Gastrite et alimentation

La gastrite peut se produire à cause de différentes raisons, par exemple des repas fréquents et excessifs, une nourriture pas assez cuite, la prise excessive de boissons alcoolisées, thé ou café, la consommation excessive d’assaisonnements ou de sauces, le stress, l’anxiété, certains médicaments, etc.

Une alimentation légère pour la gastrite doit se fonder sur des aliments faciles à digérer et qui ne provoquent pas de reflux gastro-œsophagien.

Alimentation pour la gastrite, menu, nourriture
© Yuri Arcurs – Fotolia.com

Il est préférable de choisir des aliments riches en fibres, comme les légumes, les fruits, les céréales et le grain entier.
On devrait éviter les piments rouges et le poivre rouge.
Le lait écrémé et les produits laitiers devraient être évité comme tous les laitages car ce ne sont pas des aliments naturels et ils peuvent provoquer des intolérences et des problèmes de digestion.
On devrait limiter l’assaisonnement si on suit une alimentation pour la gastroentérite. Il faut réduire la prise d’aliments comme l’ail, l’oignon, les clous de girofles et la cannelle. Ceux augmentent les brûlures d’estomac.
Le traitement pour la gastrite dépend de la cause du trouble.
Parfois la gastrite aiguë est la conséquence de la prise d’alcool et de médicaments comme les antiinflammatoires non stéroïdiens.
Pour soulager la douleur il faut s’arrêter de boire des boissons alcoolisées et de prendre ces médicaments.
L’alimentation des personnes souffrant de gastrite ou de duodénite prévoit la prise d’aliments mous et cuits à la vapeur.
Les toasts et les céréales cuits sont excllents chez les personnes souffrant de cette maladie. Il est préférable de manger des céréales complètes sans gluten, du riz, du millet et du sarrasin.
On doit réduire la prise de sel puisqu’il a un effet irritant.

 

Selon les recommandations  générales du médecin pour la gastrite, on peut suivre une alimentation qui contient ces aliments : le poulet, le dinde, la viande tendre, le poisson, le beurre de cacahouète, le tofu, les œufs durs ou brouillés, les pommes de terre, le riz gruel et l’eau de coco.
Ces aliments, cependant, ne sont pas naturels, l’intestin de l’homme est fait pour un alimentation végane, c’est-à-dire que tous les aliments contenant des protéines animales et surtout ceux  transformés peuvent causer des problèmes de santé et favoriser l’inflammation.
L’alimentation pour la gastrite chronique devrait commencer tout d’abord à jeune pendant deux ou trois jours. Pendant ces jours on peut boire seulement des jus de fruit.
Cela permet à l’inflammation de se calmer et aide à éliminer les toxines en excès du corps. Cela devrait être suivi par une alimentation de fruits pour trois jours de plus.
Pendant cette période on peut manger les fruits comme le raisin, les pommes, les oranges, les melons, les pêches et les pamplemousses.

Puis on peut continuer en suivant une alimentation équilibrée qui comprend des noix, des graines, des céréales, des fruits et des légumes.
On ne devrait pas manger rapidement ; on conseille de manger dans une ambiance plaisante et agréable.
Dans l’alimentation il faut limiter les agents forts qui stimulent la muqueuse gastrique, parmi lesquels les aliments chauds, froids et indigestes.
On devrait battre les aliments, comme une purée, ou les bouillir dans l’eau ou à vapeur.
Les enfants devraient également modifier l’alimentation en cas de gastrite.

Un diététicien peut aider les patients qui souffrent même d’autres pathologies, comme la colite ou le syndrome de l’intestin irritable.

 

Alimentation végétarienne, végétalienne et macrobiotique

Une alimentation sans viande, poisson et produits laitiers ou pauvre en ces aliments, serait une manière bonne pour aller bien et pour éliminer la cause des maladies.

Toutefois la majorité des personnes n’arrive pas à éliminer complétement les protéines animales (alimentation végétarienne ou végétalienne), on peut donc suivre les conseils suivants, qui servent à réduire les symptômes de la gastrite.

 

Aliments conseillés :

  • Des soupes de légumes permis, comme les carottes, la purée de légumes, le jus de pommes de terre, la soupe de lait bien bouillie ou la purée de céréales (l’avoine, la semoule, le riz, etc.), les pâtes, les légumes battus, les produits laitiers, les soupes de légumes, les baies sucrées battues avec de la semoule.
  • L’orge, le maïs, les légumineuses, les pâtes de blé entier.
  • Des fruits et des baies acides, âpres.
  • Des fruits secs : noix, amandes, pistaches et cacahuètes.
  • Des graines de lin, de citrouille, de tournesol et desésame.

 

Aliments interdits :

  • Le pain frais et le pain au seigle, les biscuits préparés et les produits de boulangerie.
  • Le brouillon de viande et de poisson, les brouillons végétaux forts et ceux avec les champignons.
  • Les viandes grasses et fibreuses, le canard, l’oie, la viande en boîte.
  • Les poissons gras, salés, fumés, les aliments en boîte.
  • Les produits laitiers très acides, le fromage salé et épicé.
  • Les œufs durs et frites.
  • L’orge, le maïs, les légumes secs, les pâtes complètes.
  • Le pain de farine de blé, les biscuits secs.
  • Des fougasses bien cuites, des gâteaux, des pommes cuites, de la viande blanche bouillie, du poisson, des œufs, de la confiture, du fromage.
  • Les soupes assaisonnées avec du beurre, un mélange d’œuf, lait et crème.
  • La viande maigre et la volaille sans tendons, les fascias et la peau des oiseaux. Du bœuf bouilli et à la vapeur, le dinde, le veau et le lapin coupés en tranches et hachés.
  • L’orge, le maïs, les légumineuses, les pâtes de blé entier.
  • Jambon cuit ou cru.
  • Du poisson maigre sans la peau, une escalope bouillie dans l’eau ou à la vapeur.
  • Des plats avec le fromage : les tourtes au fromage, les gnocchi et les quiches. Du fromage râpé.
  • Un ou deux œufs, une omelette, des œufs à la coque ou à la vapeur.
  • Les fruits et les baies acides ou vertes, le chocolat, la glace.
  • Les boissons gazées, la bière, le café noir.

Il faut limiter :

  • Le persil, la vanille, la cannelle.
  • La viande, le poisson, les champignons, les sauces de tomate, le raifort, la moutarde et le poivre.
  • On peut manger la pizza sans sauce de tomate.

 

Lignes directrices pour une alimentation pour la gastrite

I. Il faut suivre une alimentation de fruit pendant cinq jours. Il faut effectuer trois repas par jour de fruit fraîche et juteuse à intervalles de cinq heures et il faut utiliser une poire à lavement pendant cette période.
II. Après une alimentation exclusivement de fruits fraîches, il faut commencer graduellement une alimentation bien équilibrée en suivant ces conseils :

1. Lorsqu’on se lève:
Il faut manger 25 raisins secs précédemment trempés dans un récipient en cuivre pendant la nuit.
2. Petit-déjeuner:
Des fruits fraîches et un verre de lait sucré avec du miel.
3. Déjeuner:
Un bol de légumes frais à la vapeur, deux ou trois tortillas de grain entier et un verre de lait avec du beurre.
4. Après-midi:
Un verre de jus de carotte ou de l’eau de coco.
5. Dîner:
Un bol grand de salade de légumes verts frais avec un assaisonnement de jus de citron, des bourgeons de haricots verts, de la ricotta ou un verre de lait avec du beurre.
6. Casse-croute de minuit:
Un verre de lait ou une pomme.

 

B-Autres remèdes :

1.Il ne faut pas boire l’eau avec le lait, mais demi-heure avant ou une heure après le repas.

2.Il ne faut jamais manger rapidement, il faut éviter de manger avec l’estomac plein.

3.Il ne faut pas manger si on n’a pas faim.

4.Il faut pratiquer du yoga pour se relaxer.

 

Pendant combien de temps faut-il suivre le régime ?

Il n’existe pas de période préétablie, jusqu’à ce qu’on ressent les symptômes de la gastrite le régime est un traitement naturel exceptionnel.

 

Exemple de menu, l’alimentation pour la gastrite aiguë

Petit-déjeuner : 30 à 40 grammes de noix,, de la purée de lait d’avoine, du thé avec du lait.
Encas : du lait avec de la chapelure.
Déjeuner : une soupe de carottes et pommes de terre, du riz complet avec des légumes, de la purée de pommes de terre à la vapeur, des fruits en gelée.
Encas : une pêche.
Dîner : de la purée de poisson cuit à l’eau avec des carottes et des betteraves, du thé avec du lait.
La nuit : 30 grammes d’amandes.

 

Exemple d’alimentation pour la gastrite chronique ou nerveuse

Ce type d’alimentation est adaptée à tout type de gastrite chronique, comme celle érosive, la gastrite atrophique, celle granulomateuse, etc.

Exemple de menu journalier numero 1

1° Petit-déjeuner :
De la purée de farine d’avoine
Une infusion de gingembre

2° Petit-déjeuner : un fruit de saison au choix

1° Déjeuner :
Une soupe de carottes et pommes de terres
Du millet avec des lentilles
De la purée de sarrasin
Des fruits en gelée

2° Déjeuner :
Du poisson cuit à l’eau avec de la purée de petit pois

Le soir : du riz complet cuit à la vapeur avec des légumes

À répartir pendant la journée : 300g de pain complet, 30g d’huile.

 

Exemple de menu  journalier numéro 2

1° Petit-déjeuner :
Eau citronnée avec une petite cuillère de bicarbonate de soude (si elle est toléré)
Du sarrasin friable
Du thé au gingembre

2° Petit-déjeuner :
4 tranches de melon
30g d’amandes

Déjeuner :
De la soupe végétarienne de pommes de terre
Du millet avec des pois chiches et des carottes bouillies
Un mélange de semoule bouillie avec du sucre

Encas : du son de blé
Dîner :
Du riz complet avec des légumes ou des lentilles à la vapeur
Une carotte – une pomme
Du thé  au gingembre

À répartir pendant la journée : 300g de pain.

 

Exemple de menu léger, premier jour

Petit-déjeuner
Du pain blanc grillé avec de la confiture
Du jus de pomme
Une tisane

Encas
Un smoothie aux fruits

Déjeuner
Du riz complet
Des carottes à la vapeur

Gastrite et alimentationAlimentation pour la gastrite, banane

Dîner
Du poulet au four

Du millet avec des légumes
Des pommes de terre au four
Des petits pois ou des lentilles
Une salade de fruits (macédoine) avec des bananes

Encas
Un smoothie

Menu léger, deuxième jour

Petit-déjeuner
Des flocons d’avoine avec des fruits
Une tranche de pain
4 ou 5 noix
Une tisane

Encas
Un fruit de saison

Déjeuner
Du millet avec des légumes ou avec un accompagnement d’origine végétal
De la purée de pommes de terre
Des pêches en tranches

Dîner
Du riz complet
Des asperges à la vapeur

Encas
Un gâteau
Une macédoine de légume

Menu léger, troisième jour

Petit-déjeuner
40g de pistaches ou d’amandes
Des abricots ou une banane
Une tisane

Encas
Jus de pomme
Gâteau au riz

Déjeuner
Du sarrasin avec des légumineuses (des petits pois ou des haricots)
Des pêches

Dîner
Des petit pois
Des pommes de terre au four
Une soupe de légumes
Un yaourt

Encas
Une banane
Un encas parmi ceux cités ci-dessous.

 

Encas 

Puisque la clé du succès de toute alimentation est la variété des options qu’on peut choisir, une alimentation légère peut devenir plus plaisante en ajoutant des encas particuliers.
On peut considérer les options suivantes :

  • Les pommes au four
  • La banane et le beurre de cacahouète
  • Les biscuits salés
  • Les biscuits au gingembre

 

Remèdes naturels pour la gastrite

Il y a plusieurs remèdes et plusieurs aliments diététiques qu’on peut manger pour contrôler cette maladie.
Une personne qui souffre de gastrite devrait suivre une alimentation bien équilibrée.
L’alimentation pour la gastrite comprend une prise adéquate d’eau de coco.
L’eau de coco fournit à l’estomac les vitamines et les minéraux nécessaires pour guérir plus rapidement.
On conseille d’éviter la prise de tout aliment ou liquide sauf l’eau de coco pendant les 24 heures qui suivent la crise de gastrite. Cela donne à l’estomac la possibilité de guérir et de tourner à la normalité .

Un autre remède exceptionnel pour la gastrite est le riz gruel : il s’agit d’un traitement très efficace.
Il faut consommer au moins une tasse de congee, deux fois par jour.
Un autre remède utile pour la gastrite et l’ulcère gastrique est le jus de pommes de terre.
On doit prendre une demi tasse de jus de pommes de terre deux fois par jour, une heure avant chaque repas.
Après que les symptômes graves diminuent, il faudrait suivre une alimentation à base de fruits pendant quelques jours.
Il est essentiel d’éviter la prise de boissons alcoolisées, desserts, ricotta, gâteaux, eau gazée, yaourt, piment, aliments au vinaigre, thé et café ; en outre le tabac est nuisible.