Comment augmenter son métabolisme

Comment augmenter son métabolisme et perdre du poids ?

Le métabolisme est l’ensemble de toutes les réactions chimiques qui se déroulent continuellement dans le corps pour permettre de vivre, comme la respiration, la réparation des cellules et la digestion des aliments.
Ces processus chimiques ont besoin d’énergie.
La quantité minimale d’énergie utile au corps pour exécuter ces processus s’appelle métabolisme de base (MB).

Fille,exercices,haltères,métabolisme,accélérer
Comment peut-on accélérer le métabolisme ?

Le taux du métabolisme de base couvre entre 40 et 70 % des besoins énergétiques quotidiens du corps selon l’âge et le style de vie.
Les jeunes ont un métabolisme de base beaucoup plus rapide que les adultes (40 et 50 ans) et que les personnes âgées.
Il suffit de constater la quantité de nourriture que mange un garçon de 15-16 ans par rapport à une personne âgée de 75 ans (en ménopause ou en andropause) pour comprendre que le métabolisme devient de plus en plus lent.
L’hormone de croissance (GH) permet aux enfants d’avoir un métabolisme plus élevé de près de 20 % par rapport aux adultes.
Le métabolisme de base des hommes est supérieur à 10-15 % par rapport à celui des femmes. Cela est notamment dû à la testostérone : les femmes ne dispose que d’un très faible niveau de cette hormone.

 

Est-il possible d’augmenter son métabolisme tout en mangeant ?

Le petit déjeuner
Prendre un bon petit déjeuner tous les jours est la bonne façon de commencer la journée. Lorsque l’on ne prend pas de petit déjeuner, le métabolisme ralentit afin d’économiser l’énergie.
Le petit déjeuner est le premier repas de la journée et c’est aussi le plus important.
Une étude américaine a montré que ceux qui mangent de 22 à 55 % des calories totales au petit déjeuner n’ont grossi que d’environ 800 grammes en quatre ans.
Ceux qui en ingèrent de 0 à 11 % ont pris presque un kilo et demi dans le même laps de temps.
Une autre étude a montré que les personnes qui ne prennent pas de petit déjeuner de façon régulière ont quatre fois plus de chance de devenir obèses.
Manger des légumes (tels que les carottes, brocolis, épinards, asperges, betteraves, radis et tomates) avec une haute teneur en fibres est le meilleur moyen d’augmenter le métabolisme.
Plus l’organisme ingère des fibres, plus il faut brûler des calories pour la digestion.
Dans la plupart des cas, les épices sont des aliments qui améliorent le processus métabolique.
La capsaïcine contenue dans le piment augmente le métabolisme et réduit la sensation de faim.
Les tomates sont riches en chrome et augmentent le métabolisme de façon spontanée.
D’autres aliments riches en chrome qui accélèrent le métabolisme :

  1. viande
  2. œufs
  3. poivre vert
  4. pommes
  5. bananes
  6. épinards.

Consommer 120 µg de chrome par jour suffit pour accélérer le métabolisme de façon spontanée.
Il faudrait également inclure un quart de petite cuillère d’épices comme la cannelle ou le piment.

Ne pas manger une seule fois par jour
Tout le monde ne sait pas que faire un repas copieux est pire que de manger peu tout au long de la journée : les repas copieux ralentissent le métabolisme, à cause de l’effet sur l’insuline (une hormone impliquée dans le métabolisme).
Le corps libère l’insuline quand le niveau de glycémie dans le sang augmente et indique ensuite aux cellules de libérer ou bien de conserver l’énergie.
Le corps régule le métabolisme de la graisse.
Il produit plus d’insuline après un repas important plutôt qu’un petit repas.
Lorsque l’on fait des repas copieux, l’organisme produit plus d’insuline et conserve donc plus de graisse.

Ne pas sauter de repas
Pour perdre du poids rapidement, la plupart des personnes sautent les repas.
Cette habitude est plus fréquente chez les femmes que les hommes.
Il est recommandé de manger peu et souvent, il faut donc répartir les 3 repas de la journée en 5 ou 6.
Le métabolisme augmente de 10 % après les repas et ce pendant environ 3 heures.
Manger régulièrement maintient le métabolisme à un niveau plus élevé.

Le régime hypocalorique
Certains régimes hypocaloriques peuvent réduire le métabolisme.
Certains régimes alimentaires obligent le corps à utiliser le tissu musculaire pour produire de l’énergie.
Plus la masse musculaire diminue, plus le métabolisme ralentit.
Lorsqu’on arrête le régime, le métabolisme ralentit et la graisse s’accumule.
Les personnes qui souffrent de troubles alimentaires comme l’anorexie ou la boulimie devraient suivre les recommandations de l’équipe de soins.

 

 

                                                  Les remèdes naturels pour accélérer le métabolisme

Boire beaucoup d’eau
L’eau accélère le métabolisme.
Il est très important de boire de l’eau tout au long de la journée. Il faut en boire au moins un litre et demi par jour (sans compter le lait, le café, le thé, les boissons gazeuses, etc).
Boire de l’eau froide est préférable, le corps doit la chauffer et donc brûler beaucoup de calories.

Le thé vert
Le thé vert fait partie des plantes les plus efficaces : il augmente le métabolisme de façon spontanée pendant quelques heures et c’est un bon digestif.
Une tisane de thé vert aide à réduire le niveau de glycémie dans le sang et il est possible de la boire à tout moment de la journée.
L’autre traitement par les plantes (phytothérapie) qui aide à accélérer le métabolisme est le ginseng.  Il n’est toutefois pas recommandé car il rend nerveux.

Le fucus
Le fucus est une algue qui contient beaucoup d’iode et qui stimule donc la thyroïde.
Une accélération du métabolisme et une perte de poids sont ses deux effets principaux.

Boire du café
Boire beaucoup de café est une stratégie peu saine pour modifier le métabolisme.
La caféine permet d’augmenter le métabolisme de base de 5-10 % pendant deux heures.
Toutefois, le mécanisme n’est pas clair. En augmentant l’activité nerveuse, les réactions sont « accélérées » et la personne réagit plus rapidement, bouge plus.
La caféine change le métabolisme des graisses : l’organisme brûle les graisses pour produire l’énergie plutôt que le glucose. Les personnes qui boivent de caféine avant l’exercice physique brûlent plus de graisses que les autres.

Combien de temps a-t-il effet sur le métabolisme ?
Malheureusement, le café n’affecte le métabolisme que pendant quelques heures.

Les compléments alimentaires
Certaines vitamines stimulent le métabolisme :  il est possible de prendre des compléments de vitamines ou de sels minéraux. Toutefois, il toujours préférable d’ingérer ces substances en plus d’une alimentation saine.
Cette habitude brûle 4 % en plus de calories.

Les produits Herbalife
Les produits Herbalife peuvent augmenter le métabolisme car ils contiennent du maté et du thé vert qui sont riches en catéchines et en polyphénols.
Une prise quotidienne permet d’augmenter sa consommation d’énergie et de brûler les graisses.
Il est recommandé de boire, si possible, le maté et le thé vert naturels parce qu’on les assimile plu facilement, bien que l’entreprise qui les produit affirme utiliser des produits naturels, sans pesticides et sans OGM.

Les boissons alcoolisées
Boire de l’alcool le soir réduit le métabolisme du lendemain. Une étude montre que le jour qui suit une forte consommation d’alcool, le métabolisme baisse significativement.

 

                                              Accélérer le métabolisme avec le sport

Comment augmenter le métabolismeLes exercices
En plus des activités physiques quotidiennes, pour perdre du poids en peu de temps, on peut s’entraîner grâce à des activités de cardio-fitness, d’haltérophilie, d’aérobic et de pilates.
Ces exercices aident à raffermir les muscles et à rendre la personne plus mince et plus tonique. C’est également de cette façon que l’on accélère le métabolisme.

 

              Le style de vie à adopter pour accélérer un métabolisme lent

Arrêter de fumer
Le matin, il faut prendre un petit déjeuner sain et ne pas sauter le repas.
Il faut manger des légumes frais, des fruits et des aliments faibles en graisses.
Il faut éviter les sucres, les boissons gazeuses et les produits céréaliers.
Dans la plupart des cas, les personnes mangent plus après avoir arrêté de fumer.

L’activité physique
Faire de l’activité physique est différent du body building : une personne qui s’engage a des résultats sur le long terme.
Il est recommandé de faire des activités en plein air comme le jardinage, la marche, le patinage, la natation et le cyclisme.
Ces activités brûlent les calories et distraient les personnes de l’envie de manger.

Le repos
On peut accélérer le métabolisme même sans sport.
Il faut dormir 8 heures par nuit pour accélérer le métabolisme au maximum. Pendant le sommeil, le corps produit l’hormone de croissance, le GH.
Le GH accélère le métabolisme de façon spontanée.
Une personne qui dort seulement 6 heures par nuit pendant une période stressante peut remarquer une prise de poids même si elle mange de la même façon que lors d’une période plus sereine.
Il ne faut pas dormir trop longtemps parce que pendant le sommeil on ne brûle pas autant de calories que lorsqu’on est éveillé.

 

                                                      Les médicaments pour accélérer le métabolisme

Tout le monde ne sait pas que ces pilules changent vraiment le métabolisme.
Le mécanisme d’action est l’accélération des processus métaboliques comme, par exemple, la thermogenèse (la production de chaleur).
Certaines personnes présentent des effets secondaires.
Il faut toujours vérifier le dosage car un surdosage provoque des effets secondaires graves et ne présente aucun avantage.
Il faut absolument les éviter pendant la grossesse.

 

L’homéopathie pour accélérer le métabolisme

1. La Calcarea Carbonica Ostrearum est le remède homéopathique le plus efficace pour perdre du poids. Elle est surtout indiquée pour combattre l’excès de graisse abdominale et l’obésité.
Les patients qui obtiennent des bienfaits grâce à ce remède ont généralement tendance à beaucoup transpirer, surtout de la tête, et à ne pas tolérer l’air froid.
En raison de la faible activité métabolique, les patients souffrent presque toujours de constipation.
Ce remède homéopathique peut également être indiqué si la prise de poids est provoquée par des problèmes de thyroïde.

2. Le Natrum Mur : Le Natrum Mur est également utilisé en homéopathie pour perdre du poids.
Il est recommandé en cas d’accumulation de graisse au niveau des cuisses et des fesses.
Ce médicament donne d’excellents résultats si la personne a pris beaucoup de poids à cause du stress continu ou d’une dépression.
Les symptômes du patient sont une sensation excessive de chaleur dans le corps, une intolérance au soleil et un fort besoin d’aliments salés.
Le Natrum Mur est recommandé en cas d’anémie.

3. Le lycopode est l’un des remèdes homéopathiques les plus utiles pour la perte de graisse.
Il est recommandé chez les patients :

  • présentant un excès de graisse dans les cuisses et les fesses
  • souffrant de constipation et de flatulences
  • qui ont besoin de manger des aliments sucrés
  • facilement irritables et particulièrement colériques

4. Le Nux Vomica est un remède homéopathique recommandé pour les personnes qui ont pris du poids à cause de la sédentarité.
Ce remède homéopathique est recommandé chez les personnes :

  • souffrant de constipation sévère
  • intolérants à l’air froid
  • qui aiment les aliments épicés, gras ou stimulants comme le café et l’alcool
  • avec des réactions de colère excessives

5. L’Antimonium Crudum est un remède homéopathique prescrit aux enfants obèses.
Il est recommandé aux enfants qui :

  • ne veulent pas être touchés ou consultés
  • sont très irritables
  • ont un fort désir de manger des aliments acides comme les légumes au vinaigre
  • ont la langue blanche
  • souffrent de problèmes de digestion et alternent diarrhée et constipation.

 

                                   Les vitamines qui stimulent le métabolisme

La vitamine B1blé,vitamine b1,thiamine
Elle est également appelée thiamine et c’est la meilleure vitamine pour stimuler le métabolisme. Elle est présente dans la farine de blé, les haricots, la viande de porc et les céréales. La vitamine transforme le sucre présent dans le sang en énergie. Cette énergie est utilisée par les cellules pour effectuer les activités quotidiennes. La vitamine prévient également les maladies cardiovasculaires.

Les vitamines B2 et B3
Les deux vitamines sont présentes dans les légumes verts, les produits frais et les viandes. La vitamine B2 est également connue sous le nom de riboflavine. Elle stimule la production de globules rouges, améliore l’élasticité de la peau et favorise la vue. La vitamine B3 est également connue sous le nom de niacine. Elle facilite la digestion et soulage la peau et les nerfs. Ces nutriments brûlent les calories des glucides, des protéines et des graisses.

Les vitamines B12 et B9
La vitamine B9 (acide folique) stimule le corps à produire des nouvelles cellules sanguines. Elle est présente dans les légumes, les champignons et le blé complet.
La vitamine B12 (cobalamine) améliore les défenses immunitaires. Elle est présente dans les produits d’origine animale, y compris les produits laitiers. Les deux vitamines stimulent la production de globules blancs.
L’hypocalcémie peut entraîner la production d’hormones qui ne font pas brûler les graisses au corps.