre quand un enfant se lève sur les pointes de ses pieds on voit un arc léger. Ce type de difformité est appelé pied plat fonctionnel ou flexible.

Ce trouble se résout souvent avec la croissance.

Dans une radiographie, on peut évaluer un pied plat en mesurant l’angle de Costa-Bertani. Cet angle est obtenu en traçant deux lignes :

  1. On relie la base du gros orteil à la pointe inféro-antérieure de l’os astragale ;
  2. De l’astragale au point le plus inférieur et antérieur du talon.

L’angle normal est de 125°, mais s’il est plus grand, cela signifie que le pied est plat.

 

Complications et conséquences

 Pied plat physiologique
Les experts pensent que le PP physiologique ne cause pas de troubles au pied. Cependant, des médecins pensent qu’une pronation excessive du pied (souvent présente avec le PP) provoque de la douleur et des troubles au pied comme :

La difformité du pied peut provoquer :

Autres types de Pied Plat
Le pied plat peut s’aggraver en cas de collapsus du métatarse. Un PP flexible peut devenir raide et douloureux. Ceci peut causer des troubles comme une impossibilité à marcher et le médecin pourrait effectuer une intervention chirurgicale.

Les pathologies suivantes doivent être traitées, autrement on produit une rapide et progressive perte de l’arche :

  • Neuropathie ;
  • Trouble du tibial postérieur ;
  • Paralysie cérébrale.

 

Traitement pour le pied plat et remèdes naturels

 Traitement non chirurgical
Quand on a des symptômes du pied plat flexible, le chirurgien conseille des traitements non chirurgicaux, parmi lesquels :

  • Modifier les activités quotidiennes. Éviter les activités qui causent de la douleur et permettre aux pieds de reposer après des longues périodes en position debout ;
  • Perte de poids. On conseille de perdre du poids si on est en surpoids ;
  • Semelle orthopédique. Le chirurgien conseille la semelle orthopédique pour les chaussures. Les semelles sont personnalisées et soutiennent la voûte plantaire ;
  • Médicaments. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) réduisent la douleur et l’inflammation ;
  • Physiothérapie. Les ultrasons et les autres traitements physiques sont utiles pour donner un soulagement temporaire ;
  • Modifications de la chaussure. Porter des chaussures avec une épaisseur sous l’arche plantaire est très utile.

 

Exercices de rééducation pour les pieds plats

 Les pieds plats sont un trouble qui se produit surtout chez les enfants qui portent des chaussures. Le sport le meilleur et le plus simple est une promenade pieds nus sur des terrains irréguliers.
On peut faire les exercices suivants de gymnastique corrective :

Exercice, pieds plats, soulèvement, objetsPick Up
On met de petits objets par terre (pierres, petites balles de plastique, balles de coton, etc.). Ramasser ces objets avec les pieds et les mettere dans une corbeille.

Marcher sur les pointes
Marchez sur les pointes des pieds, après un bref parcours marchez sur vos talons. Cet exercice est très utile.

Curl Up
L’exercice commence allongé au lit et on doit courber les orteils. Relâchez les muscles et répéter. Faire ce mouvement plusieurs fois. 

Pied en éventail
Allonger les pieds et ouvrrir les orteils comme un éventail. Maintenir cette position pendant quelques secondes et puis relâcher les muscles. Dans cet exercice on allonge les chevilles, les mollets, les pieds et les talons.

Pointes sur une marche
La position initiale est debout, en s’appuyant sur une marche ou un tabouret assez solide pour soutenir le poids. Appuyer la plante de pied sur la marche avec les pointes de vos pieds en dehors la surface du tabouret. L’exercice consiste à étendre et courber les orteils.

Choisir et lancer
On met des objets sur le sol et on les ramasse lentement avec les pieds. Ensuite on les lance le plus loin possible.

Ballade mouvementée
L’exercice est fait près du mur pour avoir un bon soutien. Lever la jambe. Ensuite lever le talon du sol. Les orteils d’un seul pied touchent le sol. Rester dans cette position pendant quelques secondes et appuyer de nouveau les deux jambes.

 

Chaussures orthopédiques pour les pieds plats

Toutes les chaussures ne sont pas appropriées. On doit acheter des chaussures faites sur mesure. Les chaussures ont une épaisseur qui aide à stabiliser le pied et à améliorer la marche. Ce type de chaussures est très utile pour contrôler le mouvement et réduire la pression sur le pied. Les chaussures pour les pieds plats ont une talonnette qui aide à appuyer correctement le poids pendant qu’on marche. Enfin les chaussures orthopédiques ont des semelles qui soutiennent l’arche plantaire.
Dans le commerce, on trouve de nombreuses chaussures orthopédiques sur la base de la gravité de cette pathologie.

On rappelle que la douleur se réduit en portant des chaussures appropriées.
Éviter les chaussures avec un rembourrage doux. Il est nécessaire de vérifier à l’intérieur de la chaussure s’il y a une épaisseur pour l’arche plantaire, une talonnette et une semelle.

 

Quand doit-on effectuer une opération chirurgicale ?

 On peut opérer quand la douleur ne se réduit pas avec les traitements conservateurs.
L’intervention chirurgicale consiste à introduire une vis dans l’astragale ou dans le talon.
L’opération dure environ 20 minutes et on la fait sous anesthésie locale.