Alimentation chez les enfants

Une alimentation équilibrée chez les enfants aide à neutraliser leur énergie, à améliorer leur esprit et leur humeur.

Alors que les influences de leurs amis et des spots publicitaires sur la malbouffe peuvent rendre impossible une alimentation équilibrée chez les enfants, les parents peuvent suivre des conseils pour transmettre à leurs enfants des habitudes alimentaires saines sans transformer les repas en champs de bataille.
Il est possible, de cette manière, d’influer considérablement sur le rapport des enfants avec la nourriture et de leur donner par la même occasion  l’opportunité de devenir des adultes sûrs d’eux et en bonne santé.


Alimentation chez les enfants

 

Les premiers aliments

Le riz est souvent conseillé comme premier aliment car il est hypoallergénique et se digère facilement.
Toutefois, de nouvelles études montrent qu’on peut introduire la viande, les fruits et les légumes comme premiers aliments complémentaires au lait maternel et au lait en poudre.
Les viandes rouges sont particulièrement importantes car elles sont riches en fer (comme la viande de bœuf et la volaille à chair brune) et les réserves de fer de l’enfant à cet âge sont basses.
Toutefois, le fer peut également se trouver dans des aliments d’origine végétale, comme les céréales enrichis en fer, les haricots, les brocolis, les pommes de terre et le tofu, bien que le fer des aliments d’origine animale soit absorbé plus rapidement que celui des aliments d’origine végétale.

 

Conseils pour les premiers aliments 

Nourrir l’enfant lorsqu’il est déconcentré et éveillé (et non quand il est trop fatigué ou qu’il a trop faim).
Utiliser une petite cuillère en plastique ou une cuillère en métal sans bords tranchants.
Nourrir le bébé lentement afin d’éviter qu’il avale la nourriture de travers.
Donner à manger à l’enfant seulement lorsqu’il est intéressé.
Ne pas le nourrir lorsqu’il est en position couchée. L’installer sur une chaise haute de manière à avoir une bonne position. S’asseoir directement face l’enfant de façon à ce qu’il n’ait pas à tourner la tête.

 

Quand commence le sevrage de l’allaitement ?

Il n’existe pas de période établie pour commencer à manger les aliments solides.
Il faut introduire un aliment à la fois pendant une période de 2 à 3 jours, pour s’assurer qu’il n’y a ni de réactions allergiques (éruption cutanée) ni de problèmes digestifs (ballonnements, diarrhée et vomissements).
Il est conseillé de choisir des fruits et des légumes entiers et non transformés que l’on peut réduire en purée, en plus des céréales pour bébé.
Pour développer rapidement leur goût, on peut utiliser de petites quantités d’épices, de manière à qu’il accepte des aliments spéciaux dès le début.
Après quelques mois, on peut introduire les œufs, les produits laitiers comme le yaourt (lait de vache après un an) et le poisson (s’il n’y a pas de cas d’allergie au poisson dans la famille). Il faut faire attention aux homards et aux mollusques qui provoquent facilement des allergies.
Il faut éviter d’ajouter des édulcorants ou des acides gras non sains.
Pour rendre les plats appétissants, on peut utiliser des aliments naturellement sucrés et des acides gras naturels sains. En ajoutant de la banane écrasée à la farine d’avoine, on donne naturellement un gout sucré et en ajoutant de l’huile d’olive à la purée ou au velouté de légumes, on crée un plat plus appétissant et plus sain.

L’acidocétose chez les enfants est un trouble qui provoque des vomissements, des moments de faiblesse, des maux de tête, des nausées et de la fièvre.
La cause principale est le faible taux de glycémie dans le sang : le corps tire l’énergie de la dégradation des graisses et par conséquence une formation excessive d’anhydride carbonique et d’eau se produit.
Dans ces cas, on conseille de nourrir l’enfant avec des fruits ou du jus d’orange.

 

Exemple de plan alimentaire équilibré chez un bébé de 6 à 8 mois 

  • Lait maternel ou le lait en poudre, céréales pour bébé enrichis en fer, purée de fruits ou smoothie avec fruits tendres sans peau. Éviter le lait de vache qui contient moins de vitamines et plus de protéines que les autres.
  • De 700 à 900 grammes de légumes tendres moulinés (sans peau) par jour, 2 à 3 portions (une portion équivaut à 1 ou 2 cuillères) et 2 cuillères de légumes et/ou de fruits deux fois par jour.
  • 1 à 3 cuillères de légumes secs ou d’autres aliments riches en protéines une fois par jour (ex. tofu, œuf).

On conseille d’attendre 2 à 3 jours avant d’introduire un autre aliment. Il faut commencer avec un type de céréales et continuer avec un mélange de blé lorsqu’il est toléré et accepté.
Pendant les premières mois de vie du bébé, on conseille d’éviter de mélanger différents types de viande, puisqu’il peut être allergique, et n’essayer qu’un type à la fois.
Après 6 mois, on peut donner au bébé des fruits secs, comme les noix, mais il faut les écraser et les concasser jusqu’à former des petits morceaux.

L’enfant peut suivre une alimentation végétarienne. Avant de faire suivre une alimentation végétalienne à leur enfant, les parents doivent consulter un nutritionniste ou un diététicien pour éviter les carences nutritionnelles.

Bébés allaités au sein : certains médecins conseillent d’introduire d’abord les céréales enrichis en fer (riz complet, farine d’avoine) ou la viande hachée, car ce sont des aliments riches en fer. Puis, dans un deuxième temps, les légumes broyés et les fruits. Il n’y a pas d’ordre particulier.

Bébés nourris avec le lait en poudre : il est possible d’introduire d’abord les céréales pour bébé (riz complet, farine d’avoine) ou d’abord les fruits et les légumes broyés, suivis de la viande hachée et des œufs.

Bébés prématurés : lorsque l’enfant naît avant la trentième semaine, il a besoin d’être nourri par perfusion. Puis le bébé a besoin d’une sonde gastrique jusqu’à pouvoir sucer le sein de sa mère.

 

Exemple de plan alimentaire équilibré chez un bébé de 8 à 10 mois

Lait maternel ou lait en poudre, céréales pour bébés
Légumes tendres cuits
700 à 900 grammes de fruits tendres sans peau par jour
¼ de tasse de poisson par jour
¼ à ½ tasse de légumes par jour
¼ à ½ tasse de fruits par jour

Aliments que l’on peut donner au bébé :
Céréales
Yaourt au lait entier
Fruits frais, préférablement biologiques
Éviter les aliments avec beaucoup de sucre qui peuvent provoquer une dépendance au bébé, surtout chez les enfants hyperactifs.

 

Exemple de plan alimentaire équilibré chez un enfant de 10 à 12 mois

Lait maternel
Yaourt et fromage
Céréales, pain complet, riz complet
Poisson, petits pois, tofu, haricots
De 350 à 700 grammes de fruits et de légumes tendres et sans peau par jour
Céréales complètes 2 à 3 fois par jour
15 à 30 grammes d’aliments riches en protéines deux fois par jour
Fruits et des légumes deux fois par jour

Pour augmenter la quantité d’aliments solides, on conseille d’éviter de donner au bébé plus de 100 grammes de lait par jour après un an.
Trop de lait maternel et trop peu d’aliments peuvent provoquer une anémie en raison d’une carence de fer.
Il faut essayer d’éviter le biberon après 12 à 15 mois et utiliser une tasse pour éviter la formation de caries dentaires.

 

Enfant, 12 mois, 1 anAlimentation chez les enfants entre 12 et 24 mois

Signes d’aptitude : il peut commencer à utiliser la cuillère (un peu de temps sera nécessaire pour une bonne utilisation)
Que peut-il manger ?
Lait entier
Autres produits laitiers (fromage mou de lait frais pasteurisé, yaourt riche en gras et ricotta)
Nourriture identique à celle mangée par la famille, mais broyée ou coupée en petits morceaux
Céréales riches en fer (avoine, orge, blé, céréales mélangées)
Autres céréales (pain, épeautre, riz complet)
Les céréales sont parmi les aliments les plus indiqués pour des troubles à l’estomac et à l’intestin, par exemple la gastroentérite (ou la grippe intestinale), les maux de ventre, les reflux, la constipation, etc.

Fruits : melon, papaye, abricots, pamplemousse
Légumes : brocolis et chou-fleur cuits jusqu’à devenir tendres
Protéines : œufs, poisson sans arêtes, haricots, un peu de beurre de cacahuètes
Jus d’agrumes
Miel

Quantités journalières

  • 2 tasses de produits laitiers (1 tasse de lait ou de yaourt, 1 tasse = 45 grammes de fromage naturel ou 60 grammes de fromage transformé)
  • 85 grammes de céréales, préférablement la moitié de céréales complets (28 grammes = 1/3 de tasse de céréales, ¼ de tasse de pâtes ou de riz, une tranche de pain)
  • 1 tasse de fruits (jus frais ou en brique et/ou 100 % pur jus). Le fruit naturel est  au jus.
  • 1 tasse de légumes (légumes coupés en petits morceaux et bien cuits afin d’éviter que l’enfant ne s’étouffe)
  • 56 grammes de protéines (28 grammes = une tranche de jambon, environ 1/3 de blanc de poulet, ¼ de boîte de thon, ¼ de tasse d’haricots secs cuits ou 1 œuf).

 

Conseils pour l’alimentation

Les experts disent souvent qu’il ne faut pas donner œufs, poisson ou des cacahuètes aux enfants en bas âge puisqu’ils pourraient développer une allergie alimentaire.
Toutefois, les dernières recherches de l’American Academy of Pediatrics ont montré qu’il n’existe aucune preuve du fait que les enfants développent des allergies à cause de l’introduction précoce de ces aliments.
Il est évident que certains médecins recommandent de faire attention lorsqu’il s’agit d’introduire de nouveaux aliments.
Si l’enfant a des risques d’être allergique à des aliments, il faut les introduire un par un, en contrôlant toujours s’il développe une réaction allergique.

 

Schéma pour l’alimentation des enfants 

Tableau
De 2 à 3 ans : lignes directrices pour les filles et les garçons
Calories : 1000 à 1400 selon la taille, l’activité physique et la saison (on mange moins en été).

Protéines 60-120 grammes
Fruits 1-1,5 tasses
Légumes 1-1,5 tasses
Céréales 85-170 grammes
Produits laitiers 2-2.5 tasses

De 4 à 8 ans (de l’école maternelle au début de l’école primaire) : lignes directrices pour l’alimentation quotidienne chez les filles
Calories : 1200 à 1800 selon le niveau de développement et l’activité

Protéines 85-140 grammes
Fruits 1-2 tasses
Légumes 1.5-2.5 tasses
Céréales 120-240 grammes
Produits laitiers 2.5-3 tasses

De 4 à 8 ans : lignes directrices pour l’alimentation quotidienne chez les garçons
Calories : 1200 à 2000 selon la taille et l’activité.

Protéines 85-155 grammes
Fruits 1-2 tasses
Légumes 1.5-2.5 tasses
Céréales 120-240 grammes
Produits laitiers 2.5-3 tasses

Enfant, bébé, surpoids

 

Alimentation des enfants en surpoids et obèses

Quelques conseils

Maintenir une attitude positive envers l’alimentation et éviter de choisir un régime trop strict
Les enfants ont besoin d’aliments de tous les groupes alimentaires pour un bon développement et une bon croissance.
Il est également important que les enfants comprennent l’importance des aliments sains. S’ils sont gourmands, ils peuvent manger du miel ou des amandes.

Se concentrer sur un mode de vie sain et actif, pas sur le poids corporel
Essayer d’éviter de parler du poids corporel. On conseille, au contraire, de parler des habitudes saines et d’enseigner aux enfants à être dynamiques.
Acheter et cuisiner des aliments sains ensemble. L’enfant doit faire régulièrement de sport ou se promener, danser, jouer dehors, sauter, etc.

Être solidaire et compréhensif avec les enfants
Les enfants aiment participer aux décisions. Il est important que chaque membre choisisse l’activité physique à pratiquer en famille.
Changer les jours de la semaine et les activités. Si l’enfant n’aime pas l’activité, il pourra choisir la sienne le jour d’après.