Anatomie du genou

L’articulation du genou est la plus complexe de l’organisme que ce soit du point de vue anatomique que de celui fonctionnel car l’articulation doit être stable mais en même temps elle doit permettre une bonne mobilité.
les os et les articulations

Composée de trois os: le fémur, le tibia et la rotule, il serait plus correct de la subdivisée en deux articulations:

Anatomia-e-biomeccanica-articolazione-Ginocchio2-300x199
Test du tiroir antérieur ou test de Lachman au genou

 

  • Fémoro-patellaire (entre la zone postérieure de la rotule et la face antérieure distale du Fémur);
  • Fémoro-tibiale (entre l’épiphyse distale du fémur et l’épiphyse proximale du tibia).

 

anatomie,genou,arrière
Membre inférieur

 

L’épiphyse distale du fémur est formée de deux condyles de forme ovale et asymétrique, à l’arrière, ils sont séparés par une échancrure inter-condylienne bien visible.

Les condyles sont les surfaces articulaires du fémur.

Le tibia a comme caractéristique une tête plus large, en plus, il y a la crête tibiale qui peut facilement être trouvée en palpant la partie avant de la jambe. Dans la partie supérieure, il y a la tubérosité tibiale qui constitue l’insertion du ligament patellaire.

La patelle (rotule) est localisée dans le tendon inférieur du quadriceps fémoral.

Ce tendon a une partie supérieure, et une inférieure appelée ligament rotulien qui s’insère dans la tubérosité tibiale.

La rotule a la forme d’une châtaigne, la zone externe est rugueuse avec des rainures verticales, alors que la face interne est lisse et recouverte de cartilage articulaire.

Le fémur et le tibia forment un « ginglyme », c’est-à-dire une articulation dont l’unique mouvement consenti est la flexion-extension sur le plan sagittal. Avec le genou plié, le mouvement de rotation est également possible car la superficie articulaire tibiale n’est pas totalement complémentaire à celle du fémur et n’a pas une concavité accentuée qui bloquerait certains mouvements. Les condyles fémoraux ont une forme convexe.

Le tibia s’articule grâce à la partie supérieure de l’os avec deux condyles; celui interne est concave, celui externe est convexe.

 

Les ménisques

ménisque,médial,interne,latéral,externe
Ménisques vus du haut

Les ménisques sont comme deux coussins de fibro-cartilage avec une forme similaire à un « C » insérés entre deux os.

L’épaisseur de ces deux structures est plus grande sur la partie externe respectivement à la partie médiale.

Le ménisque externe a une forme circulaire quasi fermée et adhère à la capsule articulaire sur presque toute la longueur à l’exception d’une petite zone où passe le tendon du muscle poplité.

Le ménisque médial adhère à la capsule sur toute la longueur et présente des cornes différentes entre elles, celle antérieure  est plus étroite et basse par rapport à celle supérieure.

Les fonctions des ménisques sont:

  • ·Absorber les chocs.
  • ·Transmettre le poids corporel sur toute la zone du plateau tibial; s’il n’y avait pas le poids, il serait supporté sur une zone de plus faible amplitude avec comme conséquence une plus grande usure du genou.
  • ·Diffuser le liquide synovial de façon à rendre le mouvement plus fluide parce qu’il diminue le frottement.
  • ·Améliorer la congruence articulaire entre le Tibia et le Fémur.
  • ·Limiter la rotation.

En flexion, le ménisque externe est tiré à l’arrière du muscle poplité, alors que celui interne se déplace dans une moindre mesure, pour l’action du muscle semi-membraneux.

La rotule est un os sésamoïde compris entre le tendon fémoral et celui rotulien, il sert à:

  • ·Centraliser les forces exercées sur l’articulation,
  • ·Protéger le genou
  • ·Améliorer l’extension de la jambe.

 

Toutes les superficies articulaires de ces os sont recouvertes de tissu cartilagineux lisse qui sert à réduire le frottement pendant le mouvement et à rendre fluide et indolore le passage des os.

Pendant le mouvement, une partie du cartilage est compressée et le liquide synovial duquel il est recouvert est poussée vers la capsule, à l’inverse, lorsque l’articulation n’est plus sous charge ou lorsque la personne s’arrête, le tissu cartilagineux réabsorbe la Synovie, en se comportant comme une éponge.

Lire également :Lésion du ménisque

 

Les ligaments

anatomie,genou,croisés,collatéral,ménisque
Vue frontale du genou avec le tendon rotulien transparent.
© axel kock – Fotolia.com 1

 

 

Le genou a de robustes ligaments qui sont fondamentaux pour la biomécanique et la physiologie.

Les ligaments croisés ont une action de « Pivot Central », c’est-à-dire de pivot sur lequel se déplace l’articulation.

Les ligaments croisés antérieurs (LCA) s’insèrent au niveau du tibia à l’avant de l’épine tibiale et se terminent sur la face médiale du condyle externe.

Le LCA n’est pas très vascularisé et est défini comme fragile car sujet à des lésions plus fréquentes du LCP.

Il a un rôle fondamental dans le maintien de la stabilité de l’articulation, limite la rotation interne et l’hyper-extension, de plus, pendant la flexion, il réduit le déplacement en avant du tibia par rapport aux condyles fémoraux.
Le Ligament Croisé Postérieur prend son origine dans l’aire intercondylaire du tibia et s’insère sur le condyle médial du fémur dans la partie interne, il est bien irrigué et est beaucoup plus robuste que la LCA.
Le LCP est fondamental dans le contrôle de la rotation et pendant l’extension, il réduit le déplacement postérieur du tibia par rapport aux condyles fémoraux.
Les ligaments croisés sont en forme de « X », croisés dans les trois dimensions de l’espace.

 

Ligaments collatéraux
A l’extérieur du genou, il y a deux ligaments : le collatéral latéral (LCL) et le collatéral médial (LCM).
Le premier prend son origine de l’épicondyle latéral du fémur et s’insère dans la partie externe de la tête de la fibula, il a une forme semblable à une corde.
Le LCL est divisé en une couche profonde et une superficielle et il ne rejoint pas la capsule ou le ménisque.
Le ligament collatéral médial  provient de la surface externe du condyle médial et s’insère sur la zone interne du tibia.
Le LCM est plus fin que le LCL et a la forme d’une bande élastique. Il est situé à l’intérieur de la capsule et est fixé au ménisque médial, il est plus long que le collatéral latéral.
Les collatéraux sont importants, car ils bloquent les mouvements d’inclinaison latérale du tibia sur le genou. Les extrémités des deux ligaments atteignent leur tension maximum avec le genou en extension, tandis que lors de la flexion, ils se détendent.
La capsule et la membrane synoviale

La capsule fibreuse est un conteneur de type manchon qui entoure l’articulation du genou; elle prend naissance sur la partie postérieure du fémur, plus haut par rapport au cartilage articulaire. A l’avant, elle se connecte aux côtés de la rotule et vers le bas il s’insère sur la surface articulaire tibiale.
La capsule est plus épaisse à certains endroits où elle se connecte aux ligaments du genou. Sur l’avant du genou, la capsule augmente en épaisseur et forment le ligament rotulien qui relie la rotule au tibia.
La membrane synoviale est en contact avec la surface interne de la capsule et est composé de tissu conjonctif fibreux, elle est très utile car elle produit la synovie ou le liquide synovial qui nourrit le cartilage et lubrifie l’articulation de manière à diminuer le frottement pendant le mouvement.
Dans l’articulation du genou, au plus profond des tendons, il existe de nombreuses bourses synoviales, c’est-à-dire des poches de liquide synovial entre les os et la peau ou entre les muscles et les ligaments.
Les principales bourses synoviales sont:
1. La bourse synoviale pré-patellaire est située sur la face avant du genou entre la peau et la rotule,
2. La bourse rotulienne est située entre la rotule et le tendon quadricipital et le fémur,
3. La bourse infra-patellaire est entre le ligament rotulien et le tibia.

Cette structure a pour mission de permettre le passage entre les muscles et les tendons, en maintenant  » huilé  » le mécanisme et en diminuant le frottement entre les tissus .

 

La Patte d’Oie.

patte d’oie
La patte d’oie se trouve principalement au genou.

Parmi les muscles de la loge postérieure et médiale de la cuisse, il y en a trois qui ont un tendon commun appelé « Patte d’Oie » qui s’insère sur la face interne de l’épiphyse proximale.
Ces muscles sont le sartorius, le muscle gracile et semi-tendineux.
Ce grand tendon agit conjointement avec le collatéral médial dans la stabilisation du genou et empêche une rotation externe excessive.

 

La maladie de di Hoffa.

La maladie deHoffa è un pannicule adipeux en dessous du Ligament Rotulien et a une double fonction, d’amortie les chocs et de faciliter le passage en réduisant le frottement.

 

Les muscles du Genou 

Muscle tenseur du fascia lata.

Membre inférieur,anatomie.
Membre inférieur, vue latérale

Il s’agit d’un muscle long et étroit qui est situé sur la partie externe de la cuisse.
Il provient du EIAS (Epine Iliaque Antéro-Supérieure) et s’insère sur le condyle externe du tibia, il est bi-articulaire car il traverse et contrôle deux articulations: la hanche et du genou.
Le tendon qui s’insère sur le tibia est très longe, il commence juste en dessous de la ligne pectinée et la tubérosité fessière et rejoint le fascia fémoral ou lata en constituant le tractus ilio-tibial.
L’action du tenseur du fascia lata est l’abduction de la cuisse, il aide aussi dans le mouvement d’extension de la jambe sur la cuisse.

 

Muscle Sartorius.

 

 

Muscle,sartorius
Membre inférieur Visite médicale

C’est le muscle le plus long que nous avons, étroit, en forme de ruban, il forme un « S » et passe superficiellement aux quadriceps.
Il provient de la EIAS (Epine Iliaque Antéro-Supérieure) et est inséré sur la face médiale de la tubérosité tibiale en s’unissant aux tendons du muscle Gracile et du semi-tendineux qui, ensemble, forment une structure de tendon appelée « Patte d’Oie ».
Le sartorius est un muscle qui permet de prendre la position typique du tailleur avec les jambes croisées, d’où son nom ; En effet, il fléchit, tourne à l’extérieur et éacrte du corps la cuisse en plus de fléchir et tourner vers l’intérieur de la jambe.

 

Muscle Quadriceps Fémoral.

Il est le plus important muscle extenseur du genou et c’est un muscle fondamental pour la marche.
Il est situé sur la loge antérieure de la cuisse, c’est un muscle constitué de quatre ventres musculaires :
• Vaste Latéral
• Vaste Intermédiaire
• Vaste médial
• Droit Fémoral .
Le Droit Fémoral est bi-articulaire et provient de la EIAS (Epine Iliaque Antéro-Supérieure) et de la partie supérieure du toit du cotyle, le vaste latéral provient de la partie latérale du grand trochanter et la ligne âpre, le vaste intermédiaire provient de la face antéro-latérale de la diaphyse fémorale et le vaste médial provient de la zone médiale de la ligne âpre.
Ces quatre muscles se dirigent vers la rotule en formant un tendon commun appelé le tendon quadricipital qui s’insère sur la rotule, certains faisceaux encore plus à l’avant pour terminer à la tubérosité tibiale.
Le muscle quadriceps étend la jambe, le Droit Fémoral contribue à la flexion de la cuisse.
Le muscle quadriceps à droite devrait être égal à celui de gauche ou presque, tandis que les muscles des bras ont une différence plus marquée.
Lire aussi: Lésion du tendon rotulien

 

Biceps fémoral,Semi-tendineux,Semi-membraneux
Membre inférieur vue frontale.

Les ischio-jambiers de la cuisse ou fléchisseurs
Il y a trois muscles de la loge postérieure de la cuisse: le biceps fémoral, le semi-membraneux et semi-tendineux ; ils sont tous bi-articulaires (ils traversent deux articulations), ils ont en commun l’origine ischiatique, l’action de la flexion de la jambe sur la cuisse et l’extension de la hanche.
Ils ont un rôle important dans la biomécanique du genou en raison de leur action protègent le ligament croisé antérieur d’une blessure.

Le biceps fémoral (ou biceps crural)
De son nom il est clair que ce muscle a deux chefs, le long qui provient de la tubérosité ischiatique avec le muscle semi-membraneux et le court qui prend naissance au niveau de la moitié distale de la ligne âpre, de la cloison intermusculaire latérale.
Après avoir parcouru la partie arrière et latérale, il s’insère sur la tête du péroné et sur le condyle latéral du tibia.
L’action du biceps fémoral est de fléchir la jambe sur la cuisse en la faisant tourner à l’extérieur, c’est le seul muscle qui agit comme extra-rotation du genou, en outre il étend la cuisse.

 

Le Semi-tendineux

 

Muscle semi-tendineux
Membre inférieur vue postérieure

Il provient de la tubérosité ischiatique, mais par rapport aux autres ischio-jambiers, il se trouve en position supérieure et externe.
Il fait partie de la partie postérieure et médiale de la cuisse et s’insère sur la face médiale du condyle médial du tibia.
L’action des semi-tendineux est de fléchir et faire tourner vers l’intérieur la jambe sur la cuisse, en plus, il étend la cuisse.

 

Le semi-membraneux

Il provient de la tubérosité ischiatique avec le biceps fémoral, il est situé dans la partie postérieure et médiale de la cuisse, distalement, le tendon se sépare en trois faisceaux: la branche «directe» se termine sur la face postérieure du condyle médial du tibia, la branche «  récurrente » poursuit vers le condyle latéral fémoral en constituant le ligament poplité oblique, et la branche  « réfléchie » qui s’insère sur la face antérieure du condyle interne du tibia.
L’action de la semi-membraneux est une flexion et une rotation interne de la jambe sur la cuisse, et l’extension de la cuisse.

 

Le Gracile

gracilis
gracilis

Comme son nom l’indique, ce muscle est petite et est en forme de ruban, il se trouve sur la zone médiale de la cuisse.
Il provient de la face avant de la branche ischio-pubienne et s’insère sur la face médiale et antérieure du condyle du tibia avec le muscle semi-tendineux et le Sartorius formant ainsi de la patte d’oie.
Le Gracile permet de produire un mouvement d’abduction à la cuisse, il permet de fléchir et de tourner la jambe vers l’intérieur.

 

Le muscle poplité

Il s’agit d’un muscle profond, qui est situé dans la loge postérieure de la jambe, il est large et mince.
Il provient de la zone externe du condyle fémoral latéral et s’insère sur le côté supérieur de la ligne oblique et la zone arrière du tibia.
Le muscle poplité permet de fléchir la jambe ainsi que la vers l’intérieur.

 

Le gastrocnémien

Il est composé de deux chefs de muscles symétriques, l’un qui provient du condyle fémoral interne et la partie intérieure de la capsule interne et un latéral qui provient du condyle fémoral externe et de la partie externe de la capsule, c’est un muscle bi-articulaire.
Il s’insère avec le robuste tendon calcanéen ou d’Achille sur la zone postéro-supérieure du Calcaneus.
L’action de la gastrocnémien est la flexion plantaire du pied et la rotation interne, il contribue également à la flexion de la jambe sur la cuisse.